background preloader

Etes-vous cyberdépendant ? Guide, conseils et grille d’auto-observation (par l’Université de Montréal)

Etes-vous cyberdépendant ? Guide, conseils et grille d’auto-observation (par l’Université de Montréal)
Le centre de santé et de consultation psychologique de l’Université de Montréal propose des informations et un module d’accompagnement pour réfléchir et agir contre la cyberdépendance à destination des étudiants avec une semaine d’information et d’échanges sur cette thématique ayant eu lieu 2012 et de nouvelles ressources depuis la rentrée universitaire. 7 stratégies pour réduire sa dépendance au numérique En premier lieu, le CSCP rappelle tout d’abord l’existence d’une grille d’auto-observation de sa dépendance ou non à Internet (sur le site Cyberdependance.ca) pour mettre en lumière ses usages Web et aider l’internaute à cibler ses objectifs de changement. Cette capsule de l’Université de Montréal rappelle également 7 stratégies pour aider l’internaute à changer ses habitudes de dépendance au numérique : Guide : êtes-vous cyberdépendant ? Réalisée avec soin et visant à l’action, la brochure êtes-vous cyberdépendant ? Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : International

http://www.netpublic.fr/2012/11/etes-vous-cyberdependant-guide-conseils-grille-d-auto-observation/

Related:  TRAITEMENT ET PREVENTIONdepister l'addictionAddiction numérique, cyberdépendantceneookodossiers, guides

Full Metal Connect : des camps pour cyberdépendants en Asie>Uppercult Crédit Photo : Ben Andreas Harding Par Louise Pluyaud Dans la plupart des pays asiatiques, le nombre de cyberdépendants explose chez les jeunes. Figés devant leurs écrans, cliquant à tout va, déconnectés de la réalité, leurs comportements frisent ceux des drogués. Pour lutter contre cette addiction (parfois destructrice), les gouvernements n’hésitent plus à employer les grands moyens en créant des camps de redressement pour geeks pas très kawaii. Mais face à cette pathologie numérique, la manière forte est-elle le meilleur remède ?

Test de dépendance à Internet Répondez par oui ou par non à chaque question : Passez-vous plus de temps connecté sur Internet, que vous l’auriez initialement pensé?Est-ce que cela vous dérange de limiter le temps passé sur Internet?Des amis ou des membres de votre famille se sont-ils plaints du temps que vous passez sur Internet?Est-ce que vous trouvez difficile de rester déconnecté pendant quelques jours? Addiction au numérique : peut-on vivre déconnecté ? Il est parfois difficile de se détacher de la spirale infernale du numérique. En 2014, 28 millions de Français possédaient un smartphone et neuf millions avaient une tablette tactile. De plus, les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter comptaient jusqu'à 32 millions d'inscrits. L'addiction au numérique frappe alors de nombreuses personnes.

« Il était une fois ....Internet » - Prim à bord C’est à travers des contes adaptés à la vie moderne que la PSC [Prévention Suisse de la Criminalité] souhaite donner aux enseignants et aux parents un moyen de : sensibiliser les élèves âgés de moins de 12 ans aux problématiques de l’Internet, les avertir, leur mettre à disposition une aide active pour agir. Les enfants doivent être bien préparés et accompagnés pour leurs activités sur Internet de la même manière qu’ils reçoivent une éducation routière.

La course à l’e-influence, une addiction socialement acceptable #Gloups. S’il est des articles qu’on lit d’un trait, la gorge un peu serrée et en ravalant sa salive à la fin, celui d’Isabelle Bouttier¹, publié récemment par l’excellente revue Tank, en fait incontestablement partie. C’est que la fondatrice de Web Image&Sens, qui fut sémiologue et coach dans une vie antérieure, n’y va pas par quatre chemins pour décrire les ressorts psychologiques et autres traits qui caractérisent les socionautes influents, ainsi que la course à l’e-influence ! Alors évidemment, quand il se trouve qu’on est soi-même blogueur et twitto assidu, comme le personnage fictif autour duquel l’auteure a construit son article (un certain « Paul »²), difficile de ne pas se sentir visé par cette description sans concession de l’e-influence et par son portrait au vitriol de ces e-influenceurs autoproclamés dont les réseaux regorgent.

Cyberdépendance Bien qu'on puisse voir de temps à autres dans des reportages télé à la limite du voyeurisme, des cas pathologiques de personnes complètement accros à leur ordinateur au point de passer leurs journées entières devant la machine sans se laver pendant des semaines, on a tendance a beaucoup sous-estimer la dépendance à l'ordinateur en France et à penser que ce n'est le problème que de quelques adolescents dépressifs jouant à des jeux massivement multijoueurs (le plus connu étant world of warcraft). Or, comme pour d'autres dépendances, par exemple le café, l'alcool ou la cigarette, la cyberdépendance peut s'avérer plus ou moins envahissante selon les personnes. Notons qu'il existe une grande part de subjectivité dans l'appréciation de celle-ci. Certaines personnes passeront cinq heures par jour devant leur PC et ne considéreront pas cela comme un problème, alors que d'autres, passant deux heures par jour devant la machine penseront perdre trop de temps avec elle. Aide supplémentaire

Rapport : La cyberdépendance : état des lieux et propositions I - Qu'est-ce que la cyberdépendance ? L'arrivée de l'Internet dans les foyers français a ouvert, il y a une dizaine d'années, une nouvelle dimension de l'outil informatique et, avec l'accélération progressive du débit des échanges, un espace de liberté sans limites. Aujourd'hui, la pratique du jeu électronique via l'informatique s'est considérablement accrue et a fait naître, avec elle, de nouvelles interrogations. Parmi celles-ci, celle des conséquences éventuelles sur la santé des joueurs apparaît, aux yeux de la représentation nationale, comme primordiale. Les MOOC de l'Université de Nantes Vous êtes ici : Accueil université > La formation > Découvrir nos formations A- A+ Aa Les MOOC (Massive Open Online Courses) sont des formations en ligne gratuites et libres d'accès qui connaissent un développement important partout dans le monde.Devant l'engouement suscité par ces nouveaux cours virtuels, mis en ligne notamment sur la plateforme FUN (France Université Numérique), l'Université de Nantes a choisi d'ouvrir quelques formations à titre expérimental.

Cyberdépendance: Le Japon lance des camps spéciaux pour les ados accros à Internet INTERNET - La cyberdépendance est devenu un problème de santé publique au pays du Soleil levant. Plus de 500.000 Japonais seraient concernés. Des adolescents, pour l'essentiel, âgés de 12 à 18 ans. Mais difficile d'avoir des donnés plus précises, à en croire le ministère de la Santé du Travail et des Affaires sociales. "Ce problème prend de plus en plus de place, a déclaré au Daily Telegraph, Akifumi Sekine, un porte-parole du ministère. GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions De quoi parle-t-on ? L'essor des mondes numériques modifie notre comportement. Nous leur consacrons plus de temps et sommes quasi en permanence face à un écran, connectés à internet : smartphone, tablette, ordinateur, console, tv, etc. Vous en doutez ? Si vous prenez le train, regardez autour de vous. La multiplication des écrans génère potentiellement des risques d’usage excessif.

Cyberdépendance : cinq astuces pour déconnecter Les accros au web ont le fantasme d'ubiquité. Ils sont mariés avec leurs outils électroniques craignant de rater une information cruciale, d'être éliminés de leur réseau d'amis. L'objectif est également d'être suivis, regardés, vus. Ils sont au centre du monde au point d'en oublier leur environnement immédiat. Pourtant, certains s'interrogent sur leurs pratiques, redoutant le burn-out numérique. Pourquoi les nouvelles technologies nous font peur © Jupiter Hypersollicitation permanente, dégradation des relations, menaces sur la vie privée, addiction à Internet... La vie numérique n'est pas sans dangers. Les recherches sur la cyberdépendance B. La recherche de David Greenfield Pour juger de la valeur des conclusions de cette recherche, il faut examiner la méthode utilisée. Plus particulièrement, il est important de considérer le nombre de sujets étudiés, la façon dont ils ont été choisis, les questions qui ont été posées et la façon dont on a traité les réponses obtenues.

Bonjour Dauwe! Merci pour ce partage! Je pense également que ce type de ressource est intéressante car il permet d'évaluer notre degré d'addiction au numérique.. je vais également m'en servir! Jaime by gozal_groupeb_psy Mar 6

Bonjour minoton_groupe1_psy Je suis ravie que cette perle puisse t'être utile. Je pense qu'il est important de savoir où nous sommes dans notre rapport au numérique puisqu'on n'en a pas toujours réellement conscience. Bonne continuation à toi. Cordialement, Jennifer by dauwe_groupe3_psy Apr 7

Sujet très intéressant ! Il me permettra de savoir où j'en suis dans l'utilisation de mes supports numériques. Merci pour le partage. by minoton_groupe1_psy Apr 5

Related:  Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique