background preloader

Le Blog de Stockholm - Interne en chirurgie

Le Blog de Stockholm - Interne en chirurgie
L'une des dernières astreintes de chirurgie digestive que j'ai faites s'est également trouvé l'une des plus mémorables. C'est bien simple, on aurait dit une série américaine à rebondissements. Non, parce que des nuits blanches au bloc, j'en avais déjà fait, mais en sachant qu'on partait sur une nuit complète sur le champ. Là, c'était... différent. La valse avait commencé sur les coups de 17 heures et des cacahuètes, par un appel des Urgences pour une vague douleur abdominale chez madame A, âgée et obèse. Le scanner n'était pas bien contributif, mais l'urgentiste, à juste titre, était inquiet, parce que la dame défendait.

http://stockholm.eklablog.com/

Related:  Féminismemefhal

Les petites aventures de mes gardes! : Récit, expérience et vécu de mon quotidien Ce qu’il y q de bien dans ma garde c’est qu’on rigole bien… tu peux être sur qu’à chaque garde il y en a une de faite ! En voici quelques exemples : Un soir de retour d’inter environ 2h du mat d’un magnifique feu de poubelle (humm inter de folie !) le conducteur du fourgon a décidé de remplir le peu d’eau que l’on avait utilisé de la tonne par le trou d’homme avec le tuyau d’arrosoir… pour mettre un peu plus de pression il tord le tuyau … et hop l’embout dans la tonne … dommage l’embout ne flotte pas ! Obligé de vider la tonne et démonter la plaque de compartiment pour le récupérer… ! Dimanche dernier… on pars faire une reconnaissance de secteur avec le CCR (camion citerne rural) et CCF (camion citerne feu de forêt) tout va bien on rentre… nickel… peu de temps après le chef de garde pars chercher quelque chose chez lui, il appelle à la caserne en disant qu’il a retrouvé une roue du dévidoir du CCR sur le chemin !

Boules de Fourrure Si vous n'avez pas lu la Maladie de Sachs, vous ne devriez peut-être pas lire ce billet. Vous devriez plutôt lire ce livre. C'est un livre important. Et puis, après, on pourra discuter, si vous voulez. Enfin, vous faites bien ce que vous voulez. Je n'ai pas lu la Maladie de Sachs par hasard. Et un peu de Neurologie - We've got to get out of this trap... Before this decadence saps our wills - Vous en êtes friand alors commençons par une analogie débile : le rasoir 15 lames. Féminisme sexe-positif ou pro-sexe : pas sexe-obligatoire Traduction d’un article d’une sexbloggeuse britannique ‘girlonthenet’ : Sex is Not the Opposite of Feminism. Plus ou moins en écho à un article par l’elfe sur « Les Questions Composent » où elle dit qu’elle arrête d’être une féministe « pro-sexe ». Girl-on-the-net nous explique qu’être « pro-sexe » (ou « sexe-positive », qui est plus conforme à la notion de départ), c’est plus compliqué que juste de clamer « vive le sexe !

Rechercher des références bibliographiques Je réponds à des commentaires de fin mai et début juin (Docleeloo et speculos) qui me demandaient « comment tu fais ta bibliographie ». Je sais, j’ai mis du temps… Mais j’étais occupé. J’ai notamment préparé le site du centre régional de pharmacovigilance du Nord-Pas-de-Calais (ça m’a occupé, et je viendrai vous le présenter d’ici quelques jours/semaines, dans le mois en tout cas !) Bref, j’ai fait d’une pierre deux coups : « un article sur la biblio pour mon blog… qui sera très bien pour expliquer le fonctionnement d’un centre de pharmacovigilance ».

Les rabat-joie féministes (et autres sujets obstinés) Il n’est pas toujours facile de se rappeler comment on est devenue féministe, ne serait-ce que parce qu’il est difficile de se souvenir du temps où on ne se sentait pas féministe. Est-il possible de s’être toujours sentie féministe ? Possible de l’avoir été dès le début ? Tout sur les yaourts maison et le choix d'une yaourtière Si vous voulez tout savoir sur la confection de yaourts maison, si vous hésitez à vous lancer ou si vous ne savez pas comment choisir une yaourtière, ce qui suit va vous intéresser. J’ai voulu rédiger un article complet sur les yaourts maison pour vous apporter toutes les réponses à vos interrogations. Voici donc les questions abordées : – Pourquoi faire ses yaourts ? – Choisir une yaourtière

médecin sur l’Île de Sein Mis en ligne le mercredi 5 février 2014. Entretien avec Ambroise Menou, 65 ans, docteur sur l’Île de Sein. À côté d’autres îles bretonnes (Belle-Île, Ouessant, Groix, etc.), l’Île de Sein peut sembler moins attirante : les guides touristiques insistent sur sa toute petite taille (quelques kilomètres de longueur, quelques centaines de mètres de largeur), son altitude quasi-nulle, son absence d’arbres ou de grandes plages. En réalité, l’Île de Sein est tout à fait charmante, toute petite en effet mais avec un bourg assez compact pour qu’on se perde dans ses petites ruelles (minuscules pour bloquer le vent). Elle est surtout hors du temps : il n’y aucune voiture sur l’île (hormis la camionnette des pompiers, celle de l’hôtel Ar-Men, et le chariot élévateur qui sert à débarquer le bateau).

parce qu'être généraliste j'aime bien et parce que la Seine-Saint-Denis j'aime bien…. L’année dernière, j’écrivais ça (Médecin Emérite un jour…)… Je racontais toutes mes lacunes de médecin (à tel point que d’aucuns se sont étonnés et effrayés sans doute que je fasse ce métier…) et que j’essayais de m’améliorer… Je racontais également (enfin le mieux c’est quand-même de tout relire..) que alors que je trouvais absurde il y a quelques années de payer pour faire un test de lecture, j’avais envie de me lancer dans le test de lecture Prescrire… Pour re-situer le contexte et pour faire court, après un cheminement de réflexions par rapport à ma prescription,( par exemple ici, là et surtout là) j’ai décidé après avoir fait tomber plein de barrières que puisque l’on ne pouvait se fier à personne, puisqu’il fallait quand-même suivre les recommandations de quelqu’un, j’ai choisi de suivre, en tout cas d’essayer de suivre celles de La Revue Prescrire. C’est parce que pour la première fois, j’ai regardé cette liste et j’y ai vu beaucoup de noms que je connaissais.

Related: