background preloader

INFPANDEMIE 20/04/07 L’eau de javel est-elle un bon désinfectant ?

INFPANDEMIE 20/04/07 L’eau de javel est-elle un bon désinfectant ?
Qu’est-ce qu’une pandémie ? Une pandémie grippale est une épidémie caractérisée par la diffusion rapide et géographiquement très étendue (plusieurs continents ou monde entier) d’un nouveau sous-type de virus résultant d’une transformation génétique conséquente. Le virus possédant des caractéristiques immunologiques nouvelles par rapport aux virus habituellement circulants, l’immunité de la population est faible voire nulle ce qui a pour conséquence de permettre à la maladie de se propager rapidement. Comment se développe une pandémie grippale ? L’apparition d’une pandémie grippale peut résulter d’une recombinaison génétique entre des virus grippaux animaux et humains ou de mutations progressives d’un virus animal, permettant une adaptation à l’être humain. S’agissant de la transmission de l’humain à l’humain, le virus grippal se transmet par : Exemples historiques Le 11 juin 2009, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a annoncé la première pandémie du XXIe siècle (virus A(H1N1)). Related:  Sites institutionnels

INVS 16/12/04 Evaluation des risques sanitaires des sous-produits de chloration de l'eau potable Partie 1 - Caractérisation des Contexte La qualité de l'eau destinée à la consommation humaine est strictement contrôlée en Europe : pas moins de 67 paramètres de contrôle de nature microbiologique et physico-chimique sont pris en compte par la directive européenne sur l'eau potable. En France, cette surveillance relève de la compétence des Directions départementales des affaires sanitaires et sociales. Les risques liés à l'ingestion ou l’inhalation d'eau contaminée par des bactéries (gastro-entérites, salmonelloses...) ou des virus (gastro-entérites, hépatite A, hépatite E...) sont évités par la désinfection de l’eau. Les techniques de désinfection ont beaucoup évolué depuis 1854 où les grandes épidémies de choléra en Angleterre avaient mené à l’amélioration des réseaux d’aqueduc et d’égouts. La désinfection peut être réalisée par des méthodes physico-chimiques (principalement chloration et ozonation) ou par voie physique (U.V.). Objectif

SANTE CANADA - Les chloramines Si vous avez besoin d'aide pour accéder aux formats de rechange, tels que Portable Document Format (PDF), Microsoft Word et PowerPoint (PPT), visitez la section d'aide sur les formats de rechange. Table des matières Recommandation La concentration maximale acceptable (CMA) recommandée pour les chloramines dans l'eau potable est de 3,0 mg/L (3 000 µg/L). Cette CMA est basée sur l'évaluation des risques de la monochloramine uniquement, qui est généralement la chloramine prédominante; l'information sur la toxicité de la dichloramine et de la trichloramine est d'ailleurs insuffisante pour établir des recommandations pour ces deux composés. Propriétés physico-chimiques, utilisations et sources de contamination La monochloramine pure (NH2Cl) est un liquide incolore et instable, dont le point de fusion est de -66 °C. Exposition Les solutions aqueuses de monochloramine, formées par chloration d'eaux naturelles contenant de l'ammoniac, ont une importance environnementale capitale. Effets sur la santé

SENAT - Rapport d'information - La qualité de l'eau et de l'assainissement en France - INTÉRÊT ET LIMITES DE LA CHLORATION POUR Le goût de l'eau et le calcaire sont les premiers motifs de non-satisfaction des usagers de la qualité de l'eau du robinet. Les critiques dépendent évidemment des usages : 40 % des Français déplorent le mauvais goût de l'eau pour la boire (33 % incriminent le goût de chlore en particulier). Source : CIEau - Les Français et l'eau - rapport de synthèse novembre 2001 Les quatre goûts fondamentaux - sucré, salé, acide, amer - sont perçus sur les papilles gustatives de la langue, mais d'autres goûts sont plutôt perçus par l'intermédiaire des odeurs, du fait de la communication entre l'arrière-bouche et la cavité nasale (odeur et goût de chlore, de terre, de vase ou de moisi). Le goût de l'eau résulte de trois paramètres : - l'état naturel de la ressource en eau, en particulier l'importance de la présence de sels minéraux ; certaines eaux minérales sont très chargées en sodium notamment, qui donne un goût salé, et qui peut atteindre jusqu'à 1 700 mg/l ;

2009 - Benefits and Risks of the Use of Chlorine-containing Disinfectants in Food Production and Food ProcessingReport of All rights reserved. Publications of the World Health Organization can be obtained from WHO Press, World Health Organization, 20 Avenue Appia, 1211 Geneva 27, Switzerland (tel.: +41 22 791 3264; fax: +41 22 791 4857; e-mail: bookorders@who.int). Requests for permission to reproduce or translate WHO publications – whether for sale or for noncommercial distribution – should be addressed to WHO Press, at the above address (fax: +41 22 791 4806; e-mail: permissions@who.int). The designations employed and the presentation of the material in this publication do not imply the expression of any opinion whatsoever on the part of the Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO) or of the World Health Organization concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its authorities, or concerning the delimitation of its frontiers or boundaries. Dotted lines on maps represent approximate border lines for which there may not yet be full agreement.

SANTE PUBLIQUE FRANE 19/07/17 Santé publique France publie deux rapports sur les sous-produits de la chloration de l’eau et le risque de cancer de la vessie Santé publique France vient de publier deux rapports étudiant le lien entre les trihalométhanes (THM) et les cancers de la vessie en France. Le premier rapport est une évaluation quantitative d’impact sanitaire (EQIS) permettant d’établir la part attribuable des cancers de la vessie aux sous-produits de la chloration de l’eau. Le second, une étude écologique croisant des données des registres des cancers et les données d’exposition aux THM. Le chlore sert à désinfecter l’eau et s’avère très efficace pour détruire les bactéries et les virus. Désinfecter l’eau est essentiel pour prévenir des maladies dont certaines peuvent être graves (hépatite A, dysenterie,….) voire mortelles : 361 000 enfants âgés de moins de cinq ans meurent chaque année de diarrhée selon le rapport sur l’eau publié récemment par l’OMS et l’UNICEF : 30 % de la population mondiale n’ont pas accès à l’eau potable et 60% ne disposent pas de services d’assainissement gérés en toute sécurité. En savoir plus

Related: