background preloader

L'isolement ? - cyber dépendance et isolement, la grande inquiètude

L'isolement ? - cyber dépendance et isolement, la grande inquiètude
Tout d’abord, donner une définition du mot isolement me semble un point de départ important, c’est donc un temps durant laquelle la personne est seule avec sa conscience. A notre époque, cela arrive assez souvent, les gens se replie sur eux-mêmes, pourquoi ? Par plaisir ? Ou par peur du monde extérieur? Des personnes qui les entourent ? Par manque de confiance en eux ? Pour ce qui concerne l’isolement, pour être le plus objectif possible il me faut détailler, à mon avis deux points de vue, celui des parents dont leur enfant est dépendant aux jeux vidéo ; et celui des jeunes qui souvent nient le fait de passer trop de temps devant l’ordinateur et a fortiori aux jeux vidéo et donc argumentent à leur manière les ‘bienfaits’ d’internet, de ces jeux vidéo. L'isolement, vision, représentation des personnes extérieures, Jouer trop souvent aux jeux vidéo, entraîne t-il l'isolement, du joueur? La réponse est Oui, si on pose cette question aux parents. Isolement, non, bien au contraire....

http://dependanceet.over-blog.com/pages/Lisolement_-4343203.html

Related:  L'addiction au numériqueBlog et fluxvalentind40acse2Doc

Lost Memories : l’addiction aux technologies numériques traitée dans un court-métrage Lost Memories : l’addiction aux technologies numériques traitée dans un court-métrage Bien que nous ayons pour habitude de présenter les courts-métrages sur le journalgraphic.com, nous ferons une exception pour celui-ci compte tenu du vaste sujet qu’il aborde. Devenues omniprésentes, les technologies numériques ont complètement chamboulé nos modes de vie et la façon dont nous entretenons nos relations et interagissons avec nos congénères. Ces technologies et moyens de communication numériques ont également métamorphosé la nature de nos souvenirs et la façon dont nous les conservons. Réalisé par François Ferraci (un français résidant désormais à Toronto), Lost Memories met en exergue nos addictions aux mondes numériques et nous incite à la réflexion en présentant un couple qui se perd de vue suite à une catastrophe à l’échelle planétaire.

La cyberdépendance Être obligée, dans le cadre de ses études, de créer un blog et faire des recherches sur la cyberdépendance quand on est soi-même en plein doute sur sa propre addiction à internet ? Pour alimenter cette dépendance en restant sur internet, je vais donc tenter dans un premier temps de définir cette cyberdépendance dans une approche scientifique et par rapport à la population concernée. Il conviendra de vérifier dans un deuxième temps ce que recouvre cette addiction à la connexion ou sous quelle forme elle se manifeste. Enfin, je m'interrogerai sur les enjeux pour le personnel d'éducation et d'enseignement face à cette cyberdépendance qu'elle soit subie ou observée. Qu’est ce que la cyberdépendance et qui sont les internautes concernés ?

Information jeux d'argent De manière quasi invariable, on estime que cette pathologie concerne un peu plus de 2 % de la population adulte ; le consensus est admis sur ce chiffre par l’ensemble des études internationales. L’étude référence date de 1996 (Ladouceur, Jacques, Ferland et Giroux) et situe le taux de prévalence à 2.1 %. On remarque que les taux ont tendance à augmenter dans le temps signifiant aussi que plus il y a accès aux jeux de hasard, plus l’incidence augmente, comme tend à le démontrer l’expérience australienne, un pays qui détient un record en terme de nombre de loteries-vidéos et de joueurs pathologiques, estimés à 7 % de la population. A Las Vegas, capitale mondiale du jeu, on dénombre aussi plus de joueurs accros que dans la moyenne nationale…

Cyberdépendance: «Le véritable danger, c'est l'isolement» INTERVIEW Elisabeth Rossé est psychologue au centre médical Marmottan, où elle prend en charge des cyberaddicts... Propos recueillis par Julien Ménielle Publié le Mis à jour le La cyberdépendance est-elle la nouvelle menace venue du Web? C'est ce que semble indiquer un rapport parlementaire rendu public ce mercredi. Elisabeth Rossé est psychologue au centre médical Marmottan, où elle prend en charge des cyberaddicts. Elle explique le phénomène pour 20minutes.fr. Accro au jeu vidéo ? Les jeux vidéo ont connu, ces dernières années, un développement considérable. Leur pratique peut comporter des risques liés en particulier à un usage excessif des jeux en ligne comme les MMORPG qui peut mener à une addiction aux jeux vidéo. L'addiction aux jeux vidéo Le caractère addictif et addictogène de l'usage des jeux vidéo concernent essentiellement les jeux en réseau sur Internet et plus particulièrement les MMORPG (Massevely Multiplayer Online Role Playing Game – Jeux de rôle massivement multi-joueurs).Des études ont montré que des joueurs excessifs de jeux vidéo (plus de 30 heures par semaine) pouvaient en être « addict ». Cette véritable addiction aux jeux vidéo ne concerne qu'une faible proportion de joueurs. La prévalence

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Addict d’Internet, j’ai décroché ! Vous savez à un moment ou à un autre de notre vie, on prend des décisions importantes, surtout quand on est conscient des conséquences de nos actes. Vous vous demandez certainement où je veux en venir. Alors, je vais vous dire, j’ai pris une décision importante. J’ai décidé de me soigner après une overdose d’internet. Étonnant n’est-ce pas ? Mais vrai ! Les jeux d'argent en France Imprimer la page Éric Rakedjian et Marina Robin, division Services, Insee Résumé En France, l’attirance pour les jeux d’argent n’a cessé de progresser jusqu’en 2004-2006 (0,9 % de la consommation des ménages) et s’érode un peu depuis (0,8 % en 2012). Entre 2000 et 2012, les sommes misées ont augmenté de 76 % en valeur et atteignent 46,2 milliards d’euros en 2012. Sur la même période, les dépenses des joueurs, nettes des gains, ont augmenté de 48 %, passant de 6,4 à 9,5 milliards d’euros.

LE JEU VIDÉO DÉSOCIALISE-T-IL ? - pedagojeux.fr Par Serge TISSERON, psychiatre L’usage problématique des jeux vidéo peut être considéré comme un symptôme de la dépression[1], mais tous les joueurs excessifs ne sont pas des déprimés ! Le danger, c’est la pathologie sous jacente. 1. Le seul critère du temps passé est un mauvais indicateur Il ne semble pas y avoir de lien entre la quantité d’amis ou la difficulté à s’en faire de nouveaux et le fait d’être un usager de jeux vidéo passant plus de 4 heures par jour, c’est-à-dire pouvant être considéré selon les critères classiques comme « excessif ». Jeux vidéo et création de lien social L'utilisation des jeux vidéo est, encore et toujours, au cœur de nombre de polémiques. Les avis des spécialistes sont très hétérogènes quant aux bien-faits des jeux vidéo sur le développement de l'utilisateur. Est-ce le résultat d'une société qui tend à l'individualisme ? Existe-t-il des limites à l'intrusion de la technologie dans notre vie ?

GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions Introduction Le présent document présente la vision du GREA sur l’hyperconnectitivé (usage excessif des médias électroniques). Il fait suite à de nombreux échanges professionnels et s’appuie sur les résultats de la recherche en la matière. Les méfaits - GameAddict - Addiction au jeu vidéo - Cyberaddiction Je suis accro... enfin complètement addict quoi ! Accro à une série, addict à la musique... quelle différence ?Y en a t il seulement une ?Avant de tenter une approche qui aura pour but de sensibiliser à la question de l'addiction au jeu (jeu dit pathologique) il est intéressant d'observer la confusion qui règne dans nos propres propos. En écoutant les jeunes et les moins jeunes on réalise qu'ils sont incapables de les distinguer...et pour cause étant donné leur équivalence.Le terme "accro" renvoie à quelqu'un qui est "dépendant d'une drogue" au sens premier du terme et à quelqu'un qui est "passionné" au sens familier. Cette simple constatation, sans nous plonger dans un cours d'étymologie improvisé nous permet de constater que le sens familier "d'accro" n'est pas pour autant contradictoire ou moindre quant au sens premier, au contraire il renvoie à la notion de passion qui, petit rappel, est " une émotion très forte" et peut parfois avoir tendance à aller "à l'encontre de la raison"

Mieux comprendre les addictions Compte-rendu des JOURNÉES GRAND PUBLIC SUR LE THÈME DES ADDICTIONS 2013 Cliquez pour télécharger le résumé en version pdf La Fédération pour la Recherche sur le Cerveau et Réunica sont partenaires depuis trois ans pour financer des projets de recherche sur le cerveau, contribuer à la campagne nationale du Neurodon lors de la Semaine du Cerveau et mettre en place des actions de sensibilisation. Quatre journées dédiées aux addictions ont, dans le cadre de ce partenariat, été organisées en 2012 et 2013 à Paris, Strasbourg, Marseille et à Besançon.

Stratégie : Addiction au jeu - Causes, conséquences, remèdes Par Dr. Thorsten Heedt, docteur en médecine psychothérapeutique, spécialiste du traitement des pathologies post-traumatique. Que ce soit à l'alcool, l'héroïne, la nicotine ou le jeu, toutes les formes d'addictions ont des points communs : Avec le temps, l'objet de l'addiction est consommé par besoin, même si plus aucun plaisir n'y est associé.Elles causent une perte de contrôle croissante.L'objet de l'addiction est utilisé comme un échappatoire à la réalité.Finalement, le sujet continue à s'addoner à l'addiction, même si celle-ci a déjà engendré bon nombre de conséquences négatives, ou de dommages sur la santé. L'article suivant se concentre plus précisément sur l'addiction au jeu, ses origines, comment déterminer si on est un joueur compulsif, et où trouver de l'aide pour en sortir.

Je suis entièrement d'accord avec le commentaire précedent et j'apprécie que l'on puisse trouver des articles qui informent sur les dangers liés au jeux vidéo et sur leurs conséquences sur la vie sociale des jeunes dépendants. il est intéressant de pouvoir prendre en compte les différents point de vue et etant mère il me semble important de se renseigner avant de permettre tout et n'importe quoi à l'enfant. les conseils de professionnels sont importants car entre adultes, nous ne sommes pas toujours d'accord avec l'attitude que nous devrions adopter face à ces risques. by nicolle_groupe3_psy Apr 8

Cette perle est très intéressante car il nous informe sur l'isolement des ados devant l'écran d'ordinateur. Il est vrai que à la société actuelle les ados sont accros aux ordinateurs et ils passent trop d'heures en jouant des jeux au détriment des autres activités. Ils s'éloignent de leurs amis ,ils ne font pas du sport.Leurs parents les achètent des ordinateurs afin qu' ils fassent leur travail à l' école mais ces jeux sont violents et ils entrainent le dérapage de jeunes. Ils imitent leurs hèros et ils veulent faire ce que les héros font aux jeux. Je pense que les jeux vidéo soient violents ma cela dépend de la personnalité de chaque ado et du contrôle de parents. by ekaravo_groupe5_psy Apr 7

Related:  Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique