background preloader

La pédagogie inversée: qu'est-ce?

La pédagogie inversée: qu'est-ce?
En bref, la pédagogie inversée invite les apprenants à voir une partie de la théorie à la maison (souvent l'introduction à la matière), la période en classe qui s'en suit est alors entièrement consacrée au travail pratique, individuel et collectif. Dès lors, l'enseignant n'a plus à expliquer la matière à l'ensemble du groupe : une partie est vue individuellement par chacun des étudiants en dehors des heures de classe, le reste est couvert avec des activités à l'école, par exemple des discussions en grands ou petits groupes, des travaux d'équipe, des exercices divers, etc. La pédagogie inversée tire grandement profit de l'internet. Par exemple, en guise d'introduction à un contenu, au lieu de faire lire un texte en devoir, l'enseignant d'une classe inversée proposera des présentations PowerPoint, des images, des sites web, des extraits sonores et surtout des vidéos, tout cela accessible à la maison. Des avantages Des considérations Évidemment, la pédagogie inversée n'est pas la panacée.

http://www.lapresse.ca/la-tribune/opinions/201305/21/01-4652787-la-pedagogie-inversee-quest-ce.php

Related:  Classe inverséeGestion de projete-learning / formation et numérique

La classe inversée Je réfléchis sérieusement à tester la classe inversée avec mes ce2. C'est pourquoi j'ai recensé ces quelques liens que je partage ici. Si vous aussi vous êtes tentés par une expérimentation avec vos élèves, faites vous connaître : le travail à plusieurs est toujours plus efficace. Laurent Sitographie Faire ses premiers pas vers la classe inversée Un dossier conjoint Infobourg – Carrefour Éducation Peut-être avez-vous entendu parler dernièrement de la fameuse dynamique de « classe inversée »? Elle semble être sur toutes les lèvres! Parmi les enseignants qui l’ont expérimentée, certains ne peuvent plus s’en passer et y voient des avantages énormes, notamment grâce aux nouvelles possibilités de personnalisation de l’enseignement entraînée par l’augmentation du temps disponible pour les élèves.

Décalage entre l’école et la société numérique?  « Les jeunes qui ont grandi avec les technologies ont de nouvelles attentes sur le plan des environnements d’apprentissage. » Le dernier fascicule du CEFRIO sur les effets des nouvelles technologies sur les jeunes 16-26 ans vient tout juste de sortir, à temps pour la fin prochaine des classes. Qu’y apprend-on? Qu’il y a « un décalage de plus en plus criant entre l’école et la société ». Selon l’enquête, l’ordinateur demeure un outil fortement sous-exploité par les éducateurs. Les ordinateurs sont pourtant omniprésents dans la vie des étudiants du Québec… sauf dans les salles de classe! Par présence des ordinateurs en classe, on entend ici présence dans des « approches pédagogiques qui mettent cet instrument de l’avant en tant que véritable levier à l’acquisition de nouveaux savoirs et savoir-faire plutôt que comme un “super crayon” de 1000 $ ».

Tout sur la pédagogie 3.0 l'enseignement explicite - Entretien avec Steve Bissonnette formapex.com/lexplicite-en-…”@stevebissonnett Article écrit a 17h25 aujourd'hui! Hier De Stéphane Côté's Twitter via Twitter for iPad Suivre @nilremsteph Nouvelle représentation de la pédagogie revampée ici : Tout sur la pédagogie 3.0 3 votes, 3.67 avg. rating (77% score) Flipped Classrooms et classes inversées ... Ca flippe quoi au juste ? Dans ce blog, nous avons déjà eu l’occasion maintes fois de vous parler des dispositifs hybrides et des Flipped Classrooms, les classes inversées. Voici quelques billets préliminaires à notre sujet : 5 facettes pour construire un dispositif hybride : du concret ! Après une introduction à la notion de dispositif hybride pour enseigner et apprendre, nous donnons quelques conseils concrets “pour enseigner et pour favoriser l’apprentissage en ligne” basés sur les 5 facettes de “notre” modèle pragmatique d’apprentissage.

Vers la pédagogie inversée L’autre jour, au cours d’un dîner, une amie m’a demandé ce que je pensais de la pédagogie inversée. J’ai tout de suite fait le rapprochement avec l’approche actionnelle telle que je la préconise dans mes ateliers. Pourtant, j’avais l’impression qu’il y avait beaucoup d’autres choses derrière ce concept. J’ai donc eu envie de creuser un peu plus cette idée que je maitrisais mal : j’ai trouvé une somme de documents passionnants sur la question que j’ai mantenant envie partager avec les lecteurs de ce blog. En effet, quand on parle d’approche actionnelle dans la classe de langue, on se rend compte rapidement que les problèmes que pose cette mise en place sont sont nombreux. Certains très pratiques (l’espace classe), d’autres plus institutionnels mais beaucoup sont aussi en rapport avec nos croyances sur l’apprentissage et qu’ont nos élèves sur la façon d’enseigner de leur prof pour qu’ils apprennent.

Le numérique ? Le vocabulaire de A à Z ! L’écoute de cette vidéo m’a fait réaliser tout le vocabulaire que j’ai appris dans les dernières années. Lorsqu’on parle d’économie numérique, qu’est-ce que c’est exactement? On affirme même qu’elle représente la 3e révolution industrielle. Pédagogie - «Le dictionnaire unique ne suffit pas !» Non, le dictionnaire numérique ne menace pas l’apprentissage du français, dit la vice-doyenne de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. Dès le début du primaire, les petits élèves devraient pouvoir utiliser des dictionnaires numériques tout en apprenant à fouiller de leurs petits doigts dans les imposantes versions en papier, selon Pascale Lefrançois. « Personnellement, je suis du genre à donner accès à tout ce qui est possible, mais pas à autrui, résume-t-elle. Quand je veux évaluer l’élève, il peut aller fouiller dans le dictionnaire, mais pas demander à son meilleur ami ! »

Related: