background preloader

12 sites pour financer sa startup grâce au crowdfunding

12 sites pour financer sa startup grâce au crowdfunding
Alors qu’Happy Capital vient d’annoncer la création de sa plateforme d’Equity Crowdfunding, d’autres sites proposent sensiblement le même genre de service. Le financement participatif semble avoir le vent en poupe. Toutefois, il comporte des points de vigilance à ne pas sous-estimer. Le crowdfunding peut appaître sous plusieurs formes, à savoir le don, le prêt ou l’investissement. Dans le cas d’un projet entrepreneurial, l’investissement reste la forme la plus classique. Avantages et inconvénients Les Avantages Dans un premier temps, le crowdfunding apparaît comme un excellent moyen de financer un projet d’entreprise, à moindre frais, dans le but de tester un concept, une idée. Les Inconvénients Au delà du test, certains investisseurs n’ont pas mis la main à la poche, uniquement pour des beaux yeux. Une vraie campagne se prépare avec sérieux et professionnalisme Où financer sa startup? Site: www.particeep.com Site: www.anaxago.com Site: www.reservoirfunds.com Site: www.fondatio.com Bonus

http://www.maddyness.com/finance/2013/04/04/financer-startup-crowdfunding-annuaire/

Sport & crowdfunding : la fausse bonne idée ? - Sponsoring <div class="greet_block wpgb_cornered"><div class="greet_text"><div class="greet_image"><a href=" rel="nofollow"><img src=" alt="WP Greet Box icon"/></a></div>Hello there! If you are new here, you might want to <a href=" rel="nofollow"><strong>subscribe to the RSS feed</strong></a> for updates on this topic.<div style="clear:both"></div></div></div> Dans le cadre de la journée de conférences SportNumericus, vous avez été nombreux à participer au concours pour gagner des invitations. Il a fallu choisir deux articles parmi les meilleurs, et ce ne fut pas simple. C’est pour cela que j’ai choisi de vous proposer, d’ici à jeudi, date de la conférence, les 3 articles les plus intéressants que j’ai reçu.

Blue Bees: le crowdfunding éco-responsable Récolter des fonds auprès des particuliers et les redistribuer sous forme de prêts : telle est l'ambition de Blue Bees, une plate-forme de financement participatif, lancée en décembre dernier, par Maxime de Rostolan, ingénieur en environnement. Depuis le début de ses activités, elle a octroyé 34 000 euros de prêts pour soutenir trois projets écoresponsables dans les pays émergents : transformation de soja bio au Burkina, production de miel au Cameroun, jardin botanique de plantes médicinales au Pérou. Un quatrième, portant sur la fabrication de ruches en argile au Burkina, est en cours de financement. 6000 euros ont, d'ores et déjà, été recueillis sur les 11 500 euros nécessaires au lancement de l'activité. " Nous souhaitons intervenir sur des projets de taille moyenne, trop petits pour intéresser les banques mais trop gros pour prétendre au micro-crédit ", indique Maxime de Rostolan. C'est-à-dire en ciblant " les " missing-middle ", les oubliés de la finance traditionnelle ".

Crowdfunding : comment financer son projet même quand les donateurs manquent à l'appel Le crowdfunding a le vent en poupe. Entre 15.000 et 20.000 projets par an seraient lancés en France grâce au financement participatif. Les sites Kisskissbankbank et Ulule, les deux leaders sur le marché hexagonal, se développent à une vitesse fulgurante. Les gratuivores bouleversent les codes France / / Europe Après le boom des vides greniers et l’explosion des sites de vente d’objets d’occasion, une nouvelle tendance est en train de se profiler : le gratuivore ! Comme pour l’occasion, cette tendance n’est pas vraiment innovante et le terme existerait depuis 2006 !

Crowndfunding, mode d'emploi L’entrepreneur dispose de nombreuses possibilités pour financer son développement, de l’emprunt à l’entrée d’investisseurs, en passant désormais par le financement participatif ou crowdfunding, notamment le système dit de « don contre don » permettant à des projets de se financer en échange de contreparties en nature. Témoignage d’Aurélie Daniel, co-fondatrice et présidente de Beyond Croissant. Le 21 avril dernier, Beyond Croissant, site de mise en relation de voyageurs et locaux pour partager « plus qu’un repas », réussissait son objectif de collecte sur KissKissBankBank, plateforme de crowdfunding. En deux mois, 5065 euros ont été collectés en vue de financer de nouvelles fonctionnalités, en échange de remerciements sur le site, de repas chez les cofondatrices, de tote bags siglés ou encore d’assortiments de produits d’épicerie. Une occasion de revenir sur le processus et les facteurs clé de succès d’une telle opération.

Les "business angels" du Net lancent une bourse aux idées C'est la dernière opération de ces trois flibustiers du Web. Marc Simoncini, créateur du site de rencontres Meetic, rejoint par Jacques-Antoine Granjon (Vente privée) et Xavier Niel (Free) sont prêts à financer, à hauteur de 25 000 euros chacun, "101 projets" d'entreprises conçus par des jeunes autour de 25 ans. L'affaire est lancée en direct sur Twitter aujourd'hui à 10 heures, simultanément par trois messages des trois "business angels" du Net, a indiqué Marc Simoncini. La bourse aux idées sera ouverte jusqu'au 25 septembre et 300 projets seront présélectionnés : leurs auteurs seront alors invités à les présenter le 18 novembre au Théâtre de Paris, propriété de Jacques-Antoine Granjon, au cours d'une séance de speed-dating, soit une minute de séduction à grande vitesse.

Les circuits courts sur Internet Envie de manger plus frais, plus goûteux, de consommer local, de connaître l’origine des aliments et la façon dont ils sont produits, de se réapproprier son alimentation... Nombreuses sont les raisons qui poussent les consommateurs à chercher de nouvelles façons d’acheter, ainsi que les producteurs qui cherchent à valoriser leur production et à diversifier leurs circuits de vente afin de dégager des compléments. Locavores, régions et terroirs font bel et bien partie du vocabulaire des consommateurs, le made in « près de chez soi » a décidément le vent en poupe. 100 sites pour consommer sans posséder Voici une première tentative (à ma connaissance) de création d’une liste d’initiatives françaises (ou ayant des activités en France) sur la consommation collaborative (voir la définition au bas de cet article). Dans cette liste, le parti pris a été d’indiquer les initiatives relevant des formes nouvelles d’échange entre particuliers (partage, troc, échange, location) ainsi que les nouveaux styles de vie collaboratifs (crowdfunding, coworking, colunching ...) mais aussi des initiatives se situant aux limites du sujet mais qui méritaient d’être mises en avant pour l’innovation sociale qu’elles représentent. N’hésitez pas à apporter vos contributions à cette liste collaborative ! Alimentation Achat groupé direct au producteur

Xavier Niel va bien racheter la Halle Freyssinet pour en faire un temple numérique Dans le petit monde du numérique français, c'est un secret de Polichinelle, déjà ébruité par le Monde. Le projet de grand incubateur numérique à la Halle Freyssinet, dans le 13e arrondissement de Paris, sera financé en grande partie par Xavier Niel. Contacté par Challenges, le fondateur de Free, prudent, dit n'avoir "aucun projet abouti" en ce sens. Etudier en Israël : Ouverture prochaine du Technion Start-up MBA. May 2 Le Technion ouvrira en octobre 2013 la première session de son “Technion Start-up MBA”, entièrement dispensé en anglais. L’objectif de ce programme ? Comme son nom l’indique, il s’agit de fournir aux étudiants les outils essentiels en management pour les aider à lancer leur start-up ou pour promouvoir l’esprit d’entreprise et d’innovation au sein de leur structure. Exposés à la vie locale des start-up Les étudiants du MBA seront très exposés à la vie des start-up israéliennes, notamment grâce à de nombreuses rencontres avec des professionnels issus de différentes sociétés de high-tech.

[Emploi] Quelles sont les startups qui recrutent à Berlin? Un bon plan non-exploité... Pauvre mais sexy ? Le vieux cliché rabâché sur Berlin ne semble plus vraiment d’actualité. Une étude récente montre ainsi que les investissements dans la capitale berlinoise ont doublé depuis 2009 pour soutenir les startups. Connexion Emploi dresse une liste non exhaustive des startups (et notamment françaises) qui recherchent des candidats français à Berlin et montre la nouvelle importance que prennent ces jeunes pousses : Jeunes, créatives, osées… Ces entreprises naissantes forment un écosystème foisonnant mais difficile à cerner. C’est dans ce but que le site d’offres d’emplois a voulu répertorier et créer une liste qui permet de repérer les startups berlinoises dans le secteur E-commerce, internet, online-marketing, et notamment celles qui recrutent des candidats de langue française.

Related: