background preloader

Génocide arménien

Facebook Twitter

Emmanuel Carasso membre jeunes-turcs. Les responsables du massacre des arméniens et du renversement du Sultan Abdülhamid II sont le fait du mouvement des “Jeunes turcs”, leaders de la révolution turque de 1908.

Emmanuel Carasso membre jeunes-turcs

Leurs valeurs rejoignent les revendications de la Révolution française de 1789, où un génocide de chrétiens avait eu lieu également. Ils ont recruté leurs membres dans les sociétés secrètes des étudiants “progressistes” des universités et des cadets militaires, qui voulaient “occidentaliser” de fond en comble la société. Proches de la franc-maçonnerie, les formalités d’admission étaient celles du rituel maçonnique.

Leur but : faire table rase de la vieille Turquie … Voici la photo d’un personnage clé de la révolution, leader du mouvement, Emmanuel Carasso. Il était l'oncle d' Isaac Carasso , le fondateur du Groupe Danone . Pendant la première guerre mondiale Carasso est devenu un contrôleur de nourriture à Constantinople et en conséquence beaucoup de personnes sont mortes de la famine. Articles similaires: Les violences de 1915. Le secret du génocide arménien. Un « gorille historique de 400 kilos » hante l’arrière-plan de presque chaque incident militaire et diplomatique grave impliquant Israël, la Turquie, l’Iran, l’Arabie Saoudite, l’Irak, la Grèce, l’Arménie, les Kurdes, les Assyriens, et quelques autres acteurs au Moyen Orient et dans l’Europe du sud-est.

Le secret du génocide arménien

C’est un facteur qui est généralement seulement chuchoté dans les réceptions diplomatiques, les conférences d’information et les séances des « think tank », à cause de la nature explosive et controversée du sujet. Les fortes racines juives suspectées d’Atatürk, sur lesquelles toutes les informations furent supprimées pendant des décennies par un gouvernement turc qui interdisait toute critique du fondateur de la Turquie moderne, commencèrent à refaire surface, d’abord en-dehors de la Turquie et dans des publications écrites par des auteurs juifs. Wayne Madsen - Source.

Armenian Genocide and Operation Nemesis. Causes et conséquences du génocide arménien. 24 avril 1915 - Le génocide arménien. Le samedi 24 avril 1915, à Constantinople (*), capitale de l'empire ottoman, 600 notables arméniens sont assassinés sur ordre du gouvernement.

24 avril 1915 - Le génocide arménien

C'est le début d'un génocide, le premier du XXe siècle. Il va faire environ 1,2 à 1,5 million de victimes dans la population arménienne de l'empire turc (ainsi que plus de 250.000 dans la minorité assyro-chaldéenne des provinces orientales et 350.000 chez les Pontiques, orthodoxes hellénophones de la province du Pont). Un empire composite Aux premiers siècles de son existence, l'empire ottoman comptait encore une majorité de chrétiens (Slaves, Grecs, Arméniens, Caucasiens, Assyriens....). En Anatolie, au coeur de la Turquie actuelle, les chrétiens représentaient 30% à 40% de la population. Un récit commun sur le génocide arménien est il possible ? Youtube. Le Génocide Arméniens. Génocide arméniens. Le Génocide des Arméniens 1915. La révolte arménienne (1894-1920) : de la revendication égalitaire au génocide turc ottoman.

Génocide des Arméniens. L’extermination des Arméniens par le régime jeune-turc (1915-1916) - Encyclopédie des violences de masse. Génocide arménien: pourquoi la Turquie présente ses condoléances. The Armenian Genocide Museum-institute. Historique du génocide arménien. Le génocide arménien de 1915. Photographies du génocide Arménien de 1915. Génocide arménien. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Génocide arménien

Cadavres d'Arméniens : photo prise par l'Église apostolique arménienne et transmise à Henry Morgenthau, 1915, près d'Ankara. Publiée en 1919 dans Mémoires de l'ambassadeur Morgenthau, l'ambassadeur américain écrit en légende : « Ceux qui sont tombés sur le chemin. Des scènes similaires étaient chose commune à travers toutes les provinces arméniennes, au printemps et à l'automne 1915. T h e f o r g o t t e n. Documents Andonian. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Documents Andonian

Les documents Andonian sont une série de documents (dont 50 télégrammes chiffrés et 2 lettres) dont il ne reste aujourd'hui que des reproductions ; s'ils sont authentiques, ces documents prouvent irréfutablement le lien entre le comité central du parti Union et Progrès (les Jeunes-Turcs), qui dirigeait l'Empire ottoman depuis 1908, et les massacres des Arméniens qui eurent lieu durant la Première Guerre mondiale. L'établissement d'un tel lien permettrait de qualifier sans ambigüité ces massacres de génocide, bien que cette qualification repose sur de nombreux autres éléments tels que les compte-rendus des procès tenus à Constantinople et ailleurs en Turquie en 1919 et 1920, les témoignages des diplomates présents sur place et d'autres documents notamment produits par la commission Mazhar.

Les éditions d'Andonian des télégrammes de Talaat Pacha[modifier | modifier le code] Մեծ Ոճիրը. Documents Andonian : Les matériaux incriminés. Jeunes-Turcs. L'Organisation Spéciale et le génocide arménien. L'acte d'accusation lu le 2 avril 1919 devant la Cour martiale de Constantinople traita presque exclusivement d'une « Organisation spéciale » (O.S. ou Techkilat-i Mahsoussé).

L'Organisation Spéciale et le génocide arménien

Il inculpa pour leur participation aux massacres Behaeddine Chakir, Nazim, Atif, Riza, Djevad, Aziz, Enver, Djemal et Talaat en leur appliquant le paragraphe 1 de l'article 45 du Code pénal. La création par un gouvernement d'une organisation à but criminel constituée de criminels confirmés, protégée par les plus hautes instances de l'Etat et nantie de pleins pouvoirs pour exécuter sa mission, en temps de guerre, près du front, au milieu d'une armée impuissante à la contrôler, est un non-sens juridique. A quelle justice peut prétendre un Etat qui abolit sa propre loi ? L'opération avait été soigneusement montée et, au cours de la guerre, on ignorait qu'il y eut deux Techkilat-i Mahsoussé : l'une cachait l'autre.

Dès 1913, donc avant la Première Guerre mondiale, l'O.S. reprit ses activités. Organisation spéciale (Empire ottoman) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Organisation spéciale (Empire ottoman)

Pour les articles homonymes, voir OS. Mouvement des Jeunes Turcs. Soghomon Tehlirian. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Soghomon Tehlirian

Soghomon Tehlirian Soghomon Tehlirian en juin 1921, durant la période de son procès à Berlin, dont il sortira acquitté. Soghomon Tehlirian (en arménien Սողոմոն Թեհլերյան ; né le 2 avril 1897 près de la ville d'Erzincan dans l'Empire ottoman et mort le 23 mai 1960 à San Francisco, Californie, aux États-Unis) est un survivant du génocide arménien. Le 15 mars 1921, il tue Talaat Pacha d'une balle de révolver, à Berlin, en plein jour et en présence de nombreux témoins. Organisation Spéciale. Cemal. Saïd Halim. Dr Sakir. Talaat Pacha. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Talaat Pacha

Djemal Pacha. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Djemal Pacha

Ahmed Djemal Pacha (Ahmet Cemal Paşa en turc) est né le 6 mai 1872 d'un père pharmacien militaire, Mehmet Nesip Bey. Entre 1908 et 1918, Djemal était l'un des plus importants administrateurs du gouvernement ottoman. Il a été diplômé de l'école militaire de Kuleli en 1890, puis de l'académie militaire en 1893 à Istanbul. Il a d'abord servi pour le 1er département du Ministère des problèmes militaires, puis il a travaillé au Département de construction de fortifications de Kirkkilise rattaché à la 2e armée. Djemal fut désigné au second corps d'armée en 1896. En 1905, quand il devint major et fut désigné en tant qu'inspecteur des chemins de fer, il a commencé à sympathiser avec les réformes des Jeunes-Turcs à propos des problèmes militaires.

Mehmet Nazim. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Un article du général Chérif Pacha publié en France en 1915 écrit à son propos : « C'est lui qui organisa l'émigration en Turquie des Musulmans de Bosnie-Herzégovine. Behaeddine Chakir. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Guerre arméno-azérie[modifier | modifier le code] La Fédération révolutionnaire arménienne (FRA) blâme Behaeddine Chakir pour son implication dans la guerre arméno-azerbaïdjanaise, en particulier dans les relations entre le Müsavat et le CUP.

Dans les premières phases de cette guerre, la FRA (Milice arménienne) était engagée dans un affrontement armé avec les forces azerbaïdjanaises au cours de laquelle de nombreux musulmans ont été expulsés de Bakou ou sont passé dans la clandestinité. Le vent a tourné quand Enver Pacha de l'Empire ottoman commence son avancé avec la nouvellement créée Armée de l'Islam. Dunsterville a ordonné l'évacuation de la ville le 14 septembre, après six semaines d'occupation, et se retira en Iran ; la plupart de la population arménienne s’est échappée avec les forces britanniques.

Génocide arménien[modifier | modifier le code] Enver. Talaat Pacha. Le boulevard Talât Pacha à Ankara Un quartier est dédié à Talât Pacha à Istanbul. Photo: Claude Mutafian Le mausolée de Talât Pacha à Istanbul. Dr Nazim. Opération Némésis. Proçès. Lutôt que de laisser aux Puissances victorieuses comme à Nuremberg 25 ans plus tard le soin de juger les responsables du génocide des Arméniens, les libéraux turcs décidèrent de prendre les devants et d'entamer une procédure judiciaire. Opération Némésis.

Turquie : Proces des unionistes ( 1919 ) : Le Nouvel Observateur. Les responsables du génocide arménien en cour martiale. Négation du génocide arménien. Génocide arménien : «Erdogan renforce sa position négationniste» Le MRAP condamne le négationnisme du génocide arménien. La Turquie face au génocide arménien. Thomas : Bonjour. Comment définir un génocide ?