background preloader

L'addiction aux jeux vidéo : mythe ou réalité ?

L'addiction aux jeux vidéo : mythe ou réalité ?
Peut-on vraiment être dépendant aux jeux vidéo ? C'est la question que nous avons posée au Docteur Bruno Rocher, psychiatre spécialisé dans ce domaine. Pour ce médecin du centre de référence en la matière, la réponse est clairement oui. Et il affirme que renforcer la pédagogie pour les parents est primordial. Peut-on, médicalement parlant, devenir dépendant aux jeux vidéo ? La possibilité qu’existe un phénomène d’addiction aux jeux divise depuis longtemps les joueurs, les médias, les politiques et même les médecins. Pour faire le point sur ce dossier aussi passionné que passionnant, nous avons interrogé le psychiatre Bruno Rocher, expert en addictologie et spécialiste de l’addiction aux jeux vidéo ou aux jeux d’argent, qui officie au sein du très réputé Centre de Référence sur le Jeu Excessif, au CHU de Nantes. Pour le docteur Rocher, l’addiction aux jeux vidéo est une réalité. L’addiction et les pratiques excessives ne doivent pas être opposées, nous explique Bruno Rocher. Lire

http://www.numerama.com/magazine/22577-l-addiction-aux-jeux-video-mythe-ou-realite.html

Related:  AIAddiction aux jeux vidéoLes comportements addictifs liés à l’usage du numériqueLa cyberdépendanceEquipe

"Les pertes d'audition liées aux mp3 sont irréversibles" Publiée dans la revue The Journal of the American Medical Association(JAMA), une étude montre une augmentation de près de 30% de la prévalence des pertes d'audition chez les adolescents depuis les années 1990. Comment expliquez-vous cette tendance? L'augmentation des pertes d'audition chez les jeunes est surtout due à des facteurs environnementaux. De plus en plus d'adolescents présentent des encoches auditives, c'est-à-dire des zones de fragilité au niveau des cellules de l'ouïe. Des pathologies observée même en l'absence de toute prédisposition génétique. L'addiction aux jeux vidéo peut-elle tuer ? À Taïwan, un homme de 18 ans est décédé après avoir joué 40 heures d'affilée au jeu vidéo Diablo 3 dans un cybercafé, affirme le Telegraph ce jeudi 19 juillet. Chuang serait rentré dans le cybercafé le 13 juillet et aurait été trouvé endormi sur son ordinateur le 15 juillet par un employé. Après quelques pas, le jeune homme s'est finalement effondré et ne s'est jamais réveillé. La police enquête toujours sur les causes du décès, mais s'oriente vers un accident cardiovasculaire. Des cas de ce type, s'ils sont extrêmement rares, sont souvent relayés par les médias.

1 - Le numérique est le nouvel opium du peuple : la cyberdépendance Aujourd'hui, avec l'arrivée de nouvelles technologies d'abord, puis avec la marginalisation de ces technologies comme l'informatique, on constate l'apparition d'une nouvelle forme de troubles psychologiques, la cyberdépendance ou cyberaddiction. C'est le fait de ne pas pouvoir s'empêcher de se connecter à Internet dans le but d'éprouver du plaisir ou de soulager une tension intérieure comme le stress. C'est lors du colloque de l'American Psychologic Association, à Toronto, en 1996, que ce terme a été utilisé pour la première fois par la psychologue américaine Kimberly Young. Elle affirme qu'il s'agit d'une nouvelle maladie psychologique.

Combattre l'addiction aux jeux vidéo Juillet 2015 Dans l'immense majorité des cas, la consommation des jeux vidéo par les ados et pré-ados est avant tout... le problème des parents ! Sur le plan clinique, les véritables addictions pathologiques aux jeux vidéo sont rarissimes, même si elles sont bien réelles. Comment canaliser la fascination exercée par ces jeux sur les enfants ? Quels comportements les parents doivent-ils adopter ? Casque et écouteurs : 3 conseils pour écouter de la musique sans risquer de devenir sourd C'est évident : l'exposition excessive aux sons forts entraîne des problèmes auditifs. Vous êtes 98% à en avoir conscience, révèle une enquête Ipsos réalisée pour l'association La Semaine du son. Pourtant, 78% des 15-45 ans ont déjà ressenti des troubles auditifs, comme des acouphènes ou une perte d'audition, suite à une forte exposition sonore. EN SAVOIR + >> L'acouphène, un trouble à ne pas négliger

Un ado sur huit a un usage problématique des jeux vidéo Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pascale Santi Un élève sur huit aurait un usage « problématique » du jeu vidéo. C’est ce qu’indique une enquête menée auprès de 2 000 élèves de la 4e à la 1e inscrits dans 15 établissements d’Ile-de-France, rendue publique mercredi 17 décembre et réalisée par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et la consultation jeunes consommateurs (CJC) du centre Pierre Nicole de la Croix Rouge*. Avec plus de 11 écrans à domicile, les adolescents franciliens de cet échantillon sont suréquipés. 84 % d’entre eux ont une console de jeux, et 74 % une tablette. Les trois quarts des lycéens (60 % des collégiens) ont un ordinateur dans leur chambre.

L’addiction numérique, un mal croissant chez les jeunes A Singapour, comme dans un nombre grandissant de pays, des psychiatres militent pour que l'addiction aux smartphones soit reconnue comme un trouble psychologique. Avec la Corée du Sud, la Chine et Taïwan, la cité-Etat est l'un des pays d'Asie les plus concernés par ce phénomène. L’addiction au smartphone, un trouble psy ? Singapour et Hong Kong détiennent d’ailleurs le record régional du plus grand nombre d'utilisateurs de smartphones par habitant, selon un rapport publié l'an dernier par le cabinet d'étude Nielsen. 87% des 5,4 millions de Singapouriens sont ainsi munis d'un téléphone multifonctions, contre 65% aux Etats-Unis. Ils passent en moyenne 38 minutes par session sur Facebook, soit presque deux fois plus que les Américains, selon la société Experian.En France, les dernières études menées établissent à 40 % le pourcentage de Français qui utilisent l'internet mobile, c'est-à-dire depuis leurs smartphones et tablettes*. Chez les jeunes de 15 à 29 ans, ce taux grimpe à 79 % !

« Certains adolescents fragiles vont vers le jeu vidéo pour fuir une réalité douloureuse » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par William Audureau En début de semaine, un clip de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé a irrité les amateurs de jeux vidéo en mettant ses effets sociaux en parallèle de substances psychotropes. A lire : Un clip de l'institut pour la santé place le jeu vidéo sur le même plan qu'alcool et cannabis Olivier Phan, coauteur d'une récente étude de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et psychiatre responsable de la Consultation Jeunes Consommateurs du centre Pierre-Nicole Croix-Rouge française à Paris, revient sur la question très débattue de l'addiction aux jeux vidéo. Quelle est la réalité de l'addiction au jeu vidéo, si cela existe ? La majorité des joueurs ne sont pas concernés.

Allemagne : "Les ondes sont un problème de santé publique" - 1 200 médecins exigent des mesures de précaution - Juin 2012 Plus de 1000 praticiens ont signé « l'Appel de Freiburg » en 2002. Il a été traduit en de nombreuses langues. Plus de 36 000 personnes dans le monde entier soutiennent ces mises en gardes relatives aux dangers des ondes. Aujourd'hui, dix ans après l'appel de Freiburg, nous, médecins, en appelons à nouveau à la communauté internationale. Nous sommes profondément préoccupés. Malgré tous nos avertissements, de plus en plus de nouvelles technologies sans fil se sont introduites dans nos vies : les réseaux de téléphones cellulaires, TETRA, LTE, téléphones sans fil, Wi-Fi, les moniteurs pour bébé, les compteurs sans fil, la radio et la télévision numérique et bien d'autres.

VIDEO. «L’addiction au numérique se mesure à la perte de liberté» SANTE A l'occasion de la sortie du MOOC de l'université de Nantes sur l'addiction numérique, Didier Acier, professeur de psychologie clinique fait le point sur ce phénomène... Propos recueillis par Delphine Bancaud Publié le Mis à jour le Un phénomène de société qui est devenu un sujet d’étude. C’est ce lundi que l’université de Nantes lance un Mooc sur l’addiction au numérique.

Related: