background preloader

Vidéo : Si c’est gratuit, c’est vous le produit : la vidéo qui décrypte comment vos données enrichissent certaines entreprises

Vidéo : Si c’est gratuit, c’est vous le produit : la vidéo qui décrypte comment vos données enrichissent certaines entreprises
Prenez garde, on utilise contre votre gré vos informations personnelles sur Internet sans que vous le sachiez ! Découvrez comment les entreprises de l’Internet monétisent vos données personnelles à travers cette vidéo ludique et complète. Les réseaux sociaux, les moteurs de recherche et les journaux en ligne sont autant de services gratuits que vous consommez tous les jours sur Internet. Cependant, si vous ne dépensez pas un sous, vous participez sans le savoir à la rémunération de ces sites : c’est ce que cette vidéo appelle le principe de monétisation du web. Ainsi, si Facebook, Twitter, Mixcloud ou encore Google sont libres d’accès, leurs sources de revenus résident dans la publicité. Omniprésente, cette dernière peut apparaître sous des formats divers et variés tels que les bannières, les pop-ups, les mailings et bien d’autres : vous êtes donc gavés de force à la pub et cette dernière gagne de l’argent grâce à vous.

http://dailygeekshow.com/2013/09/10/si-cest-gratuit-cest-vous-le-produit-la-video-qui-decrypte-comment-vos-donnees-enrichissent-certaines-entreprises/

Related:  Stratégies de fixation des prixQG4 Le produit a-t-il un prix ?la démarche mercatiqueÉduquer au webMarketing Stratégique

La «cyberutopie» du gratuit en question - Veille - Economie Le concept de la monétisation des biens virtuels agit sur les internautes comme le phénomène des ovnis. On y croit ou pas. Ou alors, on a un doute. L'avalanche du gratuit Donne, le consommateur te le rendra : de l’économie à l’ère d’Internet, telle semble être la nouvelle loi. Les success stories du numérique sont en effet fondées sur la gratuité pour l’usager : Facebook, Twitter, et surtout Google. La capitalisation boursière de ce dernier a récemment dépassé celle de Microsoft. Son logiciel libre Android équipe 75 % des smartphones vendus dans le monde, son moteur de recherche est devenu l’ami public n° 1 en offrant à la terre entière l’accès libre, légal ou non, à tout : musique, livres et vidéos. Abécédaire de Gilles Deleuze, Gangnam Style ou gags de chats : Youtube (filiale de Google) débite de la culture à gogo(s).

13 exemples extraordinaires de street marketing dans le métro Le métro est un lieu rempli de publicités, si bien que l’on ne les remarque presque plus. Cependant, certaines tirent leur épingle du jeu et les publicitaires redoublent d’ingéniosité pour qu’elles ne passent pas inaperçues. Voici une sélection de 13 publicités particulièrement créatives ! Vous êtes sûrement passé à côté de centaines d’affiches publicitaires dans le métro qui, pour la plupart sont banales et c’est tout juste si vous leur prêtez attention. Un affichage qui hypnotise le regard au premier coup d’œil ou bien une refonte totale du décor pour faire connaître le produit de manière efficace devient alors primordial.

Etes-vous prêt à tout gober sur Internet ? Les réseaux sociaux constituent une arme à double tranchant pour les journalistes. D'un côté, ils leur donnent un accès privilégié à l'actualité la plus chaude en dehors des canaux officiels, des points de presse et des communiqués. De l'autre, tout va si vite qu'une fausse information peut circuler aussi rapidement qu'une vraie et créer une véritable confusion chez les lecteurs et les auditeurs. Les révolutions arabes de 2011 l'ont montré : l'information peut se propager à la vitesse de la lumière. Parfois, trop vite. L'exemple d'Andy Carvin est frappant.

Marketing B2B : prédictions et anti-prédictions de 2016 2. Ce qui va arriver peut-être un jour mais certainement pas cette année Prédiction 1 : le rachat de plateformes de contenus par des marques Définition Freemium Le freemium est un modèle économique par lequel on propose un produit (rare) ou service de base gratuit destiné à attirer un grand nombre utilisateurs que l’on cherche ensuite à convertir en clients pour le service plus évolué (service premium) qui lui est payant. Le principe du freemium s’est essentiellement développé sur Internet, car celui-ci permet de délivrer le service gratuit à moindres coûts et de le financer éventuellement au moins partiellement par la publicité. Dans la pratique, de nombreux services gratuits Internet sont sur un modèle mixte et souvent évolutif qui mélange financement publicitaire et financement par le service premium. Tout le défi de freemium est de faire passer les utilisateurs d’un service gratuit à un service payant.

L’impact d’Internet sur les prix des offreurs : les nouvelles conditions et méthodes de fixation des prix. Les chiffres publiés par la FEVAD [1] (Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance) témoignent d’un dynamisme pour le secteur qui ne se dément pas : progression des ventes sur les 6 premiers mois de l’année de +20 % par rapport au 1er semestre 2010. Cette progression résulte d’une augmentation encore forte du nombre d’offreurs : plus de 20 000 nouveaux sites en un an soit plus de 100 000 en 2012. En 2009, Internet représente 6 % des ventes de détail, ce qui correspond à une progression des ventes équivalentes à celles des hypermarchés à leurs débuts. La croissance des achats sur Internet est plus dynamique que celle de la population internaute : le nombre d’acheteurs en ligne a été multiplié par 5 entre 2002 et 2010 soit deux fois plus que la population internaute. Aujourd’hui plus de 30 millions d’internautes achètent en ligne soit un français sur deux résidant en France.

Les origines du marketing Mercredi 24 avril 2015 à PARIS Big Data, Social CRM, programmes relationnels : Les nouveaux leviers pour une fidélisation performante En présence de : Accor, Air France, Call Expert, Carglass, Dimelo, Iadvize, PSA Peugeot Citroën, Salomon, Services CRM / Voyages SNCF ... Inscrivez-vous vite ! Trousse pour les enseignants La trousse Vigilance sur le Net est maintenant disponible en ligne, grâce à un partenariat avec Les Éditions CEC! Ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas à être des experts de la sécurité sur Internet pour utiliser la trousse! Nous vous guiderons à chaque étape à l’aide des outils suivants :

Top 7 des campagnes marketing les plus créatives L’originalité est devenue un facteur déterminant pour permettre aux entreprises ou aux associations de se démarquer. Mises au point par des agences innovantes, certaines campagnes marketing particulièrement créatives ont su toucher un très large public. Quelles sont les 7 campagnes marketing récentes à avoir fait preuve de la plus grande originalité ? Le meilleur job du monde (office du tourisme du Queensland) Début 2009, l’Etat du Queensland en Australie réalise une campagne publicitaire qui génère un buzz inouï : avec plusieurs publicités et petites annonces, la campagne a pour but de recruter le gardien d’une île paradisiaque, soit le « meilleur job du monde ». Cette opération marketing connaît un succès mondial, remporte le Grand Prix au Festival international de la publicité et génère plus de 100 millions d’euros pour la filière touristique australienne.

La gratuité dans les business-model : oui mais à quel prix ? Quel est le point commun entre Spotify, Deezer, Métro, 20 minutes, DirectMatin ? Réponse : les services fournis par ces entreprises sont gratuits ! Quelle est la recette du succès de ces journaux et de ces plateformes de téléchargement de musique? La gratuité ! Mais ce qui est gratuit pour le consommateur (autrement dit ce qui n’a pas de prix) n’a-t-il pas un coût ? Ne faut-il pas rémunérer les facteurs de production (le facteur travail : les salariés qui rédigent les articles, et le facteur capital : les investisseurs qui ont permis d’acheter l’équipement nécessaire à l’édition, à l’impression) ? Retour en force du facteur prix - Métier enquête - Etudes L'augmentation du niveau de vie, l'accessibilité à de nouveaux services (téléphonie mobile, écrans plasma, nouvelles technologies, par exemple) ont considérablement modifié les besoins des consommateurs. De nouveaux arbitrages se font, souvent à l'avantage des loisirs et au détriment des dépenses en produits alimentaires qui diminuent. “L'apparition de nouveaux modèles économiques de “bas coût” et les nouvelles offres d'illimité et de gratuit ont considérablement modifié les repères des consommateurs”, constatent Pascale Hebel et Nicolas Fauconnier dans le Cahier de Recherche du Crédoc consacré à “La nouvelle sensibilité des consommateurs aux prix”(1).

Related:  isabellemascarte