background preloader

Scolarisation des élèves handicapés - Le droit à l'École pour tous

Scolarisation des élèves handicapés - Le droit à l'École pour tous
Depuis la loi du 11 février 2005 relative à l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, le handicap est envisagé dans sa dimension sociale, c'est-à-dire en prenant en compte la situation du jeune dans son environnement.Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Deux principes en découlent : l'accessibilité (accès à tout pour tous) et la compensation (mesures individuelles rétablissant l'égalité des droits et des chances). Accessibilité À l'École, l'accessibilité c'est : l'inscription dans l'établissement scolaire de secteur, qu'on appelle "établissement scolaire de référence" ;l'accès au savoir grâce aux adaptations pédagogiques individuelles ou collectives ;l'accès à l'ensemble des locaux et des matériels nécessaires pour leur scolarisation, dans la mesure du possible ;la mise aux normes des bâtiments scolaires et des équipements culturels et sportifs. Compensation Related:  Inclusion

L'École inclusive : une dynamique qui s'amplifie en faveur des élèves et des étudiants en situation de handicap L'École inclusive : déjà une réalité Une meilleure évaluation des besoins La loi d'orientation et de programmation pour la Refondation de l'école de la République et de récents textes réglementaires permettent une meilleure prise en compte des besoins spécifiques des élèves et des étudiants en situation de handicap. À l'Éducation nationale Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) et le guide d'évaluation en milieu scolaire (Geva-Sco) Les textes réglementaires régissant la scolarisation des élèves en situation de handicap évoluent. Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) est ainsi mieux défini. Le Plan d'accompagnement personnalisé (PAP) La loi d'orientation et de programmation pour la Refondation de l'école de la République a créé le plan d'accompagnement personnalisé à destination des élèves présentant des difficultés scolaires graves et durables en lien avec un trouble des apprentissages. L'information des familles Dans l'Enseignement supérieur Un accompagnement personnalisé

La scolarisation des jeunes handicapés L’essentiel 66 % des écoles, 90 % des collèges, 82 % des lycées professionnels et 67 % des lycées généraux et technologiques accueillent au moins un élève handicapé en 2011. La progression sensible du nombre de classes pour l’inclusion scolaire (Clis) et d’unités localisées pour l’inclusion scolaire (Ulis) permet, de plus en plus, l’accueil des élèves présentant de troubles intellectuels et cognitifs ou des troubles psychiques. 66 800 élèves handicapés bénéficient d’un accompagnement individuel par un auxiliaire de vie scolaire (AVS). Depuis 2006, la part de ces élèves est passée de 18 % à 32 % en 2011. Chiffres-clés 130 500nombre d’enfants handicapés scolarisés à la rentrée 2011 dans le premier degré 66 %part des enfants handicapés scolarisés dans le premier degré en classe ordinaire 79 900nombre d’adolescents handicapés scolarisés à la rentrée 2011 dans le second degré 75 %part des adolescents handicapés scolarisés dans le second degré en classe ordinaire Infographie Notions-clés

L'Ecole pour tous: Scolarisation des élèves handicapés avec les TICE Le plan d'accompagnement personnalisé Des ressources sont mises à la disposition des équipes pédagogiques des premier et second degrés pour la mise en œuvre d'un plan d'accompagnement personnalisé (PAP), dispositif créé par la loi du 8 juillet 2013 au bénéfice des élèves dont les difficultés scolaires résultent d'un trouble des apprentissages. Textes de référencePlan d'accompagnement personnaliséLes élèves dont les difficultés scolaires sont la conséquence d'un trouble des apprentissages peuvent bénéficier d'un plan d'accompagnement personnalisé.L'école inclusiveUn dossier présente les différents dispositifs proposés en réponse aux besoins éducatifs particuliers des élèves.

Scolarisation et insertion professionnelle des élèves : convention Élèves et étudiants en situation de handicap - Sécuriser les parcours de formation et l’insertion professionnelle À lire aussi Info + - secrétariat du conseiller ASH au rectorat de l’académie de Toulouse, Tél. : 05 34 44 87 28 - secrétariat du département Formation et Vie Etudiante PRES université de Toulouse, Tél. : 05 61 14 44 77- chargé de mission IPTH, Unité Territoriale 31-de la DIRECCTE Midi Pyrénées, Tél. : 05 62 89 82 43 État des lieux et perspectivesScolarisation des élèves en situation de handicap au sein des premier et second degrés : Depuis la loi du 11 février 2005, la progression des élèves en situation de handicap est très sensible au sein des 1er et 2nd degrés de l’académie de Toulouse. - les données de l’école primaire prenant en compte les inclusions à l’école maternelle. La poursuite de scolarisation des élèves en situation de handicap entre école primaire et collège, se développe de manière satisfaisante. Les partenaires et leurs contributions respectives

La scolarisation des élèves handicapés La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation de la citoyenneté des personnes handicapées a permis des avancées majeures dans la politique de scolarisation des élèves en situation de handicap. Le service public d’éducation doit veiller à l’inclusion scolaire de tous les enfants, sans aucune distinction. Une approche nouvelle est consacrée : quels que soient les besoins particuliers de l’élève, c’est à l’école de s’assurer que l’environnement est adapté à sa scolarité. Depuis 2006, le nombre d’élèves en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire a plus que doublé. Le ministère chargé de l’Éducation nationale a fait des efforts sans précédent pour améliorer la scolarisation en milieu ordinaire des élèves en situation de handicap. Désormais, grâce à l’amélioration de la scolarisation et la professionnalisation des accompagnants, les parcours des enfants en situation de handicap se diversifient et s’allongent à l’École. Enseignement à distance

L’inclusion au milieu du gué Le CNESCO (Conseil national de l’évaluation du système scolaire) a rendu publiques ses recommandations pour une École inclusive pour les élèves en situation de handicap ce jeudi 11 février 2016. Accessibilité, enseignant référent, mutualisation et formation en sont les maitres-mots. Des « progrès fulgurants » ont été accomplis en matière de scolarisation des enfants en situation de handicap dans l’école ordinaire, observe Nathalie Mons, présidente du CNESCO, à l’occasion de la présentation des recommandations du Conseil sur ce sujet. Plus de la moitié (53%) des enfants en situation de handicap sont scolarisés en milieu ordinaire dans une classe ordinaire. Pendant que le nombre d’élèves scolarisés en milieu ordinaire passait donc de 133 838 en 2004 à 252 285 en 2014, en revanche, le nombre d’élèves en établissement spécialisé restait stable, autour de 70 000. Tout en soulignant ces progrès, Nathalie Mons a aussi signalé des « lacunes » et de « fortes disparités territoriales ».

Les professeurs ressources pour la scolarisation des élèves handicapés Les professeurs ressources sont essentiellement chargés d’élaborer et mettre en œuvre des formations à l’intention des enseignants recevant des élèves handicapés. Isabelle Ducos, professeur ressources dans l’Académie de Créteil, présente les missions de ces professionnels de l’inclusion scolaire. © Tyler Olson - Fotolia À lire aussi La mission assez récente des professeurs ressources a été mise en place dans le second degré, du fait de l’augmentation régulière du nombre d’élèves handicapés au collège et au lycée. Isabelle Ducos est spécialisée sur les troubles des fonctions cognitives, plus précisément sur les troubles spécifiques des apprentissages (TSA), dyslexie, dyspraxie, dyscalculie... Une double compétence Les professeurs ressources sont tous recrutés sur la base du volontariat. Cette double casquette leur permet de mener une réflexion en toute connaissance de cause. Former et conseiller les enseignants Une mission en devenir

Le travail collectif, outil d’une école inclusive ? 1La notion de besoins éducatifs particuliers intervient dès lors que des aménagements éducatifs sont nécessaires pour permettre la réussite de la scolarité d’élèves identifiés. Celle-ci prend place dans l’école ordinaire, en rupture avec les pratiques ségrégatives, largement centrées sur le déficit (Warnock, 1978). Cette notion a le mérite de centrer l’action des professionnels sur les réponses possibles, plutôt que sur les problèmes, et donc, pour ce qui concerne les enseignants, sur les aménagements pédagogiques (Booth & Ainscow, 2002). Les aménagements conseillés sont le plus souvent le résultat d’un travail collectif unissant notamment les professionnels de l’école et du secteur médico-social, aux familles et prennent place dans une école ordinaire que l’on veut rendre inclusive. 6C’est dans, et par, cette dynamique que le collectif se construit. 2.1. 1 Pour un développement plus approfondi de la méthodologie, nous invitons le lecteur à prendre connai (...) 2.2. 3.1. 3.1.1. 3.1.2.

Related: