background preloader

ECommerce sur JDN : toutes les actualités et tendances ECommerce

ECommerce sur JDN : toutes les actualités et tendances ECommerce

http://www.journaldunet.com/ebusiness/commerce/

Related:  Consommateurs

Abercrombie & Fitch va (à nouveau) proposer des grandes tailles MODE - Les mauvaises nouvelles ont tendance à circuler plus vite que les bonnes. Abercrombie & Fitch vient d'en faire l'amère expérience. En effet, début novembre, la marque américaine annonçait qu'elle proposerait en 2014 des tailles plus larges pour certains de ses vêtements -notamment des T-shirts- en vente sur Internet.

Commerce électronique Icône représentant un charriot sur un site de commerce en ligne. Dans le cadre du commerce interentreprises, les commerçants utilisent depuis de nombreuses années des réseaux de type échange de données informatisé (EDI). Des transactions électroniques se réalisent également sur les réseaux téléphoniques mobiles. Ce commerce par mobile se dit commerce mobile. E-commerce et Référencement pour sites E-commerce Fabinouu a ajouté : La Segmentation - BTS Tourisme - VPT Les principaux critères de la segmentation sont au nombre de 4 : A. Critères sociodémographiques, géographiques et économiques Ils permettent de décrire les caractéristiques objectives de la population étudiée. B. Critères de personnalité et style de vie

Expérience client : Optic 2000 mise sur l'impression 3D Lissac, l'enseigne haut de gamme du groupe Optic 2000, généralise un service de lunettes personnalisées qui n'existait que dans un seul magasin, via un système de modélisation de paires, et d'impression de prototype en 3D. Impression à la demande, personnalisation... Lissac, du groupe Optic2000 s'est emparé de l'engouement pour l'impression 3D, et lance un service permettant de diffuser à plus large échelle un service de création de lunettes personnalisées qui n'existait pour le moment que dans une seule boutique. Le dispositif, lancé aujourd'hui, permet de créer son propre modèle de lunettes, puis de recevoir un prototype imprimé en 3D. Ce dernier donne la possibilité d'avoir une véritable idée du produit final, et de sa pertinence avec son visage, puisqu'il s'essaie comme une paire classique. Si le modèle convient, alors le produit définitif est réalisé.

Desarrollar y posicionar una tienda web: 1. Elegir la plataforma de e-commerce Éste es el primero de una serie de artículos en los que expondré de manera clara y sencilla todos aquellos puntos que considero clave para implantar, configurar, desarrollar, optimizar y sacar el máximo rendimiento a una tienda on-line. Una tienda online además además ser una herramienta de monetización, puede y debe ser una importante herramienta de promoción en los buscadores pues permite ofertar a todos nuestros clientes potenciales nuestro catálogo de productos a través de Google. Como posiblemente ya haya supuesto, hoy en día no es habitual ni práctico acometer un desarrollo de e-commerce desde cero. Existen infinidad de herramientas open-source que nos permiten montar una tienda on-line en poco tiempo y, además, de manera gratuita.

Offices de Tourisme de France fonce vers l’i-mobile… Rappelez-vous, en 2011 Offices de Tourisme de France, Atout France et la DGCIS décidaient d’entreprendre un partenariat pour faire le point sur l’accueil numérique et explorer les pistes d’avenir au service des offices de tourisme. Philippe Fabry vous avait présenté les 2 publications d’Atout France issues de la première phase de l’étude dans cet article. S’en est suivi dans le réseau le lancement d’une réflexion de type recherche-développement. Elle a permis d’imaginer quelques outils d’avenir à partir des attentes et besoins exprimés des offices de tourisme, en sortant ainsi de la démarche commerciale classique. Outre le nouveau logo officiel qui vient de sortir et que vous pouvez admirer, la fédération s’est engagée résolument dans cette aventure en adoptant des objectifs répondant à l’analyse des usages et des attentes du terrain :

Decathlon : l'expérience client en magasin se digitalise Qu’elle soit au niveau de ses produits ou de la vente, l’innovation se doit d’être au service du client pour Decathlon. En cette rentrée 2014, l’enseigne sportive préférée des français déploie de nouveaux services digitaux sur l’ensemble des 262 magasins : retrait en magasin des commandes passées sur Decathlon.fr, outil Mobistore et RFID. Les puces RFID pour gérer les stocks et accélérer le passage en caisse

Le digital maintenant présent dans toutes les étapes de l'expérience d’achat 90% des consommateurs français interrogés par Digitas se rendent désormais sur Internet avant d’effectuer leur choix en magasin, pour consulter des comparateurs de prix ou des avis des consommateurs. Même si le magasin physique demeure le deuxième canal pour l’information produit, il est de plus en plus utilisé comme simple showroom par les consommateurs. C'est ce que dévoile Digitas France, en collaboration avec VivaKi Advance, dans son second baromètre de l’Expérience Marchande Connectée, qui met en lumière les évolutions des comportements des consommateurs et de leurs attentes concernant leur expérience d’achat.

Le Marketing Expérientiel : proposer une expérience unique à ses clients ! - Ankapi - agence conseil en marketing Dans un monde de plus en plus concurrentiel, il est difficile pour chaque marque de faire sa place et d’y rester ! C’est pourquoi une multitude de stratégies et d’outils sont utilisés afin de réussir à se démarquer et à être meilleur que ses concurrents. Le marketing expérientiel en est le parfait exemple. Quoi de mieux que de livrer à ses consommateurs une expérience unique ! D’après Patrick Hetzel (2002), le marketing expérientiel est basé sur le fait que les consommateurs recherchent des univers qui les sortent de leur quotidien, qui les font rêver avec des concepts de plus en plus sophistiqués, où l’esthétique et l’ambiance sont de plus en plus omniprésents.

Prospective consommateur : nouveaux signes, nouveaux insights Le consommateur change… Certes… Bannissons la superficialité de ce truisme avec Gérard Mermet*, sociologue, analyste du changement social, des modes de vie et de consommation, directeur du cabinet de conseil et d’études Francoscopie et plongeons, en exclusivité, dans les arcanes de l’évolution des attitudes et du comportement des consommateurs, tant pour comprendre les frictions entre Mutins et Mutants, au seuil de la modernité, que pour saisir les opportunités marketing et communicationnelles qui semblent poindre… La gentillesse, le bonheur, l’émotion, la vérité… nouvelles valeurs du consommateur actuel ? La violence et la barbarie sont omniprésentes dans l’histoire de l’Humanité. Au milieu du XVIIe siècle, Thomas Hobbes, affirmait que « L’homme est un loup pour l’homme » (dans le Léviathan) et que chaque individu est engagé dès sa naissance dans une « guerre de tous contre tous ». …et illustration de la post-modernité ?

Consommation responsable: les tendances clefs pour 2015 Comme le disait Churchill, un optimiste voit les opportunités dans les difficultés, là où un pessimiste fait l'inverse. Ce regard optimiste, c'est aussi ce qui caractérise les entrepreneurs à l'affût des tendances émergentes de la consommation responsable, dont Mescoursespourlaplanete.com publie sa revue annuelle - car ils tentent, avec leurs clients, de construire dès aujourd'hui les produits et services, mais aussi les modèles économiques, qui feront un monde meilleur demain. L'économie du partage C'est le cas, par exemple, de la vie "share", une tendance qui voit l'économie du partage boostée par la crise et le digital.

Les programmes de fidélité n'ont pas (encore) passé le cap du digital Pas suffisamment personnalisés pour répondre aux attentes des clients, à l'ère du digital. C'est l'un des constats d'une étude menée par Capgemini Consulting, sur les programmes de fidélité. Les programmes de fidélité ne parviennent pas à engager les clients, à l'ère du digital : telle est la conclusion d'une étude mondiale dédiée aux pratiques du marketing, menée par Capgemini Consulting, entité de conseil en stratégie et transformation du groupe. Mais, comment comprendre ce désengagement ? Le faible taux de participation des consommateurs dans les programmes de fidélité s'expliquerait principalement par l'absence d'adaptation de ces programmes aux outils digitaux. L'étude révèle ainsi que seuls 11 % des programmes de fidélité offrent des récompenses personnalisées basées sur l'historique d'achat du client ou sur la localisation de ses données.

Génération Z, des consommateurs très influencés par les célébrités et les amis Les marques d’aujourd’hui seront-elles les marques de demain ? Rien n’est moins sûr à en croire l’étude publiée jeudi 24 janvier par OC & C Strategy Consultants, et conduite dans neuf pays auprès de 16 000 consommateurs de quatre générations, afin d’analyser ceux de la très jeune génération, appelée génération Z. Nés entre 1998 et 2016 dans l’ère des nouvelles technologies, ils représentent près de 30 % de la population mondiale, et près de 50 % dans certaines régions d’Afrique. Ils sont « nés après Google, n’ont connu que les smartphones et le wifi, et ils ont vécu dans une période d’instabilité financière, de croissance moins longue et dans un climat baigné par le terrorisme », resitue David de Matteis, chez OC & C. Ils ont néanmoins dépensé – du moins ceux en âge de le faire – « 3 400 milliards de dollars [près de 3000 milliards d’euros], dont 61 milliards de dollars rien qu’en France. Cécile Prudhomme

Related: