background preloader

Vie Simple - Plus de simplicité et d'authenticité au quotidien !

Vie Simple - Plus de simplicité et d'authenticité au quotidien !
Bienvenue sur Vie Simple ! Je suis Joanne Tatham, et je cherche à inspirer les personnes qui souhaitent trouver une alternative à une vie stressante et frustrante, centrée sur le paraître plutôt que l’être. J’accompagne principalement des jeunes femmes de 27 à 43 ans qui bien que brillantes, doutent en permanence d’elles-mêmes, se mettent une pression monstre pour réussir, n’écoutent pas leurs besoins et envies, et sont par conséquent stressées et insatisfaites. C’est avec bonheur que je les amène vers ce moment magique de prise de conscience de ce dont elles ont réellement besoin pour être heureuses, et que je les accompagne avec bienveillance dans la création de leur nouvelle vie : celle qu’elles désirent, et qu’elles méritent ! Pour en savoir plus, cliquez ici.

http://vie-simple.fr/

Related:  MinimalismeSimplicité volontaireMinimalisme simplicitéDev. personnelSelf-Improvement

Minimalisme extrême : ne posséder que 15 objets Combien d’objets possédez-vous ? Peu importe le nombre, c’est sans doute largement beaucoup plus que le nombre d’ objets détenus par Andrew Hyde , adepte du minimalisme extrême qui ne possède lui que 15 objets . Suffisant pour vivre ? Vraisemblablement, pour peu que la liste établie soit cohérente et permette de continuer à travailler puisqu’Andrew est également entrepreneur . Pas certain que sa démonstration provoque énormément de vocations, mais cela démontre bien que la surconsommation n’est pas nécessaire à la survie tout comme le rapporte Andrew:

Un guide pour créer une maison minimaliste Cet article est une traduction de A Guide to Creating a Minimalist Home de Leo Babauta , publié sur Zenhabits. Je ne peux pas dire que ma maison est complètement minimaliste, mais elle n’est sûrement pas encombrée, et beaucoup de personnes que je connais dirait que c’est une maison plutôt bien minimaliste. Un récent visiteur a vu ma cuisine et a remarqué, "je n’ai jamais vu de cuisine qui ait l’air si propre, si dégagée de choses!" Hé bien, je fais de mon mieux pour la garder propre, mais le point clé est d’enlever toutes les choses qui ne sont pas nécessaires. Par exemple, sur le sol de ma cuisine/de la salle à manger il y a juste quelques essentiels : la table à manger (débarrassée de tout élément superflu), des chaises, quelques tabourets de bar, une chaise haute, un petit tabouret pour les enfants. Sur le bar il y a seulement un grille-pain, une machine à café un four à micro-ondes.

Nos spécialistes - Sophie Legault - Reprendre le contrôle de sa vie, par sa maison Les femmes faisaient l’entretien quotidiennement et un gros ménage deux fois l’an, au printemps et à l’automne. Jamais les hommes n’étaient sollicités pour les menus travaux. Avec le chamboulement de la cellule familiale (monoparentale, travail à l’extérieur, partage des tâches), rien ne va plus. N’étions-nous pas censés avoir plus de liberté? Indices de débordement

Contre-attaque - Quand l'art prend l'économie pour cible Depuis 2001, l’année de son très spectaculaire « Break Down », le Britannique Michael Landy est considéré comme l’un des rares artistes capables de révéler les règles tacites et les besoins inconscients qui font la stabilité et l’inertie de notre économie capitaliste. Pour l’art, il détruit tout ce qu’il possède dans une expérience radicale dont il est lui-même l’objet (il suspend ensuite sa création artistique pendant deux ans), une « performance » qui fait apparaître la relation cachée entre l’individu, la propriété et l’identité. Qui sommes-nous une fois privés de nos possessions, des objets qui matérialisent notre identité ?Né en 1963, Michael Landy fait partie de la génération des « Young British Artists ». A la différence de ses condisciples, qui utilisent délibérément le choc comme forme de présentation et de commercialisation, lui exprime sa radicalité non pas dans la surface d’une œuvre, mais dans l’action qui la fait naître, sorte de transgression ultime.

La Simplicité Volontaire La date/heure actuelle est Jeu 11 Aoû 2016 - 15:23 Bienvenue sur le forum SVQuelques repères :- La charte (clic) du forum que vous êtes censés avoir lue et approuvée lors de votre inscription.- Vous avez du mal à poster, voir l'aide pour poster ici (clic)- Sur ce forum il est d'usage de se présenter, vous ouvrez un sujet dans cette partie (clic) en cliquant sur "nouveau".- Attention, certaines parties sont publiques et d'autres réservées aux membres. : voir tableau ici (clic). Vous êtes responsables de vos écrits qui seront référencés par les moteurs de recherche, il est vivement conseillé de poster dans les parties réservées aux membres, dans le respect de la charte bien sûr, pour préserver votre vie privée et ne pas vous étaler publiquement. Les admins peuvent déplacer en zone privée des sujets à connotation trop personnelle, mais merci de faire l'effort de réfléchir à ce que vous écrivez avant ! Voir les messages sans réponses

Les Johnson : un couple, deux enfants et zéro déchet depuis trois ans La famille Johnson – @ Thomas J. Story Béa Johnson et sa famille sont connus Outre Atlantique pour un défi qu’ils relèvent depuis trois ans : vivre sans générer de déchets. Pourquoi ce choix ? Nos spécialistes - Sophie Legault - Affrontez votre désordre Organiser son environnement de vie demande bien sûr de la constance, mais vous devez aussi savoir qu’il existe des principes et des étapes organisationnelles infaillibles pour maintenir l’ordre. Première étape Pour pratiquer la première étape, vous devez être persuadée que tout ce qui restera dans votre maison sera, soit doux à votre mémoire ou pour vos yeux ou extrêmement utile au moins une fois dans l’année qui suit.

Si vous deviez ne vivre qu'avec 100 objets, ce serait lesquels ? Les 100 objets. C’est Libération qui nous signale ce... ce quoi au fait ? Ce jeu ? Cette expérience ? La simplicité n'est plus ce qu'elle était On croit savoir ce que veut dire « simple ». En gros : sans chichi, sans fioriture, ni sophistication. Peu importe qu’on parle d’un goût, d’un vêtement, d’une phrase ou d’une idée. Si c’est simple, alors c’est dépouillé.

Related:  Simplicité volontaire / Mouvement minimaliste / no impactPerles a explorer