background preloader

Résistance à l'agression publicitaire

Résistance à l'agression publicitaire

http://www.antipub.org/

Related:  François Brune | système publicitaireréaction des consommateurs

Antipub Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Absence de pub à Toulouse. Le terme « antipub » ou « mouvement antipub », raccourci pour antipublicitaire, est devenu une appellation médiatisée en France après des actions spectaculaires à l'encontre de l'affichage publicitaire dans le métro parisien en automne 2003. Cependant, le mouvement antipublicitaire et les actions de contestation de la publicité ont émergé bien avant et dans le monde entier : dès 1977, en Californie, avec le Billboard Liberation Front[1], qui essaime jusqu'en Australie, (1983) ; en 1987, en France, avec les Humains associés et leurs campagnes d'affichage de contre-publicité humaniste, et en 1989 au Canada via le magazine Adbusters, qui promeut également des campagnes et actions antipub. De grandes associations de défense de la nature et du patrimoine, ainsi que des parcs nationaux ou des parcs naturels régionaux ont également lutté contre l'envahissement du paysage par les panneaux publicitaires. Emballage

Décroissante, pirate ou séduisante : quels sont les nouveaux visages de la consommation ? L'ObSoCo avait réuni dans son cercle, mardi 21 janvier 2014, à l'Université Paris-Diderot un ensemble d'économistes renommés afin d'échanger sur la fin d'une société de consommation. Le lieu idéal pour assister à la juxtaposition de grilles de lecture et de controverses sur la transition en marche. Voilà donc un petit panorama de différents visages que le monde académique donne à la consommation d'aujourd'hui. Une consommation qui pirate

La consommation responsable gagne du terrain Vers des achats responsables et équitables Ce colloque, organisé par la Plate-forme pour le commerce équitable et l’Observatoire des achats responsables, avec le soutien du ministère et en partenariat avec l’AFD, a exploré des pistes pour passer à une stratégie de consommation intégrant le commerce équitable, l’agriculture biologique et l’insertion. Une attention particulière a été portée à la restauration collective et aux opportunités qu’elle offre. L’enjeu de la consommation responsable intéresse tant les pouvoirs publics que le secteur privé. Par le biais des achats, ces deux acteurs jouent un rôle économique moteur de tout premier ordre.

Associations de consommateurs - Les associations de consommateurs 15 associations de consommateurs nationales agréées sont à votre service pour vous représenter et vous défendre (voir la définition). Outre leurs activités au plan national (études, recherches, représentations dans de multiples instances officielles ou privées, information et formation des consommateurs), les mouvements sont présents au niveau local à travers de très nombreuses associations. Elles sont issues de 3 grands mouvements différents : - mouvement familial : le Cnafal, la CNAFC, La CSF, Familles de France, Familles Rurales, regroupés au sein de l'Unaf ; - mouvement syndical : l'Adeic, l'AFOC, l'Indecosa-CGT, l'ALLDC ; - mouvement consumériste et spécialisé : l'UFC-Que Choisir et la CLCV pour les problèmes de consommation. la CGL et la CNL pour le logement.

Le Dictionnaire portatif du bachelier Avant propos Cet ouvrage répond à un triple objectif : ● Définir les mots indispensables qu’un lycéen est censé posséder lorsqu’il est confronté aux épreuves du baccalauréat. Il s’agit, le plus souvent, de termes abstraits qu’on assimile de la Seconde à la Terminale, comme aphorisme, exorciser, macrocosme, paroxysme, transgresser, et qui figurent dans les textes que les candidats doivent expliquer ou simplement comprendre. Leur nombre est d’environ 2000.

Locavore : Je mange LOCAL - Dispositif national de valorisation des productions locales : Le locavore L’incroyable enjeu du « local » Comment ne pas se réjouir du développement de ce nouveau rapport à l'alimentation, qui redonne au « consomm’acteurs » le pouvoir sur son assiette ! L’éthique du Petit Producteur a toujours contenu, au-delà de l’identification du producteur sur ses étiquettes (traçabilité et transparence) le « manger local et de saison » (« je mange local », ou « direct producteur », etc.) Les consommateurs, peu ou prou éco-responsables , souhaitent aujourd’hui privilégier et manger des produits locaux et de saison (tous les aliments, ou presque, doivent avoir parcouru moins de 160 km pour arriver dans les assiettes).

Les chiffres de la consommation responsable / MesCoursesPourLaPlanète Pour la neuvième année consécutive, l’étude « Les Chiffres de la consommation responsable 2015 » a pour objectif de rendre visible et lisible l’évolution de la consommation responsable sur différents marchés: alimentation, énergie, transports, et même ... finance et tourisme ! Au delà des intentions affichées par les consommateurs dans les enquêtes et sondages, nous voulons rendre compte du « passage à l’acte », en analysant les chiffres effectives des ventes (en volume et en valeur, dans l’hexagone) de produits et services responsables, sur tous les marchés possibles. Cette édition 2016 laisse penser que l’année a été charnière pour le marché de la consommation responsable : le chiffre d'affaires des produits issus de l’agriculture biologique continue sa folle progression (+14,7 % par rapport à 2014), tout comme celui des produits du commerce équitable qui connaît une croissance à deux chiffres. Téléchargez le rapport Téléchargez le rapport

Le Bonheur conforme Essai sur la normalisation publicitaire Qu’est-ce que la publicité, sinon ce discours tapageur qui nous oblige à ne plus voir les réalités de la vie, les valeurs de la vie, les dimensions de l’être, et les êtres eux-mêmes, que comme des marchandises qui se produisent, qui se vendent, s’absorbent, et puis se jettent ! La « crise » qui sévit depuis trente ans n’a rien changé au système qu’analyse ce livre. Jamais la pieuvre publicitaire n’a été aussi forte, jamais la misère sociale n’a été aussi grande. À l’ordre économique, qui multiplie les exclus, s’allie l’ordre publicitaire, chargé de les faire oublier. Quant aux nantis de ce monde, saturés de jouissances qui sont autant de frustrations, ils cherchent sans doute dans la dévoration des choses le remède infaillible à leurs obésités...

No Logo Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. No Logo : la tyrannie des marques (No Logo: Taking Aim at the Brand Bullies) est un livre de la journaliste canadienne Naomi Klein, paru en janvier 2000. C'est un livre de référence de l'altermondialisme. Sujet[modifier | modifier le code] À travers quatre parties intitulées Zéro espace, Zéro choix, Zéro boulot et Zéro logo, Naomi Klein dresse un état des lieux de la société de consommation.

No Logo, la tyrannie des marques - La Révolution en Charentaises Le livre référence du mouvement antipubs et de l’altermondialisation. No Logo sort dans sa version originale en 2000, au terme d’une décennie marquée par la montée en puissance de la mondialisation libérale, les fermetures d’usines et la dégradation des conditions de travail dans les pays du Nord, la multiplication des sweatshops [1] dans les pays du Sud, et une véritable colonisation de l’espace physique et mental des individus par les marques. Pour Naomi Klein - journaliste canadienne - ces éléments constituent les pièces d’un seul et même puzzle qu’elle entreprend de reconstituer, en attachant une importance toute particulière aux marques. Dans un système économique mondialisé, avec des multinationales jouant sur l’universalité de la langue des symboles, la résistance ne peut être que globale. 1.

CSF - Interviews - L'interview François Brune François Brune Dans quelle mesure les généreux élans humanitaires ne sont-ils pas destinés à compenser les dégâts commis par l'occidentalisation du monde, au risque de les entretenir ? BIOGRAPHIE Bruno Hongre alias François Brune, professeur et écrivain, collaborateur du Monde Diplomatique, a notamment publié Le Bonheur conforme, essai sur la normalisation publicitaire (Gallimard, 1985), « Les médias pensent comme moi !

Related:  Protection Agression Publicitairela réactance psychologiquePresse