background preloader

Fiabilité d'une source

Fiabilité d'une source
Nous vous proposons différentes ressources sur l'évaluation des sources d'information : Deux activités éducativesDu matériel sur l'animal imaginaire appelé dahu pour exercer le jugement critique des élèvesUne vidéo, disponible sur le site dailymotion.comUne page Web, que nous avons crééeDivers outilsUne affiche interactive pour présenter le 3QPOC en classe (formats ordinateur et tablette)Une affiche 3QPOC pour évaluer un site Internet (critères généraux)Une affiche 3QPOC pour évaluer un site Internet (critères détaillés)La grille d'évaluation, version enseignant La grille d'évaluation pour un seul site, version élèveLa grille d'évaluation pour trois sites, version élève Martine Mottet, Licence Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique 2.0 Canada Related:  6 LA RECHERCHE D'INFORMATION

Pleade 3.4 — Home Trouver et évaluer une source en ligne Martine Mottet met à disposition sur son site (déjà présenté sur éduscol) une rubrique spécifique de partage de ressources pédagogiques qui s'étoffe régulièrement de nouveaux contenus : affiches couleur pour la classe, capsules vidéos de formation et documents d'accompagnement, journal de recherche de l'élève, grilles d'évaluation d'un site Internet, témoignages vidéos d'élèves, activités éducatives (une activité par étape du processus, une activité d'intégration pour l'ensemble du processus, des dizaines de ressources et de documents d'accompagnement). L'auteure publie ces différents contenus sous Licence Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique 2.0 Canada. Chacun est donc libre de reproduire ou d'adapter les textes et les ressources éducatives disponibles sur le site, sans omettre la mention de responsabilité « de sorte que le travail des personnes qui ont contribué à la création des ressources soit reconnu ».

Usages des TICE - L’évaluation de l’information sur Internet par Tiffany Morisseau * Internet est devenu le moyen privilégié des élèves pour trouver des informations, en particulier dans le cadre d’un travail scolaire. Obtenir de l’information correspondant à un mot-clé à partir d’une requête sur un moteur de recherche est en effet relativement simple, et pourtant trouver des réponses pertinentes à une question donnée est une tâche qui reste difficile parce que les élèves (comme beaucoup d’adultes) sont confrontés à des biais de jugement au moment d’évaluer l’information (le concept d'évaluation de l'information peut être défini, selon Alexandre Serres de l'université de Rennes 2, comme l'analyse de quatre éléments : la fiabilité de la source, la qualité du contenu, la cohérence de l’organisation, la pertinence de la présentation ; qui font appel à différents domaines de connaissances et qui, comme le rappelle l'auteur, sont loin d'être partagés par tous). Les « croyances épistémologiques » Le rapport entre croyances et évaluation Conclusion

Se questionner sur les sources lors d'une recherche documentaire en SVT Pour les séances proposées lors des recherches documentaires en lien avec mon collègue de SVT pour le dossier « santé et environnement », nous avons bâti une séquence de 5 séances : Séance 1 Les élèves ont dû cherché un article d’actualité (sur l’agrégateur Google actualités) afin d’avoir une première approche de leur thème. A partir de la carte distribué et des consignes précises de mon collègue, ils ont affiné leur recherche et manipulé l’agrégateur : article récent (selon les thèmes, moins de six mois), et si possible local. Séance 2 La deuxième étape de cette séquence est la réalisation d’une sitographie en utilisant les ressources sélectionnées sur PMB et/ou en utilisant un moteur de recherche. (Nous aurions dû davantage insister sur la nécessité de décrire les sites choisis) La carte des sources est incompléte et sera à reprendre (certains sites informatifs ou encyclopédiques, fréquents pourtant lors de ce type de recherche n'y trouvent pas leur place)

Revues.org Opérateurs booléens et caractères spéciaux Google n’est pas vraiment doué en grammaire française. Il est totalement incapable de reconnaître un singulier d’un pluriel, ou bien de distinguer un verbe à l’infinitif d’un verbe conjugué. Si vous lancez par exemple une requête avec le mot « journal », les résultats seront différents de ceux obtenus avec le pluriel « journaux ». Toutefois, il s’avère possible d’élargir le champ de la recherche en utilisant l’astérisque (*) en guise de signe de remplacement. Ainsi, la recherche de la chaîne de caractères « journa* » affichera une liste de sites Web contenant un terme commençant par « journa » (par exemple « journal », « journaux », « journaliste », « journalisme », « journalier », etc.). Lorsque vous séparez chaque mot-clé d’une requête à l’aide d’une espace, Google répertorie les pages Web contenant la totalité des termes. Exemple : La requête « apple microsoft » est identique à « apple AND microsoft ». À savoir A voir également Dans la même catégorie

Docpourdocs Basée sur le document publié par l’UNESCO en 2011 et intitulé : Éducation aux médias et à l’information : programme de formation pour les enseignants, l’EMI a pour caractéristiques de concerner les professeurs de toutes les disciplines et de viser « une intégration dans le système éducatif » pour « atteindre des millions de jeunes ». En France, le référentiel des compétences des métiers du professorat et de l’éducation, paru au Journal Officiel du 8 juillet 2013, en reconnaît 4 essentielles aux professeurs documentalistes. Parmi celles – ci, celle qui arrive en premier est : « Maîtriser les connaissances et les compétences propres à l’éducation aux médias et à l’information« . Ainsi, le professeur documentaliste, doit être une personne ressource dans l’établissement scolaire pour la mise en place de l’EMI. Nous vous présentons ici deux exemples issus de nos collèges : la création d’un pédagolab et la publication de travaux d’élèves et d’enseignants sur le blog EMITHEO. 1. 2. 3. 4. 5.

La page Wikipedia de l'ASM protégée pour cause de "vandalisme excessif" après... Les modifications fantaisistes du score de la finale de samedi ont conduit Wikipedia à protéger la page de l'ASM Clermont. La bataille des supporters a lieu sur Twitter, autour des hashtags #AllezASM et #AllezSFP, mais également sur Wikipedia. Hier, lundi, à 13 h 26, la page de l'ASM Clermont a été modifiée dans la section Finales du championnat de France, indiquant une victoire 48-3 des Clermontois. Quelques heures plus tard, 20 h 10, le score était passé à 89-3. Retour à la normale à 20 h 34, avec un score vierge avant que, 10 minutes plus tard, on annonce une sévère humiliation du Stade français par 195-3. On recensera encore une ou deux modifications pendant la soirée d'hier... avant que les supporters parisiens ne s'y mettent ce mardi matin, en annonçant une victoire du Stade français, devant 100.002 spectateurs, par 52-6 ! Sacrilège ! Ce qui a finalement conduit Wikipédia à protéger la page de l'ASM à 11 h 23 en raison de "vandalisme excessif".

Belle Époque Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Último baile, 1905. Peinture d’Aurélio de Figueiredo. La Belle Époque est une période marquée par les progrès sociaux, économiques, technologiques et politiques en Europe, s'étendant de la fin du XIXe siècle au début de la Première Guerre mondiale en 1914. Le terme est principalement usité en France et Belgique. En Europe[modifier | modifier le code] Généralités : une période de paix[modifier | modifier le code] Après la guerre franco-prussienne, l'Europe vit une longue période de paix de quatre décennies, chose rare et favorable aux progrès économiques et techniques[réf. nécessaire]. Dans toute l'Europe, la main-d’œuvre s'organise en syndicats ou en partis politiques : c'est pendant cette période qu'apparaissent les premiers partis socialistes européens, de plus en plus influents. Les populations de cette époque sont très optimistes[réf. souhaitée] et insouciantes quant à l'avenir, grâce aux extraordinaires progrès techniques.

Cours d'info-doc au lycée de Noirétable » opérateur booléen Le langage naturel Le langage naturel est composé des différentes langues qui permettent la communication entre les êtres humains au jour le jour. Pour ce qui nous concerne, notre langage naturel est le français tel que nous le parlons et l’écrivons. Quand on commence à identifier son besoin d’information, on le formule en langage naturel. Par exemple : « J’ai besoin d’un livre sur la sécurité sur un chantier forestier où il y a des chablis. »« Madame, vous avez des choses sur la chasse au sanglier ? Les langages documentaires Les langages documentaires utilisent le langage naturel en l’organisant, en le formalisant. Les langages documentaires ont été créés afin de répondre au besoin d’organiser le savoir, les connaissances et donc de classer pour mieux les retrouver les documents porteurs de savoir, de connaissances et d’information. Les langages documentaires sont de deux sortes : les langages de classification et les langages d’indexation d’une partles langages de recherche d’autre part.

21 sites canulars pour travailler l'esprit critique Sélection de sites canulars permettant un travail avec les élèves dans le cadre de l’EMI. La vie du Dauphin Du vrai et du faux ! Voir : La poudre verte Descriptif présent sur le site, avec les fautes d’orthographe en prime ! Voir : La vidange du lac d’Annecy La première vidange du deuxième lac de France en plus de soixante ans, l’opération s’est déroulée sans anicroches en février et marsVoir : Saint Pixel Toute la vie du moine enlumineur Saint-Pixel.Voir : La désencyclopédie La source en pleine évolution d’informations utiles et fiables, entièrement écrite par des singes savants.Voir : Le Saint Empire d’Alnéae État indépendant et souverain, formant des monarchies constitutionnelles héréditaires dans la Maison de Juergs-Waltha.Voir : Une source de cacao naturel en Belgique Le plus vieux site internet Le Dahu

Related: