background preloader

Calaméo - Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique

Calaméo - Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique

http://www.calameo.com/books/002411899325cb3974de8

GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions De quoi parle-t-on ? L'essor des mondes numériques modifie notre comportement. Nous leur consacrons plus de temps et sommes quasi en permanence face à un écran, connectés à internet : smartphone, tablette, ordinateur, console, tv, etc. Vous en doutez ? Si vous prenez le train, regardez autour de vous. Place et rôle des usages des jeux vidéo et d'internet dans la souffrance psychologique Sur la notion d’addiction La notion de toxicomanie, désignée en anglais par l’expression addiction to drug fut progressivement remplacée dans le discours médico-psychiatrique par la notion d’addiction. Le terme, qui désigna tout d’abord les conduites de dépendances à des substances psychoactives (alcool, drogue…), fut étendu à partir des années 1990 aux conduites de dépendances à un comportement, telle que la boulimie, la cleptomanie ou plus récemment l’addiction à internet. Cependant la notion d’addiction ne fait pas l’unanimité auprès des professionnels de la santé mentale, car sa définition reste encore aujourd’hui floue.

Prévention des conduites addictives - La prévention des conduites addictives en milieu scolaire Contexte La loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République du 8 juillet 2013 (article 6), crée le parcours éducatif de santé de l'élève (PES). Réaffirmé par la loi de santé du 26 janvier 2016 (article L-541-1 du code de l'éducation), il est impulsé par la circulaire n°2016-008 du 28 janvier 2016, dans la continuité de la circulaire n° 2015-117 du 10 novembre 2015 relatif à la politique sociale et de santé en faveur des élèves, qui vient définir les modalités de la mise en œuvre du PES. L'enquête HBSC (Health Behaviour in school-aged children) donne tous les quatre ans un état des lieux de la situation des collégiens quant aux consommations de tabac, d'alcool et de cannabis.

L'addiction au numérique chez les jeunes Un cas isolé les addictions chez les jeunes de 15 à 18 ans Addiction Pourcentage Tabac Alcool Drogue Consommation régulière 25% 12% 6% En ont déjà consommé 37% 82% 23% ... More Un cas isolé les addictions chez les jeunes de 15 à 18 ans Addiction Pourcentage Tabac Alcool Drogue Consommation régulière 25% 12% 6% En ont déjà consommé 37% 82% 23% N’en ont jamais consommé 52% 6% 71% Constat: D’après ce tableau, nous constatons que même si la majorité des jeunes ne fument pas, ne se droguent pas ou ne boivent pas d’alcool ou très peu, la plupart a déjà essayé de consommer diverses drogues.

Ressource 1: Addictions Dossier réalisé en collaboration avec Bertrand Nalpas, Directeur de recherche à l’Inserm et chargé de mission Addiction – Décembre 2014 Les addictions les plus répandues concernent le tabac (nicotine) et l’alcool. Viennent ensuite le cannabis et, loin derrière, les opiacés (héroïne, morphine), la cocaïne, les amphétamines et dérivés de synthèse. Il existe également des addictions liées à des activités (et non à des substances), comme les jeux d’argent, les jeux vidéo, le sexe ou encore les achats compulsifs. Des substances plus ou moins addictives souvent testées à l’adolescence Des dépendances peuvent survenir à tout moment de l’existence, mais la période de 15 à 25 ans est la plus propice à leur émergence.

La course à l’e-influence, une addiction socialement acceptable ? – The brandnewsblog l Le blog des marques et du branding #Gloups. S’il est des articles qu’on lit d’un trait, la gorge un peu serrée et en ravalant sa salive à la fin, celui d’Isabelle Bouttier¹, publié récemment par l’excellente revue Tank, en fait incontestablement partie. C’est que la fondatrice de Web Image&Sens, qui fut sémiologue et coach dans une vie antérieure, n’y va pas par quatre chemins pour décrire les ressorts psychologiques et autres traits qui caractérisent les socionautes influents, ainsi que la course à l’e-influence ! Alors évidemment, quand il se trouve qu’on est soi-même blogueur et twitto assidu, comme le personnage fictif autour duquel l’auteure a construit son article (un certain « Paul »²), difficile de ne pas se sentir visé par cette description sans concession de l’e-influence et par son portrait au vitriol de ces e-influenceurs autoproclamés dont les réseaux regorgent. Alors, aliénation ou pas ? Quelle seraient, si tant est que l’on puisse parler d’addiction, les signes avant-coureurs de la dépendance ?

Addiction aux réseaux sociaux - Cyberdépendance Bonjour à tous et à toutes ! J'aimerai avoir votre avis sur l'existence d'une potentielle addiction aux réseaux sociaux et notamment à Facebook et Twitter ?Pensez-vous que cela existe ?Sur qu'elles personnes ? age ? Sexe ? L’internet de plus en plus prisé, l’internaute de plus en plus mobile Quatre personnes sur cinq ont accès à Internet à leur domicile En 2012, 78 % des personnes âgées de 15 ans ou plus et résidant en France métropolitaine déclarent avoir un accès à Internet à leur domicile, contre 54 % en 2007 et seulement 12 % en 2000. Dans 97 % des cas, il s’agit d’une connexion haut débit. Les plus jeunes sont les plus équipés (tableau 1) : le taux d’équipement culmine à 96 % pour les moins de trente ans, reste supérieur à 85 % avant 60 ans, puis diminue à 62 % entre 60 et 74 ans et chute à 23 % à partir de 75 ans.

La cyberdépendance: mythe ou réalité ? E. Comment on devient "accroché" à Internet En examinant les étapes à travers lesquelles se développe cette réaction, on peut mieux en identifier les pièges et les tournants cruciaux. Cette connaissance peut nous aider à mettre le frein au moment approprié et à s'occuper des vraies questions qu'Internet nous aurait permis d'éluder. Accro au jeu vidéo ? Le jeu vidéo est aujourd’hui un loisir qui concerne toutes les tranches de la population. Une enquête montre que 53 % des Français1 jouent régulièrement et 68 % occasionnellement. Qui joue le plus ? A quel type de jeu ? Pourquoi certaines personnes deviennent-elles addictes ? Quels sont les signes d’alerte d’un usage excessif ?

Cyberdépendance(s) - Tous addicts ? Les opinions et vues exposées dans les articles lecteurs ne reflètent pas forcément celles de la rédaction de Gameblog. C'est en lisant une news en une de Gameblog intitulée "Accro à Internet ? Vous pouvez désormais vous faire soigner" (03/09/13) que je me suis souvenu avoir écrit un article traitant de la cyberdépendance. Hors du champ strict des JV, je me permets malgré tout de le publier ici. Addictions - Prévention en santé - Ministère des Affaires sociales et de la Santé L’addiction se caractérise par l’impossibilité répétée de contrôler un comportement et la poursuite de ce comportement en dépit de la connaissance de ses conséquences négatives. La notion de conduite addictive comprend à la fois les addictions aux substances psychoactives (alcool, tabac, drogues illicites) mais également les addictions comportementales, sans substances psychoactives (jeu, par exemple). Les addictions posent, en France comme à l’échelle européenne et dans le reste du monde, un problème de santé publique majeur, dont les impacts sont multiples, sanitaires, médicaux et sociaux.La consommation de substances psychoactives est responsable en France de plus de 100 000 décès évitables par accidents et par maladies, dont près de 40 000 par cancers. Les conduites addictives interviennent ainsi dans environ 30 % avant 65 ans (également appelée mortalité prématurée). : le portail des acteurs de santé

Symptômes fréquents de la Cyberdépendance Symptômes fréquents de la Cyberdépendance Symptômes Psychologiques •Une attitude euphorique et un sentiment de bien-être provoqués par la navigation sur Internet • L’incapacité de s’arrêter • Le besoin d’augmenter de plus en plus le temps consacré à Internet • Un manque de temps pour la famille et les amis • Un sentiment de vide, de dépression, et d’irritabilité lorsque privé d’un ordinateur • Propension à mentir sur ses activités à la famille ou aux amis • Apparition de problèmes à l’école et baisse significative du rendement académique

Related: