background preloader

Les Einsaztgruppen

Cette fiche sera complétée par les élèves grâce à trois types de documents : une vidéo (France 3) permet de contextualiser et la "Shoah par balles". L’abbé Desbois (le découvreur de cette Shoah) explique le sens de ses recherches. Soir3 par minchetrev (Attention à bien prévenir les élèves car certains ont été choqués par l’extermination des enfants et par les cadavres photographiés ou filmés par les bourreaux nazis). Le reportage est de bonne qualité. une carte des mouvements des Einsatzgruppen disponible dans la plupart des manuels un court extrait de livre de Stéphane Audoin-Rouzeau, « Les violences de guerre. 1914-1945 » Ed. Einsatzgruppen Enfin, l’activité s’achève par l’étude d’une carte des camps d’extermination nazis. Afin que les élèves appréhendent l’idée d’une "Guerre d’anéantissement", un tableau à double entrée (Einsatzgruppen et Guerre du Pacifique) est proposé en restitution finale. Ressources complémentaires : Shoah par balles (version française) - Juif.org par ben26ben Related:  Histoire

Les expériences medicales dans les camps nazis Compte-rendu du Commandant RAPHAËL, du Service Cinématographique des Armées. « Le vendredi 1er décembre 1944, au cours d'une visite à l'Hôpital Civil de Strasbourg pour rechercher du matériel photographique provenant de l'Institut allemand, le Commandant Raphaël, du Service Cinématographique de l'Armée, a constaté la présence dans le sous-sols du bâtiment de l'Institut d'Anatomie de cadavres entassés, dans des cuves peines d'alcool. Ces cadavres étaient destinés aux expériences du Professeur Hirth, Directeur de l'Institut. D'après les déclarations des employés alsaciens : Peter, Wagner et Gabel, ces corps auraient été livrés à l'Institut, sur la demande du Professeur Hirth, par un camp d'internés politiques (Schirmeck ou Struthof). Sur 120 cadavres commandés, 86 ont été livrés (dans la même journée, en plusieurs fois) à 5h du matin. Les corps étaient transportés nus, à raison de 50 par camion. Mr Bong devait être fusillé, et n'a pas été exécuté, afin de servir de témoin.

Enfants dans la Shoah « La véritable partie plaignante à votre barre est la Civilisation », déclara le procureur américain Robert Jackson, devant le tribunal militaire international, à l’ouverture du procès de Nuremberg (20 novembre 1945). Mais de quelle Civilisation pouvait-il encore s’agir ? « C’est en Allemagne que se produisit l’explosion de tout ce qui était en train de se développer dans tout le monde occidental sous forme d’une crise de l’esprit, de la foi » concluait au sortir de la Seconde Guerre mondiale le philosophe Karl Jaspers. Le surgissement inédit dans le conflit démocratique d’un parti constitutivement criminel fut une éventualité qui n’avait jamais été envisagée par aucun des laudateurs ou détracteurs de la démocratie. Que le nazisme ait pu s’emparer de l’appareil d’État allemand et le mettre en affermage, constitue dorénavant un fait irréversible et irrémissible.

Chronologie historique. Enseigner l'histoire de la Shoah Porcès Laval Le sort des Juifs en FranceProcès Pétain Le sort des Juifs en FranceRafle de la maison des enfants d’Izieu.Sur ordre de Klaus Barbie, 44 enfants et 7 adultes furent arrêtés le 6 avril 1944, puis déportés. Rafle de Bordeaux. Le sort des Juifs en FranceRafle à Marseille. Le sort des Juifs en FranceRafle de Rouen Le sort des Juifs en FranceTampon JApposition du Tampon J sur les cartes d’identités et les cartes d’alimentation. Le sort des Juifs en FranceProtestations des églisesProtestations des églises contre le sort fait aux Juifs. Le sort des Juifs en FranceAssassinat d'Ernst Vom RathLe 7 novembre 1938, Herschel Grynszpan, Juif polonais qui habite Paris et veut protester contre la récente expulsion des Juifs polonais vivant en Allemagne par-delà la frontière polonaise, se présente à l’ambassade d’Allemagne et blesse mortellement Ernst vom Rath, secrétaire d’ambassade.À l’annonce du décès de vom Rath l’émeute se propage avec une rapidité foudroyante. Le sort des Juifs en France

Fonds de cartes gratuits Trois formats vectoriels pour une impression plus précise des tracés et un redimensionnement sans altération de la qualité de l'image : PDF, ODG et EMF. D'autres sites avec des fonds de cartes :- (Sciences Politiques Paris) - (Education Place) - (World Atlas) - (Georesources) - (abc teach) - (Pupil Vision) - Génocide tsigane Les Tsiganes ont de tout temps été persécutés par les Etats et ce tant en Europe Orientale qu'en Europe Occidentale. Ils ont été réduits en esclavage en Roumanie, mis aux galères en France et déportés dans les colonies en Angleterre. Ils étaient persécutés parce qu'ils étaient différents, différents par leur apparence, différents par leur mode de vie et différents par leur culture. Ces persécutions atteignirent leur paroxysme pendant la Seconde Guerre mondiale. Les Nazis entreprirent de les exterminer jugeant qu'ils étaient indignes de vivre dans la nouvelle société qu'ils s'apprêtaient à construire au motif qu'ils étaient des asociaux irréductibles de par leur appartenance à une race "hybride" et inférieure. Allemagne L'arrivée des Nazis au pouvoir ne marqua pas une rupture avec la politique précédemment poursuivie. Depuis le XIXème siècle, la "race tsigane" était présentée comme une race étrangère et inférieure.

Chronologie du système concentrationnaire nazi (1933-1945) Chronologie des mesures antisémites nazies et des débuts de la Shoah 30 avril 1933 - loi instaurant un numerus clausus dans les écoles et universités allemandes 29 septembre - loi interdisant aux Juifs d'être propriétaires de terres allemandes 4 octobre - interdiction aux Juifs en Allemagne de publier des journaux 17 mai 1934 - les juifs sont privés d'assurance-maladie 22 juillet - interdiction pour les Juifs, en Allemagne, d'obtenir un diplôme de droit 21 mai 1935 - les juifs sont exclus du service militaire en Allemagne 15 septembre - lois de Nuremberg janvier 1937 - adoption de lois allemandes interdisant aux juifs l'exercice de dizaines de professions dont comptables, restaurateurs, pharmaciens, docteurs, banquiers, professeurs pour Allemands, infirmiers, suppression des allocations familiales pour les Juifs 26 avril 1938 - adoption dans le Reich d'une loi exigeant des Juifs qu'ils annoncent leurs propriétés et leurs biens 9-10 novembre - nuit de cristal D'après S. RETOUR au CATALOGUE

Le sort des juifs d’Alsace pendant la seconde guerre mondiale Par Mireille Biret Publié le 13 juillet 2011 Le sort des juifs en France a été subordonné à deux politiques aux objectifs et aux modalités différents : la politique d’exclusion et de persécution conduite par Vichy et celle de déportation et d’extermination dans le cadre de la Solution finale. Entre le printemps 1942 et l’été 1944, 76 000 juifs ont été déportés de France (23 000 Français), dont 11 000 enfants. Les trois quarts de la population juive ont cependant été sauvés. Départ et expulsion Évacuation et expulsion Évacués en 1939, ou expulsés par les Nazis en 1940, les Juifs d’Alsace redevinrent des errants sans feu ni lieu sur les routes de France. Encyclopédie d’Alsace, 7, Strasbourg, 1984, p. 4377 En 1939, environ 30 000 juifs (dont 10 000 à Strasbourg) sont établis en Alsace. À Ingwiller déjà, nous avions passé de vilains moments. [Transcription d’une lettre d’Irène B. qui, depuis Blond en Corrèze, relate la manière dont sa famille a été chassée du village après la Débâcle]. (...)

Histoire de l'Europe - Atlas historique périodique Euratlas Periodis Web - atlas historique de l'Europe et table alphabétique, an 1 à 2000 Europe en l'an 2000 Europe en l'an 1900 Europe en l'an 1800 Europe en l'an 1700 Europe en l'an 1600 Europe en l'an 1500 Europe en l'an 1400 Europe en l'an 1300 Europe en l'an 1200 Europe en l'an 1100 Europe en l'an 1000 Europe en l'an 900 Europe en l'an 800 Europe en l'an 700 Europe en l'an 600 Europe en l'an 500 Europe en l'an 400 Europe en l'an 300 Europe en l'an 200 Europe en l'an 100 Europe en l'an 1 Cartes Periodis régionales détaillées Bassin égéen De l'Oder au Dniepr La péninsule apennine La péninsule ibérique Des Pyrénées au Rhin Du Rhin à l'Oder Du Rhin au Rhône Cartes séquentielle pour l'histoire de l'Europe et du Moyen-Orient ..souvent tel événement qui modifie essentiellement l'existence d'une nation ne réagit aucunement sur celle de beaucoup d'autres.

Jalons-INA L'agrandissement du canal de Panama Le projet MOSE : protéger Venise des inondations Le charbon, une source d'énergie massivement utilisée La remise du prix Nobel de la Paix à l'Union européenne en 2012 La décentralisation culturelle vue de Lens Le vieillissement de la population allemande Les centres d'appels délocalisés en Tunisie Jean Prouvé, un créateur à la croisée de l'architecture, de l'artisanat et du design La destruction des mausolées de Tombouctou au Mali Aucun document ne correspond à votre recherche !

Anne Frank au pays du Manga - ARTE La deuxième guerre mondiale en Première - Nuremberg, le procès des vaincus par Jocelyne et Jean-Pierre Husson Le premier tribunal international de l'Histoire « C'était la première fois dans l'histoire qu'était érigé un tribunal affirmant juger au nom de la conscience universelle. Symboliquement le procès se déroula à Nuremberg, haut-lieu du national-socialisme, du 20 novembre 1945 au 30 septembre 1946. Devant le tribunal composé de magistrats représentant les Quatre Grands ( États-Unis, Grande-Bretagne, URSS, France ), comparaissaient 21 accusés. Chronologie du procès de Nuremberg 25 octobre 1941 : Le Premier ministre britannique CHURCHILL réclame « le châtiment de ces crimes, qui doit être désormais, l'un des objectifs de cette guerre ». 8 août 1945 : Signature des accords de Londres établissant les statuts d'un tribunal militaire international chargé de juger les grands criminels de guerre et définissant les chefs d'inculpation. 20 novembre 1945 : Ouverture du procès au Palais de justice de Nuremberg. Sur le banc des accusés « Les déportés accusent » Une du journal Regards, 8 février 1946

Related: