background preloader

Une veille de qualité à partir d'outils gratuits est-elle possible? Et si oui, comment?

Une veille de qualité à partir d'outils gratuits est-elle possible? Et si oui, comment?
Ressources Veille Dans le billet qui restera sans doute le plus polémique et donc le plus utile de ce premier semestre pour les professionnels de la veille et de l'intelligence économique, Frédéric Martinet, le "veilleur intraitable" ;-) évoque plusieurs sujets sur lesquels je suis tout à fait d'accord avec lui (voir ici et là dans les commentaires), et un avec lequel je ne le suis pas, et ce ne sera une surprise ni pour lui, ni pour vous. Il s'agit bien sûr de ce que l'on peut faire en terme de veille avec des outils gratuits ou peu coûteux. C'est un sujet que je souhaitais aborder depuis longtemps et je rebondis donc sur son billet pour cela. Ayant moi-même débuté ma carrière de responsable de veille sans budget, j'ai dû très vite apprendre à faire avec les moyens du bord. Et pourtant c'est bien là que se trouve la différence : on ne peut faire une veille à partir d'outils gratuits qu'en choisissant les meilleurs et en s'y tenant. Articles portant sur des thèmes similaires : Related:  CURATION - VEILLE

Delicious: 26 méthodes pour élaborer une veille technologique Au départ on utilise delicious comme un outil de gestion de favori, on trouve un site qui nous plait et hop on bookmarque, mais derrière cette machine à bookmarquer, il est possible d’exploiter les informations et de faire de cet outil un outil de veille internet sophistiqué! Au fur et à mesure de mes recherches j’ai noté 26 manières d’utiliser le site de delicious pour de la veille. Ayant écrit ce tutoriel en 2009, j’ai ajouté cinq méthodes qui sont marquées NEW Abonnez vous à vos tags favoris Si vous avez un lecteur de flux rss, comme google reader ou netvibe vous allez surement aimer lire les tags sur votre lecteur Mieux que les tags : les fresh et les popular Les tags sont idéals pour une veille de fond, mais les populars vous donnent encore plus de fraicheur. vous fournira l’information “chaude” de l’actualité wordpress. Abonnez vous à la fraicheur par RSS exemple:

GONZO MANIFESTE Le lancement de la nouvelle revue suisse Ithaque en juin est l'occasion pour notre ami JC Féraud de concocter un manifeste un peu barge du gonzo journalisme du web. J’ai écrit ce texte un peu barge, ce pronunciamiento gonzo, à la demande de mon camarade blogueur Chacaille. Ce cher Frater Guillaume d’outre-Léman, qui défend la figure du “Moine reporter bénévole”, lance avec ses amis suisses une fière Trirème baptisée “Ithaque”. Un journal au long cours, non-profit et citoyen, qui entend aller “moins vite plus loin”. Avec de la chair et de l’humanité dedans, du récit, du reportage, des idées et de la BD… Le premier numéro de cet ovni journalistique et littéraire sort des presses. Nous sommes les barbares de l’info Nous sommes les nouveaux Barbares de l’Info. Nous avons pris le maquis du web et ne croyons plus à la presse telle qu’elle était. Pour commencer, nous croyons aux Dieux de l’Information et de la technologie au nom du Libre Partage du savoir. Les graines du chaos re-créatif

Veille : une méthode simple de collecte, de diffusion et de stockage A l’heure de l’infobésité, la veille reste pour beaucoup un sujet compliqué et chronophage. Que l’on soit un particulier, une petite entreprise, un professionnel de l’information, la veille est un pilier pour construire une offre, trouver un bien, trouver un emploi, surveiller la concurrence ou encore nourrir un billet de blog entre milliers d’autres usages. Au fil des ans, que ce soit en tant que journaliste, consultant ou autre fonction, j’ai été amené à développer ma propre plateforme en utilisant des outils gratuits (et parfois payants en entreprises ou des besoins ponctuels) pour assurer ma veille quotidienne sur de multiples sujets. Tant que l’on n’a pas un volume important d’informations à gérer, cette méthode qui assure à la fois la collecte, la diffusion et le stockage suffit à 80% de mes besoins. L’intérêt de la veille est dans l’exploitation utile de l’information recueillie. N’hésitez pas à commenter, amender, proposer enrichir et à partager vos outils et méthodes.

Trouver des photos gratuites pour illustrer son blog Trouver des photos pour illustrer un site web est extrêmement simple sur le web. Qui n’a jamais récupéré un visuel trouvé grâce à Google ? Oui mais voilà, il existe un revers à la médaille que beaucoup ignorent, consciemment ou pas : les images ont toujours un propriétaire. Heureusement, il est encore possible de trouver ce qu’on cherche sans avoir à craindre les représailles d’un photographe, qu’il soit professionnel ou amateur. Si le terme « gratuit » est simple à comprendre, l’expression « libre de droits » est par contre plus complexe. Enfin, on fait habituellement la différence entre une exploitation commerciale ou privée : il sera plus facile de trouver des visuels et de s’en servir pour un blog personnel que pour un site corporate. Google Images : le plus simple Google est le moteur de recherche le plus connu et le plus utilisé. En résumé, utiliser des images trouvées sur Google dans un but commercial ou privé se fera à vos risques et périls ! Photo-libre : le plus légal Et aussi…

La veille au delà de l’intelligence économique En attendant je vous recommande la lecture de ce livre blanc. Voici ma contribution in extenso, elle figure tout à la fin. - Pourquoi veillez vous ? J’ai commencé à veiller comme M. - Vos trucs et astuces ? Commencer par se poser une question : qu’est-ce qui m’intéresse ? Ensuite il faut organiser des tags pour capitaliser les informations repérées, pouvoir y revenir et les transformer en connaissances. - Les pièges à éviter ? Pour moi les principales difficultés de la veille sont de prendre le temps de revenir sur les informations repérées et de ne pas se laisser déborder par les flux ! - Les outils à ne pas rater ? Après pas mal de tâtonnements, je suis arrivé à utiliser très peu d’outils : Google reader pour sa puissance et le fait qu’il permette très facilement de tagguer, et de partager le fruit de sa veille via un fil rss, permettant d’en amplifier la diffusion. Il me semble qu’il y a un critère essentiel pour les outils c’est l’interopérabilité.

Ebookveille collaboratif - Regards croisés sur la veille La boite à outils du veilleur 2.0 Ajouter des tags et des annotations aux photos avec ThingLink Voilà un petit service très intéressant pour rendre vos images de blogs un peu plus parlantes ! ThingLink permet en effet d’ajouter des annotations et des liens sur vos photos, pour pouvoir donner de plus amples informations, identifier des objets et des personnes, indiquer la source des photos… Les utilisations peuvent être nombreuses. Ce n’est pas sans rappeler le système de tags de photos sur Facebook ! Pour tagguer et inclure des photos dans votre blog, deux solutions sont possibles. La deuxième solution pour tagguer des images : coller un code sur votre blog de manière permanente.

Effectuer une veille informationnelle en ECJS L’académie de Versailles participe aux TRAAM (travaux académiques mutualisés) 2009-2010. Sept académies ont répondu à l’appel à proposition de la SDTice : Besançon, Bordeaux, Dijon, Guadeloupe, Nancy-Metz, Toulouse et Versailles. Le thème de travail porte sur les usages et les apports des ressources et des services en ligne. Dans ce cadre, l’équipe de l’académie de Versailles a choisi de mener une réflexion sur la veille documentaire et d’élaborer un scénario pédagogique. Il est destiné à faire acquérir des compétences minimales en matière de veille à des élèves de première dans le cadre de l’ECJS (ou éventuellement de la semaine de la presse), sur le thème des élections régionales. Objectifs : se familiariser avec la notion de veille et utiliser des outils de veille pour élaborer un dossier documentaire. Outils : alertes, agrégateurs de flux RSS, lettres d’information. Géraldine Colasse, professeure-documentaliste au lycée Joliot-Curie, Nanterre

Related: