background preloader

Mouvement minimaliste —

Mouvement minimaliste —

mnmlist : Le minimalisme en étapes Traduction de Vous pouvez devenir un minimaliste du jour en lendemain, non seulement en changeant votre état d'esprit mais aussi en renonçant à tous vos biens. Mais bien entendu, c'est pas une approche très réaliste pour la plupart d'entre nous. Nous avons une famille, un travail, une vie, et à moins d'être prêts à abandonner cette vie, notre approche ne sera pas aussi radicale. Un changement lent est préférable pour la plupart des gens. Donc je recommande que vous le fassiez étape par étape, comme j'ai pu le faire. Arrêtez d'acheter le superflu. Ces étapes ne sont qu'une ébauche de ce par quoi je suis passé, mais c'est un aperçu qui vous aidera peut-être.

The Minimalists SMART Living 365 | Ideas to create a more happy and fulfilled life--365!SMART Living 365 | Ideas to create a more happy and fulfilled life–365! Le blog de med-culture.over-blog.com Famille minimaliste | Le minimalisme à l'épreuve de la vie de famille! Slow Your Home Dirty Little Secrets of Tidy Families I have a friend who has more kids than me, whose husband works longer hours than mine, who cooks and bakes more than I do, and yet her house is tidier than mine, always tidier than mine. What gives? I decided that this week, it was time to get to the bottom of it: what are the dirty little secrets of those tidy families? I have been watching all my tidy friends and taking notes. 1. 2. 3. 4. Tidy folks out there, have I got it right? (Image: From Jenna and Jeremy's Handmade Row House, Briget Pizzo)

pErDUSA | Critiques de Séries Télé en Direct des USA + de séries Les Moments du Mois, c’est le rendez-vous mensuel de pErDUSA où l’intégralité des membres de la rédaction qui... Par la Rédaction, le 1er mars En ce moment, les séries que j’ai le plus envie de regarder ne sont pas les séries que j’estime le plus... Par Jéjé, le 21 février J’avais prévu de parler de cet épisode The X-Files à travers les deux thématiques qui caractérisent cette nouvelle... Par Conundrum, le 18 février Puisque les scènes pré-génériques de Tu Ferais Mieux d’Appeler Saul aiment voyager dans le temps, la rédaction de... Par Nico, le 14 février Le choix de faire six épisodes pour cette ultime saison apparait de plus en plus judicieux. Par Conundrum, le 12 février Avant de regarder un épisode de série, de temps à autre, j’aime lire les avis sur notre forum en plissant les... Par Conundrum, le 9 février Parlons sérieusement, parlons efficacement, parlons cuisine. Par Ju, le 6 février Par la Rédaction, le 1er février Par Conundrum, le 30 janvier Par Conundrum, le 28 janvier

Les Johnson : un couple, deux enfants et zéro déchet depuis trois ans La famille Johnson – @ Thomas J. Story Béa Johnson et sa famille sont connus Outre Atlantique pour un défi qu’ils relèvent depuis trois ans : vivre sans générer de déchets. Pourquoi ce choix ? Une consommation vide de sens Béa Johnson est française. C’est alors qu’elle persuade son mari de déménager, d’aller vivre à l’extérieur de cette immense agglomération qu’est San Francisco : ils choisissent Mill Valley, dans la banlieue nord, à côté de Sausalito. Avec le temps, Béa Johnson s’enrichit de ce dont elle s’allège. Un quotidien sans déchet Forts de cette prise de conscience, les Johnson commencent à s’informer et à se documenter sur l’écologie, le désencombrement, la sobriété heureuse. Au quotidien, ils revoient leurs habitudes, scrutant chaque détail, évaluant chaque besoin, raisonnant chaque envie. Les cosmétiques font partie, avec les médicaments et le nécessaire de bricolage, des éléments les plus difficiles à gérer sans déchets : tout est sur-emballés, alors il faut ruser.

zenhabits Blog « {re}made by hand{re}made by hand Last week, I unveiled my focus word for 2014: space. Since then, I’ve been noticing it everywhere. The thoughts have been pouring out of me. I had to start a list of ideas to explore. In the end, I decided to start an ongoing series here on Remade By Hand so I can dig more deeply. Nine days into 2014. The task before me? I’m not even going to tell you how long I spent agonizing and procrastinating. I did end up sharing it — finally — but only after setting up a teeny tiny subset of Facebook friends with whom I felt 100% safe sharing. It’s true, of course, that when you post something on the Internet, anyone can find it. Eventually, if I do my job right, I will be comfortable sharing my posts with the world. Yeah…I’m not even close. The Reason Behind the Reluctance I’d been feeling so good about learning to take up space, having recently reclaimed this blog and all, that I was thrown by my sudden fear. Seen as a person. Oh…and not just seen by the faceless masses. The Underlying Fear Yes.

Bienvenue sur SensCritique

Related: