background preloader

L'extermination des Juifs d'Europe à partir de témoignages.

L'extermination des Juifs d'Europe à partir de témoignages.

http://www.histoire.ac-versailles.fr/spip.php?article713

Related:  Shoah2GMSolution Finale

Auschwitz à travers des témoignages- Odyssée : Histoire Géographie Éducation civique Séquence inscrite dans le cadre du chapître sur la Seconde Guerre Mondiale lors de l’étude de l’Europe sous la domination nazie, lorsqu’on aborde la politique d’extermination. Des séquences vidéo prises sur le site.TV1 en recherchant le mot "auschwitz". 1er extrait : "L’arrivée à Auschwitz" : 7 mn 24 : Cet extrait du documentaire "Auschwitz, des mots pour le dire" présente les témoignages d’hommes et de femmes déportés au camp d’Auschwitz... 2nd extrait : "Vivre à Auschwitz, entre l’humiliation et la souffrance" : 7 mn 24 : Cet extrait du documentaire « Auschwitz, des mots pour le dire » présente les témoignages de femmes déportées au camp de concentration d’Auschwitz.

La Shoah Enseigner la Shoah est « une mission pédagogique exaltante et féconde, qui s’inscrit dans une démarche résolument citoyenne » (Serge Klarsfeld). L’enseignement de la Shoah à l’école permet d’assurer le devoir de mémoire à travers le savoir historique et la connaissance précise de son Histoire. En plus de la dimension historique, cet enseignement possède une dimension civique offrant aux élèves des éléments de réflexion et de culture afin de pouvoir refuser, demain, toutes formes de racisme et de discrimination. Comme l’a dit l’inspecteur général Dominique Borne lors d’une interview en 2000 pour Le Nouvel Observateur : "L'histoire dérange et guérit tout à la fois.

Histoire L'appel du 18 juin * Une vidéo explicative (info Jakadi): * Le discours du Général de Gaulle: Les deux albums d'Auschwitz Chefs de projet Cyril Roy et Dominique Trimbur Chef de projet web Olivier Martzloff Un webdocumentaire écrit par Olivier Martzloff, Cyril Roy, David Tessier Conception Olivier Martzloff, Cyril Roy, Vianney Sicard, David Tessier Développement Olivier Martzloff, Vianney Sicard Création graphique David Tessier

La propagande dans les Comics Américains de la Seconde Guerre Mondiale Skip to content ufunk ufunk Mémorial de la Shoah Le 7 avril 1994 au matin, le génocide des Tutsi au Rwanda débutait à Kigali et allait faire en trois mois plus d'un millions de victimes. Cette date a depuis été désignée par l'ONU Journée internationale de réflexion sur le génocide de 1994 au Rwanda et permet chaque année de se souvenir pour être capable de continuer à agir. En 1994, alors que la France commémorait le 50ème anniversaire des sombres épisodes de la Seconde guerre mondiale, comme la rafle des enfants d'Izieu le 6 avril 1944, et que le "plus jamais ça" résonnait dans tous les esprits, un nouveau génocide débutait au Rwanda. Tout ce qui est mort comme fait, est vivant comme enseignement écrivait Victor Hugo. Notre devoir de mémoire est plus que jamais au coeur du présent et de l'avenir. En savoir plus

Introduction à l'histoire du camp Le 1er mai 1941, au lieu dit « le Struthof », les nazis ouvrent un camp de concentration, le KL*-Natzweiler. Le camp central, seul camp de concentration sur le territoire français, est situé en ce qui était alors l'Alsace annexée. Sa nébuleuse de camps annexes, répartie des 2 côtés du Rhin, est composée d'un réseau de près de 70 camps, plus ou moins grands. Sur les quelque 52 000 déportés du KL-Na, environ 35 000 ne passeront jamais par le camp central. La Shoah Mais la ruine de l'Europe, causée par la Première Guerre mondiale et renforcée par la crise économique mondiale de 1929, plongea dans la pauvreté un grand nombre de personnes. En 1933, l'Allemagne, comme l'Italie en 1925, porta au pouvoir des dirigeants fascistes qui proposaient des solutions radicales. Le parti nazi, abréviation de Parti national-socialiste, arriva au pouvoir. Les nazis gouvernèrent en prônant la haine et la xénophobie, et en favorisant un climat de peur.

La propagande Hitlerienne Analyse d'une peinture Publié le 09/03/2008 à 12:00 par lesimagesdesdictateurs Ce document est une peinture datant de 1938 lors de l'Anschluss(annexion de l'Autriche-Hongrie). Dossier Enfants dans la Shoah - Génocide et déportation des enfants « La véritable partie plaignante à votre barre est la Civilisation », déclara le procureur américain Robert Jackson, devant le tribunal militaire international, à l’ouverture du procès de Nuremberg (20 novembre 1945). Mais de quelle Civilisation pouvait-il encore s’agir ? « C’est en Allemagne que se produisit l’explosion de tout ce qui était en train de se développer dans tout le monde occidental sous forme d’une crise de l’esprit, de la foi » concluait au sortir de la Seconde Guerre mondiale le philosophe Karl Jaspers.

Les Territoires de la Mémoire - Jacques Rotenbach, disparition d’un véritable Passeur de Mémoire Un vrai Passeur de Mémoire s’en est allé. C’est avec une vive émotion que nous avons appris le décès de Jacques Rotenbach. Témoin et victime de la barbarie nazie, Jacques n’a eu de cesse de transmettre son expérience aux jeunes générations. Nous avons toujours admiré sa façon d’éveiller les consciences et la lucidité avec laquelle il nous adressait son message de paix et d’espoir.

La "Solution finale" La date précise de la décision de mettre en œuvre la "Solution finale" par les Nazis n'est pas connue. Certains historiens pensent qu'il y avait eu plusieurs décisions. Le génocide des Juifs fut le point culminant d'une décennie de politique nazie, impulsée par Adolf Hitler. Les persécutions et la ségrégation des Juifs furent mises en place en plusieurs étapes. Après l'accession au pouvoir du parti nazi, le racisme d'Etat donna lieu à une législation anti-juive, à des boycotts, à "l'aryanisation", et aux pogroms de la Kristallnacht (la "Nuit de cristal"), tous des événements dont le but était d'isoler les Juifs de la société allemande et de les inciter à partir d'Allemagne. Après l'invasion de la Pologne par le Reich en septembre 1939 (le début de la Seconde Guerre mondiale), la politique anti-juive évolua en un plan complet d'internement et finalement d'annihilation des Juifs d'Europe.

Related: