background preloader

Accueil - Enseigner l'histoire de la Shoah

Accueil - Enseigner l'histoire de la Shoah

http://www.enseigner-histoire-shoah.org/

Related:  noahcocomarilou68Deuxième Guerre mondialePréparation aux orauxRésistances

France5 - SHOAH - Résistance et libération : La résistance LA RESISTANCE Durant la guerre, des juifs el des non-juifs résistèrent aux nazis, dans toute l'Europe occupée. Ces combattants résistants, appelés des partisans, volaient des armes, faisaient sauter des voies ferrées et tendaient des embuscades aux soldats allemands. Des juifs réussirent à s'échapper des ghettos et des camps de concentration pour se cacher ou rejoindre la Résistance. La résistance juive aux nazis s'accrut à mesure que les déportations s'intensifiaient et que les rumeurs de l'existence des camps de la mort atteignaient les ghettos. Dans plusieurs d'entre eux, des révoltes éclatèrent : l'insurrection du ghetto de Varsovie fut la plus célèbre. En avril 1943, les troupes allemandes encerclèrent le ghetto de Varsovie, dans le but de rassembler tous les juifs restants, mais ceux-ci ripostèrent.

Nuit et Brouillard 1 de 2 Nuit et Brouillard est un film documentaire[1] réalisé par Alain Resnais, à l'initiative d'Henri Michel (historien), et sorti en 1956. Il traite de la déportation et des camps de concentration nazis, en application des dispositions dites « Nuit et brouillard » (décret du 7 décembre 1941). Nuit et Brouillard est une commande du Comité d'histoire de la Deuxième Guerre mondiale[2], un organisme gouvernemental fondé en 1951, dont la fonction était de rassembler de la documentation et de poursuivre des recherches historiques sur la période de l'occupation de la France en 1940-1945, et dont Henri Michel était le secrétaire général[3]. D'une durée de trente-deux minutes, le film est un mélange d'archives en noir et blanc et d'images tournées en couleur. Le texte, écrit par Jean Cayrol, est dit par Michel Bouquet.

Les 70 ans du Chant des partisans Le chant des partisans © Radio France C'est l'anniversaire d'un monument du patrimoine français.. "Le Chant des partisans" existe depuis 70 ans. C'est beaucoup plus qu'une simple chanson. C'est un symbole ! l'hymne de la Résistance française pendant la Seconde guerre mondiale. Pourquoi s’intéresser à l’histoire du fait religieux ? Madeleine en prière par Jean-Baptiste-Camille Corot (1796–1875) – Domaine public via Wikimedia Commons L’histoire religieuse souffre aujourd’hui d’une image plutôt négative au sein du monde universitaire. Le fait religieux ne justifierait plus d’études approfondies tant il serait passé de mode. Cela peut paraître paradoxal au vu des débats qui agitent l’actualité, notamment autour de la place de la religion dans nos sociétés.

Un nouveau souffle pour le Concours national de la Résistance et de la Déportation Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, ont reçu ce jour le rapport sur le Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) au musée Jean Moulin à Paris. À l’occasion du 70e anniversaire de la fin du second conflit mondial, le Président de la République a souhaité relancer le Concours national de la Résistance et de la Déportation, premier concours scolaire et héritage précieux d’une volonté de transmission née des résistants et déportés eux-mêmes, mais dont la participation a connu une certaine érosion. Le pilotage territorial du concours sera également renforcé, avec une organisation académique plutôt que départementale, en laissant le choix aux recteurs et aux DASEN de l’échelon le plus pertinent.

La Mémoire fantôme - Franck Thilliez - Livre Genre : Polars Editeur :Le Passage Parution :23 Août 2007 Pages : 428p. Isbn : 9782847421040 « Vous venez de plonger dans l’une des zones les plus mystérieuses et les plus excitantes de l’histoire de la médecine, chère inspectrice… La mémoire » Dans les camps de concentration, les docteurs de l'horreur Lui seul pouvait écrire ce livre-là. Michel Cymes n'est pas seulement le présentateur du Magazine de la santé, sur France 5, et le chouchou du Zapping, sur Canal+. Il est aussi médecin et petit-fils de déportés. A ce titre, il portait cet ouvrage en lui depuis des années. Refusant l'idée préconçue que les bourreaux des camps étaient "des ratés, des praticiens pas très malins, influencés par leur environnement et l'idéologie", il s'interroge: "Comment peut-on vouloir épouser un métier dont le but ultime est de sauver des vies, et donner la mort à ceux que l'on ne considère plus comme des êtres humains?" Des expériences menées de manière "désintéressée"

Visiter et comprendre le Struthof Bienvenue sur le site Internet « Visiter et comprendre le Struthof », fruit d'un partenariat entre le Centre européen du résistant déporté-STRUTHOF et le Centre régional de documentation pédagogique - CRDP d'Alsace. Cette coopération s'inscrit dans le cadre plus large de la convention signée entre les ministères de la défense et de l'éducation nationale. Vue de l'ancien camp de Natzweiler - Lieu dit "Le Struthof" fin 1943 /struthof/wp-content/uploads/slideshow-gallery/diapo-1.jpg Le 21 avril 1941 au lieu dit "le Struthof", les nazis ouvrent un camp de concentration, le KL-Natzweiler.

L'historien et les mémoires de la guerre d’Algérie I/ Réflexions préalables Les mémoires : lecture historique L’historien et les mémoires de la guerre d’Algérie « Strophes pour se souvenir » de Louis Aragon : Pistes pédagogiques - Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique Louis Aragon, « Strophes pour se souvenir » Pistes pédagogiques En 1955, à l’occasion de l’inauguration d’une rue « Groupe Manouchian » à Paris, Louis Aragon écrit le poème « Strophes pour se souvenir », dans lequel il rend hommage à ces résistants « étrangers » arrêtés par les Allemands et fusillés le 21 février 1944. Onze ans après la fin du conflit, l’heure n’est plus à la lutte mais au devoir de mémoire. Le titre du poème annonce de manière claire le projet de lecture : il s’agit d’utiliser la forme poétique (« Strophes ») afin de lutter contre l’oubli et la banalisation du mal (« pour se souvenir »).

ligne du temps ANNE FRANCK 1930 - 1931 La naissance d’Anne Frank PrécédenteSuivante © Ullstein Bild Les nazis désignent les ‘Juifs’ comme responsables de tous les problèmes de l’Allemagne. Convoi N° 8 : d’Angers à Auschwitz, le chemin vers l’horreur histoire Le 20 juillet 1942, le convoi n°8 quittait la gare d’Angers pour le camp d’extermination d’Auschwitz, en Pologne. À son bord : 827 Juifs, hommes, femmes et enfants. L’historien face à la littérature 1Comment écririons‑nous l’histoire du Grand Siècle si nous ne disposions que d’œuvres du théâtre classique ? La question pourrait sembler spécieuse à nombre d’historiens ; moins aux antiquisants, de longue date confrontés à ce type d’interrogations puisqu’ils ne disposent souvent que d’œuvres dites « littéraires » pour des pans entiers de l’Antiquité classique. Ces « sources littéraires » ont acquis, depuis un certain nombre d’années et dans la foulée des recherches sur l’histoire du livre, une légitimité nouvelle qui n’est plus réellement contestée.

Le site "Enseigner l'histoire de la Shoah" a été réalisé par le Mémorial de la Shoah avec le soutien du ministère de l'Education nationale. Ce site permet l'accès à de nombreuses ressources documentaires. Par exemple, on peut y trouver des cartes téléchargeables, des témoignages, des documents d'archives, des fiches thématiques, etc. Cet site donne par ailleurs des conseils aux enseignants pour l'enseignement de la Shoah. Il propose également des formations pour les ensiegnants. Enfin, sur ce site de nombreux lieux à visiter en France et en Europe sont suggérés permettant ainsi de mieux comprendre l'histoire de l'a Shoah. by oceanegambs Jun 20

Related:  Histoire