background preloader

Encyclopédie de la musique : musicologie.org

Encyclopédie de la musique : musicologie.org
A : Désigne la note la dans les solfèges anglo-saxons ; a désigne aussi la tonalité ou l'accord de la mineur ; A, la tonalité ou l'accord de la majeur a battuta (italien) : en mesure, revenir à la battue a bene placito (italien) : à votre gré (ad libitum) ; anglais : as you like ; allemand : nach Belieben a cappella (italien), chanter sans accopagnement instrumental (relatif au chant religieux chanté à la chapelle). a capriccio (italien) : librement à deux : lorsqu'un pupitre de l'orchestre est divisé en deux, indique que les deux groupes (ou les deux instruments) doivent jouer la même partie a due (italien) : à deux a due corde (italien) : au piano, sur deux cordes (avec la «pédale douce») a due cori (italien) : à double choeur a mezza voce (italien) : à demi voix. a piacere [ a volontà] ( italien ) : librement ; anglais : at one's pleasure ; allemand : nach Belieben a prima vista (italien) : littéralement à première vue. a tempo primo (italien) : revenir au mouvement Abstrich (allemand) : tiré

http://www.musicologie.org/sites/sites.html

Related:  Musique et Arts du son

Histoire des arts : œuvre musicale Analyser un chant Avec la réforme du brevet, l’histoire des arts est devenue une épreuve à part entière. Travailler sur un œuvre musicale sans paroles risque d’être délicat pour l’épreuve d’histoire des arts du Brevet. En revanche, l’analyse d’un chant est un sujet tout à fait approprié pour l’oral car il vous sera facile d’en faire ressortir le message. Voici un plan type pour le brevet : Introduction : présentation du chant histoire-d-arts: Histoire de l'autoportrait et le thème de l'accumulation dans les oeuvres étudiées L'autoportrait est une représentation picturale de soi-même : Le peintre ou le dessinateur se représente lui-même. Connu depuis l’Antiquité, ce genre de représentation s’est imposée peu à peu : Tout d’abord, au 14eme siècle l’autoportrait apparaît discrètement dans certaines peintures à la façon d’une signature. Perdu parmi d’autres personnages ou caché dans une scène, le peintre perd discrètement son anonymat et devient reconnaissable.

#gs Le net propose de nombreux sites pour apprendre à jouer d’un instrument de musique. Le piano est un des instruments qui fait le plus rêver. Comment apprendre à jouer du piano en ligne ? Comment s’entrainer à jouer du piano quand on a pas de piano ? Voici trois sites et applications qui répondent à cette double problématique. En Scènes - Parcours Parcours thématique Pierre Flinois Aux origines, la voix seule mise en scène La photographie en France I : de Niépce aux Lumière Pourquoi un dossier en ligne ? On trouve sur le Web, notamment anglophone, nombre d’images et de textes épars sur la photographie française et son histoire. Nous avons ressenti le besoin de rassembler des ressources, en langue française, afin d’apporter aux enseignants un outil pour l’enseignement d'histoire des arts.

Les films sur la musique classique, d’Amadeus à Tous les matins du monde « Musique classique et cinéma » : lorsque ces deux termes sont associés, c’est bien souvent pour souligner les liens qui les unissent et les couples mythiques (Ainsi parlait Zarathoustra de Strauss dans 2001, l’Odyssée de l’espace, la Symphonie n°5 de Mahler dans Mort à Venise …), bien plus que pour parler du cinéma ayant pour objet la musique classique. Une fois ce thème abordé, que voit-on ? Le plus connu : Amadeus de Milos Forman, au succès planétaire, le plus poétique : Tous les matins du monde, d’Alain Corneau, deux chênes majestueux qui cachent une forêt de films, plus ou moins originaux, plus ou moins oubliés, dont l’objet est un compositeur (Mahler de Ken Russell, Ludwig van B. de Bernard Rose…), une œuvre (La Belle Meunière de Marcel Pagnol et Max de Rieux), ou encore un interprète (Taking Sides, le cas Furtwängler d’Istvan Szabo). Les films légendaires Plus récent (1991), et plus célèbre, peut-être, que La Chronique... Les échecs commerciaux

Éléments d'une culture musicale aujourd'hui Les termes mêmes du titre de cet article mériteraient à eux seuls d’être explicités, autant pris isolément que dans leur articulation ainsi présentée. La tentative de bilan impliquée dans le dernier terme, « aujourd’hui », semble curieusement renvoyer au premier, « éléments », qui en souligne l’aspect partiel et éclaté. En effet, et dans le cadre d’une intervention qui ne saurait répondre à une telle ambition, la notion de dispersion sera récurrente dans les arguments présentés ici, autant comme facteur identifié de danger qu’en tant que donnée que nous devons prendre aujourd’hui en considération. C’est précisément l’articulation entre les trois termes qui est précieuse et susceptible d’éclairer le sujet, car elle invite à l’analyse ; c’est parallèlement éviter de tomber dans le piège de la disjonction qui n’aurait pour résultat que de contourner les vraies questions.

Éducation musicale, musique Éducation musicale, musique Présentation De l’école au collège, l’éducation au sonore et à la musique est une composante de la formation générale obligatoire pour tous. Au lycée, les élèves qui le souhaitent peuvent poursuivre ce cursus sous des formes adaptées à leur projet. La création lyrique de 1950 à nos jours - En Scènes Ainsi, de façon plus que simpliste, pour certains tenants du progrès linéaire permanent, l'opéra du XXe siècle se résume en 1950 aux seules œuvres atonales d'Arnold Schoenberg (Moïse et Aaron) et d'Alban Berg (Wozzeck, Lulu), considérées comme des sommets indépassables, et même des points de non-retour, arrêtant ainsi les pendules à la création passéiste de Turandot de Giacomo Puccini, point final de l'histoire d'un art définitivement classé hors de la modernité. Oubliant au passage le nouveau classicisme allemand, l'opéra brechtien, et l'avant-garde des années trente, de Paul Hindemith à Dimitri Chostakovitch, et l'incontournable Igor Stravinski, ils font fi de la créativité des compositeurs du XXe siècle, toujours attirés par le genre lyrique, témoin incontestable, vu sa complexité, d'une créativité au faîte de ses moyens. C'est faire fi tout autant, la guerre passée, de l'évolution définitivement éclatée du genre.

Related: