background preloader

La classe inversée à trois vitesses

La classe inversée à trois vitesses
La stratégie d’enseignement que l’on nomme la classe inversée est très populaire actuellement. Il est possible de trouver facilement beaucoup d’articles sur cette approche. Même l’Actualité écrit de l’information sur le sujet. L’article parle de Samuel Bernard enseignant de mathématique qui publie en ligne ses cours sous forme de vidéo. Maintenant, je vais aborder l’approche de Caroline Hétu. En premier lieu, elle a mis en place la technique Three before me ou 3 avant moi. Voici une vidéo qui explique bien le concept. Voici comment Caroline utilise cette technique. Le 3 AVANT MOI est une technique que j’utilise en classe. Deuxièmement, elle a organisé sa classe inversée en îlots selon la compréhension des élèves. Pour m’assurer d’être disponible pour les élèves qui ont davantage besoin de moi, j’ai décidé de créer des vitesses d’apprentissage. Il est illusoire de penser que tous les élèves apprennent de la même façon et surtout à la même vitesse. Voici comment Caroline divise ses îlots: Related:  Classe inversée - Flipped classroom

Qu'est-ce qu'une "Classe inversée" ? A quoi cela peut servir ? Aujourd'hui nous parlons de la "classe inversée", une innovation pédagogique qui rencontre un succès sans précédent. Nous allons vous expliquer de quoi il s’agit et essayer de comprendre la raison de cet engouement soudain, avec deux invités dans notre studio et le 3ème qui est en "Insert téléphonique" depuis Saint-Brieuc. - Héloïse Dufour, Universitaire de formation scientifique (Biologiste), explique ce nouveau concept d'enseignement, dans lequel les rôles traditionnels d'apprentissages sont "inversés". - Vincent Faillet, Professeur agrégé de SVT au Lycée Dorian (75011 Paris). - Pascal Bihouée, Professeur de Sciences physiques au Collège Sainte-Marie de Saint-Brieuc (22), (en insert téléphonique) - Tous les deux ont une expérience de plusieurs années des "Classes inversées" dans leurs Lycée et Collège. Héloïse Dufour et Vincent Faillet dans le studio G. Nos invités autour de la table du studio G. Ci-dessous, le lien avec le site "Inversons la classe" :

Tutoriel pour créer une classe inversée, un cours vidéo augmenté avec WebMedia2 de Scenari - Inclass@blεs Mathématiqu€s Ok En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus. Aller au contenu Déclarer un contenu illicite | Mentions légales de ce blog RAPPRENDRE | Apprendre à l'école autrement. Pédagogie inversée ou semi-inversée ? « Secouez le Cours La pédagogie inversée fait en ce moment le buzz. J’ai trouvé de nombreuses explications, définitions, très diverses mais surtout une excellente synthèse réalisée par Annick Arsenault Carter. Schématisons très rapidement la démarche : A savoir, présenter un certain nombre de documents, de ressources avant le cours et baser ce dernier sur des activités, des questionnements, issus ou générés par les ressources. Cette façon de fonctionner m’intéresse beaucoup mais pose un certain nombre de questions. Si je vois bien son utilisation dans le cadre d’un cours plutôt technique avec des étudiants, j’ai encore du mal à l’appréhender pour un cours concernant des généralités sur un sujet. La solution réside peut-être dans le fait d’intégrer le travail d’examen, le plus souvent un dossier ou un exposé, dans le cadre du cours. Posons cependant quelques règles. Limiter le temps de consultation demande aussi un travail de l’enseignant et l’apprentissage de certaines techniques. J'aime :

Ma classe inversée avec Evernote | Un Prof D Z'écoles Cette année, je me suis lancé dans ce que l’on peut appeler la « classe inversée ». Tout naturellement, j’ai poussé un peu plus l’utilisation d’un logiciel que les élèves connaissent déjà : Evernote. La totalité de l’espace numérique de la classe est gérée par ce puissant logiciel de notes, c’est donc sans hésitation que j’ai décidé d’y héberger une partie (un carnet pour les connaisseurs) dédiée à la classe inversée. Je partage donc avec eux un carnet nommé « Leçons, vidéos, exercices ». Dans chaque note, l’élève va retrouver le lien pour accéder à la capsule (qui se trouve sur jereviseàlamaison.com), le lien pour accéder au questionnaire (un formulaire google), des exercices supplémentaires ainsi qu’une carte mentale faisant office de trace écrite. Environ une semaine avant d’aborder la notion en classe, je demande aux élèves d’aller visionner la capsule et de répondre au questionnaire. J'aime : J'aime chargement…

L'apprentissage inversé : avancée ou régression ? Si vous fréquentez les sites américains de pédagogie, vous aurez sans doute été surpris de constater l'engouement des enseignants pour le « flipped learning », que l'on traduit par "apprentissage inversé". La tendance est lourde et les articles sur le sujet attirent de nombreuses visites et presque autant de commentaires. C'est la Khan Academy, un site qui offre des milliers de leçons gratuitement en vidéo, qui a déclenché le mouvement. L'expression "flipped learning" est due à deux professeurs de sciences, Jonathan Bergmann et Aaron Sams, qui ont utilisé cette méthode d'enseignement dès 2006. Rappelons les grandes lignes de ce principe d'apprentissage : L'arrivée en fanfare de l'apprentissage inversé a fait l'effet d'une bombe dans une Amérique qui cherche désespérément à renouveler ses modèles pédagogiques. Les enseignants aiment l'apprentissage inversé. Aux États-Unis, la création de Salman Khan s'attire beaucoup de commentaires élogieux. Une méthode vraiment nouvelle ?

Etapes pour bien démarrer : guide Faire évoluer sa pédagogie pour passer à un modèle de classe inversée peut être intimidant, mais il s’agit simplement, au départ, de vous munir de vidéos ou d’autres ressources pertinentes pour vos élèves et de leur donner comme instructions de les avoir vues avant de venir en classe. C’est le cap le plus important à franchir, et il est relativement simple quand on sait comment s’y prendre. Heureusement, ce site est là pour vous aider. La suite consistera à vous familiariser avec cette nouvelle organisation et à rendre le temps de classe toujours plus riche et motivant pour vous et vos élèves. Sachez que vous pouvez démarrer progressivement, par exemple en testant ce modèle avec une classe seulement, ou sur une seule leçon. Mais avant tout, assurez-vous que la direction de votre école approuve vos projets. Une fois le feu vert obtenu, voici les étapes à suivre : 1. 1. La classe inversée ouvre de nombreuses possibilités quant à la pédagogie à instaurer auprès de ses élèves. 2. Salman Khan

La Classe Inversée | Enseigner avec TNT Pour lire mon rapport sur mes classes inversées, cliquez ICI (pdf, 3 Mo)Une liste d’articles sur la classe inversée, compilée par Pédagogie Universitaire La classe inversée, c’est quoi ? C’est une façon différente d’enseigner et d’apprendre. Comparativement à une classe traditionnelle, la prise de note se fait à l’extérieur de la classe (à la maison, à la bibliothèque, dans le métro, bref, n’importe quel endroit où des capsules vidéo présentant la théorie peuvent être visionnées) et le temps de classe libéré est utilisé pour approfondir, appliquer et assimiler les notions. Puisque le professeur n’a plus à « présenter » la matière, il est disponible pour accompagner, motiver et soutenir les élèves dans leur apprentissage. Cette façon de faire est utilisée aux États-Unis au niveau primaire, secondaire, collégial et universitaire depuis 2007. La classe inversée en image En vidéo La classe inversée, c’est quoi ? Et voici certains trucs pour inverser sa classe avec succès Comment ? Liens utiles

L'Agence nationale des Usages des TICE - La classe inversée : que peut-elle apporter aux élèves ? par Isabelle Nizet * et Florian Meyer * Rappelons qu’il n’existe pas un seul dispositif de classe inversée, mais une infinité de dispositifs résultant des choix de l’enseignant concernant les paramètres suivants : la nature des apprentissages à réaliser, l’étape du processus d’apprentissage qu’il veut privilégier, les types d’activités mises en place et ses choix de supports numériques. On peut donc considérer que la classe inversée peut être un bon « véhicule » pédagogique, à certaines conditions : Comment un dispositif de classe inversée peut-il faire mieux apprendre ? La classe inversée peut apporter une réelle plus-value à la pédagogie, à la fois hors de la classe et en classe. Cibler les objets d’apprentissage Susciter la motivation et l’engagement des élèves Lorsque l’enseignant propose à ses élèves des activités d’apprentissage en dehors de la classe à l’aide de capsules vidéo à contenu théorique ou concret, il doit anticiper la variation possible de leur motivation. Pour conclure

Les outils qui rendent possible la classe inversée La notion de classe inversée tourne beaucoup autour de la vidéo. Mais pourquoi? Selon Caroline Hétu et David Chartrand, enseignants, elle constitue un outil pédagogique très puissant, permettant « d’expliquer des notions, substituer une partie du cours et donner des instructions claires, autant en classe qu’à la maison ou à l’étranger ». De plus, elle favorise l’autonomie des jeunes en leur permettant d’apprendre à leur rythme, laissant par le fait même plus de temps à l’enseignant pour aider les autres. 1. Quiconque a déjà travaillé avec la vidéo sait à quel point ce média est « lourd » côté informatique. Le fait de déposer un fichier (dans ce cas-ci, un fichier vidéo) sur un service en ligne pour y avoir accès de partout s’appelle l’infonuagique, ou l’informatique en nuage. Il existe d’autres applications de l’infonuagique. 2. Pour la création de capsules vidéo originales, il y a différentes façons de procéder. Dernière étape : Rendre la vidéo disponible sur YouTube 3. Khan Academy 4.

Apprentissage mixte - Blended learning - Formation hybride Deux documents à signaler sur le site du Réseau d'enseignement francophone à distance (Canada). Guide de communication éducative et de choix technologiques en formation à distance Les technologies doivent répondre d’abord à des besoins particuliers de communication"Avec l’apparition de nouvelles technologies telles que la messagerie mobile et le développement de nouvelles fonctionnalités d’interactions en audio et en vidéoconférence, la tentation est grande de les adopter d’emblée pour la dispensation de cours, quitte à adapter les objectifs d’apprentissage en conséquence. Toutefois, les technologies doivent répondre d’abord à des besoins particuliers de communication, eux-mêmes découlant d’objectifs d’apprentissage spécifiques. Pythagore se dissimulait derrière un rideau pour enseigner"On notera, au fil des divers chapitres, une certaine propension à rappeler des pratiques anciennes. "Les compétences s’ajustent et se développent avec le temps (Varvel, 2007).

Les capsules vidéos pédagogiques Les capsules vidéos pédagogiques Article initialement publié sur E-Pédagogie, web2.0 Une « capsule vidéo pédagogique » est un « clip » vidéo qui permet à un apprenant d’accéder à une connaissance de façon multimédia : on peut y trouver des images, des diapos, une personne qui parle, des personnes qui agissent, du texte… Educavox : De l’usage des capsules vidéo en enseignement spécialisé Les types de capsules vidéos pédago. Les diapos commentées : les capusles les plus basiques, fréquemment rencontrées, sont des enregistrements de diapos commentées en audio ou par des sous-titres, ou des discours enregistrés illustrés par des diapos (ce n’est pas tout à fait la même chose…) Les tutoriels vidéos pour des outils bureautiques ou des outils webs sont aussi très utilisés : une capture écran en vidéo commentée par un texte ou un enregistrement audio. exemple : tutoriel pour le LMS Moodle Les conférences enregistrées sont aussi des capsules vidéos. Le « bon format » pour une capsule vidéo pédagogique

Je révise à la maison Blog de t@d: A propos de la classe inversée : quelques réflexions sur la nature de l’inversion. Par Jacques Rodet La classe inversée fait de plus en plus parler d’elle. L’audience de Marcel Lebrun, qui en présente les principes dans ses conférences et qui la pratique, notamment au sein d’elearn2, est réelle et touche des cercles de plus en plus larges d’acteurs de l’éducation et de la formation. Je ne ferai donc pas une présentation détaillée de la classe inversée (cf. le billet de Marcel Lebun « Classes inversées, Flipped Classrooms … Ca flippe quoi au juste ? ») mais formulerai quelques réflexions tant il est toujours nécessaire, en particulier dans le domaine de la formation, de questionner les formules pédagogiques qui apparaissent, à un instant t, comme la solution à toutes les insuffisances des dispositifs de formation. A cet égard, Adrien Ferro, dans un commentaire à un post sur Facebook, note « Le problème de la classe inversée est que les préliminaires au présentiel sont totalement dépendants des variables locales, familiales notamment. Hybridation plutôt qu’inversion ?

Related: