background preloader

Transhumanisme

Facebook Twitter

Un Monde Sans Humains (docu Arte du 23 10 2012) Kevin Warwick. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kevin Warwick

Pour les articles homonymes, voir Warwick. Kevin Warwick Kevin Warwick, né le à Coventry en Angleterre, est un scientifique britannique et professeur de cybernétique à l'Université de Reading, au Royaume-Uni. Il est probablement le plus connu pour ses études sur les interfaces directes entre les systèmes informatiques et le système nerveux humain, mais il a fait beaucoup de recherche dans le domaine de la robotique.

Il s'est greffé des électrodes dans son bras qui sont directement reliées à son système nerveux, il y a relié un ordinateur. Biographie[modifier | modifier le code] Il travailla ensuite dans les universités d'Oxford, Newcastle et Warwick et en 1987 fut nommé à la chaire de cybernétique à l'université de Reading. Sources[modifier | modifier le code] (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Kevin Warwick » (voir la liste des auteurs)Émission "Rayon X" sur France 2. Ray Kurzweil, le pape du transhumanisme. XEnvoyer cet article par e-mail Ray Kurzweil, le pape du transhumanisme XEnvoyer cet article par e-mailRay Kurzweil, le pape du transhumanisme Syndicated articles from Financial Times Déjeuner avec Autour d’un petit-déjeuner spécialement préparé pour l’entretien, l’inventeur et futurologue explique ici pourquoi il prend 100 comprimés par jour et détaille son programme pour vivre éternellement.

Ray Kurzweil, le pape du transhumanisme

Le quartier où se trouve l’appartement de Ray Kurzweil à San Francisco doit être tenu secret, m’avertit son assistant, pour des “raisons de sécurité importantes”. Ray Kurzweil a inventé la première machine pouvant lire du texte imprimé pour les aveugles, le scanner à plat, un synthétiseur de musique capable de reproduire le son d’un piano à queue. Projet Avatar 2045 – le Dalaï-Lama soutient un projet qui vise l’immortalité. Be Sociable, Share!

Projet Avatar 2045 – le Dalaï-Lama soutient un projet qui vise l’immortalité

Un nouveau projet de recherche russe du nom de Avatar 2045 entend offrir l’immortalité par la transplantation de nos cerveaux dans des corps robotiques puis dans des hologrammes. (ce projet se situe dans la même veine que celui de Ken Hayworth). Le magnat russe des médias, Dmitry Itskov, a intitulé « Avatar », un projet multidisciplinaire de recherche extrêmement ambitieux et de grande envergure qui vise à atteindre l’immortalité chez les êtres humains au cours des trois prochaines décennies.

Il prévoit de le faire en plaçant des cerveaux humains dans des véhicules/engins/supports de plus en plus désincarnés, d’abord en les transplanter dans les robots et puis, d’ici l’an 2045, par du reverse-engineering du cerveau humain, en « téléchargeant » de manière effective, la conscience humaine dans une puce d’ordinateur. Réalité ou fiction ? En regardant calendrier proposé Avatar, le projet de Dmitry Itskov semble souffrir de la même erreur.

2045 Initiative. Le transhumanisme français : que des surhommes, pas de sous-hommes. « Quand nous serons tous des cyborgs, il sera trop tard » Le transhumanisme français : que des surhommes, pas de sous-hommes. Transhumanisme & Spiritual machines Arte Extrait 2012 (Hd 720) Transhumanisme & Nouvelles technologies aux USA (Hd 720) Transhumanisme: devenir immortel grâce aux clones numériques de l'esprit. Cela fait longtemps qu’ils n’avaient pas fait parler d’eux.

Transhumanisme: devenir immortel grâce aux clones numériques de l'esprit

Les transhumanistes, mouvement de pensée qui prône une amélioration et une augmentation de l’humanité par le biais des technologies issues des sciences de la vie et de l’informatique, se sont réunis lors de l’événement Global Futures 2045 International Congress, les 14 et 15 juin à New York. Si vous avez un souci avec les métaphores informatiques appliquées à l'esprit humain (le cerveau est un OS, la conscience est issue de réactions électriques, etc.) mieux vaut éviter de lire ce qui va suivre. publicité Comme le raconte Tanya Lewis sur le site Live Science, l’incontournable Ray Kurzweil, informaticien, inventeur, visionnaire, gourou technoscientifique et directeur de l’ingénierie chez Google –ce qui n’est pas pour nous rassurer– a prédit à cette occasion qu’en 2045, il sera possible de simuler le fonctionnement d’un cerveau humain.

Martine Rothblatt veut créer des clones d’esprit, ou «mindclones». À lire aussi sur Slate.fr. Le transhumanisme: ce qui est possible n’est pas toujours souhaitable. Sommaire Qu’est que le transhumanisme ?

Le transhumanisme: ce qui est possible n’est pas toujours souhaitable

Passage de l’homme au posthumain. État de l’art : aujourd’hui ou en est on ? Qui sont les acteurs du transhumanisme? Innovation très controversée : extrait des arguments des partis Qu’est ce que le transhumanisme ? Dans cette partie je m’attacherais à définir la notion de transhumanisme pour pouvoir ensuite m’intéresser aux problématiques liées à l’intégration du numérique dans le corps humain. . « Le transhumanisme est une classe de philosophies ayant pour but de nous guider vers une condition posthumaine. Les transhumanistes s’engagent dans des approches interdisciplinaires pour comprendre et évaluer les possibilités de dépasser les limitations biologiques.

Ethique : faut-il condamner le transhumanisme ? Tout d’abord il me faut remercier à mon tour Jean-Michel Besnier pour sa réaction plus que courtoise, amicale, à mon propos précédent, qui pourtant mettait en question une partie de sa réflexion.

Ethique : faut-il condamner le transhumanisme ?

Forts de cette sympathie, il nous sera [...] Tout d’abord il me faut remercier à mon tour Jean-Michel Besnier pour sa réaction plus que courtoise, amicale, à mon propos précédent, qui pourtant mettait en question une partie de sa réflexion.