background preloader

L'extermination des Juifs d'Europe à partir de témoignages.

L'extermination des Juifs d'Europe à partir de témoignages.
Related:  Shoah2GMSolution Finale

Auschwitz à travers des témoignages- Odyssée : Histoire Géographie Éducation civique Séquence inscrite dans le cadre du chapître sur la Seconde Guerre Mondiale lors de l’étude de l’Europe sous la domination nazie, lorsqu’on aborde la politique d’extermination. Des séquences vidéo prises sur le site.TV1 en recherchant le mot "auschwitz". 1er extrait : "L’arrivée à Auschwitz" : 7 mn 24 : Cet extrait du documentaire "Auschwitz, des mots pour le dire" présente les témoignages d’hommes et de femmes déportés au camp d’Auschwitz... 2nd extrait : "Vivre à Auschwitz, entre l’humiliation et la souffrance" : 7 mn 24 : Cet extrait du documentaire « Auschwitz, des mots pour le dire » présente les témoignages de femmes déportées au camp de concentration d’Auschwitz. 3ème extrait : "Vivre après Auschwitz : le difficile retour des déportés" : 6 mn 13 : Cet extrait du documentaire "Auschwitz, des mots pour le dire" présente les témoignages d’hommes et de femmes déportés au camp de concentration d’Auschwitz • Modalités • Objectifs

Merkers-Kieselbach La Shoah Enseigner la Shoah est « une mission pédagogique exaltante et féconde, qui s’inscrit dans une démarche résolument citoyenne » (Serge Klarsfeld). L’enseignement de la Shoah à l’école permet d’assurer le devoir de mémoire à travers le savoir historique et la connaissance précise de son Histoire. En plus de la dimension historique, cet enseignement possède une dimension civique offrant aux élèves des éléments de réflexion et de culture afin de pouvoir refuser, demain, toutes formes de racisme et de discrimination. Comme l’a dit l’inspecteur général Dominique Borne lors d’une interview en 2000 pour Le Nouvel Observateur : "L'histoire dérange et guérit tout à la fois. Le site « Mémoire et histoire de la Shoah à l’école » : proposé par le ministère de l’Education répertorie des ressources très complètes, notamment pour faire la classe (sites, livres, DVD). Réflexions sur la guerre, le mal et la fin de l'histoire , Bernard-Henri Lévy, éd.

Etude du génocide en classe de 3ème Étude du génocide en classe de troisième Laurent Berek Supports : manuel de troisième Hatier, extraits de Shoah de C. Lanzmann, et site internet www.memorialdelashoah.org. Place du cours dans le programme : Après l’étude des grandes phases de la Seconde Guerre mondiale, ce cours trouve sa place dans une deuxième partie consacrée à l’Europe sous la domination nazie. Durée du travail : 2 heures en classe et environ une heure de travail à la maison. Objectifs : Savoir -faire : révision d'acquis sur l’Allemagne nazie, , étude d’extraits cinématographiques, de textes provenant de témoins, de victimes et de bourreaux. Le but est aussi d’initier les élèves à la démarche de l’historien qui se doit de confronter différentes sources et de comparer les témoignages pour étudier un événement. Modalités : L’heure précédant le début de cette étude, les fiches de travail sont distribuées aux élèves voir document joint). B. Fiche à compléter à l’aide des documents suivants 1)Les étapes de la solution finale 2. 3.

Territoire et trajectoire de la déportation (Tetrade) Merkers-Kieselbach Mémorial de la Shoah Le 7 avril 1994 au matin, le génocide des Tutsi au Rwanda débutait à Kigali et allait faire en trois mois plus d'un millions de victimes. Cette date a depuis été désignée par l'ONU Journée internationale de réflexion sur le génocide de 1994 au Rwanda et permet chaque année de se souvenir pour être capable de continuer à agir. En 1994, alors que la France commémorait le 50ème anniversaire des sombres épisodes de la Seconde guerre mondiale, comme la rafle des enfants d'Izieu le 6 avril 1944, et que le "plus jamais ça" résonnait dans tous les esprits, un nouveau génocide débutait au Rwanda. Tout ce qui est mort comme fait, est vivant comme enseignement écrivait Victor Hugo. Notre devoir de mémoire est plus que jamais au coeur du présent et de l'avenir. En savoir plus

Les deux albums d'Auschwitz Chefs de projet Cyril Roy et Dominique Trimbur Chef de projet web Olivier Martzloff Un webdocumentaire écrit par Olivier Martzloff, Cyril Roy, David Tessier Conception Olivier Martzloff, Cyril Roy, Vianney Sicard, David Tessier Développement Olivier Martzloff, Vianney Sicard Création graphique David Tessier Sound Design David Tessier Infographie Aurélie Jaumouille Montage vidéo et encodage Bernard Taillat Analyses des photos Album d’Auschwitz : Marcello Pezzetti, Sabine Zeitoun (sauf photos 26 : Alexandre Bande) Sur les photographies présentées ici, des personnes ont pu être identifiées grâce aux chercheurs de l’Institut Yad Vashem de Jérusalem. Album de Höcker : USHMM, traduction Peggy Frankston, Cyril Roy. Notices historiques et fiches pédagogiques Alexandre Bande, Gilles Gaudin, Emmanuelle Hamon, Danielle Simon Voix Hélène Archereau Interview Lili Jacob Les interviews de Lili (Jacob) Meier (1996) sont issues des archives de l’USC Shoah Foundation. Ce site respecte le droit d'auteur.

Auschwitz-Birkenau | seguProjektor Beispiel-Modul zum Projekt Historische Orte virtuell erkunden | Autor: segu Geschichte zurück zur Lernplattform segu Geschichte Größere Kartenansicht Satellitenansicht mit Fotos von Auschwitz-Birkenau ▪ Ortsbeschreibung Im Vernichtungslager Auschwitz-Birkenau töteten SS-Angehörige zwischen 1941 und 1945 etwa 1.100.000 Menschen, davon 1 Million Juden. ▪ Aufgaben & Fragen 1. 2. 3. 4. ▪ Materialien a) Weiterführende Online-Informationsangebote KZ Auschwitz Birkenau (Artikel bei Wikipedia) Das Vernichtungslager Auschwitz-Birkenau (Artikel bei LeMO) Auschwitz-Birkenau. b) Darstellungen Bericht über einen Besuch in Auschwitz Besuch in der Gedenkstätte Auschwitz-Birkenau – touristische Sehenswürdigkeit oder wichtige Bildung? c) Quellen Bilddokumente Auschwitz Birkenau nach der Befreiung 1945 Bildnachweis: Bundesarchiv, B 285 Bild-04413 / Stanislaw Mucha / CC-BY-SA [CC-BY-SA-3.0-de ( via Wikimedia Commons

Dossier Enfants dans la Shoah - Génocide et déportation des enfants « La véritable partie plaignante à votre barre est la Civilisation », déclara le procureur américain Robert Jackson, devant le tribunal militaire international, à l’ouverture du procès de Nuremberg (20 novembre 1945). Mais de quelle Civilisation pouvait-il encore s’agir ? « C’est en Allemagne que se produisit l’explosion de tout ce qui était en train de se développer dans tout le monde occidental sous forme d’une crise de l’esprit, de la foi » concluait au sortir de la Seconde Guerre mondiale le philosophe Karl Jaspers. Le surgissement inédit dans le conflit démocratique d’un parti constitutivement criminel fut une éventualité qui n’avait jamais été envisagée par aucun des laudateurs ou détracteurs de la démocratie. Que le nazisme ait pu s’emparer de l’appareil d’État allemand et le mettre en affermage, constitue dorénavant un fait irréversible et irrémissible. Un tel fait impose au projet humaniste des corrections.

La Shoah Mais la ruine de l'Europe, causée par la Première Guerre mondiale et renforcée par la crise économique mondiale de 1929, plongea dans la pauvreté un grand nombre de personnes. En 1933, l'Allemagne, comme l'Italie en 1925, porta au pouvoir des dirigeants fascistes qui proposaient des solutions radicales. Le parti nazi, abréviation de Parti national-socialiste, arriva au pouvoir. Ils estimaient que certains individus, particulièrement les juifs, se situaient au bas de l'échelle humaine et étaient des êtres dangereux qu'il fallait éliminer physiquement : c'est la "solution finale", mise en place en 1942. Ces idées ont conduit au plus grand massacre systématique qu'ait connu l'humanité. Contenus extraits de l'ouvrage De la discrimination à l'extermination HISTOIRE DE L'HOLOCAUSTE Clive A.

La propagande dans les Comics Américains de la Seconde Guerre Mondiale Skip to content ufunk ufunk La Sélectiondu Week-End [77 images] La Sélection du Week-End n°245 Toutes les Sélections du Week-End Featured Cette petite fille de 3 ans se déguise en femmes célèbres pour soutenir sa grand-mère malade Les délicates broderies de Sheena Liam History of Tattoos – Les tatouages du premier artiste anglais en 1889 Giants – Il capture des portraits fascinants des baleines à bosse Quand la pop culture rencontre les peintures classiques Petites Luxures – Des illustrations délicieusement coquines Publiez vos projets sur UFUNK ! Des petites filles et des sex toys – Une campagne extrêmement dérangeante Les articles des lecteurs Disney’s Bastards – Les peintures de Gilen Bousquet Pop Nippon – Mashups et culture traditionnelle japonaise Tous les articles Les vidéos bonus Il recrée le film Terminator 2 dans GTA V Fabriquer des ampoules vintage à la main Toutes les vidéos Un autre article ? La meilleure blague avec un oeuf de Pâques

Related: