background preloader

Facebook : données c’est donner

Facebook : données c’est donner
L’écriture de cet article a nécessité quelques vérifications préalables sur Facebook. Rien de bien sorcier : on a jeté un œil aux conditions d’utilisation du site -- c’était l’histoire de cinq minutes. Ironiquement, en ce laps de temps, le réseau social tout bleu a eu l’occasion de rassembler beaucoup plus d’informations sur nous que nous sur lui... Il sait par exemple qu’on a utilisé un PC tournant sous Windows Seven, connecté à Internet via le navigateur Firefox avec l’adresse IP 82.138.108.81, et que cette machine est sans doute celle d’une entreprise car elle a déjà été utilisée par une dizaine d’autres membres de Facebook, dont une majorité indique travailler ou avoir travaillé à Libération. Il sait également que ce même jour, on a lu trois articles sur Techcrunch.com, un sur l’Express et un dernier sur Numerama, site également fréquenté et apprécié par l’une des personnes ayant utilisé le PC précité. Pfiou ! Des techniques de Sioux Et demain ? Amis ou ennemis ? Et demain ?

http://ecrans.liberation.fr/ecrans/2013/02/13/facebook-donnees-c-est-donner_949458

Related:  Droits et devoirs des lycéens et réseaux sociauxidentité numériqueBon usage d'InternetEduquer à Facebookidentité numerique

Défense et réseaux sociaux: l’armée française publie une excellente réflexion Voilà une excellente nouvelle pour ceux qui suivent avec attention le tortueux chemin que suit l’institution militaire française en matière de communication. Le Centre Interarmées de Concept, de Doctrines et d’Expérimentations (CICDE) vient de publier un très synthétique document de réflexion (23 pages) sobrement intitulé "Réseaux sociaux: Nature et conséquences pour les forces armées " La Défense qui avait publié l’année dernière, un peu "à la vas-y comme je te pousse", un guide à l’usage des médias sociaux rehausse donc le niveau de réflexion sur le sujet. Et c’est tant mieux! Je suis très heureux (et je ne suis pas le seul) de constater que la question des réseaux sociaux n’est plus uniquement envisagée via le prisme du risque mais aussi, et enfin, via celui de l’opportunité stratégique et tactique.

Spotted, le « ma copine voudrait sortir avec toi » de Facebook Les mots posés dans le casier, la bonne copine qu’on envoie à notre place pour savoir si le garçon est intéressé, les affolements du rythme cardiaque en attendant la réponse à la question qui nous tenaille jour et nuit : « Est-ce que tu veux sortir avec moi ? »... Tout ça est dépassé, fini, out, has-been. Depuis janvier, un phénomène envahit la sphère Facebook : le « Spotted on campus... » [Repéré sur le campus de...].

Facebook, nouvelle porte d'entrée dans l'adolescence Deux tiers des 11-13 ans ont un profil. Et doivent apprendre, à peine sortis de l'enfance, à gérer une seconde identité. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pascale Krémer Il est le dénominateur commun d'une génération. 93 % des 15-17 ans et 81 % des 13-15 ans disposent d'un compte sur le réseau social Facebook. Chaque année, l'association Calysto, qui sensibilise au bon usage des outils numériques, questionne 35 000 enfants et adolescents. Le "baromètre 2012 Enfants et Internet", qui paraît samedi 23 mars, témoigne non seulement de la quasi-généralisation de la fréquentation de ce réseau mais aussi de son impressionnante remontée en âge. Conseils de base pour utiliser FB en classe Si le respect de la nétiquette va de soi lorsqu’on utilise les médias sociaux en classe, effectuer les bons réglages de sécurité ou respecter certains critères de confidentialité sont une autre histoire. Pourtant, dépendamment du réseau social, l’importance de connaître ces réglages et fonctionnement sont très importants pour éviter plusieurs problèmes. Facebook S’il y a un réseau social avec lequel il faut faire attention à la façon dont on configure les réglages de confidentialité et qu’il faut connaître son fonctionnement lorsqu’on l’utilise avec les élèves, c’est bien celui-ci !

Plurality : Quand ADN et réseau social ne font pas bon ménage [Court Métrage d'Anticipation] À New York en 2023, un système de surveillance et d’authentification ultra-perfectionné nommé Bentham est basée sur l’ADN. Plus personne n’a encore besoin de clefs ou de carte bancaire : le système gère absolument tout, est omniprésent, et devient le réseau social ultime. Quand la police obtient le droit d’accès au système, Big Brother est partout… Mais seriez vous prêt à sacrifier votre liberté pour plus de sécurité ? Plurality est un court-métrage d’anticipation écrit par Ryan Condal et réalisé par Dennis Liu. Il présente ce que pourrait être un monde où l’anonymat ne serait plus possible : un réseau omniprésent saurait en tout temps qui vous êtes, et où vous êtes… Ça vous fait peur ? Parce que c’est un des avenirs possibles de l’humanité (ce n’est pas de la SF, mais de l’anticipation, au moins pour la première partie).

Réseaux sociaux Férus de réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Google+, Netlog, Twitter, Tumblr, Pinterest, Flickr, etc., les jeunes y consacrent beaucoup de temps.78 % d’entre eux se rendent sur les réseaux sociaux tous les jours ou plusieurs fois par semaine (étude JAMES 2014). Les réseaux sociaux appartiennent à la génération du Web 2.0. Autrement dit, à la différence de l’Internet traditionnel, l’utilisateur n’est pas seulement consommateur, mais aussi acteur, puisqu’il crée du contenu (textes, vidéos ou photos). 89 % des jeunes ont un profil

Identité numérique : Qui êtes-vous sur le Web? « Avez-vous une pièce d’identité? » est une question qui prend une importance insoupçonnée lorsqu’il est question de l’univers numérique. En effet, au-delà du fait d’avoir ou non une adresse de courriel ou un compte Facebook, toutes les traces que nous laissons contribuent à forger notre identité numérique. Définir l’identité numérique est tout de même difficile en soi. On sait tous un peu de quoi il s’agit, mais on ne saisit pas toujours l’étendue de sa portée. CRDP de l'académie de Besançon : Identité numérique Ces dossiers thématiques sont archivés, nous attirons votre attention sur leur date de mise à jour. Toute la communauté éducative est concernée par sa présence individuelle ou collective sur internet. Chacun (enseignant, chef d'établissement, élèves, parents) laisse des traces sur internet et cela constitue son identité numérique. Dans tous les cas, cela nécessite pour tous, les éducateurs et les élèves une sensibilisation, une éducation.

Pourquoi et comment créer une page publique Facebook de CDI ? Qu’est-ce qu’une page publique sur Facebook ? Facebook est un réseau social, sur Internet, permettant de publier et de partager des informations (photographies,videos, liens, textes, fichiers…) en contrôlant leur visibilité selon différentes catégories de personnes créées par l’utilisateur (amis, connaissances, collègues…).Facebook est encore actuellement le réseau social Numéro UN utilisé par nos élèves. 84 % d’entre eux y ont un compte et s’y connectent plusieurs fois par jour. Sur Facebook, il est possible d’associer à un compte, que l’on peut rendre privé, une page publique, c’est-à-dire accessible à tous les internautes, même ceux qui ne possèdent pas de compte Facebook personnel. Cette page publique permet de diffuser toutes les informations pertinentes concernant un “organisme” (le CDI dans notre cas) et/ou susceptibles d’intéresser ses usagers. Pourquoi créer une page Facebook de CDI

Construire son identité numérique (RD Virtuel 2012) 6 juin 2012 Les jeunes utilisent de plus en plus de médias sociaux et de jeux interactifs en ligne pour s’amuser, interagir avec leurs « amis » ou simplement animer leur vie sociale. La question de leur identité numérique est souvent soulevée dans chacun des milieux scolaires. Cet atelier propose des pistes pour favoriser la construction d’une identité numérique positive à différents âges. Il y aura aussi un temps de partage autour des moyens à mettre en oeuvre pour favoriser la réflexion éthique des jeunes à propos de leur identité numérique. On y présentera deux SAÉ (3e cycle primaire et 1er cycle secondaire) sur l’identité numérique et l’usage des médias sociaux.

L’usage des médias sociaux chez les jeunes : les deux côtés de la médaille Utiliser les médias sociaux représente l’une des activités les plus courantes chez les jeunes d’aujourd’hui. Un récent sondage mené aux États-Unis démontre que 51 % des adolescents se connectent à leur réseau social favori au moins une fois par jour et que 22 % des jeunes le font plus de 10 fois quotidiennement (Common Sense Media, 2009). Les sites comme Facebook, YouTube ou Twitter, qui se sont développés à grande vitesse au cours des dernières années, s’avèrent hautement populaires auprès des jeunes, notamment parce qu’ils leur offrent l’opportunité de se divertir, mais également de communiquer entre eux (O’Keeffe et Clarke-Pearson, 2011). Il demeure cependant essentiel que les jeunes sachent en faire une utilisation saine et appropriée, sans quoi, certains problèmes pourraient survenir. Un rapport clinique paru dans la revue américaine Pediatrics (2011) met en perspective les différents impacts des médias sociaux sur les enfants, les adolescents et les familles.

Traces numériques, cours en seconde J’avais commencé à publier une première version de ce cours en octobre 2012, mais je n’ai pas continué, par manque de temps et surtout car je naviguais un peu à vue. Aujourd’hui j’ai plus de recul sur l’activité, ce qui m’a permis de refondre une grande partie du cours et de proposer une version 2 qui me semble plus équilibrée. J’ai commencé à la tester cette semaine. Qui vivra verra !

Libération, même s’il est clairement un détracteur de Facebook, nous offre un très bon article de synthèse sur l’ensemble des cas où Facebook peut récupérer des informations privées sur nous ou ce que l’on fait. Il regarde notamment les méthodes de la plateforme sociale pour nous pousser à partager plus. Il rappelle aussi l’importance des personnes tierces dans la collecte de nos données, tels nos amis ou les sites proposant le bouton « j’aime ». by ewiest Dec 1

Related:  identité numeriquefacebookProtection des données personnellesFacebookfacebookaantoVeille JuridiqueVeille juridique