background preloader

Transhumanisme : aujourd’hui, l’Homme réparé

Transhumanisme : aujourd’hui, l’Homme réparé
Credit : sous licence CC, par Kosmur. Deuxième étape de notre voyage dans l’univers du transhumanisme. Après vous avoir présenté ce mouvement qui entrevoit un futur où l’être humain pourra améliorer ses performances, voici venu le moment de vous prouver que le transhumanisme n’est pas qu’une philosophie, mais est aussi (déjà) une réalité. Car les transhumanistes s’appuient davantage sur les avancées techniques, que sur la science-fiction. Au premier plan, les progrès de la science liés à la médecine. Parce qu’avant d’imaginer un Homme augmenté, les scientifiques, les chercheurs, se concentrent d’abord sur ceux qui ont besoin d’être “réparés”... Pour faire simple, aujourd’hui déjà, grâce aux NBIC, l’Homme peut être “réparé”, comme n’importe quelle machine. L’homme bionique Vous avez sûrement gardé en tête les images du film Robocop, ou encore de la série L’homme qui valait 3 milliards, ces histoires d’humains “abîmés” qui sont réparés grâce à un dispositif mécanique. Photo : Lifehand

http://www.cnetfrance.fr/news/transhumanisme-aujourd-hui-l-homme-repare-39793078.htm

Related:  TRANSHUMANISME, IMMORTALITE, ROBOTISATIONI/C et robotisation/IAflorianebarbaud2document

Transhumanisme : en route vers l'Homme augmenté Bienvenue dans votre futur. Un futur proche, très proche. Que vous avez le pouvoir de façonner... ou de laisser entre d’autres mains. En 2018, faut-il avoir peur de l'intelligence artificielle ? L'intelligence artificielle sera sans doute l'un des grands thèmes débattus en 2018 dans le monde des idées, on attend d'ailleurs pour ce mois de janvier le rapport Villani à ce sujet. Quelle frontière entre notre cerveau, vivant et celui des machines, celles-ci deviendront-elles un jour des sujets à part entière ? L’intelligence artificielle brouille les frontières entre notre cerveau, vivant, et celui des machines. Elle exige une redéfinition de l'intelligence, liée à la plasticité du cerveau. Mais aujourd’hui, les programmes "Human Brain" et "Blue Brain" ont pour but de cartographier le cerveau humain et de faire émerger une conscience artificielle.

Transhumanisme : la technologie plus forte que la mort ? Cela sonne un peu comme une secte, il faut bien le dire. Pourtant, il n’en n’est rien, rassurez-vous. Le transhumanisme, c’est une idéologie qui vient de Californie, le pays des hippies et de la high-tech, et qui date des années 1980. Le transhumanisme, c’est ce courant de pensée qui dit que la technologie va sauver le monde et surtout sauver l’homme. En tout cas, prolonger sa vie.

Le transhumanisme: ce qui est possible n’est pas toujours souhaitable Sommaire Qu’est que le transhumanisme ? Passage de l’homme au posthumain. État de l’art : aujourd’hui ou en est on ? Qui sont les acteurs du transhumanisme? PENSER L'HUMAIN - SA DIGNITÉ - LES "CYBORGS"… - FAIRE L'AMOUR EN… - CYBORG ET… C'est de la philosophe américaine Donna Haraway, auteur du Manifeste Cyborg, dont nous parle le philosophe Bruno Latour dans Libération. La journaliste Catherine Vincent évoque, dans le Monde, ces insectes hybrides, mi-biologiques mi-technologiques, qui sont créés dans les laboratoires de la recherche militaire et qui préfigurent peut-être ce que deviendra un jour notre propre espèce. Quelques clefs TRANSHUMANISME : Ce courant de pensée, dont le scientifique américain Ray Kurzweil représente la figure la plus populaire, estime que l'humanité est au début de la plus grande transformation de son histoire. Ses capacités physiologiques et intellectuelles vont être sublimées dans un avenir proche grâce à l'union de la génétique, de la robotique et des nanotechnologies. Selon cette vision utopique, la définition même de l'être humain va ainsi évoluer et s'enrichir.

IA par apprentissage automatique Comment un ordinateur fait-il pour apprendre automatiquement ? L’apprentissage automatique à partir de grands jeux de données a conduit à des progrès récents de l’intelligence artificielle. Cette vidéo présente les principes des algorithmes modernes d’apprentissage. Ceux ci construisent des représentations vectorielles des données et apprennent grâce à un algorithme d’optimisation, en minimisant l’erreur commise sur les données observées. Francis Bach est chercheur à Inria et à l’école normale supérieure. Ses recherches portent principalement sur l’apprentissage automatique, à l’intersection entre informatique et mathématiques. La révolution des exosquelettes aura-t-elle lieu ? - Sciencesetavenir.fr Cet article de Stéphane Desmichelle a obtenu mardi 5 décembre 2017 le prix "presse grand public" décerné par le SNITEM, le Syndicat National de l'Industrie des Technologies Médicales. Charles Perrault a-t-il été visionnaire en imaginant, dans Le Petit Poucet, des bottes de sept lieues qui s'adaptent à la taille de celui qui les chaussent et lui permettent de parcourir sept lieues en une seule enjambée ? Des dispositifs finalement proches de nos très "high-tech" exosquelettes, prêts à envahir nos quotidiens. En effet, ces extensions "synthétiques" portées par l'homme pourraient, justement, mettre du foin dans les bottes de certains entrepreneurs dans les années à venir.

Découvrez Kenshiro, un robot japonais avec des muscles et des os Des chercheurs de l'université de Tokyo ont mis au point un robot calqué sur le corps d'un garçon de 12 ans. Baptisé Kenshiro, cet humanoïde est doté d'un squelette en aluminium et de mécanismes qui imitent les muscles humains. En matière de conception de robots, les Japonais ne sont pas en reste.

Voici Pyrène, le nouveau robot humanoïde Un nouveau robot humanoïde baptisé Pyrène a fait son entrée au CNRS, le dotant d’une nouvelle génération de plateformes de recherche avancée en robotique. Visiblement, Pyrène n’est pas un robot bipède comme les autres. Avec sa démarche presque humaine et une force hors du commun, cette nouvelle recrue du Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (Laas) 1 sera bientôt capable de surmonter un grand nombre d’obstacles, comme des marches d’escalier ou un terrain accidenté, le tout en portant de lourdes charges. Il pourra même se servir d’« outils », une première dans le monde de la robotique humanoïde.

Intelligence artificielle : un danger pour l'Homme ? Les plus grands scientifiques et chefs d'entreprise du monde le répètent : méfions-nous de l'intelligence artificielle ! Que ce soit Frank Wilczek, prix Nobel de physique, ou encore des hommes d’affaire comme Bill Gates et Elon Musk, tous ont tiré la sonnette d'alarme ! Oui, mais contre quoi ? Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ? Car donner une définition précise de ce qu'est l'intelligence artificielle n'est pas si facile...

Marie-Amélie Le Fur : « Le transhumanisme me fait peur » La championne paralympique met en garde contre la tentation de trop vouloir instrumentaliser le corps. En marge du colloque qu’organisent « le Monde » et l’agglomération de Thau, le 18 novembre à Balaruc-les-Bains dans l’Hérault. LE MONDE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Jean-Pierre Gonguet Depuis ses premiers Jeux paralympiques en 2008, elle a conquis 8 médailles olympiques, dont 3 d’or (au 100 m, 400 m et en longueur). Marie-Amélie Le Fur s’est particulièrement imposée cet été à Rio, d’où elle a rapporté deux médailles d’or (400 m et longueur) et une médaille de bronze (200 m).

Transhumanisme : aujourd’hui, l’Homme réparé- Credit : sous licence CC, par Kosmur. by monaik75 Mar 5

Related: