background preloader

Enfants dans la Shoah

Enfants dans la Shoah
« La véritable partie plaignante à votre barre est la Civilisation », déclara le procureur américain Robert Jackson, devant le tribunal militaire international, à l’ouverture du procès de Nuremberg (20 novembre 1945). Mais de quelle Civilisation pouvait-il encore s’agir ? « C’est en Allemagne que se produisit l’explosion de tout ce qui était en train de se développer dans tout le monde occidental sous forme d’une crise de l’esprit, de la foi » concluait au sortir de la Seconde Guerre mondiale le philosophe Karl Jaspers. Le surgissement inédit dans le conflit démocratique d’un parti constitutivement criminel fut une éventualité qui n’avait jamais été envisagée par aucun des laudateurs ou détracteurs de la démocratie. Que le nazisme ait pu s’emparer de l’appareil d’État allemand et le mettre en affermage, constitue dorénavant un fait irréversible et irrémissible. Related:  POLITICAL CONFLICTS

La Shoah Mais la ruine de l'Europe, causée par la Première Guerre mondiale et renforcée par la crise économique mondiale de 1929, plongea dans la pauvreté un grand nombre de personnes. En 1933, l'Allemagne, comme l'Italie en 1925, porta au pouvoir des dirigeants fascistes qui proposaient des solutions radicales. Le parti nazi, abréviation de Parti national-socialiste, arriva au pouvoir. Les nazis gouvernèrent en prônant la haine et la xénophobie, et en favorisant un climat de peur. Leur postulat était que tous les individus n'étaient pas égaux, qu'il existait des groupes "supérieurs" et "inférieurs". Ils estimaient que certains individus, particulièrement les juifs, se situaient au bas de l'échelle humaine et étaient des êtres dangereux qu'il fallait éliminer physiquement : c'est la "solution finale", mise en place en 1942. Ces idées ont conduit au plus grand massacre systématique qu'ait connu l'humanité.

C'est quoi la guerre froide ? - francetv éducation À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les deux grands vainqueurs veulent dominer le monde : d'un côté, les États-Unis ; de l'autre, la Russie, appelée l'Union soviétique, à l'époque. Les deux camps veulent que leurs idées s'imposent partout. Pendant un peu plus de 50 ans, ils coupent le monde en deux « blocs ». Les Américains aident les pays qui combattent les Soviétiques, et l’Union soviétique soutient ceux qui luttent contre les États-Unis. On parle de « guerre froide » parce que les tensions entre les deux ennemis sont énormes, mais ils ne se combattent jamais directement. En revanche, la menace est permanente : chaque camp possède des bombes nucléaires, des armes très puissantes. La guerre froide, c'est aussi le début de la conquête spatiale. Producteur : Play Bac Presse; France Télévisions Production : 2018

Apocalypse, la 2GM Agrandire Rétrecir Dès son arrivée au pouvoir, Hitler entreprend d’éliminer ses adversaires politiques qu’il fait interner dans le camp de Dachau, premier camp de concentration de l’Allemagne nazie. Au cours de la guerre, les camps se multiplient et voient arriver chaque jour des milliers de déportés. Les camps de concentration Chaque conquête du IIIe Reich est suivie de la création de nouveaux camps : Auschwitz en Pologne, Mauthausen en Autriche, le Struthof en France. Par la création des camps de concentration, les nazis cherchent non seulement à interner ceux qu’ils considèrent comme les « ennemis de l’Etat », mais aussi à exploiter leur travail pour l’industrie du Reich. Arrestation, déportation, extermination Un acte de résistance qui tourne mal, la dénonciation d’un voisin ou une rafle de milliers de personnes conduisent la Gestapo, généralement aidée par la police locale, à arrêter puis à déporter des hommes, des femmes et aussi des enfants. La survie dans les camps

HISTOIRE CYCLE III Histoire | Site-Mémorial du Camp des Milles - Aix-en-Provence Dans ce bâtiment furent internées entre 1939 et 1942, plus de 10 000 personnes dans des conditions de plus en plus dures. Réfugiée en France, la plupart fuyait le totalitarisme, le fanatisme et les persécutions en Europe. L'histoire du Camp des Milles témoigne de l'engrenage des intolérances successives, xénophobe, idéologique et antisémite qui conduisit à la déportation de plus de 2 000 hommes, femmes et enfants juifs depuis le Camp des Milles vers le Camp d'extermination d'Auschwitz, via Drancy et Rivesaltes. Ils faisaient partie des 10 000 Juifs de la zone dite "libre", qui, avant même l'occupation de cette zone, ont été livrés aux nazis par le gouvernement de Vichy, puis assassinés dans le cadre de la "Solution finale". Face au racisme, à la lâcheté et à l'indifférence, des résistants aux Milles comme ailleurs sauvèrent l'honneur de la France et de l'humanité. Les victimes espéraient qu'on se souvienne afin d'éclairer notre vigilance.Pour aujourd'hui et demain.

Chrono Quizz : les repères historiques pour le brevet Voilà plusieurs quizz originaux et très utiles pour le brevet : les grandes dates (programme 2014-2015), les acteurs de l'Histoire du XXe siècle et leurs photos. Les élèves doivent apprendre 53 dates pour l'épreuve d'histoire géographie. François Petit a cherché un jeu vraiment ludique qui pourrait aider à l'assimilation de ces dates. Jouez donc à Chrono Quiz sur ordinateur. Nouveau : découvrez l'appli Android Chrono Quiz pour le brevet des collèges 2015 Il s'agit de trouver la date correspondant à l'événement proposé. La version appli propose la liste des dates et des personnages, le jeu et les scores pour chaque date et chaque acteur, dans le but de s'améliorer. Jouer à Chrono Quizz - Les grandes dates - Brevet 2015 sur ordinateur Bon entraînement à tous ! Jouer à Chrono Quizz - Les grandes dates - Brevet 2008 Egalement, les élèves doivent connaître les principaux acteurs de l'Histoire du XXe siècle. Voilà donc 2 autres quizz sur des énigmes simples. Chacun a une ou 2 photos.

Les déportations vers les camps de mise à mort Les nazis ont utilisé le transport ferroviaire pour réorganiser la composition ethnique de l'Europe orientale dans le cadre de la Seconde guerre mondiale. En 1941, les dirigeants nazis décidèrent de mettre en oeuvre la "Solution finale", l'extermination massive et systématique des Juifs d'Europe. Les Allemands utilisèrent le réseau ferroviaire de l'ensemble du continent pour transporter et déporter les Juifs, principalement en Europe de l'est. Une fois que les nazis commencèrent les premières exterminations méthodiques de Juifs dans des centres de mise à mort construits spécialement à cette fin, ils y déportèrent les Juifs par voie ferrée ou, lorsque les trains n'étaient pas disponibles ou que les distances étaient courtes, par marche forcée ou par camions. Les Allemands tentèrent de déguiser leurs intentions. A l'INTERIEUR DES AUTORAILS Les Allemands utilisèrent à la fois des wagons de passagers et des wagons de marchandises pour les déportations.

Chronologie illustrée de la Révolution d’octobre 1917 3 mars : grève aux usines Poutilov à Petrograd 8 mars : manifestation dans le cadre de la journée internationale des femmes contre la vie chère et les difficultés du ravitaillement L’Humanité 13 mars 1917 « Des manifestations ont eu lieu à Petrograd […] La population est mécontente […] les ouvriers ont abandonné le travail pour protester contre la disette des vivres » 10 mars : grève générale à Petrograd durement réprimée par l’armée 11 mars : on compte des dizaines de morts dans les manifestations. Premières mutineries de militaires chargés de la répression. 12 mars : formation du soviet de Petrograd L’Humanité 29 juin 1917 : « Le Soviet de Petrograd » 15 mars : formation du gouvernement provisoire présidé par le prince Lvov. Nicolas II abdique en faveur de son frère Michel, qui renonce au trône. L’Humanité 14 mars 1917 « La crise russe s’aggrave, la douma suspendue » L’Humanité 17 mars 1917 ; La révolution russe et l’abdication du tsar » 6 /12 septembre : putsch avorté de Kornilov.

De Gaulle et la constitution de la Ve République De 1940 à 1969, le général de Gaulle a marqué de son empreinte l'histoire constitutionnelle française. Les péripéties sont connues : création d'un « pouvoir » capable de maintenir une force combattante française dans la guerre, présidence du gouvernement provisoire, tentative de rassemblement du peuple français, solitude vigilante du Recours, présidence du cabinet ministériel, enfin, présidence de la République. Tout cela a été plusieurs fois et bien décrit. Deux reproches lui sont adressés. Le premier l'est par Jean Touchard, le général de Gaulle « supporte malaisé ment » les partis et plus précisément ceux de l'opposition. Alors apparaît le second reproche, le « plébiscite » est la justification du pou voir personnel, voire de la dictature. La taille historique du personnage rendit évidemment malaisée son insertion dans le paysage politique français. 1. Celles-ci doivent tenir compte de la spécificité française. Comment dès lors concevoir cet arbitrage ? 2. 3. 1. 2.

Related: