background preloader

Video Les camps de la mort notice archives video ina.fr

Video Les camps de la mort notice archives video ina.fr
Related:  Génocideh3 seconde guerre mondiale

Les expériences medicales dans les camps nazis Compte-rendu du Commandant RAPHAËL, du Service Cinématographique des Armées. « Le vendredi 1er décembre 1944, au cours d'une visite à l'Hôpital Civil de Strasbourg pour rechercher du matériel photographique provenant de l'Institut allemand, le Commandant Raphaël, du Service Cinématographique de l'Armée, a constaté la présence dans le sous-sols du bâtiment de l'Institut d'Anatomie de cadavres entassés, dans des cuves peines d'alcool. Ces cadavres étaient destinés aux expériences du Professeur Hirth, Directeur de l'Institut. D'après les déclarations des employés alsaciens : Peter, Wagner et Gabel, ces corps auraient été livrés à l'Institut, sur la demande du Professeur Hirth, par un camp d'internés politiques (Schirmeck ou Struthof). Sur 120 cadavres commandés, 86 ont été livrés (dans la même journée, en plusieurs fois) à 5h du matin. Les corps étaient transportés nus, à raison de 50 par camion. Mr Bong devait être fusillé, et n'a pas été exécuté, afin de servir de témoin.

L'antisémitisme Le capitaine Hosenfeld, un officier allemand cantonné à Varsovie, évoque, dans son journal intime, le sort des juifs et les premières rumeurs d'extermination : « Varsovie, le 23 juin 1942 En lisant les journaux et en écoutant les nouvelles à la radio, on pourrait avoir l'impression que tout va très bien, que la paix est proche, que la guerre a déjà été remportée et que l'avenir du peuple allemand est des plus prometteurs. Quant à moi je n'arrive simplement pas à y croire. Ne serait-ce que parce que l'injustice ne peut triompher à long terme, et parce que la manière dont les Allemands gouvernent les pays qu'ils ont conquis provoquera tôt ou tard une résistance.

La découverte des camps de la mort Lors des offensives lancées contre l'Armée allemande en 1945, les troupes alliées, découvrent avec effroi les camps de concentration et d'extermination construits par les nazis. L'Armée Rouge, la première, pénètre dans le camp d'extermination de Majdanek, près de Lublin, que les Allemands avaient tenté d'incendier dans la précipitation de leur retraite, afin de dissimuler les preuves de l'extermination d'environ 200 000 personnes. Le 27 janvier 1945, elle entre dans le camp d'Auschwitz-Birkenau dans lequel elle ne trouve que quelques milliers de prisonniers. La majorité des détenus a en effet été évacuée par les SS. De leur côté, les troupes américaines pénètrent dans le camp de concentration de Buchenwald, situé près de Weimar en Allemagne, le 11 avril 1945, soit quelques jours après son évacuation par les Allemands. Les généraux alliés, même après cinq années de combats acharnés sont profondément bouleversés par la découverte des camps de concentration.

ZDF Momente der Geschichte - WW2 ZDF Momente der Geschichte Les deux albums d'Auschwitz Chefs de projet Cyril Roy et Dominique Trimbur Chef de projet web Olivier Martzloff Un webdocumentaire écrit par Olivier Martzloff, Cyril Roy, David Tessier Conception Olivier Martzloff, Cyril Roy, Vianney Sicard, David Tessier Développement Olivier Martzloff, Vianney Sicard Création graphique David Tessier Sound Design David Tessier Infographie Aurélie Jaumouille Montage vidéo et encodage Bernard Taillat Analyses des photos Album d’Auschwitz : Marcello Pezzetti, Sabine Zeitoun (sauf photos 26 : Alexandre Bande) Sur les photographies présentées ici, des personnes ont pu être identifiées grâce aux chercheurs de l’Institut Yad Vashem de Jérusalem. Album de Höcker : USHMM, traduction Peggy Frankston, Cyril Roy. Notices historiques et fiches pédagogiques Alexandre Bande, Gilles Gaudin, Emmanuelle Hamon, Danielle Simon Voix Hélène Archereau Interview Lili Jacob Les interviews de Lili (Jacob) Meier (1996) sont issues des archives de l’USC Shoah Foundation. Ce site respecte le droit d'auteur.

La Seconde Guerre mondiale - La solution finale Cette carte fait partie d’un ensemble de 15 cartes animées portant sur La Seconde Guerre mondiale 1939-1945 L’antisémitisme d’Hitler et de son régime se radicalise au cours de la Seconde Guerre mondiale et, dans la terminologie nazie, le mot Entfernung (éloignement) qui désigne le projet d’expulser les populations juives est remplacé par le mot Endlösung (solution finale). L’occupation qui suit l’invasion de la Pologne au mois de septembre 1939 est d’une extrême brutalité : les élites polonaises sont massacrées de façon planifiée et les communautés juives sont progressivement confinées dans des ghettos. Le premier est créé à Piotrkow dès le moi d’octobre 1939, puis leur nombre se multiplie rapidement. Les plus grands sont créés à Lodz et Varsovie dans le courant de l’année 1940, puis à Cracovie et Lublin au début de l’année 1941. A l’intérieur de ces ghettos polonais sont également confinés des dizaines de milliers de Juifs déportés depuis la partie ouest du Grand Reich.

VIDEO. Auschwitz : une lettre écrite en français par un déporté juif chargé de vider les chambres à gaz retrouvée Cet article date de plus de deux ans. Publié le 27/01/2019 21:33 Mis à jour le 28/01/2019 12:02 Durée de la vidéo : 4 min. Article rédigé par Un manuscrit exceptionnel, rédigé en français il y a 74 ans dans les camps de la mort d'Auschwitz, a été retrouvé. De l'horreur des camps, nous parvient aujourd'hui un témoignage exceptionnel. Un document sur lequel on peut aujourd'hui mettre un visage et un nom : son auteur vient d'être identifié. Partager : "Jusqu'au dernier", la destruction des juifs d'Europe Ces dernières décennies, l'histoire de la destruction des Juifs d'Europe s’est enrichie de nouveaux éclairages. Jusqu’au dernier porte la voix d’une soixantaine d’historiens internationaux de renom. Ils sont le coeur de cette série documentaire en 8 épisodes de 52 minutes consacrée à l’anéantissement des Juifs d’Europe. Notre objectif est d’appréhender ce sujet dans une vision d’ensemble : nous remontons à ses racines dans les années 30, puis nous analysons comment l’extermination des Juifs d’Europe a été mise en oeuvre et exécutée à l’échelle de tout un continent. Enfin, nous nous intéressons à ce qui a suivi l’ouverture des camps en nous interrogeant sur ce qu’a produit le destruction des Juifs d’Europe, depuis soixante dix ans, à travers le monde.

Le souverainisme antisémite de Pétain En ces temps de pétainisme oblique, il est bon de se tourner vers un historien sérieux qui nous ramène à un peu de vérité. Un historien qui nous rappelle ce que fut l’action de Philippe Pétain de 1940 à 1944 ; un historien qui explique aux Français pourquoi la gloire incontestable acquise à Verdun par celui qu’on appelait «le Maréchal» fut détruite à Vichy. Dans cette tâche, Laurent Joly a usé de ses propres travaux, consacrés à la politique de l’Etat français envers les Juifs, mais il s’est aussi appuyé sur l’ensemble des recherches menées en France et à l’étranger sur la France des années noires. Chacune ou presque de ses analyses, de ses affirmations, de ses découvertes, est dûment sourcée et justifiée : un travail à la fois méticuleux et pédagogique, qui fait justice calmement, sans trémolo ni polémique, des entreprises subreptices de réhabilitation du maréchal qu’on lit ici et là dans la littérature nationaliste d’aujourd’hui. Quelle a été la politique antisémite de Vichy ?

La libération du camp d'Auschwitz-Birkenau Résumé Le camp d'Auschwitz-Birkenau est libéré par l'offensive de l'Armée rouge le 27 janvier 1945. Un million de juifs sont morts dans les chambres à gaz. Si vous rencontrez des problèmes pour visionner la vidéo, cliquez ici Cursus - 1re générale / Histoire - 3e / Histoire

Related: