background preloader

Comment débattre ?

Facebook Twitter

EMC : le debat (réglé ou argumenté) - Eduscol. EMC : le débat (pour aller plus loin) - Eduscol. Faut-il débattre en classe des sujets polémiques? Si pouvoir débattre en classe est un principe fondateur de l'école, il est pour autant nécessaire de prendre quelques précautions.

Faut-il débattre en classe des sujets polémiques?

En effet, des faits divers récurrents nous montrent que les réactions peuvent être parfois très vives et qu'au lieu de favoriser l'expression, se créent des tensions. Peut-on débattre de tout? Dans une époque plus que troublée, où s'enchaînent attentats, catastrophes naturelles et autres drames, la tentation est grande de poser débat en classe. D'une part pour libérer la parole et les émotions, d'autre part pour entraîner l'argumentation. Pour autant, il ne faut pas perdre de vue qu'une émotion est quelque chose de profondément ressentie et qui ne se satisfait pas toujours de l'écho des autres. Chacun a choisi ce qui lui semblait le plus approprié compte-tenu du caractère exceptionnel de l'événement, s'appuyant en partie sur les recommandations de l'Education Nationale par exemple.

Une méthode pour éviter les écueils majeurs. Le débat, un outil de la démocratie. Redonner un sens aux valeurs qui animent la vie individuelle mais également la vie collective est sans doute une mission à laquelle l'Ecole ne peut échapper.

Le débat, un outil de la démocratie

L'évolution des publics scolaires et leur prise en charge éducative nécessitent, de la part des enseignants, de développer et d'adapter à chaque situation particulière de classe une organisation du "débat". Le débat, un instrument dont l'enseignant doit s'emparer afin de permettre à chaque élève de construire une citoyenneté responsable et réfléchie.

Une méthode pédagogique Depuis le renouveau de l'éducation civique au collège et l'introduction de l'éducation civique, juridique et sociale au lycée, à la fin des années 1990, le débat est une méthode pédagogique à part entière. Les enseignants avaient certes l'habitude d'aménager avec leurs élèves des moments déchange permettant de confronter des faits et des idées, mais les réponses aux questions sous forme de contrôle des connaissances ont toujours été privilégiées. Haut de page... Les dėbats sont ouverts. Animer une discussion a visée philosophique en classe. Michel TOZZI, professeur émérite en sciences de l’éducation à l’Université Montpellier 3 Didacticien du débat et de l’apprentissage du philosopher Les pratiques philosophiques se sont développées en France dans la cité depuis 1992 (cafés philo), et depuis 1996 dans le système scolaire, bien avant la terminale (maternelle, école primaire, Segpa etc.).

On trouvera ci-dessous l’un des dispositifs qui s’est développé dans les classes depuis les années 2000 avec Alain Delsol, Sylvain Connac et Michel Tozzi : la « discussion à visée philosophique » (DVP). Il s’agit d’un dispositif avec une double visée : 1) démocratique par ses règles de prise de parole, sa répartition des fonctions entre élèves, inspirées de la pédagogie institutionnelle ; 2) philosophique, par trois exigences intellectuelles sur lesquelles veille, par son type d’animation, le professeur : a) le questionnement de l’élève et de la classe, l’autoquestionnement, qui permet de problématiser des notions (la justice est-elle juste ?) La cartographie des controverses - Documentation. Auteurs de l'expérimentation : Marie-France Kienlen (professeur d’histoire-géographie), Frédéric Quieti (professeur d’histoire-géographie), Gabrielle Reymann (Professeur documentaliste) et Marie-Madeleine Heitz (professeur documentaliste) Etablissement d'exercice : Lycée Camille See - Colmar Titre : La cartographie des controverses, un nouveau souffle pour l'ECJS ?

La cartographie des controverses - Documentation

Date de création du scénario : Expérimentation réalisée en 2013-2014 Niveau de la classe : Terminale Disciplines impliquées : Histoire géographie - éducation civique Cadre pédagogique : Cours Outils utilisés : postes informatiques ; CDI. Parole, débat démocratique, discussion à visée philosophie : civiliser notre violence. Michel Tozzi, professeur émérite en sciences de l’éducation, université Montpellier 3 www.philotozzi.com www.crdp-ressources/agora/

Parole, débat démocratique, discussion à visée philosophie : civiliser notre violence

Accompagner : Débats pédagogiques. Comment préparer un débat. Présentation du débat (Début) Les deux équipes, face à l'auditoire, s'assoient à des tables de chaque côté du Président à l'avant de la classe.

Comment préparer un débat

Le huissier (chronométreur) s'assoit face aux équipes à l'avant de la classe. Le Président commencera le débat en lisant la résolution et en présentant les orateurs et le huissier. Il demandera parfois un sondage d'opinion de l'auditoire avant et après le débat. Alors, le nombre de personnes qui changent d'opinion à la fin du débat indique de façon officieuse quelle équipe a remporté le débat.

Commencez votre discours en vous adressant au Président: Monsieur le Président ou Madame la Présidente selon le cas. Présentez-vous avec assurance sans donner l'impression d'être snob. Lorsque vous parlez, levez-vous derrière votre pupitre ou un lutrin. Après le débat, les orateurs se lèvent, se rencontrent au centre et donnent la main à leurs adversaires. Jouer à Débattre. Initier au débat citoyen avec des questions sciences – société, interview.

La pratique du débat (réglé, à visée philosophique, citoyen, contradictoire…) est au cœur des préoccupations actuelles de notre école de la maternelle au lycée.Comment envisager ces débats ?

Initier au débat citoyen avec des questions sciences – société, interview

Les mener ? Que peuvent-ils apporter à nos élèves ? Sur quels sujets et à quelles occasions les faire débattre ? PARTICIPEZ !