background preloader

Histoire d'Internet

Histoire d'Internet
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le premier serveur web, actuellement au musée du CERN, étiqueté « This machine is a server. DO NOT POWER IT DOWN!! », ce qui signifie : « Cette machine est un serveur. L’histoire d’Internet remonte au développement des premiers réseaux de télécommunication. Les premières versions mettant en place ces idées apparurent à la fin des années 1950. Chronologie sélective[modifier | modifier le code] Les principales dates qui ont marqué l'histoire d'Internet sont[2],[3] : Avant Internet[modifier | modifier le code] L'absence de connexions inter-réseaux[modifier | modifier le code] Trois terminaux et une agence du Département de la Défense des États-Unis[modifier | modifier le code] Un pionnier important dans l'histoire du réseau mondial, J.C.R. En octobre 1962, J.C.R. Pour chacun de ces trois terminaux, j'avais trois jeux différents de commandes. Répartition et aiguillage de paquets de données[modifier | modifier le code] Related:  VISIONS DU MONDE

O fim da Geração Kardashian - Vida & Estilo - Estadão Normalmente, todo comportamento em excesso gera um tendência contrária. Por exemplo, se todas as meninas saírem com a barriga de fora, os formadores de opinião logo perdem o interesse e começam a usar blusas mais compridas - no caso até o joelho - como já está acontecendo nos meios underground em Londres e Nova York. Assim sempre caminhou a humanidade. Quando algo cai no gosto popular, os grupos dos ditadores de tendências mudam de direção e, aos poucos, arrastam todos com eles. Mas o que acontece quando o piloto some e a massa se torna a grande formadora de opinião? O que acontece quando cada cidadão tem uma revista online própria (@Instagram) sem limites de publicações diárias? Eu chamo esse fenômeno de Geração Kardashian, graças à musa Kim (@kimkardashian), que é a principal referência deste movimento. Kim é a representante oficial do que é valorizado hoje. A Geração Kardashian exclui logo de cara os cidadãos que não estão adequados à vida na frente das câmeras.

Le boulier (-3000) première machine pour calculer (inventer en Depuis des milliers d’années, les hommes utilisent des parties du corps pour calculer. (Qui n'a jamais compté sur ses doigts?) puis ils ont eu l'idée d'utiliser des cailloux, des coquillages, des osselets, des graines... Vers 3000 avant J.C., les chinois inventent le boulier qui est la première machine à calculer. l En 1642 Blaise Pascal invente, à l'âge de 19 ans, la « Pascaline ». En 1673 Gottried Leibniz perfectionne la Pascaline. En 1725 Basile Bouchon, un lyonnais, met au point un système de programmation de métier à tisser à l’aide d’un ruban perforé. Avant la deuxième guerre mondiale, apparaissent les ordinateurs analogiques. C'est la course à la performance. L’ère des ordinateurs modernes commence avec les grands développements de la seconde guerre mondiale. 1920 Enigma est construit par les allemands pour déchiffrer des messages pendant la seconde guerre mondiale. r L’ existence de cette machine a été tenue secrète jusque dans les années 1970 19 machines sont installées au total.

Leet speak « NOW IS THE TIME » en leet speak. Le leet speak (en leet speak : 1337 5|*34|<), de l'anglais « elite speak » (littéralement, « langage de l'élite »), est un système d'écriture utilisant les caractères alphanumériques ASCII d'une manière peu compréhensible pour le néophyte (appelé noob et déclinaisons) pour s'en démarquer. Le principe est d'utiliser des caractères graphiquement voisins des caractères usuels, par exemple « 5 » au lieu de « S », « 7 » au lieu de « T » et, pour les fanatiques, « |_| » au lieu de « U » ou « |< » au lieu de « K », sans respect de l'orthographe ou des majuscules. Ce système d'écriture se retrouve chez certains geeks technophiles, utilisateurs de jeux en réseau et demosceners. Origine[modifier | modifier le code] La graphie leet speak est née à la fin des années 1980, sous l'impulsion des programmeurs informatiques sur les bulletin board systems (BBS), moyen qui n'autorisait que des informations de type textuel. Par exemple, leet speak peut s'écrire :

Histoire d'Internet Quel avenir pour la publication (en ligne) à l'heure du web SoMoDa ? Tout autant que la musique, le cinéma ou les jeux vidéo, l’industrie de la presse a été fortement bousculée par le web (euphémisme). Un lent processus de transformation qui a amené les titres les plus réputés à proposer du tout gratuit (The evolution of newspapers and the internet through the years). Je n’ai pas la prétention de dire aux patrons de presse ce qu’ils doivent faire, car je n’ai malheureusement pas la formule magique. Par contre, je me place dans la position de l’observateur averti, et je me propose de partager avec vous quelques réflexions et trouvailles pour essayer d’y voir plus clair dans le paysage de l’industrie de l’information et surtout d’essayer de comprendre l’impact des médias sociaux, de la mobilité et des données sur les métiers de l’édition. Un panorama écartelé entre agrégation, LOLcats et long form journalism Dans un autre style, je suis un grand fan de Vox Media, l’éditeur des digital natives comme ils aiment à se présenter.

La totalité de nos communications espionnées par un supercalculateur Enquête. La DGSE collecte et stocke l'ensemble des mails, SMS, relevés d'appels téléphoniques, accès à Facebook, Twitter..., en dehors de tout contrôle. Si les révélations sur le programme d'espionnage américain Prism ont provoqué un concert d'indignation en Europe, la France, elle, n'a que faiblement protesté. Pour deux excellentes raisons : Paris était déjà au courant. Et fait la même chose. Le Monde est en mesure de révéler que la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE, les services spéciaux) collecte systématiquement les signaux électromagnétiques émis par les ordinateurs ou les téléphones en France, tout comme les flux entre les Français et l'étranger : la totalité de nos communications sont espionnées. Si cette immense base de données n'était utilisée que par la DGSE qui n'officie que hors des frontières françaises, l'affaire serait déjà illégale. > Lire aussi : "Tous les services de renseignement occidentaux s'espionnent" Un dispositif clandestin Absence de contrôle

Métier Jacquard Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Jacquard. Le métier Jacquard est un métier à tisser mis au point par le Lyonnais Joseph Marie Jacquard en 1801[1]. Caractéristiques[modifier | modifier le code] La machine Jacquard combine les techniques des aiguilles de Basile Bouchon, les cartes perforées de Falcon et du cylindre de Vaucanson. Les cartes perforées guident les crochets qui soulèvent les fils de chaînes. Grâce à lui, il est possible pour un seul ouvrier de manipuler le métier à tisser, au lieu de plusieurs auparavant. Métier Jacquard aujourd'hui[modifier | modifier le code] Loin d’être un objet de musée, le métier Jacquard n’a pas cessé d’être utilisé et amélioré. Voir aussi[modifier | modifier le code] Source[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] [PDF] Le métier Jacquard fiche zoom issue du musée d'histoire de Lyon.

Generation Y Terminology[edit] Authors William Strauss and Neil Howe wrote about the Millennials in Generations: The History of America's Future, 1584 to 2069,[2] and they released an entire book devoted to them, titled Millennials Rising: The Next Great Generation.[3] Strauss and Howe are "widely credited with naming the Millennials" according to journalist Bruce Horovitz.[1] In 1987, they coined the term "around the time 1982-born children were entering preschool and the media were first identifying their prospective link to the millennial year 2000".[4] Strauss and Howe use 1982 as the Millennials' starting birth year and 2004 as the last birth year.[5] Newsweek used the term Generation 9/11 to refer to young people who were between the ages of 10 and 20 years on 11 September 2001. The first reference to "Generation 9/11" was made in the cover story of the November 12, 2001 issue of Newsweek.[17] Traits[edit] William A. Political views compared to other generations[edit] Demographics in the U.S.

Quelques repères sur l'émergence d'ARPANET A. Serres En quoi la connaissance de l'histoire d'Internet peut-elle être utile aujourd'hui ? Au-delà de l'intérêt anecdotique du rappel obligé et convenu des origines, opéré dans toute présentation d'Internet, il est nécessaire de prendre au sérieux l'histoire des technologies numériques et des réseaux, pour y trouver peut-être quelques clés de compréhension aux mutations et aux questions posées aujourd'hui par ces technologies. Dans cette perspective, l'exploration de l'émergence d'ARPANET, considéré comme l'ancêtre de l'Internet, peut apporter deux choses : - une meilleure compréhension de la nature même d'Internet, en tant qu'infrastructure informationnelle ouverte, hétérogène, auto-organisée, en transformation et en expansion permanentes. Cette histoire commence à être connue : elle est rappelée dans un très grand nombre de livres, d'articles, de sites web... et donne lieu à une historiographie de plus en plus riche et en plein essor. . La lecture communicationnelle .

Publication et internet — Documentation (CDI) Publication, réseaux sociaux et droit sur Internet Éducavox a mis en ligne un dossier complet sur la publication que ce soit sur les réseaux sociaux ou non et que ce soit dans le cadre scolaire ou non. Ce dossier porte sur les droits et responsabilités de chacun et les précautions à prendre. Utiliser le blog comme un outil pédagogique Le Canopé de l’académie de Dijon propose sur son site un article très complet sur les blogs et leur éventuelle utilisation pédagogique en milieu scolaire. Les usages des blogs Le site internetsanscrainte fait le point sur les blogs et leurs usages. Les Mémotice du CANOPÉ de Versailles Le CANOPÉ de Versailles publie des brochures à destination des élèves pour accompagner les usages des TICE. Les pratiques de veille au regard du droit

Notre civilisation est condamnée, selon une étude de la Nasa Comme les Romains ou les Mayas avant nous, notre civilisation moderne et industrielle pourrait bien être condamnée à disparaître. C’est ce qu’assure une étude du Centre de vols spatiaux Goddard de la Nasa, rapportée par The Guardian. Ce n’est pas la première fois que l’on prédit la fin du monde. Mais cette fois-ci, ce sont des scientifiques qui avancent l’effondrement de la «civilisation industrialisée». La Radio Télévision Belge (RTBF) appuie en outre la «crédibilité» de cette étude sur le fait qu’elle a été publiée par le «très sérieux Elsevier Journal Ecological Economics». publicité Emmenés par le mathématicien Safa Motesharri, ces chercheurs basent leurs recherches sur un modèle appelé «HANDY», pour Human and And Natural DYnamical. Cette «dynamique nature-humanité» leur a permis d’identifier les facteurs qui ont conduit à la chute d’anciennes civilisations: «la population, le climat, l’eau, l’agriculture, et l’énergie». À lire aussi sur Slate.fr

Charles Babbage Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Charles Babbage Charles Babbage en 1860. Charles Babbage, né le et mort le à Londres, est un mathématicien, inventeur, visionnaire britannique du XIXe siècle qui fut l'un des principaux précurseurs de l'informatique. Il fut le premier à énoncer le principe d'un ordinateur. C'est entre 1847 et 1849 que Babbage entreprit d'utiliser les avancées technologiques de sa machine analytique pour concevoir les plans d'une deuxième machine à différences no 2 qui à spécifications égales demanda trois fois moins de pièces que la précédente. Biographie[modifier | modifier le code] Durant ce séjour au Trinity College, il fonde la Société Analytique en 1812 en compagnie de neuf autres mathématiciens universitaires et ainsi peut faire sa première publication en 1813. Dès l'âge de 24 ans, il est élu membre à la Société Royale de Londres et à celle d'Édimbourg, en 1820. Il eut huit enfants avec son épouse, dont seulement trois atteignirent l'âge adulte. L.F.

HTML HTML or HyperText Markup Language is the standard markup language used to create web pages. HTML is written in the form of HTML elements consisting of tags enclosed in angle brackets (like <html>). HTML tags most commonly come in pairs like <h1>and </h1>, although some tags represent empty elements and so are unpaired, for example <img>. The first tag in a pair is the start tag, and the second tag is the end tag (they are also called opening tags and closing tags). The purpose of a web browser is to read HTML documents and compose them into visible or audible web pages. The browser does not display the HTML tags, but uses the tags to interpret the content of the page. Web browsers can also refer to Cascading Style Sheets (CSS) to define the look and layout of text and other material. History[edit] The historic logo made by the W3C Development[edit] Further development under the auspices of the IETF was stalled by competing interests. HTML versions timeline[edit] November 24, 1995 January 1997

Paul Baran, inspirateur (et non fondateur) d’ARPANET 31 mars 2011 Paul Baran est mort samedi dernier, à Palo Alto en Californie, à l’âge de 84 ans. Cet ancien ingénieur de la RAND Corporation, méconnu du grand public et des internautes, est pourtant l’un des pionniers d’Internet, et il restera comme l’un des inventeurs (avec Kleinrock et les Anglais Davies et Scantelbury) d’une innovation majeure, qui aura révolutionné le monde des télécommunications puis plus tard bouleversé le monde entier : la transmission par paquets, à la base du fonctionnement d’Internet. C’est également lui qui a conçu le premier (il a commencé ses travaux en mai 1960 !) l’idée, totalement révolutionnaire à l’époque, d’un réseau distribué, théoriquement « indestructible », dont on connaît bien le célèbre schéma : Distributed network Ce qui est moins connu, ce sont les innombrables difficultés que rencontra Baran pour convaincre de l’intérêt de son projet. Sur l’histoire du projet Baran, il faut lire le livre de Katie Hafner et Matthew Lyon, Les Sorciers du Net.

Related: