background preloader

Génocide

Facebook Twitter

Si je reviens un jour : les lettres retrouvées de Louise Pikovsky. I.

Si je reviens un jour : les lettres retrouvées de Louise Pikovsky

Biographies de Déportés – Convoi 77. Exploring the Vilnius Ghetto. Sans titre. L’entrée du camps d’Auschwitz.

sans titre

Cliquez sur l’image pour découvrir les autres PHOTOS. Le camp d’Auschwitz en 2015, 70 ans après sa libération Au programme de 3e, que nous traitons actuellement, la question de la Libération des camps d’extermination, et au premier chef, le tristement célèbre camps d’Auschwitz-Birkenau fait l’actualité. Nous célébrons en effet la libération par l’Armée Rouge (l’armée soviétique de l’URSS de Staline) des camps d’extermination mis en place par le régime nazi en Pologne, qui seront responsables de la mort de millions de juifs, slaves et tsiganes, « conformément » à la logique raciale et antisémite de l’idéologie nazie. Cet épisode, qui s’inscrit dans la dernière ligne droite de ce terrible Second conflit mondial, nous rappelle qu’après Stalingrad l’armée rouge jouera un rôle déterminant dans l’écrasement de l’Allemagne nazie, au prix de millions de soldats tués. La libération des camps. 1941-1945 - Que savait-on de la «Shoah» ?

La Shoah, entreprise d'extermination systématique des Juifs d'Europe, a été menée par les nazis dans le plus grand secret de 1941 à 1945.

1941-1945 - Que savait-on de la «Shoah» ?

Malgré cela, elle n'a pas échappé dès son commencement à la vigilance de quelques observateurs de bonne volonté ainsi qu'aux représentants de la Croix-Rouge. – Le gouvernement britannique savait... Informé par ses services de renseignements que les Allemands massacrent d'innombrables civils dans les zones soviétiques soumises à leur joug, Winston Churchill, Premier ministre du Royaume-Uni, lance un avertissement aux nazis dans son discours à la Nation du 24 août 1941 : « Depuis les invasions mongoles au XIIe siècle, on n'a jamais assisté en Europe à des pratiques d'assassinat méthodique et sans pitié à une pareille échelle.

Une carte interactive de la déportation des enfants juifs en France. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Denis Cosnard A première vue, cela ressemble à un plan interactif comme Internet en offre à foison.

Une carte interactive de la déportation des enfants juifs en France

La carte des enfants déportés. LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Par Denis Cosnard A première vue, cela ressemble à un plan interactif comme Internet en offre à foison.

La carte des enfants déportés

Un bel hexagone à l’intérieur duquel on peut zoomer, jusqu’à détailler chaque rue de Paris, Marseille ou encore Bordeaux. Des points marron apparaissent alors. Mais ils ne correspondent pas à des magasins ou des bars branchés, comme sur Google Maps. Il suffit de passer le curseur sur chaque cercle : une bulle indique le nombre d’enfants juifs qui furent arrêtés sur place, puis déportés.

La déportation des enfants juifs du 3e arrondissement de paris. Que savaient les Alliés de la Shoah ? Nazis sur écoute. Un membre des commandos spéciaux (Einsatzgruppen) s'apprête à tuer d'une balle dans la tempe un civil agenouillé au bord d'une fosse où s'entassent des cadavres, sous les yeux d'un groupe de soldats allemands.

Nazis sur écoute

Cette photo d'une exécution de masse en Ukraine est un des témoignages visuels, peu nombreux, sur la «Shoah par balles», ce massacre de centaines de milliers de juifs de l'Est qui a précédé l'extermination industrielle dans les camps de la mort. Le génocide des juifs dans l'histoire - Profs d'Histoire lycée Claude Lebois. Un groupe de tuerie mobile (Einsatzgruppe) en actionsource : site de l'université de Pembroke, Caroline du Nord.

le génocide des juifs dans l'histoire - Profs d'Histoire lycée Claude Lebois

Violette Jacquet-Silberstein (1925-2014), sept décennies de bonheur après Auschwitz. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Nathaniel Herzberg Elle aimait dire que la musique lui avait « sauvé la vie ».

Violette Jacquet-Silberstein (1925-2014), sept décennies de bonheur après Auschwitz

Qu'elle lui avait permis de traverser la nuit concentrationnaire et de jouir de près de sept décennies de bonheur. Pourquoi les pays Baltes ? Des photos bouleversantes en couleurs d'un ghetto juif en Pologne. La vraie histoire des «Bienveillantes» On les appelait les Einsatzgruppen.

La vraie histoire des «Bienveillantes»

Souvent dirigés par des intellectuels, ils assassinèrent plus de 1,5 million de juifs entre 1941 et 1942. Michaël Prazan et Christian Ingrao ont étudié ces commandos dont Jonathan Littell a tiré, en 2006, son roman fleuve Pour le dossier Pierre Goldman comme pour le massacre oublié de Nankin en 1937, Michaël Prazan a alterné documentaire et livre. A l'origine, son film "Einsatzgruppen" devait durer quatre-vingt-dix minutes. Inédit : Album(s) d'Auschwitz, par William Karel et Blanche Finger. Album(s) d'Auschwitz raconte les histoires croisées de deux albums de photographies.

Inédit : Album(s) d'Auschwitz, par William Karel et Blanche Finger

Celui découvert par Lili Jacob, une jeune fille juive rescapée, au camp de Dora en 1945. Les photographies de cet album décrivent l'arrivée à Auschwitz, le 26 mai 1944, d'un convoi de juifs hongrois. Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Education.francetv.fr/shoah/labo/shoah.swf. La carte animée. Les chemins de la mémoire. Fondation pour la Mémoire de la Shoah. 8580___camps_internements_3. Anne Frank - Graine de mémoire. Shalom amigos. The Girl in Red - Schindler's List (3/9) Movie CLIP (1993) HD. Les enfants de la Shoah.

Centre d'enseignement de la Shoah. Accueil. Anne Frank Ligne du temps. Accueil. Mysteries of a Nazi Photo Album. Wednesday | Updated Readers of Lens and EinesTages quickly figured out that the photographer was Franz Krieger. (“World War II Mystery Solved in a Few Hours.”) And that his wife and children did not survive the war. Lens has shared this story with Der Spiegel, the leading German newsweekly, and Spiegel Online, its Web edition. We hope readers of Spiegel’s EinesTages site (Once Upon a Time) can help solve a 70-year-old mystery: Who created this photo album of the Eastern Front?

Lens hat Spiegel Online bei dieser Geschichte um Unterstützung gebeten. There are certainly many photo albums of Nazi leaders and many photo albums of the Nazis’ victims. At least one does, however, and it has surfaced in New York City. Two pages in this album, on the Eastern Front in 1941, are devoted to prisoners. Four pages later, there is Hitler himself, waiting at a train station for the arrival of Adm. Clearly, this photographer had a lot of access — and not a little talent. But who was he?