background preloader

Qu'est-ce que l'ESS?

Qu'est-ce que l'ESS?
L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale. Donnant la primauté aux personnes sur la recherche de profits, elles sont organisées autour d’une solidarité collective, d’un partage du pouvoir dans l’entreprise, et réinvestissent leur résultat dans les projets et au service des personnes. Coopératives, mutuelles, associations et fondations constituent un acteur économique de poids pour remettre l’humain au cœur de l’économie de demain. Un acteur économique de poids Les entreprises de l’ESS sont en France un acteur économique de premier plan. Un moteur pour l’emploi Sur les dix dernières années, l’ESS a créé 440 000 emplois nouveaux, en croissance de 23%. Avec près de 600 000 emplois à renouveler d’ici 2020 en raison des départs en retraite, c'est un vivier d’emplois pour les 10 prochaines années. Evolution du nombre de salariés dans l'ESS entre 2008 et 2013 Offrir des biens et services pour le plus grand nombre

Institut Concerto Face à des problématiques identifiées comme complexes, Symapilote donne : un diagnostic stratégique hiérarchisé, générateur d’objectivitéun plan d’actions structuré à court, moyen et long terme C’est un dispositif original : Elaboration de la question stratégique globaleRecueil des idées à travers une méthode participativeClassification des éléments sur la plateforme OAD SymatopCartographie dynamique des résultatsRapport complet avec plan d’action à court, moyen et long-terme Associé à des bénéfices : Sécurisation de la stratégie de changementCiblage sur les leviers de transformation les plus efficientsMobilisation des acteurs, sur le plan individuel et collectif Panorama de nos outils de Diagnostic individu, équipe, organisation. Il permet de : Top Profil Bien-être se décline sur les individus, les équipes et les organisations.

Baromètre de l’entrepreneuriat social 2014 Pour la troisième année consécutive, le think tank Convergences publie le baromètre de l’entrepreneuriat social, en partenariat avec KPMG, Ashoka et le Mouves. En plus de présenter l’écosystème de l’entrepreneuriat social, le baromètre donne un panorama de l’écosystème, et étudie les innovations qui permettront au secteur de se faire connaître et de se développer. SPEAR a participé à la réalisation de ce baromètre, et a réalisé la cartographie des financeurs de l’ESS en France. Qu’est-ce que l’entrepreneuriat social ? Selon le Mouves (Mouvement des Entrepreneurs Sociaux), l’entrepreneuriat social consiste à créer une activité économique viable pour répondre aux besoins sociaux et environnementaux tels que l’accès aux soins, au logement, la réinsertion professionnelle, la création de circuits courts, la croissance verte, etc… Où en est-on aujourd’hui ? Les avancées de l’entrepreneuriat social ont été nombreuses et importantes lors de la dernière année.

Economie sociale et solidaire L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises qui cherchent à concilier solidarité, performances économiques et utilité sociale. Acteur économique de poids, l'ESS représente 10 % du PIB et près de 12,7 % des emplois privés en France. Ce secteur compte environ 200 000 entreprises et structures et 2,38 millions de salariés. >> Plus de vidéos ► Loi ESS : les mesures déjà en vigueur Modernisation du régime des coopératives, droit d'information préalable des salariés en cas de cession de leur entreprise, création du statut de la SCOP d’amorçage... Cliquer sur l'image pour accéder aux mesures et à leur calendrier d'entrée en vigueur ► L'infographie Cliquer sur l'image pour l'agrandir

La baisse du coût du travail avec impact social positif, c’est possible ! Cet article est basé principalement sur les travaux de Donald G. Reinersten que Bruno Chassagne m'a fait découvrir. Le coût du travail en France est souvent jugé trop élevé. Ceci serait dû aux contraintes externes à l’entreprise, comme une fiscalité trop importante ou un contrat de travail trop rigide. Partant de là, on délocalise ou on attend de l’état des mesures de compétitivité. Toute baisse du coût du travail est-elle nécessairement néfaste au tissu social à court terme ? Peut-être faut-il regarder du côté des systèmes de management mis en place chez Toyota ou chez FAVI ? Les systèmes de management de Toyota et de FAVI ont largement été analysés, mais très peu répliqués. Le problème de l’approche classique de la baisse des coûts par l’optimisation des ressources. L’approche classique nous enferme dans une recherche d’utilisation des ressources à 100 %, ce qui est impossible à atteindre, surtout dans le monde des professions du savoir. Cherchez à vous éloigner du "tout contrôle".

« Entrepreneurs du changement » l'Atelier lance son programme pour entreprendre et innover socialement Accueil > Ressources > Actualités > « Entrepreneurs du changement » : l'Atelier lance son programme pour entreprendre et innover socialement 10 avril 2014 L'Atelier lance « Entrepreneurs du changement », son programme d'appui aux porteurs de projet franciliens qui souhaitent créer une entreprise d'économie sociale et solidaire (ESS). « L'Île-de-France a besoin d'acteurs de changement, d'entrepreneurs sociaux qui imaginent des solutions nouvelles pour la santé, les transports, la petite enfance, le logement ou encore l'alimentation. Conçu en quatre étapes, le programme « Entrepreneurs du changement » doit permettre aux porteurs de projet de créer leur activité plus rapidement. Ateliers de créativité, fiches ressources et intelligence collective - La première étape du parcours est celle grâce à laquelle les entrepreneurs préciseront leur projet. Comment rejoindre le programme "Entrepreneurs du changement" ? Ressources dédiées aux entrepreneurs : l'exemple des fiches recettes de l'Atelier

Demandez L'ARRONDI Une entreprise sociale et solidaire - microDON L'efficacité économique au service de l'intérêt général... L’entrepreneuriat social consiste à créer une activité économique viable pour répondre aux besoins sociaux et environnementaux (accès aux soins, aux énergies, au logement, gâchis à grande échelle, chômage de longue durée, circuits courts, bio, croissance verte, etc.) C’est un mouvement de fond mondial qui participe au renouvellement des modèles économiques dominants qui ont montré leurs limites – économie de marché financiarisée ou bien prédominance de l’Etat – en créant une troisième voie émancipatrice à mi-chemin entre ces deux pôles. Il cherche à mettre l’efficacité économique au service de l’intérêt général. Quelque soit le statut juridique qu’elles adoptent (association, coopérative, mutuelle, SA(RL), SAS, …), les entreprises sociales intègrent donc les objectifs de l’action publique tout en s’inscrivant pleinement dans le marché. Leurs dirigeants sont avant tout motivés par l’intérêt général. Le modèle de microDON

L'Entr'Act : Pour une épicerie sociale de qualité, projet soutenu par la Fondation VINCI en 2010 Midi-Pyrénées - Toulouse En quelques mots Association : épicerie sociale et solidaire. Le soutien de la fondation (2010) : > Financement : 26 000 € pour l'achat d’un véhicule utilitaire à hayon. > Parrainage : Nathalie BOIJOUX, Directeur administratif et financier, VINCI Energies Production et Transport d'Energie (Energies) à Toulouse Yves LANDEAU, Directeur, VINCI Energies Sud-Ouest (Energies) à Toulouse- Accompagnement à l’instruction de demandes de subventions, - Aide à la création de l’atelier d’insertion, - Compétences RH, - Transmission de CV de salariés en insertion suivis par Entr’act auprès des entreprises VINCI, - Aide à la conception d’une plate-forme logistique. Voir la fiche de synthèse o Contexte : Plus besoin de présenter le contexte du quartier du Grand Mirail à Toulouse : construit dans les années 60, ce quartier défavorisé regroupe 40.000 habitants, avec 60% de logements sociaux.

Related: