background preloader

Les technologies de l'information et de la communication à l'école& primaire. État de question en 2011

Les technologies de l'information et de la communication à l'école& primaire. État de question en 2011
Les technologies de l'information et de la communication à l'école primaire. État de question en 2011 Georges-Louis Baron, Lætitia Boulc'h Résumé Cette contribution vise à faire un état de question relativement à la prise en compte de l'informatique et des technologies numériques dans l'enseignement à l'école primaire. Elle a été réalisée dans le cadre du projet Oppidum mené en relation avec la municipalité de Saint-Maur-des-Fossés, en adoptant un cadre de références large, prêtant attention aussi bien à l'apprentissage des enfants qu'aux pratiques pédagogiques des enseignants et aux questions liées à la régulation sociale du fonctionnement de l'enseignement primaire. La première partie de ce texte présente des éléments de contexte historique et précise les grandes étapes du développement de ces technologies dans les établissements scolaires. 1. En France, des recherches pionnières ont été menées dès les années 1970 sur la prise en compte de l'informatique dans les systèmes éducatifs. Related:  Les usages du numérique - Sites non institutionnelsIntégration des TICE dans l'école

Avantages et apports pédagogiques des TNI Le TNI offre de nombreuses applications pédagogiques possibles qui ont donné lieu à de nouvelles pratiques, lesquelles reposent en premier lieu sur l’interactivité. Projets-ENT en présente ici un éventail non exhaustif ! Apports pédagogiques identifiés Assez proche du tableau classique, l'utilisation du TNI peut ne pas demander un grand investissement si l’on ne cherche pas à exploiter toutes ses possibilités. Il n'en reste pas moins que la liste des usages possibles est plutôt longue ! Il permet notamment de : Renforcer la motivation, l’enthousiasme et le désir d’apprendre des élèvesFocaliser l’attention et accroître la concentration des élèvesRenforcer la participation des élèves et l’interaction avec l’enseignant, notamment pour les élèves en difficulté scolaire Diversifier l’entrée dans les apprentissagesÉvaluer rapidement les acquis des élèves (boîtiers de vote)Manipuler différentes ressources multimédiasTravailler les compétences informatiques (B2i) zp8497586rq

Soubassements théoriques pour guider l'intégration réussie des TICE Soubassements théoriques pour guider l'intégration réussie des TICE Khalid Ahaji, Saïd Zahim, Benaissa Badda Résumé Le présent article porte sur les fondements méthodologiques de l'utilisation des TIC (technologies de l'information et de la communication) dans le processus enseignement-apprentissage. Il s'intéresse aux conditions nécessaires à leur intégration aux pratiques pédagogiques des enseignants, et plus particulièrement aux types de formations de ces derniers. Cet article essaye d'apporter des pistes de réflexion sur la méthodologie d'intégration des TICE en général et sur l'importance de l'adhésion des enseignants dans la recherche-développement en particulier. 1. Les usages des TICE dans les pratiques enseignantes deviennent une nécessité. 2. 3. Une typologie des ressources apportées par les TICE fait distinguée cinq grandes familles de ressources qui peuvent être retenues (idem) : 4. 5. 6. Selon J. 7. 8. 9. Conclusion Ahaji Khalid 1, 2, 3 Saïd Zahim 3 Badda Benaissa 4, 5, 6

L’intention pédagogique avant la technologie Il y a deux ans environ, un cours en ligne en anglais proposait aux professeurs actuels une formation sur les différents outils technologiques accessibles sur la Toile. Dans ce qui reste des vestiges de ces leçons, on peut retrouver une page Internet couvrant tous les logiciels et services Internet disponibles. La liste a de quoi donner le vertige : Outils de création, édition et partage DocumentsDiagrammes et graphiquesImagesDiaporamasSites InternetBloguesWikisVidéos (édition, enregistrement, convertisseur, partage)AudioOutils de communication et réseautage Messageries instantanéesForums de discussionConférences par le WebOutils de réseautageMicrobloggingOutils d’aménagement du temps, des tâches et de l’information Pour les coursLe tempsLes tâchesLes projets collaboratifs ou en équipeMoteurs de recherche généraux, visuels, etc.MétarechercheCollecte d’informations Et nous en omettons! Les intentions pédagogiques avant tout

L’éducation autrement : oui, mais comment Un nombre croissant d’évidences provenant des salles de classe elles-mêmes, couplées à des recherches stimulantes en psychologie cognitive et en neurosciences commencent à nous permettre de comprendre comment les gens apprennent… Or, l’enseignement, même sur les campus, n’a pas beaucoup évolué, ont reconnus les intervenants d’une journée de conférence, sur le campus d’Harvard, consacrée à l’enseignement et à l’apprentissage, rapporté par Dan Berret pour The Chronicle of Higher Education. Vidéo : le reportage sur la journée proposé par l’université d’Harvard. Trop souvent, les membres du corps professoral enseignent par habitude, a déclaré Carl E. Cette conférence était la première pierre à une nouvelle initiative que lance Harvard, un projet de reconstruction des classes et de financement d’idées innovantes pour l’éducation. L’enseignement traditionnel est façonné par des idées fausses et préconçues, qu’il répète. Il nous faut comprendre comment on apprend

Intégration des TI à l'école : la croisée des chemins - Page 1 L’utilisation des technologies de l’information en milieu scolaire a fait des progrès au fil des ans. Le monde de l’enseignement comprend mieux aujourd’hui l’apport potentiel des TI et la façon de les exploiter efficacement. Malgré tout, une forte résistance demeure, et cela est particulièrement vrai au Québec. La mondialisation et les changements technologiques rapides alimentent les efforts de nombreux pays pour conserver ou améliorer leur rang et leur influence à l’échelle planétaire. Aux États-Unis, la crainte que s’érode le caractère concurrentiel du pays sur l’échiquier mondial a incité le département de l’Éducation à former un partenariat avec des entreprises du secteur des TI – Apple, Cisco, Dell et Microsoft notamment. Partnership for 21st Century Skills marche dans les traces de la New Technology Foundation, un organisme basé en Californie dont l’objectif est de réinventer l’enseignement et l’apprentissage à l’aide d’outils technologiques pleinement intégrés. Chez nous

Les capsules à la maison, pourquoi j’y tiens… | eclassecm La plupart des collègues qui ont inversé leur classe au 1er degré (en tout cas ceux que je connais – les autres, faites-vous connaître…) utilisent les capsules en classe, et uniquement en classe. Pour quelle raison ? Je l’ignore, et je n’ai pas non plus trop cherché à le savoir. Sans doute en vertu du principe qui dit qu’au CM2 un élève ne peut faire chez lui ce qu’on lui demandera quelques mois plus tard… (Oui, j’aime bien jouer les avocats du diable). Pourtant, le principe même de la classe inversée, c’est le cours à la maison et les activités en classe… Pour ma part, le fait que les élèves visionnent la capsule à la maison est indispensable à mon fonctionnement. Mes élèves regardent donc la capsule à la maison, au premier degré, oui. Ils ne se contentent pas de la regarder passivement : ils doivent prendre des notes, si possible sous forme de carte mentale, pour partager les informations retenues avec leurs camarades. Like this: J'aime chargement…

Quelle typologie pour les compétences TIC ? Si des fiches techniques peuvent s’avérer utiles aux utilisateurs des TIC, comment les organiser ? Quelques pistes de classement : Taxonomie des ressources numériques M. Il identifie six types de ressources numériques : Portails, moteurs, répertoires Logiciels outils, éditeurs, plate-forme, portfolio, services en ligne Documents de référence générale Banques de données et d’œuvres protégées Applicatifs de formation Applications scolaires et éducatives Cette approche permet déjà d’identifier et de caractériser les types d’objets numériques que l’utilisateur rencontre : différencier sites et documents numériques, distinguer les objets éditables ou consultables, libres ou propriétaires... Une typologie des usages des TICE On trouve sur le site EducNet une typologie des usages des TICE (2001) : Les TIC pour échanger, communiquer, collaborer, coopérer, Les TIC pour produire, créer, publier, Les TIC pour rechercher, se documenter, Les TIC pour se former, Les TIC pour animer, organiser, conduire. I. 1.1.

Pour un véritable apprentissage augmenté La septième conférence annuelle de Plymouth (Royaume-Uni) sur le e-learning change de nom. Sous l'acronyme PELeCON, on lisait auparavant "Plymouth e-learning Conference". A partir de cette année, il faudra lire "Plymouth enhanced learning conference". Le changement paraît trivial, mais il témoigne en fait d'une mutation considérable. "L'apprentissage augmenté" (enhanced learning, soit le e-learning nouvelle manière) remplace l'apprentissage électronique. Plusieurs raisons motivent ce changement. L'électronique est partout D'une part, le terme "électronique"(remplacé ensuite par l'expression "en ligne") qui a donné le "e" de e-learning ne désigne plus rien de spécifique : aujourd'hui, l'électronique est présente partout, y compris dans le monde de l'enseignement et de l'apprentissage, et en dépit des résistances remarquables du monde scolaire à son introduction dans les routines d'étude. L'apprentissage augmenté : apprendre mieux, en utilisant les TIC La civilisation de la latéralité

Veille et Analyse TICE L’année 2018 a vu venir au grand jour une question trop souvent négligée par le passé, celle des données, en particulier personnelles. C’est la mise en place du RGPD (Règlement général pour la protection des données) qui a donné l’alerte. En éducation comme en général dans la société, la place prise par le numérique est telle que l’on est en droit de s’interroger sur ce qui se passe derrière nos claviers, nos souris et nos écrans (devenus tactiles). Or c’est bien autour des données que se situe l’ensemble des questions essentielles : dans un programme informatique on apprend à séparer le code des données. Quand, au début des années 1980, nous bricolions en langage Basic, nous avions souvent les données en grande partie mélangées au code, c’est à dire aux procédures de traitement de ces données. En toute rigueur on nous a appris, avec la programmation « propre » à séparer les deux. Reste un espace d’incertitude à propos des données en contexte scolaire : que collecte-t-on et comment ?

Le numérique sauvera-t-il l’Ecole ? Par François Jarraud et Françoise Solliec La Tour de Babel peut-elle être numérique ? Jeudi 5 avril, à l’appel de Cap Digital et Microsoft, en partenariat avec le Café pédagogique, les Assises nationales de l'éducation et de la formation numériques ont été un vrai succès réunissant près de 500 chercheurs, enseignants industriels et politiques, français et étrangers. Au terme de la journée on trouve sans doute des utopies, des impasses, des points de vue opposés, des questions sans réponses mais aussi quelques pistes pour l’Ecole de demain. La première bonne nouvelle de ces Assises c'est qu'elles font bouger. Pour l’inventeur des Digitales Natives, Marc Prensky, qui ouvre la journée, « un nouveau monde arrive ». Et le plaisir ? Alors le numérique va t-il permettre d’apprendre dans le plaisir ? Divina Frau Meigs est bien d’accord sur l’idée d’une rupture. Eric Charbonnier (OCDE) ramène la table ronde à la question première. Place aux professeurs innovants Comment font les autres pays ?

Tableau blanc interactif et utilisation en classe Informations Auteurs : Philippe Dessus, LaRAC & Espé, univ. Grenoble Alpes, & Patrick Soubrié, Espé, Univ. Grenoble Alpes. “Quand j’étais en classe de quatrième, j’allais en cours d’anglais, mon manuel scolaire dans mon sac, et je savais ce que j’allais trouver : un tableau noir. Introduction¶ L’invention du tableau noir tel qu’on le connaît encore aujourd’hui date du début du XIXe siècle, quand James Pillans, professeur de latin à l’université d’Edimbourg, décrivit l’utilisation de tableaux et de craies pour l’enseignement de la géographie (même si l’usage de tablettes pour l’enseignement remonte à l’Antiquité). Un TBI (tableau blanc interactif, ou encore tableau numérique interactif, en anglais Interactive White Board, IWB, ou encore smartboard) est un tableau blanc spécial qui interprète et modifie en direct une image numérique projetée par le biais d’un vidéoprojecteur relié à un ordinateur. Ce que l’on sait¶ Décomposons le TBI en des éléments analysables. Principales fonctionnalités¶

Related:  tableau numérique intéractif