background preloader

Education & Formation : Parutions

Education & Formation : Parutions
Related:  Revuesstage master

Approche par compétences et réduction des inégalités entre élèves Dans plusieurs pays, l’approche par compétences fait partie du prescrit légal qui pilote le métier d’enseignant. L’objectif est de permettre aux élèves de faire face progressivement à la complexité du monde qui les entoure en mobilisant à bon escient des savoirs, pour apprendre tout au long de leur vie, mener une vie professionnelle et exercer des responsabilités civiques et sociales. Cependant, mal comprise, une « pédagogie par compétences » risque d’accroître les inégalités de résultats entre élèves ; elle pourrait faire partie de ces « pédagogies invisibles » dénoncées par Bernstein dès 1975, quand la tâche proposée aux élèves est trop ouverte, répondant à un contrat didactique trop flou sur les objectifs et les enjeux de savoir. Les recherches de l’équipe ESCOL et du réseau RESEIDA mettent en évidence des effets différenciés des pratiques enseignantes, en fonction des dispositions sociocognitives des élèves et du sens que ceux-ci attribuent aux tâches scolaires. Jacqueline BECKERS

Recherches & éducations Apprentissage formel ou informel ? Les 2, mon capitaine ! "Le vrai génie des organisations est l’informel, le non prévu, souvent inspiré des façons dont les individus gèrent leurs problèmes d’une manière que les processus formels ne peuvent anticiper. Quand on est en compétition sur la connaissance, le jeu s’appelle improvisation et non normalisation." John Seeley Brown Au cours de cette dernière décennie, il y a eu de nombreux débats (voir par exemple les dates des références bibliographiques en bas de page) et discussions au sujet de l’avenir de l’apprentissage. Le développement des technologies sociales a changé nos façons de penser le monde. Quelle serait votre réaction si votre R&D investissez 80% de son budget dans le développement de produits ou services qui ne toucheraient qu’une infime partie de votre marché ? Valideriez-vous une stratégie marketing qui ne ciblerait que 10% de votre cible ? Pas la peine d’attendre votre réponse devant l’énormité de ces questions. Le modèle 70/20/10 Que dit-il ? Le paradoxe des investissements

Les enjeux du métier d'enseignant aujourd'hui le 26 avril 2008 BELA HORIZONTE (BRESIL) Conférence de Philippe Meirieu donnée en visioconférence le 26 avril 2008 en direct de l'université LUMIERE-Lyon 2 et à destination d'un colloque sur L'EVOLUTION DU METIER D'ENSEIGNEMENT qui se déroulait à BELA-HORIZONTE (Brésil) Responsable : Philippe Meirieu Type : Colloque, Podcast Adresse complète : BELA HORIZONTE (BRESIL) Pour accéder à vos outils, connectez-vous »

Évaluer le niveau 1 : poser uniquement des questions dont les réponses mènent à l'action Ce premier article de la série consacrée aux pratiques pour construire un bon questionnaire d'évaluation de niveau 1 rappelle la nécessité de poser uniquement des questions dont les réponses mènent à l'action. Cela peut sembler aller de soi, car c'est bien de la pertinence des questions dont il s'agit, et pourtant... nous ne comptons plus les questionnaires comportant des questions dont les réponses ne déboucheront sur rien de concret. Par exemple, il est inutile de questionner le participant sur la qualité d'une salle de formation (que l'on sait inappropriée) s'il s'agit de la seule disponible en interne (sauf si vous souhaitez vous aider du taux d'insatisfaction pour négocier l'aménagement d'une nouvelle salle auprès de la direction). Intervenant récemment chez un client pour optimiser son questionnaire d'évaluation de la satisfaction "historique" (utilisé depuis plusieurs années), j'ai pu remarquer que sur les 33 questions que celui-ci comportait (!)

Formation et profession : revue scientifique internationale en éducation 263 Martine Mottet, Professeure agrégée, Université Laval Émilie Morin, Professionnelle de recherche, Université Laval Julie-Christine Gagné, Professionnelle de recherche, Université Laval doi:10.18162/fp.2013.a15 Du primaire jusqu’à la fin de leurs études universitaires, les élèves doivent fréquemment réaliser des recherches pour documenter leurs travaux. Or, cette activité est trop rarement synonyme de réussite. Pratiques des élèves Comme l’ont illustré nombre de chercheurs dans le domaine de la maitrise de l’information (au Québec, nous parlons plutôt de compétences informationnelles), faire une recherche se résume trop souvent pour les élèves à taper quelques mots-clés dans Google, à consulter rapidement les premiers résultats obtenus, pour finalement copier-coller des passages des documents trouvés sans juger de leur validité ni en citer la source. Impacts sur l’apprentissage et la motivation Ces pratiques ont aussi des répercussions négatives sur le plan affectif. Pour citer cet article

FORMATION À DISTANCE : RÉALITÉ OU MIRAGE? SEPTEMBRE 2013, volume 4, numéro 3 Marcelle Parr, Conseillère recherche et développement, SOFAD Dans un contexte où le développement des compétences et l’apprentissage sous toutes ses formes prennent place au cœur des activités quotidiennes et productives, la nécessité de se former juste en temps et de façon autonome propulse à l’avant-scène les dispositifs de formation à distance (FAD). Des vocables se sont installés dans le paysage de la formation : e-learning, classe virtuelle, blended learning, mobile learning, synchrone, asynchrone... Ce tour de piste sur la formation à distance est apparu nécessaire pour éclaircir les principaux concepts qui s’y rattachent et s’en faire une représentation plus juste, que l’on souhaite développer des activités de FAD ou qu’on la pratique déjà. Des caractéristiques Voici la définition que propose le Comité de liaison interordre en formation à distance (CLIFAD, 2012) [1] : Une formation à distance possède les caractéristiques suivantes : Références

Veille et Analyses de l'ifé Dossier de veille de l'IFÉ : Réussir l'entrée dans l'enseignement supérieur n° 59, décembre 2010 Auteur(s) : Laure Endrizzi Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Résumé : Si la massification de l'enseignement supérieur est avérée, sa démocratisation reste partielle. Les phénomènes d'échec et d'abandon sont massivement constatés en France comme ailleurs : un étudiant sur cinq sortant de l'enseignement supérieur est toujours non diplômé trois ans après dans l'hexagone. Les facteurs contextuels et individuels prédisant ces difficultés sont désormais connus. Mais une telle catégorisation ne saurait rendre compte de l'ensemble des difficultés qui touchent l'entrée dans le métier d'étudiant : ceux qui échouent sont parfois aussi ceux qui réussissaient au lycée et qui ne parviennent pas à s'adapter à leur nouvel environnement. Télécharger la version En bref (2 pages) et L'essentiel (4 pages) The contextual and individual factors predicting these difficulties are now known.

La taxonomie de Bloom et la créativité  La véritable création commence où finit le langage. (Arthur Koestler) Malgré l’abandon des programmes d’études reposant sur des objectifs spécifiques, la taxonomie de Bloom reste utile. D’une part, Bloom reconnaissait la complémentarité des domaines affectif et psychomoteur, même si les descriptions qu’il en a faites semblent aujourd’hui bien superficielles. Mais surtout, sa classification du domaine cognitif en six niveaux de complexité s’avère une façon simple de représenter les activités de la pensée pour les élèves et les parents. Les échelons supérieurs de la classification de Bloom correspondent justement à la créativité que le renouveau pédagogique vise à développer et qui constitue le meilleur salut pour l’avenir des élèves. Comme la taxonomie de Bloom repose sur des verbes d’action fort appropriés dans un contexte d’acquisition de savoir-faire, j’ai préparé un aide-mémoire graphique. (Sources : A. (Image thématique : La Création d’Adam, par Michel-Ange)

Formation et profession : revue scientifique internationale en éducation Home

Related: