background preloader

Mutation de Société

Mutation de Société
Actions sur le document Notre système socioéconomique est comme un grand lac où il a beaucoup trop de poissons (surtout des carnassiers), où il y a beaucoup trop d'algues et de nénuphars (ces liasses de feuilles qui encombrent la vie et y pompent tout l'oxygène et toute la lumière), dont la digue est totalement usée et prête à se rompre, et qui s'envase de plus en plus vite à cause des boues venues de l'amont. Il est probable que la digue cèdera en 2014 ... Quelle joie ! Marc Halévy

http://www.noetique.eu/

Related:  Divers pour Master

Petite Poucette : la douteuse fable de Michel Serres Philippe Lévy - Sainte Marie aux mines (2007) Depuis un an, le petit livre de M. Serres, Petite poucette[1], fait partie des essais les plus vendus en librairie et les plus relayés dans les medias, où son auteur est très régulièrement invité. Dans cet opuscule, issu d’un discours prononcé à l’Académie française, Serres porte un regard résolument optimiste sur le monde numérique et sur les nouvelles générations qui le portent – les petit(e)s poucet(te)s du titre -, promises selon l’auteur à une libération sans précédent, cognitive et politique, grâce aux vertus d’un monde numérisé et librement connecté. M.

MICHEL SERRES : « LES NOUVELLES TECHNOLOGIES NOUS ONT CONDAMNES A DEVENIR INTELLIGENTS ! ». À l’occasion du quarantième anniversaire – le 11 décembre 2007 – de l’Institut national de la recherche en informatique et en automatique (INRIA), Michel Serres a livré un discours portant sur les nouvelles technologies qui débouchent sur une révolution culturelle et cognitive. Sans même écouter les nombreux arguments du célèbre académicien, le « lecteur » de la vidéo est de suite interpellé par la citation de Michel Serres qui fait office de titre. Il s’agit d’une des phrases les plus fortes du séminaire que l’on pourrait qualifier de conclusion générale. Le Groupe Etam développe ses Talents avec un programme de certification pour ses hôtesses de vente Actualité RH publié le 20/01/2016 La reconnaissance des talents en interne fait partie des priorités du Groupe Etam. Depuis fin 2014, un programme de certification permet à des hôtesses de ventes de renforcer leurs compétences ou d’en acquérir de nouvelles, mais aussi et surtout d’obtenir un diplôme bac+2. Cette initiative crée une dynamique extrêmement positive pour les métiers de la vente en magasin et offre aux participantes un coup d’accélérateur à leur carrière.

Les premiers diplômés de Tati salués par... - Textile, habillement La troisième convention annuelle de Tati, organisée ce jeudi 21 janvier, différait des éditions précédentes. Cette année, pas de slides financières à tout va ni de chiffres étalés dans tous les sens. A la place, un show presque à l'américaine. Avec, en guise d'animateur, la DRH munie d'un micro vissé à l'oreille, et pour le public, des directeurs de magasins et responsables chauffés à bloc. "Nous voulions vraiment mettre au centre de ce temps fort l'opérationnel, et montrer que les magasins et nos collaborateurs sont au coeur de notre stratégie", souligne Nadège Plou, la DRH du groupe.

De nouveaux lieux pour apprendre De nouveaux lieux apparaissent : fablab, living lab, learning labs … Tous, à un degré divers selon leur objet, mettent à disposition des moyens pour faire, coopérer, créer ensemble. Des universités d’entreprise reconfigurent leurs locaux en s’appuyant sur ces « espaces inspirants ». Dans ce premier billet sur ce sujet, je m’intéresse à l’évolution des représentations sous-jacentes à ces nouvelles configurations. La configuration de l’espace reflète une représentation de l’acte d’apprendre

A. Bandura. Auto-efficacité. Le sentiment d’efficacité personnelle 1Albert Bandura est docteur en psychologie et enseigne à l’université de Stanford (Californie). Il est l’auteur de L’Apprentissage social (Mardaga, 1985). 2Depuis les années 80, Albert Bandura s’intéresse au sentiment d’efficacité personnelle. Gai Savoir de Nietzsche Le Gai Savoir (en allemand “Die fröhliche Wissenschaft”), de Friedrich Nietzsche, a été publié en 1882. Cette œuvre est très représentative de l’œuvre de Nietzsche en termes d’écriture : composée d’aphorismes, Nietzsche y présente des pensées courtes et puissantes, pour essayer de cerner le caractère de l’être humain et décrire, de manière clinique, les maux dont souffrent nos sociétés. Le Gai Savoir sert d’introduction à Ainsi Parlait Zarathoustra, tant le Gai Savoir présente un diagnostic et Zarathoustra les solutions. Résumé du Livre 1 du Gai Savoir de Nietzsche : Nietzsche y traite de la morale principalement : il explique en quoi la morale commune étouffe les instincts nobles des individus. La société valorise la faiblesse, et a inventé la pitié pour se protéger des puissants.

Notre cerveau à l’heure des nouvelles lectures Maryanne Wolf, directrice du Centre de recherche sur la lecture et le langage de l’université Tufts est l’auteur de Proust et le Calmar (en référence à la façon dont ces animaux développent leurs réseaux de neurones, que nous avions déjà évoqué en 2009). Sur la scène des Entretiens du Nouveau Monde industriel au Centre Pompidou, la spécialiste dans le développement de l’enfant est venue évoquer « la modification de notre cerveau-lecteur au 21e siècle » (voir et écouter la vidéo de son intervention)… Image : Maryanne Wolf face au public sur la scène du Centre Pompidou, photographiée par Victor Feuillat.

Christophe Vandernotte, biographie, formations, publications, références Je suis né à Nantes en 1953. Mon père et mon grand-père sont artisans charpentiers de marine, et ma mère enseignante. Mon enfance est marquée par le sport de compétition car mon grand-père, médaillé de bronze aux jeux olympiques de Berlin, a été un très grand champion d'aviron. Dès l'obtention de mon baccalauréat, je réalise mon projet d'enfance : entreprendre le tour du monde. PEUT-ON SE FORMER SEUL - Apprentissage numérique et autoformation Peut-on se former seul ? Peut-on apprendre seul ? Ce mode de formation est-il possible pour tous ou ne convient-il qu'à certains individus capables de se concentrer et trés enclins sur leurs modes de ressources internes ? De nos jours, l'utilisation d'internet et des nouvelles technologies dans les apprentissages (les apprentissages numériques) entraîne-t-elle l'augmentation du nombre de personnes se formant seules ? J'apprends seul : autodidaxie ou autoformation ?

www.pratiques-rh-au-quotidien.com-2015-04-concevoir-un-dispositif-de-formation-massif-et-personnalise-aux-opportunites-du-numerique-le-cas-la-poste- En 2014, le Groupe La Poste a lancé son plan stratégique 2015-2020 – « La Poste 2020 : conquérir l’avenir » – et une nouvelle organisation en cinq branches – quatre branches métiers (Services-Courrier-Colis / La Banque Postale / Géoposte pour les colis express routiers en Europe / Réseau La Poste) et la branche Numérique. Dans le cadre de ce plan stratégique, le volet Formation du Groupe La Poste est doté pendant cinq ans de 450 millions d’euros supplémentaires par rapport aux dépenses annuelles, déjà de l’ordre de 250 millions. Comment faire du numérique un levier de transformation interne et de développement des activités du Groupe ? Comment former 260 000 collaborateurs au numérique et accompagner les managers dans ces évolutions ? Comment stimuler l’innovation et la création de valeur par la transversalité ? Pratiques RH au quotidien (Dunod) a rencontré Sylvie Joseph, Directrice du programme de Transformation interne au sein de la Direction du Numérique du Groupe La Poste.

Comptes-rendus de lecture CARRÉ Ph. et FENOUILLET F. (dir.) (2008). Traité de psychologie de la motivation. Introduction à la recherche-action : modalités d’une démarche théorique centrée sur la pratique 1Donner une définition de la recherche-action est un exercice délicat si l’on se réfère à l’abondante littérature qui traite de ce mode de recherche appliquée à la pratique quotidienne de classe. En effet, un simple coup d’œil aux termes utilisés révèle déjà la multiplicité des concepts sous-tendus. Du côté francophone, on trouve des appellations telles que « co-apprentissage », « méthodologie éducative » ou encore « ingénierie didactique ». Le monde anglophone témoigne d’une créativité impressionnante : aux côtés de la classique appellation « action research » on trouve pêle-mêle « teacher research », « classroom research », « co-learning », « co-operative inquiry », « critical reflection », ou encore « practical inquiry ». 3Plusieurs écoles de pensée impliquent de vastes différences d’opinion sur ce qui constitue véritablement la recherche-action.

Related: