background preloader

Les 7 couches du modele OSI

Les 7 couches du modele OSI
1 - Introduction 2 - Les différentes couches du modèle 2.1 - Les 7 couches 2.2 - La couche physique 2.3 - La couche liaison de données 2.4 - La couche réseau 2.5 - Couche transport 2.6 - La couche session 2.7 - La couche présentation 2.8 - La couche application 3 - Transmission de données au travers du modèle OSI 4 - Critique du modèle OSI 4.1 - Ce n'était pas le bon moment 4.2 - Ce n'était pas la bonne technologie 4.3 - Ce n'était pas la bonne implémentation 4.4 - Ce n'était pas la bonne politique 5 - L'avenir d'OSI 6 - Discussion autour de la documentation 7 - Suivi du document 1 - Introduction Les constructeurs informatiques ont proposé des architectures réseaux propres à leurs équipements. Par exemple, IBM a proposé SNA, DEC a proposé DNA... Ces architectures ont toutes le même défaut : du fait de leur caractère propriétaire, il n'est pas facile des les interconnecter, à moins d'un accord entre constructeurs. Les premiers travaux portant sur le modèle OSI datent de 1977.

Modèle TCPIP 1 - Introduction 2 - Description du modèle 2.1 - Un modèle en 4 couches 2.2 - La couche hôte réseau 2.3 - La couche internet 2.4 - La couche transport 2.5 - La couche application 3 - Comparaison avec le modèle OSI et critique 3.1 - Comparaison avec le modèle OSI 3.2 - Critique 4 - Discussion autour de la documentation 5 - Suivi du document 1 - Introduction TCP/IP désigne communément une architecture réseau, mais cet acronyme désigne en fait 2 protocoles étroitement liés : un protocole de transport, TCP (Transmission Control Protocol) qu'on utilise "par-dessus" un protocole réseau, IP (Internet Protocol). Ce qu'on entend par "modèle TCP/IP", c'est en fait une architecture réseau en 4 couches dans laquelle les protocoles TCP et IP jouent un rôle prédominant, car ils en constituent l'implémentation la plus courante. Par abus de langage, TCP/IP peut donc désigner deux choses : le modèle TCP/IP et la suite de deux protocoles TCP et IP. L'origine de TCP/IP remonte au réseau ARPANET.

OSI - Recommandation UIT-T X.200 Résumé Ce modèle de référence fournit une base commune pour la coordination de l'établissement des normes en matière d'interconnexion de systèmes ouverts, tout en permettant de situer les normes existantes dans le cadre du modèle de référence global. Il identifie également les domaines appelant un développement et une amélioration de la normalisation et fournit une référence commune pour préserver l'homogénéité des différentes normes concernées. Le texte a été mis au point conjointement avec l'ISO/CEI, l'objet principal de cette révision étant de produire le texte conjoint, qui introduit le concept de transmission en mode sans connexion et incorpore un certain nombre d'améliorations supplémentaires d'ordre technique ou rédactionnel. 1 - Domaine d'application 1.3 - Le fait qu'un système soit ouvert n'implique aucune réalisation ou technologie particulières de systèmes, ni des moyens d'interconnexion particuliers, mais exprime l'acceptation et l'application mutuelles des normes appropriées.

Les translations d'adresse 1 - Introduction 1.1 - Objet de ce cours Avec le développement croissant du monde de l'internet, et notamment des liaisons à connexions permanentes comme le câble ou l'ADSL, de plus en plus de particuliers utilisent de la NAT pour partager leur accès Internet, parfois même sans le savoir ;-) Il m'a donc semblé opportun de faire un petit cours rassemblant les idées principales qui tournent autour de la NAT, et d'essayer de les clarifier. Ce cours se limitera à l'étude de la NAT sur le modèle TCP/IP. Pour comprendre les mécanismes mis en oeuvre dans la NAT, vous aurez besoin d'avoir quelques connaissances sur le modèle TCP/IP, et notamment sur les couches 3 et 4 du modèle OSI (IP et TCP/UDP). 1.2 - Réutilisation de ce cours Vous êtes libre d'utiliser de courts extraits de ce cours dans la mesure où vous incluez un lien permettant d'avoir accès à l'ensemble du document. 1.3 - Décharge 1.4 - Votre travail 2 - Définitions 2.1 - L'identification des machines 2.2 - L'adressage IP 3 - La NAT statique

Le routage 1 - Introduction 1.1 - Objet de ce cours Le but de ce document est de vous présenter comment les informations peuvent transiter d'un ordinateur à l'autre sur Internet. Nous nous limiterons aux aspects réseau du dialogue. Tous les aspects applicatifs seront donc mis de coté (gestion des noms de machines, protocoles applicatifs, etc.) L'étude se limitera donc aux couches 2 et 3 du modèle OSI, soit Ethernet et IPv4 dans notre cas. 1.2 - Pré requis Pour une meilleure compréhension de ce cour, il sera nécessaire d'avoir quelques bases en ce qui concerne l'adressage IPv4 et les sous-réseaux. 1.3 - Réutilisation de ce cours Vous êtes libre d'utiliser de courts extraits de ce cours, dans la mesure où vous incluez un lien permettant d'avoir accès à l'ensemble du document. 1.4 - Décharge L'auteur décline toute responsabilité concernant la mauvaise utilisation ou compréhension du document qui engendrerait l'écroulement de votre réseau ;-) 1.5 - Votre travail 2 - Une communication, comment ça marche ?

Les masques de sous réseaux 1 – Introduction aux masques de sous-réseau IP 1.1 – Objet de ce cours Dans le monde des réseaux, on utilise souvent des termes inintelligibles pour le commun des mortels n’ayant pas une formation informatique poussée. Les masques de sous-réseau en font partie, d’autant plus que leur compréhension et leur utilisation n’est pas toujours simple (au départ ) Le but de ce cours est de présenter de façon la plus compréhensible possible ce que sont les masques, à quoi ils servent, comment bien les utiliser et se familiariser avec. Pour cela, nous traiterons aussi quelques sujets annexes qui nous permettront de mieux comprendre l’utilité des masques de sous-réseau, comme les réseaux logiques, quelques notions de routage, etc. 1.2 – Réutilisation de ce cours Vous êtes libre d’utiliser de courts extraits de ce cours, dans la mesure où vous incluez un lien permettant d’avoir accès à l’ensemble du document. 1.3 – Décharge 1.4 – Votre travail 2 – Définitions 2.1 – L’identification des machines Et voilà !!

Ip sur bluetooth 1 - Introduction 1.1 - Historique Février 1998 : Création du Bluetooth SIG, les principaux constructeurs présents dans ce groupe sont Ericsson, IBM, Intel, Nokia, Toshiba Mai 1998 : Annonce publique du Bluetooth SIG Juillet 1999 : Le groupe Bluetooth SIG publie la spécification 1.0A Décembre 1999 : Sortie de la version 1.0B Décembre 1999 : Le groupe Bluetooth SIG compte maintenant 9 société après que 3COM, Lucent, Microsoft, Motorola les ai rejoint. En 2004 : Le groupe Bluetooth SIG compte maintenant plus de 2000 sociétés. 1.2 - Présentation de bluetooth Présentation du domaine d'application de Bluetooth en informatique : Bluetooth voit aussi son application pour la télévision et également dans d'autres domaines où les câbles sont très utilisés. Buts et caractéristiques de cette technologie : Il s'agit d'une technologie destinée à remplacer les câbles. Dans sa version 1 le débit ne dépasse pas 1Mb/s (La version 2 fonctionnera à 10Mb/s). 2 - Présentation de Bluetooth du point de vue technique Son nom

AMS-IX - Amsterdam Internet Exchange » AMS-IX INL: IP Networking Lab | UCL, Louvain-la-Neuve, Belgium Yanko Design Top 10 of Green Design Never one to let a trend pass without jumping on the bandwagon ourselves, here is Yanko Design’s top 10 list of the most impactful green designs of recent memory. Given so many criteria available to judge the concepts, ordering the list was tough, but in the end we shot from the hip as well as flipped a lot of coins. 10) Com-bat: A solar powered, robotic spy plane, the 6″ wide Com-bat uses hair trigger sensors to navigate the battlefield and relay data back to base. 9) Lotus Eco-Elise: Drawing on friendly materials like “eco wool”, sisal and hemp, the new Elise stands apart from its hybrid brethren by also incorporating solar roof panels to power its electrical systems. 8 ) River Plant Aquarium: Like a self contained bio-dome (less the Pauly Shore), the aquarium uses fish and water to provide nutrients to the plants, while the plants oxygenate the water for the fish.

Design & Architecture - We Pulse

Related: