background preloader

Le don d'organes : tout savoir sur le don - FRANCE ADOT

Le don d'organes : tout savoir sur le don - FRANCE ADOT
Qu'est-ce qu'une greffe ? Une greffe est la mise en place dans le corps humain d'un organe étranger qui lui est devenu nécessaire. On parle aussi de transplantation On greffe : Pour remplacer ou suppléer un organe en défaillance sévère et irréductible,et dont la fonction est vitale. Pour permettre à un malade de retrouver une existence normale. Une autogreffe est une greffe dans laquelle le greffon provient du sujet lui-même. Quels sont les tissus et les organes que l'on greffe ? Prélevés de son vivant (plus de détails) : Essentiellement les Cellules Souches Hématopoïétiques (ou moelle osseuse, donneurs familiaux ou non) Rein, entre proches du cercle familialPeau Fragments osseuxLobe hépatique et lobe pulmonaire (exceptionnellement) Prélevés après la mort : CœurFoieReinCœur-poumonPoumonPancréasOs - cartilageCornée (partie transparente du globe oculaire, située devant l'iris - on ne prélève pas l'oeil)PeauIntestin (rarement) Depuis quand greffe-t-on ? Premières transplantations en France : Il faut :

Transplantation d’organes La transplantation rénale reste de loin la plus fréquente : environ 3 000 chaque année en France (3 232 en 2014). Qu'elle soit due au diabète ou à d'autres maladies, l'insuffisance rénale condamne les patients à subir régulièrement des séances de dialyse. La transplantation améliore leur survie et restaure une vie normale. Malgré sa lourdeur initiale, elle coûte finalement moins à la collectivité qu'une obligation de dialyse à vie. Dans plus de la moitié des cas, la décision de greffer un foie fait suite à une cirrhose, qu'elle soit alcoolique ou due à des maladies comme les hépatites C et B ou des pathologies des voies biliaires. L'insuffisance cardiaque peut dériver d'un infarctus du myocarde, d'une hypertension artérielle sévère non traitée, d'anomalies des valves ou de la consommation de toxiques (médicaments, alcool...). Procédure plus récente, la greffe des poumons se développe actuellement (327 en 2014).

www.franceorganes.kingeshop.com Don d'organes et greffes Chaque année, plus de 4 700 greffes d’organes sont réalisées en France, et on estime que près de 40 000 personnes vivent grâce à un organe greffé. Mais ce sont plus de 14 400 malades qui chaque année ont besoin d’une greffe d’organe. Voici quelques explications sur ce qu’est une greffe, les conditions pour donner un organe, la législation sur le don, et le déroulement d’une greffe. Ce dossier est réalisé en partenariat avec l’Agence de la biomédecine.Pour en savoir plus, consulter le site de l'Agence de la biomédecine ou le site spécifique www.dondorganes.fr La greffe d’organe en France Cette technique médicale est de mieux en mieux maîtrisée, avec des résultats en termes de durée et de qualité de vie en constante progression. Le principal obstacle à la greffe est le manque persistant d’organes disponibles, malgré la hausse des prélèvements. Qui est concerné par la greffe d'organes ? Un organe est une partie du corps qui remplit une ou plusieurs fonctions bien déterminées.

Rejet de greffe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir rejet. Rejet suraigu ou hyperaigu[modifier | modifier le code] Il se manifeste dans les heures qui suivent le rétablissement de la continuité vasculaire par un infarctus du transplant, parfois associé à une coagulopathie de consommation. Des rejets suraigus peuvent survenir en présence d’anticorps préformés détectés par le cross match. Rejet aigu[modifier | modifier le code] Après transplantation rénale[modifier | modifier le code] Après transplantation cardiaque[modifier | modifier le code] Le rejet aigu, plus fréquent dans les 6 premiers mois, est le plus souvent asymptomatique. Après transplantation pulmonaire[modifier | modifier le code] Pour qu’une transplantation réussisse, il faut deux conditions. Après transplantation hépatique[modifier | modifier le code] Le rejet aigu peut être asymptomatique ou se traduire cliniquement par une asthénie, une fièvre, une hépatomégalie, une ascite ou un ictère.

Anti rejet - Traitements et médicaments antirejet Une des principales limitations des greffes est le rejet du greffon. Cette réaction vient de la non-reconnaissance par l'organisme et son système immunitaire du tissu ou de l'organe transplanté. Le considérant comme étranger, les défenses naturelles vont le traiter comme un "ennemi". Pour éviter ce problème, les médicaments antirejet constituent une importante avancée. Les traitements antirejet à la base de toute greffe Parallèlement aux progrès incontestables de la chirurgie, l'amélioration du pronostic des greffes est aussi largement due à la découverte et au développement de médicaments qui permettent de prévenir le rejet. Des médicaments pour éviter le rejet Notre corps est une formidable machine sachant lutter efficacement contre l'installation de corps étrangers. Panorama des principaux médicaments Indications, modes d'action, bénéfices thérapeutiques, effets secondaires...

Les prisons chinoises, des banques d’organes ? Un trafic d’organes provenant de prisonniers politiques encore vivants lors du prélèvement existerait en Chine. Face à ces présomptions, médecins, politiciens et défenseurs des droits humains incitent la communauté internationale à réagir. Ce « crime contre l’humanité » toucherait principalement les pratiquants du mouvement spirituel Falun Gong. « Un restaurant monstrueux où vous choisissez votre homard dans un aquarium. Sauf qu’il s’agit d’un être humain ». La Chine ne dispose d’aucun programme officiel de dons d’organes. 60.000 greffes d’organes y ont été réalisées de 2000 à 2005. Les statistiques montrent que « l’explosion » du nombre de greffes en Chine a coïncidé avec la répression du mouvement Falun Gong, à la fin des années 90, et l’envoi dans des camps de milliers de ses adeptes. Le système de transplantation d’organes en Chine semble particulièrement efficace. apic/at

Implanter un cœur artificiel sur l'homme : une prouesse technique LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sandrine Cabut C'est une première mondiale qui était attendue depuis des années, et une nouvelle étape dans la grande aventure du cœur artificiel français Carmat, dont le premier brevet a été déposé par le professeur Alain Carpentier il y a vingt-cinq ans. Un homme vit, depuis mercredi 18 décembre, avec un cœur entièrement artificiel. On a appris vendredi que la première implantation chez l'homme de la bioprothèse cardiaque entièrement implantable de Carmat avait été réalisée deux jours plus tôt, à l'hôpital européen Georges-Pompidou (APHP, Paris), par le professeur Christian Latrémouille, chirurgien cardiovasculaire dans cet établissement, et le professeur Daniel Duveau (CHU de Nantes). Le malade opéré, âgé de 75 ans, souffrait d'une insuffisance cardiaque qui avait atteint un stade terminal – menaçant à court terme son pronostic vital. Lire aussi l'entretien avec le fondateur de Carmat : « Un marché potentiel de plusieurs milliards d'euros »

Greffe (médecine) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Greffe. Historique C’est vers 1906 que les premières greffes d’organes sur l'homme ont lieu mais elles se soldent toutes par des échecs entraînant la mort du « cobaye humain ». Types de greffe Les types de greffes peuvent être classés suivant l'origine du greffon : Organes transplantés Les transplantations les plus fréquentes sont les transplantations du rein. Certaines transplantations permettent de sauver une vie, d'autres d'éviter de lourds traitements (la transplantation du rein permet par exemple d'éviter la dialyse). Il doit exister une certaine compatibilité immunologique entre le receveur et l'organe transplanté afin de diminuer le risque de rejet (réaction du système immunitaire du receveur contre l'organe transplanté ou greffé pouvant conduire à la destruction de ce dernier). Une fois greffé, l'organisme des receveurs considère le nouvel organe comme un objet étranger. Prélèvement d'organe En France

Related: