background preloader

Le genre n'est pas une théorie, c'est un fait

Le genre n'est pas une théorie, c'est un fait
Le genre n'est pas une théorie : c'est un fait. Cette formule, j'ai eu l'occasion de l'utiliser dans des billets précédents. Et j'ai dû souvent la marteler à nouveau contre les néo-réactionnaires qui se sont fait un devoir de continuer leur lutte contre l'égalité en la rhabillant "lutte contre la théorie du djendeur". Je me suis dit qu'il était temps que j'explicite complètement cette formule. Il n'est pas forcément facile de le montrer : un fait ne se donne pas à voir immédiatement. Considérons maintenant un autre point : puisque je sais que la Terre est ronde, je peux avoir envie de savoir pourquoi. Je peux montrer que les corps chutent dans certains contextes. Pour que les choses soient plus claires, considérons un autre cas : l'évolution. Mais dire "les espèces évoluent" ne nous dit rien du pourquoi et du comment de ces évolutions. Les spécialistes de physiques et de biologie évolutionniste trouveront sans doute ma présentation schématique. Venons-en au genre enfin. Related:  Féminisme

Colle ton gras contre mes os. | Banane et Abricot « Franchement, je me préfère largement dans mon 44 avec mes formes féminines quand je vois tous ces sac d’os dans les magazines. Tu crois qu’elles mangent sérieux ? » « Putain mais c’est abusé ! Comment elle ose mettre ce short avec sa cellulite ? « Non mais arrête, là c’est plus des courbes, c’est du gras chérie ». « Moi, au moins, j’ai des seins. » Je viens de vous sortir le genre de phrases que je n’ai plus jamais, jamais envie d’entendre dans la bouche d’aucune personne. On arrive en cette année 2013 à une époque salutaire où les médias, le corps médical ou la société en général prennent conscience des dégâts qu’a causé l’apologie de la minceur et de manière plus générale, la pression exercée sur le corps des femmes. Donc là j’ai envie de dire « Ah bah bravo. Je pourrais partir dans un lynchage de la presse en générale et des âmes bien intentionnées qui pensent « à ta santé avant tout » mais je vais rester dans le positif. Pour les hommes, ce n’est pas encore ça, c’est clair.

La consommation de viande en question au salon de l'agriculture de Berlin Berlin - Peut-on encore manger de la viande, laquelle et en quelle quantité? La question était très présente cette semaine au salon de l'agriculture de Berlin, alors que la consommation de viande a amorcé une baisse dans certains pays industrialisés. Le nombre et la fréquentation des stands de saucisses et jambons qui se présentent à la «semaine verte», l'un des plus gros salons agricoles dans le monde, selon les organisateurs, ne le laissent pas forcément deviner mais même en Allemagne, pays de la charcuterie, le consommateur commence tout doucement à délaisser la viande. Sur le salon (jusqu'au 26 janvier), un hall entier s'emploie à le rassurer sur la qualité de la viande allemande, en décomposant toute la chaîne de production de la ferme à l'assiette. Mais jeudi une table ronde sur le thème «laisser vivre les animaux» mettra en avant «une alimentation sans viande». Et les professionnels présents témoignent d'un intérêt croissant du public pour le sujet. «Doutes des riches»

Empathie médiatique et violences contre les femmes | Genre ! En ce moment se déroule le procès de Marcel Guillot, accusé d’avoir battu à mort et abandonné dans un ruisseau attenant à sa maison une amie, Nicole El Dib. Pour les médias, la particularité de ce procès est qu’il concerne « le plus vieil accusé de France »: il a 93 ans. Mais c’est justement le traitement médiatique et l’empathie pour l’accusé qui ont attiré mon attention. Comme me l’a fait remarquer @MelleArmelle sur Twitter, Le Télégramme fait particulièrement fort en reprenant en titre le sobriquet « Papy Marcel », avancé par l’avocat de Marcel Guillot: « C’est un homme sans histoire, serviable, jamais violent, qu’on appelle communément Papy Marcel ». Les médias se délectent justement de l’incongruité de la situation: un homme de 93 ans parlant d’un « béguin » pour une femme de 82 ans. Comme dans Le Télégramme, l’article instaure une certain familiarité avec l’accusé du fait de son âge: le titre parle de « Marcel » tout court, ce qui est évidemment un moyen de souligner son âge.

Analysis: Why men rape in Asia - UN study | Bangladesh | Indonesia | Cambodia | Sri Lanka | Papua New Guinea | Gender Issues Timorese women and their children at an undisclosed location for survivors of domestic violence Nearly a quarter of men surveyed admitted committing rape Highest rates in Papua New Guinea Many laws outdated or not enforced New prevention strategies needed JAKARTA, 10 September 2013 (IRIN) - Nearly one in four men surveyed in the Asia-Pacific region admitted raping a woman or girl, according to the first multi-country study on the prevalence of rape and partner violence and the reasons behind it. While the prevalence of reported rape of non-partners was high across the Asia-Pacific, sexual violence against female partners was more widespread, according to the UN study, which interviewed some 10,000 men and 3,100 women in Bangladesh, Cambodia, China, Indonesia, Sri Lanka and Papua New Guinea (PNG) between 2010-2013. Responses in PNG showed the highest rate of violence against women in the region, with about 62 percent of the men interviewed there indicating they had raped a woman. Why?

"Théorie du genre": la belle aubaine Un nouvel ennemi est apparu dans les radars de la droite. Cela a commencé avec des manuels de SVT, s’est renforcé avec les manifs de la honte et les mouvements anti-« mariage pour tous ». Personne ne savait très bien de quoi il s’agissait, mais on savait que c’était mal. Le mot d’ordre s’est répandu : le lobby gayo-franco-maçonno-gauchiste a trouvé un nouveau truc, ça s’appelle la théorie du genre et c’est mal. Il paraît qu’ils veulent l’enseigner à l’école. Le mot d’ordre s’est répandu comme une traînée de poudre. La théorie du genre à encore frappé! Il y a eu le communisme et le nazisme. @consultant2kap T'as compris que la théorie du genre est aux portes des Écoles ou tu planes encore? La théorie du genre est en marche. #manifpourtous De l'école à la justice, cette offensive insidieuse de l'idéologie du genre Pont d'Arcole (@aconstant92) June 14, 2013 Alors il faut résister : mieux, il faut combattre. Pourquoi un tel emballement ? AC Husson Like this:

Gender and the Body Language of Power We’re celebrating the end of the year with our most popular posts from 2013, plus a few of our favorites tossed in. Enjoy! Philosopher Sandra Lee Bartky once observed that being feminine often means using one’s body to portray powerlessness. Consider: A feminine person keeps her body small and contained; she makes sure that it doesn’t take up to much space or impose itself. She walks and sits in tightly packaged ways. She doesn’t cover the breadth of the sidewalk or expand herself beyond the chair she occupies. Likewise, burping and farting, raising one’s voice in an argument, and even laughing loudly are considered distinctly unfeminine. Stunningly, when you think about it, these features of feminine body comportment are, in fact, not uniquely feminine, but associated with deference more generally. Acting feminine, then, overlaps with performances of submissiveness. New evidence suggests that this is not pure theory.

Parent Autrement à Tahiti Caractéristiques « féminines , caractéristiques « masculines  | «Genre ! Je l’ai souvent expliqué, le genre est un système qui distingue l’humanité en deux catégories étanches, « femmes » et « hommes », et crée en même temps une hiérarchie entre ces catégories. Mais le genre concerne aussi les représentations, symboles et valeurs associés à chaque catégorie. Posez-vous la question: quel adjectif associez-vous aux mots « homme » et « femme »? Lesquelles de ces caractéristiques sont positives? négatives? Et surtout: lesquelles sont les mieux socialement? Ces bodies Petit Bateau ont créé la polémique en 2011 pour leur caractère stéréotypé. J’ai posé la première question récemment sur Twitter et Facebook pour une conférence que je préparais pour le laboratoire GenERe. Caractéristiques « féminines » Caractéristiques « masculines » J’ai divisé, de manière subjective évidemment, les adjectifs en positif / négatif selon leur perception sociale. Quelques remarques sur ces résultats hautement scientifiques (ce n’est pas une étude américaine mais presque). J'aime :

Related: