background preloader

Education & Formation : Parutions

Education & Formation : Parutions

http://ute3.umh.ac.be/revues/

Related:  Revuesstage master

Formation et profession : revue scientifique internationale en éducation 263 Martine Mottet, Professeure agrégée, Université Laval Émilie Morin, Professionnelle de recherche, Université Laval Julie-Christine Gagné, Professionnelle de recherche, Université Laval doi:10.18162/fp.2013.a15 Du primaire jusqu’à la fin de leurs études universitaires, les élèves doivent fréquemment réaliser des recherches pour documenter leurs travaux. Or, cette activité est trop rarement synonyme de réussite. Le B.A ba de la FOAD — WikiFFFOD Ce document est le produit des réflexions et des échanges d’un groupe de travail du Forum français pour la formation ouverte et à distance. Issu de l’expérience de praticiens, il est destiné à tous ceux qui s’interrogent au démarrage d’un projet de formation ouverte et à distance ou de e-learning. Il comprend deux volets : un lexique et des questions fréquemment posées.

La tyrannie des examens et des concours Cette tyrannie aussi bien que l’étendue des programmes transforment la plupart des cours en épreuve de vitesse. Quand l’examen arrive, une sélection est déjà faite ; et la plupart des concurrents sont déjà hors de course. Méthode excellente, si l’on ne pense qu’à distribuer de bons emplois aux plus méritants. Méthode détestable, si l’on veut instruire le plus grand nombre. RESEAU : revue interne de pédagogie universitaire Aller au contenu. | Aller à la navigation Université Facultés Enseignement

Revue sticef.org François BURBAN, Philippe COTTIER, Christophe MICHAUT (CREN, Nantes) 1. Introduction Dans un monde fortement marqué par le numérique, les interrogations, voire les affirmations concernant les pratiques des jeunes et leur influence sur leur travail scolaire sont nombreuses. Ces discours, tantôt produits par les parents, tantôt par les institutions, les enseignants ou les politiques, stigmatisent tour à tour les bénéfices et les risques des usages de l’ordinateur chez les adolescents. Certains voient dans le numérique le développement de nouvelles compétences tandis que d’autres craignent que les activités numériques ne se substituent aux activités scolaires.

Sentiment d’efficacité personnelle Conseiller pédagogique : un boulot qui n’est pas de tout repos! Les conseillers pédagogiques (CP) ont entre autres pour mandat d’accompagner la direction et les enseignants des conseils et commissions scolaires dans le développement des programmes d’enseignement et d’organisation des cours, d’assurer le perfectionnement du personnel enseignant, d’élaborer des outils didactiques et pédagogiques, et de veiller à l’application des nouvelles directives énoncées par les instances ministérielles. Cette liste impressionnante s’accompagne d’un répertoire tout aussi important de défis. Outre leur horaire de travail souvent surchargé, la diversité et la complexité de leurs tâches de même que les attentes élevées de la part du milieu de travail, les CP doivent surmonter plusieurs difficultés associées à leur manque de connaissances et de préparation à l’exercice de leurs fonctions[1]. Le sentiment d’efficacité personnelle Selon Bandura, quatre sources sont à l’origine du SEP :

Constante macabre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. André Antibi considère que la constante macabre est à l'origine de nombreux échecs scolaires. La constante macabre est un phénomène qui serait observé lors de la notation d'examens, par lequel la proportion de mauvaises notes serait similaire quel que soit le sujet de l'examen et quel que soit le correcteur, indépendamment de la qualité véritable des réponses données par ceux qui passent l’examen. Le terme a été créé en 1988 par André Antibi[1], chercheur en didactique, qui a publié en 2003 un livre sur le sujet[2]. « Par “Constante macabre”, j'entends qu'inconsciemment les enseignants s'arrangent toujours, sous la pression de la société, pour mettre un certain pourcentage de mauvaises notes. Ce pourcentage est la constante macabre[3]. »

Pédagogie et révolution numérique n° 67, décembre 2014 La nécessité d’intégrer les technologies de l’information et de la communication dans l’éducation est devenue une évidence autant qu’un enjeu majeur dans le processus d’acquisition de connaissances et de compétences partout dans le monde. Ce constat n’est cependant pas sans interrogations. Le numérique permet-il aux élèves de mieux apprendre et aux professeurs de mieux enseigner ? Conduit-il à un renouvellement des pratiques pédagogiques et à une redéfinition du métier d’enseignant ?

Le voyage pédagogique : enseignant ou voyagiste Prenons un instant la métaphore du voyage pour expliciter l’apprentissage et l’évaluation : « Pour déterminer comment atteindre un but, il faut savoir d’où l’on part, quel chemin suivre, quels moyens utiliser et quelle destination atteindre, le tout dans une visée réaliste, en tenant compte des limites, capacités et acquis des voyageurs. Il faudra aussi veiller à observer la progression sur un plan pour ne pas manquer l’objectif… ». Faut-il abolir les notes ? « Le débat sur les notes est l’un des plus passionnants et passionnés qui traversent le monde de l’éducation dans les pays occidentaux francophones. Sont-elles une aide à l’apprentissage ? Une entrave ? Faut-il les abolir ? Si elles ont été abolies, faut-il les remettre ? À titre d’exemple, on a observé ces dernières années en Suisse plusieurs retournements de situation dans deux cantons, Vaud et Genève, où les notes ont d’abord été supprimées de l’enseignement primaire, puis réhabilitées.

Related: