background preloader

Voyages solidaires, responsables et éco-touristiques - VVE écotourisme

Voyages solidaires, responsables et éco-touristiques - VVE écotourisme

http://www.vve-ecotourisme.com/

Related:  Voyages solidairesEPEEPEEco et solidaire

» Les voyages forment la jeunesse… Pourquoi les jeunes entreprennent-ils des voyages et qu’en retirent-ils? Alors qu’ils partent pour découvrir le monde, travailler ou étudier, s’amuser et rencontrer des gens, les jeunes voyageurs reviennent avec beaucoup plus que l’atteinte de leurs objectifs de départ. Leurs voyages leur ouvrent des horizons nouveaux, développent leur assurance en eux et, surtout, les amènent à manifester plus de tolérance et de confiance envers les cultures et les peuples différents des leurs. Il n’y a pas de balises fixes pour le marché des jeunes: chacun y va de tranches d’âge différentes. Il est d’ailleurs de plus en plus difficile de lier le concept de «jeunesse» à des âges précis puisque, d’un côté, les jeunes voyagent de plus en plus tôt et, d’un autre côté, ils étudient plus longtemps, se marient plus tard et demeurent «jeunes» plus longtemps.

Environnement et tourisme responsable Népal Quel que soit l´environnement dans lequel le voyageur se déplace, urbain ou naturel, il est de sa responsabilité de respecter l´endroit qu´il traverse. Voici quelques principes de base, applicables partout dans le monde. Un second paragraphe vous présente les problèmes environnementaux spécifiques au Népal. – Eviter de laisser certains déchets sur place et les rapporter avec soi si le pays ne dispose pas d´infrastructure d´élimination de ces déchets. Le tourisme responsable, une niche pour vacanciers en quête de valeurs «Lors d’un voyage, un certain pourcentage des recettes ne parvient pas aux autochtones. Je dirais que seules 15-20% des dépenses (des touristes) leur reviennent», explique Philippe Callot, enseignant-chercheur en marketing et tourisme, en marge de ce colloque organisé par la Coalition Internationale pour un Tourisme Responsable. Le commerce équitable avec les habitants locaux est l’une des préoccupations du tourisme responsable, au même titre qu’un meilleur respect des cultures locales et de l’environnement (ressources naturelles...). Ce tourisme est donc l’art de voyager en accord avec les principes du développement durable prônés par les Nations unies. Pourquoi s’en soucier ?

Emotion Planet : Voyages Belgique - L'Ardenne, entre balade nature et convivialité (àpd 2 jours) Sans vols : àpd 179 € Avec vols : - Prochain départ confirmé : Année2016, au choix Séjour axé sur le triple thème "nature, bien-être et rencontre". Ce voyage vous correspond si : vous êtes désireux(se) d'apprendre à connaître une région en profondeur. Au coeur d'un chalet ardennais, entourés par la forêt, escapade chez l'habitant. Balade nature, balade bien-être, observation de castors et autres animaux, dégustation de produits de terroirs, farniente, … A vivre en toute saison ! En savoir plus ? Belgique - Randonnée équestre au coeur des Ardennes (àpd 2 jours) Sans vols : àpd 180 € Avec vols : - Prochain départ confirmé : Année2016, au choix Nature et randonnées à cheval au coeur des Ardennes belges - Cavaliers avertis Randonnées équestres au coeur de la vallée de l'Amblève, à la découverte de l'Ardenne belge.

Quand le tourisme est irresponsable Alors que les labels et les déclarations des gouvernements ou des entreprises sur le développement durable se multiplient, le tourisme continue de dégrader la condition humaine et l'environnement. Le tourisme transforme le monde. En bien et en mal. L'Echo touristique relaie parfois les conséquences négatives du développement du tourisme. Les irresponsables sont nombreux. Définition de l’écotourisme Ecotourism (anglais) L’écotourisme est une forme de tourisme alternatif centré sur la découverte de la nature. Généralement pratiqué en petits groupes ou à l’échelle individuelle, il privilégie l’observation, l’interprétation, l’éducation et l’étude des milieux naturels.

La Grande Traversée à cheval en Mongolie C’est en Asie, plusieurs siècles avant J.-C. qu’est née la pratique de la fauconnerie. L’art de la volerie, encore appelée chasse au vol, consiste à dresser (on dit affaiter), à force de patience, certaines espèces de rapaces et à tirer profit de leurs instincts naturels de prédateurs. Les grandes steppes de Mongolie sont au carrefour de plusieurs civilisations. La fauconnerie qui y est pratiquée actuellement est donc empreinte de traditions ancestrales parfois différents, reflets de l’influence des ethnies qui s’y sont croisées. • La chasse au vol, une tradition millénaire

Un site utilisant LatitudSur Latitud Sur est une ONG proposant des croisières et des voyages d’écotourisme solidaire en Amérique du Sud. Voyagez au Pérou, en Equateur ou au Mexique tout en aidant à financer des projets de développement au bénéfice des populations autochtones. En cela, Latitud Sur n’est pas une agence de voyage, mais vous propose de combiner tourisme et échange. Nous évitons le tourisme de masse car n’avons pas pour unique objectif de faire des bénéfices. Nos offres s’éloignent des circuits de voyages classiques pour proposer des circuits alternatifs, pour certains uniques et signifiant pour nous une authentique découverte.

Related: