background preloader

La finance participative est dans la place

La finance participative est dans la place
Etant par monts et par vaux ces temps-ci afin de parler CoRévolution, je peux vous assurer que ça bouge dans les territoires : en ces temps de crises, un vent de changement et d'enthousiasme souffle chez les acteurs de l'économie collaborative. Une preuve encore en ce jeudi 11 octobre avec le forum FinPart qui se tenait non loin de Limoges, à la Fondation La Borie, afin de promouvoir ces nouvelles formes de financement. Le B.A.BA de la finance participative Infographie du crowdfunding, réalisée par Julien Ledru et Pauline Le Gall - Avril 2012 Le crowdfunding (de "crowd", la foule) est un mécanisme de financement, via Internet, de projets d’innovation et de création permettant de collecter les apports financiers d’un grand nombre d’épargnants. Il y aurait près de 400 plateformes de financement de ce type dans le monde aujourd'hui. Un mouvement de fond La finance participative n'est donc plus aussi anecdotique qu'à ses débuts.

http://alternatives.blog.lemonde.fr/2012/10/11/la-finance-participative-crowdfunding-est-dans-la-place/

Related:  CrowdfundingFinance

Crowdfunding : adapter le cadre réglementaire pour faciliter son développement Le phénomène du financement participatif n’est pas nouveau. Il est né aux États-Unis et l’on se plait à rappeler que le piédestal de la statue de la Liberté à New York fut financé par un appel au public lancé par Joseph Pulitzer dans New York World en 1884. Mais son essor date du début des années 2000. Il a débarqué en Europe il y a déjà quelques années, mais avec la crise, il apparait comme une alternative au financement bancaire, en particulier dans le cadre des ETI et Start-up (2). Présenté comme un moyen de faciliter le financement des projets innovants, des start-ups et ETI, le "crowdfunding" se heurte aux restrictions réglementaires de l’"offre au public" et du "monopole bancaire".

Est-il devenu impossible d'être riche en France ? Le Monde | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent et Jonathan Parienté La fiscalité des plus riches est-elle "confiscatoire" ? A-t-on franchi un rubicon fiscal, atteint le pic de cette fameuse courbe de Laffer, régulièrement citée par les adversaires de la fiscalité française, et au-delà de laquelle "trop d'impôt tue l'impôt", selon l'adage ? Quand Chris Roberts veut faire financer son projet Star Citizen par ses fans - Commentaires, p. 1 Depuis quelques jours maintenant, un nouveau projet de développement de jeu vidéo en appelant au financement participatif, Star Citizen, fait grand bruit, et ce, pas seulement parce qu’il marche bien (on parle de 160.000 dollars récoltés grâce à environ 3.000 souscripteurs), ou parce que celui qui l’a mis en place est une légende dans le domaine de la simulation spatiale sur PC (Chris Roberts n’est autre que le créateur de la série Wing Commander). Non… Si ce projet fait parler de lui, c’est aussi et surtout parce qu’il représente un pas supplémentaire vers le rapprochement entre développeur et consommateurs. En effet, pour financer son jeu, Chris Roberts n’est pas passé par un prestataire spécialisé, comme Kickstarter, Gambitious, ou My Major Company.

Entre nous, le bonheur est dans le prêt Crédit: Colcanopa Voilà qui confirme ce que je vous racontais en octobre dernier : la finance participative est non seulement dans la place, mais elle est aussi en mesure de remplacer votre banquier ou de lui donner de bonnes idées. Preuve en est avec quelques plateformes lancées récemment ayant pour but de proposer de nouveaux types de financement à vos projets. Pour celles et ceux qui ne vous veulent que du bien Si les québécois préfèrent le terme de "socio-financement" à celui de crowdfunding, c'est bien parce que cela permet de redynamiser l'économie sociale et locale. Avec la plateforme Hello Merci, lancée début mai 2013, les fondateurs du site de financement participatif KissKissBankBank (plus de 2500 projets financés avec 4 millions d'euros collectés depuis sa création en 2010) proposent une "version branchouille du prêt solidaire", comme le dit Rue89 Eco.

Finance participative : pourquoi elle peine à émerger en France - Ouishare Entre vide juridique, conservatisme, protectionnisme des autorités monétaires et lobbyisme des acteurs traditionnels… la finance de demain peine à se développer en France… A tel point que les entrepreneurs du secteur unissent leurs forces pour tenter de sensibiliser les décideurs. Alors que la crise financière continue son bonhomme de chemin et que les perspectives pour l’économie mondiale s’assombrissent, la finance collaborative se développe en France et propose des alternatives aux méthodes financières traditionnelles. Du crédit entre particuliers à l’investissement collectif dans des startups, en passant par le micro-crédit solidaire ou le financement participatif, voici autant d’initiatives qui semblent montrer la voie pour la finance traditionnelle : plus de pouvoir aux citoyens, moins d’intermédiaires, et des pratiques plus responsables. Défier le monopole bancaire Les co-fondateurs de Prêt d’Union en savent quelque chose : cette autorisation n’est pas facile à obtenir.

La finance personnelle démystifiée - Faculté des sciences de l'administration - Université Laval Un apprentissage basé sur des ateliers et capsules Web éducatives Des récentes crises boursières jusqu'aux cas hautement médiatisés de fraudes et d'investisseurs floués, en passant par les enjeux de société tels le vieillissement de la population et les déficits des régimes de retraite, les dernières années ont fait grandir un désir de compréhension des concepts financiers et ont accentué la nécessité d'une saine planification financière. Malheureusement, avec la multiplication des options d'épargne, de crédit et d'assurance disponibles, la finance personnelle est souvent perçue comme un domaine complexe et non accessible. Faites-vous partie de ceux qui s'intéressent à la finance personnelle mais qui ont de la difficulté à s'y retrouver? Créé à l'intention du grand public, ce site Web propose une approche dynamique et innovatrice pour ceux et celles qui veulent appronfondir leurs connaissances sur la finance personnelle.

David Fincher veut votre argent David Fincher lance un Kickstarter enfin de financer son film d’animation The Goon. A Hollywood les financiers sont plutôt frileux. Et ce n’est pas parce qu’on s’appelle David Fincher qu’un producteur va donner des centaines de milliers de dollars comme ça, les yeux fermés. Surtout depuis la crise. Au vu des difficultés qu’il a pour trouver un financement pour son film d’animation Goon, David Fincher a décidé de faire appel au public et à ses fans avec une campagne Kickstarter. Il fait donc appel au crowdfunding, cette méthode de financement où chacun peut participer à hauteur de ses finances pour soutenir un projet.

Antonin Léonard: 4 outils pour cultiver l'économie collaborative dans les territoires Les auteurs participeront au Forum de l'économie collaborative se tiendra à Cenon (33), les 4 et 5 juillet prochains. Programme et inscriptions gratuites ouvertes en ligne sur www.bordeaux-economie-collaborative.org/ Le premier forum de l'économie collaborative et des territoires soutenu par la Communauté urbaine de Bordeaux et le Conseil général de Gironde s'ouvre aujourd'hui. Un événement précurseur pour un territoire qui fait déjà le pari d'une économie aux opportunités inédites. L'économie collaborative propose en effet de nouveaux modèles, porteurs de sens, pour le développement des territoires : de nouveaux modes de consommation privilégiant l'usage sur la possession, de nouvelles manières de produire en pair-à-pair, de nouvelles relations de confiance fondées sur le partage, les réseaux sociaux et la proximité et de nouvelles formules participatives pour financer des projets. 1- Créer une base de connaissances pour partager les "codes sources" de projets collaboratifs

Le financement participatif peut-il bâtir des villes Le financement participatif (crowfunding ou « financement par la foule ») est un marché en pleine expansion, expliquait le rapport de Crowdsourcing.org. Les 452 plateformes de financement participatif dénombrées dans le monde en avril 2012 ont récolté 1,1 milliard de dollars de fonds en 2011 pour les projets qu’elles accueillaient – dont plus de la moitié pour des projets hébergés par des plateformes européennes. Comme quoi, le modèle du financement participatif n’est pas un phénomène uniquement lié aux modes de financement anglo-saxons, que l’on dit traditionnellement plus sensibles au mécénat et à la prise de risque que l’Europe.

Le duel Noob (Ulule) VS Laroque (Touscoprod) Mise à jour 26 mai 2013 : Si le projet Jeux dangereux détient pour le moment le record de la plus grosse collecte, le projet Noob détient quant à lui le record du plus grand nombre de contributeurs sur un projet participatif en France. Rien n’est encore définitif vous avez encore plusieurs jours pour faire évoluer cette situation. Mise à jour 3 juin 2013 : le projet Noob devance le projet Jeux dangereux et revendique pour l’instant la meilleure performance jamais atteinte auparavant pour ce type de levée de fonds pour un projet audiovisuel. Mise à jour 2 juillet 2013 : Le projet Jeux dangereux est bouclé.

High Score pour le projet Eternity d'Obsidian Le record du plus gros financement sur Kickstarter revenait jusqu’à présent à Tim Schafer et à son projet Double Fine, avec une barre fixée à 3.334.890 dollars. Avec leur Project Eternity, un RPG old-school qui se veut le digne successeur de jeux comme Baldur’s Gate, Icewind Dale ou Planescape: Torment, l’équipe d’Obsidian vient de reléguer ce record à la postérité, en concluant leur campagne de récolte de fonds avec en poche la somme astronomique de 3.986.929 dollars ! Le projet a rencontré son public dès les premier instants, réalisant son objectif de financement, qui était de 1,1 millions de dollars, en à peine 24 heures. Par la suite, le studio Obsidian a multiplié les promesses, entre ajout de fonctionnalités (compatibilité Linux et Mac OS), et nouveaux éléments de gameplay (plus de compagnons, de classes ou de races jouables, du housing…).

Deux jours de forum sur l'économie collaborative ou l'économie de partage à Bordeaux société Prêts de voiture, échanges de logements, partages de connaissances en ligne, financements participatifs...La crise incite à aller vers de nouveaux modes de consommation. Anne-Sophie Novel, docteur en économie est l'invitée du 19/20 ce soir sur France 3 Aquitaine. Par CA Publié le 04/07/2013 | 15:07, mis à jour le 04/07/2013 | 18:15

« Crowdfunding » : panorama, ressources, perspectives… Nouveau zoom autour du crowdfunding sur Le Blog documentaire, chiffres à l’appui. L’occasion aussi de rendre compte de la soirée que nous avons co-organisée ce 10 avril à la SCAM. L’enjeu consistait à répondre à toutes les questions que pouvaient se poser les auteurs, les producteurs et autres curieux. Trois plateformes étaient représentées ce soir-là : Touscoprod (avec Julie Barnay), KissKissBankBank (Charlotte Richard) et Ulule (Mathieu Maire du Poset). Alors, "le crowdfunding s’empare du documentaire"… Enjeux et perspectives.

Related:  davidraimbaud