background preloader

Les gender studies pour les nul(-le)s

Les gender studies pour les nul(-le)s
Faut-il enseigner les études de genre (rebaptisées "théorie du genre" par leurs adversaires) à l’école ? La polémique suscitée par cette question révèle le rapport ambivalent que la France entretient à l’égard des gender studies, champ d'étude né aux Etats-Unis, toujours soupçonné de s’inscrire dans une démarche militante, féministe, homo et transsexuelle. En réalité, les études de genre constituent un domaine de recherche pluridisciplinaire dont on peut retracer la genèse, les développements, les références et les enjeux. Dont acte. Le concept de « gender » est né aux Etats-Unis dans les années 1970 d'une réflexion autour du sexe et des rapports hommes / femmes. Le mouvement féministe, qui a pris de l'ampleur après la révolution sexuelle, cherche à faire entendre sa voix au sein des institutions de recherche. Objet et genèse d’un champ de recherche Une fois le genre distingué du sexe, les chercheurs se concentrent sur les rapports homme/femme. L’élargissement aux minorités sexuelles C.

http://www.scienceshumaines.com/les-gender-studies-pour-les-nul-le-s_fr_27748.html

Related:  sexegenre and co

Wikipédia → Identité de genre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'identité de genre est distincte de l'orientation sexuelle (hétérosexualité, bisexualité, homosexualité)[1]. Identité de genre - sous la surface[modifier | modifier le code] Pour bien comprendre la différence entre le sexe biologique et l'identité de genre, les cas le plus simples à prendre sont ceux où l'appareil reproductif extérieur (pénis, clitoris…) a été enlevé.

Après dix jours d'attaques contre le livre "Tous à poil", Jean-François Copé lui reproche désormais de promouvoir "l'égalitarisme" Cela fait près de dix jours que Jean-François Copé a lancé son offensive contre le livre jeunesse Tous à Poil. Dix jours que le patron de l'UMP, presque seul dans sa guerre contre l'ouvrage, fait évoluer son argumentaire. Invoqué le 9 février pour illustrer les dérives d'une supposée "théorie du genre" imposée par le gouvernement, Tous à poil est devenu le mercredi suivant une "production idéologique" tout droit venue de Karl Marx, puis un bouquin promu par une association de gauchistes voulant défendre "la lutte des classes". Fille ou garçon ? Non, intersexué – Frédéric Joignot Mis en ligne le : 27-04-2011 1 – Où l'on apprend l'incroyable histoire de l'hermaphrodite Herculine Barbin " Le lendemain trouva Sara anéantie ! Ses yeux, rougis par les larmes, portaient l'empreinte d'une insomnie cruellement tourmentée (…) Je n'avais pas la force de lever les yeux sur Madame P., qui ne voyait en moi que l'amie de sa fille, tandis que j'étais son amant. "

En sciences, la "théorie du genre" n'existe pas - 29 janvier 2014 POLÉMIQUE. Depuis vendredi 24 janvier 2014, une centaine d'écoles - sur les 48.000 établissements publics - a été perturbée par des absences d'élèves après un appel adressé aux parents à boycotter l'école, selon le ministère de l'Éducation nationale. Par SMS, courriels ou via les réseaux sociaux, des parents d'élèves ont été appelés à garder leurs enfants à la maison une fois par mois, pour protester contre un supposé enseignement de la "théorie du genre", dans le cadre duquel l'école voudrait "apprendre aux petits garçons à devenir des petites filles". Lundi 27 janvier, le boycott a visé l'Ile-de-France. Dans les Hauts-de-Seine, de nombreux établissements de Gennevilliers, mais aussi d'Asnières, Nanterre et Colombes ont été touchés par un absentéisme atteignant parfois 30 % des effectifs, selon la secrétaire départementale du Snuipp-FSU Charlotte Bœuf.

Et si on s'parlait du harcèlement à l'école ? Tu as peut-être déjà été victime ou témoin de harcèlement à l’école. Or, la Convention internationale des droits de l’enfant est claire : tous les enfants du monde sont égaux et doivent être protégés contre la violence, la maltraitance et la discrimination. Sais-tu ce qu’il est possible de faire pour lutter contre cette forme de violence ?Les petits citoyens ont décidé d’en parler pour éviter que cela ne continue, pour briser le silence et apprendre ce qu’il faut faire quand cela arrive.

Et si les rôles des hommes et des femmes étaient inversés dans la pub ? La réclame tombe parfois, trop souvent, dans des travers sexistes. Les femmes sont soumises et un peu bêtes, les hommes virils et dominateurs. Trois étudiants de l'université canadienne de Saskatchewan, Sarah Zelinski, Kayla Hatzel et Dylan Lambi-Raine, se sont mis en tête pour un cours sur le genre d'inverser les stéréotypes des publicités dans une vidéo mise en ligne sur YouTube (et déjà vue plus de 800 000 fois depuis début avril). « NOULÉFILLES », cet agaçant syndrome de Stockholm — Publié initialement le 10 décembre 2014 J’ai grandi avec deux frères et un cousin, j’ai joué aux mêmes jeux qu’eux, et je n’ai compris que vingt ans plus tard pourquoi ma grand-mère me grondait quand je jouais avec les LEGO de mes frangins. Pire, je me souviens de la crise qu’elle a piquée contre l’un d’eux le jour où elle nous a surpris en train de jouer ensemble avec mes Barbies. Je n’ai pas compris. Il a fallu que je prenne la pilule rouge du féminisme pour que je réalise, avec le recul de mon âge et de mon expérience, que durant toute ma vie, j’avais été considérée comme « une fille », et que tous mes comportements, tous mes choix avaient été jugés sur l’échelle de la féminité. Je suis une fille, me direz-vous, alors où est le problème ?

Gynécologie Obstétrique Pratique - Mensuel francophone de gynécologie obstétrique Sexologie Publié le 17 Avr 2014 P. BRENOT, Psychiatre, Directeur des enseignements de Sexologie et Sexualité Humaine à l’université Paris Descartes www.sexologie.blog.lemonde.fr Cette « fleur intime » a fait couler tant d’encre, de larmes et de sang dans les siècles passés que l’on peut s’étonner, en quelques décennies, qu’elle ait quasiment disparu, au point que personne aujourd’hui n’en prononce plus le nom en Occident ! Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

Le sexisme expliqué à ceux qui n'y croient pas - Une heure de peine... . Il y a des gens qui, simplement, refusent d'y croire : ça n'existerait pas, et puis c'est naturel, et de toutes façons, c'est la même chose pour les hommes. Freud racontait une histoire rigolote qui sonnait un peu comme ça, à propos d'un chaudron percé, mais passons : je ne suis pas là pour faire la psychanalyse du déni. Je vais plutôt essayer d'expliquer pourquoi le dernier argument, selon lequel les hommes aussi seraient discriminés, ne marche pas. Et pour cela, je vais me baser, one more time, sur la sexualisation dans les jeux vidéo. L'exemple de la sexualisation dans les jeux vidéo est intéressant parce qu'il a fait l'objet de réactions très claires dans le sens du "c'est pareil pour les hommes" : vous pouvez vous reporter aux commentaires des deux articles que Mar_lard a consacré à ce thème pour avoir quelques illustrations, ainsi qu'à ceux de mon dernier billet sur le thème.

Ovulation = perturbation ? Il y a des femmes qui n'éprouvent aucun changement, avant, pendant ou après les règles. Il y a en qui affirment que ça les rend maladroites. Elles cassent tout, se cognent, deviennent irrascibles… L'influence attribuée au cycle menstruel les autorise, paradoxalement, à remettre en cause leur image de "femme féminine". Comme s'il fallait une excuse "rationnelle" pour devenir irrationnelle ?

La rue, fief des mâles L'espace urbain est ultrasexué, pensé par et pour les hommes. Au point que les femmes érigent des barrières inconscientes et traversent les lieux publics bien plus qu'elles ne s'y attardent. LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Par Fanny Arlandis Sur le trottoir ou dans le métro, on croise des vieux, des jeunes, des hommes, des femmes.

Je ne suis pas « féminine »... et alors ? Yun n’est pas vraiment une fille considérée comme « girly ». Entre le côté assumé et la frustration de n’être souvent perçue que comme un garçon manqué, petit récap’ d’une fille pas « féminine ». Pour moi, être féminine c’est pas forcément une histoire de robes, de talons et de cheveux parfaitement coiffés chaque jour. Mais j’ai toujours eu du mal à trouver ma place, à être en adéquation entre la manière dont je me perçois et l’image que je donne de moi.

La théorie du genre (djendeure). Mais pour avoir la réponse à cette question, il faudrait pouvoir disséquer un militant de La Manif Pour Tous, et vous savez que je suis résolument opposée à la vivisection. D’ailleurs il manque encore quelques signatures pour l’Initiative Citoyenne Européenne contre la vivisection, dépêchez-vous d’aller la signer avant le 1er novembre, ou vous aurez la mort de millions de chiots et chatons sur la conscience: Articles à lire sur la théorie du genre, le sexisme… Savoirs ENS Conférence introductive au colloque "La psychiatrie et la psychologie fondées sur des preuves". Organisé par Franck Ramus et Tiziana Zalla de l'Institut d’Etude de la Cognition de l'Ecole normale supérieure En France, une partie de la psychiatrie et de la psychologie restent encore isolées 1) des progrès considérables des connaissances accumulés ces dernières décennies grâce aux sciences cognitives et aux neurosciences, 2) des meilleures pratiques cliniques développées au niveau international, et 3) de la culture de l’évaluation des traitements et des pratiques indispensable à leur amélioration.

Related: