background preloader

Spinoza et Nous

Spinoza et Nous
De Spinoza et Nous. Bienvenue sur l'espace de documentation de Spinoza et Nous Gravure de Peter de Jode d'après le dessin où Spinoza se serait représenté lui-même en chef rebelle. Bibliotheca Rosenthaliana, Amsterdam. « Spinoza, le plus rigoureux et le plus sûr des maîtres à penser, est le modèle de l'homme libre. » disait Alain.Spinoza et Nous, c'est l'idée d'étudier Spinoza non pas comme un maître qui nous dispenserait de penser mais comme un auteur qui ne s'appuie que sur le raisonnement et non sur la croyance pour nous donner des moyens de penser dans nos propres vies le chemin de la liberté et de la béatitude. L'objectif ici est de rassembler autant que possible de données utiles pour étudier et comprendre la philosophie de Spinoza, à commencer par les œuvres de l'auteur pour une utilisation en ligne, mais aussi sous forme d'études, d'explications, de critiques et d'articles. Related:  AUTEURS philosophiquesTextes

Sénèque - La récompense d'une bonne action, c'est de l'avoir accomplie. - L'amitié est toujours profitable, l'amour est parfois nuisible. - Nous avons les défauts d'autrui dans l'œil et les nôtres dans le dos. - Un bienfait est sans charme si le bienfaiteur l'a retenu longtemps dans sa main. - Nul n'est libre qui est esclave de sa chair. - L'erreur est aussi grande de se fier à tous que de tous se défier. - Le coupable est celui à qui le crime profite. - Un crime se couvre par un autre crime. - Qui demande timidement enseigne à refuser. - C'est quand on n'a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien. - Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. - Pour faire taire autrui, commence par te taire. - La modération couvre l'audace, la pudeur couvre l'impudicité, et la piété couvre le crime. - Une grande dignité est une grande servitude. - On peut briser l'entêté, mais non le faire plier. - Le coq est roi sur son fumier.

Hegel à Berlin Upload Arif YILDIZ Loading... Working... ► Play all Hegel à Berlin by Arif YILDIZ4 videos28 viewsLast updated on Jun 23, 2015 Play all Sign in to YouTube Sign in History Sign in to add this to Watch Later Add to Loading playlists... Philoctetes Bréviaire hégelien La Dialectique Présentation et comparaison des dialectiques de Hegel, Marx et Lacan. Les 4 temps n'y sont pas encore distingués. Le savoir absolu, 02/09/03 Le Savoir absolu et la Fin de l'histoire comme certitude de notre ignorance (savoir d'un sujet historique) et responsabilité de l'avenir (histoire conçue). Les interprétations habituelles du savoir absolu et de la fin de l'histoire brouillent la compréhension de la dialectique et ne sont pas sans conséquence sur l'action politique et nos représentations communes. Le savoir absolu, c'est que la vérité et l'histoire sont entre nos mains malhabiles et que nous construirons collectivement notre avenir commun en toute conscience et responsabilité des conséquences de nos actes. Fragments Citations : Philosophie de l'histoire Encyclopédie Esthétique Phénoménologie de l'Esprit Phénoménologie de l'Esprit Citations de la Phénoménologie de l'Esprit. Esthétique Extraits de l'Introduction à l'Esthétique (Le Beau). - Actualité de Hegel :

Notes de Cours - philosophie - Philopsis Dernier ajout : 1er juin 2008. Notes de Cours est une collection de textes philosophiques à l’usage des étudiants et des enseignants. Elle rassemble des transcriptions de cours universitaires ou de classes préparatoires, des commentaires de textes, des republications de volumes thématiques sur des notions de philosophie. Aristote Ethique à Nicomaque Livre V Laurent Cournarie Aristote Ethique à Nicomaque Livre X Laurent Cournarie La sensibilité, la perception Laurent Cournarie et Pascal Dupond La perception selon Merleau-Ponty Pascal Dupond Faces de l’action Bertrand Saint-Sernin La fondation aristotélicienne de la métaphysique Michel Nodé-Langlois Une introduction à la métaphysique : raison et existence Laurent Cournarie La démonstration Anne-Françoise Schmid Prolégomènes à une lecture philologique de Nietzsche Eric Blondel Ecce Homo Eric Blondel Crépuscule des idoles Eric Blondel Nietzsche Aurore Commentaire Eric Blondel Par-delà Bien et Mal Eric Blondel Nietzsche et l’art Eric Blondel

les textes classiques Les textes classiques « Pourquoi la philosophie est-elle aussi compliquée? Elle devrait pourtant être tout à fait simple. La philosophie défait dans notre pensée les noeuds que nous y avons introduits de façon insensée; mais c'est pour cela qu'il lui faut accomplir des mouvements aussi compliqués que le sont ces noeuds. La complexité de la philosophie n'est pas celle de sa matière mais celle des nodosités de notre pensée. » Ludwig Wittgenstein (1889-1951), Remarques philosophiques, I,#2. Descartes - Épictète - Hegel - Hume - James - Kant - Marx - Nietzsche - Platon - Présocratiques - Russell - Thomas d'Aquin - Tocqueville Descartes Le Discours de la méthode (première partie) Le Discours de la méthode (deuxième partie) Le Discours de la méthode (troisième partie) Le Discours de la méthode (quatrième partie) Préface aux Principes de la philosophie Principes de la philosophie, première partie Épictète Le Manuel d'Épictète (première partie) Le Manuel d'Épictète (deuxième partie) Hegel Hume James Kant

Webdeleuze : Accueil Pensées de Blaise Pascal Preuves par discours I – Papier original : RO 3-1 r° / v° et RO 7-1 r° / v° Copies manuscrites du XVIIe s. : C1 : n° 30 à 32 p. 201 à 207 v° / C2 : p. 411 à 417 v° Éditions de Port-Royal : Chap. II - Marques de la véritable religion : 1669 et janv. 1670 p. 73-74 / 1678 n° 6 p. 74-75 Chap. Chap. Chap. Éditions savantes : Faugère II, 163, I / Havet X.1, X.1 bis, XXV.38, XXV.91, XXIV.2, XXIV.56, XI.4 ter, XXV.39, XXV.39 bis, XXIV.5, XI.9 bis / Brunschvicg 233, 535, 89, 231, 477, 606, 542, 278, 277, 604 / Tourneur p. 307 / Le Guern 397 / Lafuma 418 à 426 (série II) / Sellier 680 (Discours de la Machine) Le dossier Preuves par discours I est d’ordinaire présenté en plusieurs fragments, chacun distingué par son sujet. Le dossier doit en fait être considéré comme un ensemble. Stultitiam : stultitia se traduit bien par sottise, mais aussi par déraison et folie. Analyse détaillée... Fragments connexes Ordre 5 (Laf. 7, Sel. 41). La foi est différente de la preuve. Ordre 9 (Laf. 11, Sel. 45). [...] 1.

Maitre et Esclave chez Hegel La peur et le désir : les moteurs de la lutte des consciences La dialectique du maître et de l’esclave est la théorie la plus célèbre de Hegel, laquelle a été développée dans la Phénoménologie de l’Esprit. Cette oeuvre relate l’aventure de la conscience parvenant à la conscience d’elle-même. Deux êtres conscients d’eux-mêmes s’affrontent pour la première fois. Dès qu’ils se rencontrent, le problème de la reconnaissance émerge, car ils ont tous deux le même désir de reconnaissance, cette dernière ne peut alors avoir lieu qu’à l’issue d’une lutte des consciences. Pour obtenir la reconnaissance de l’autre, chacun va risquer sa vie. Une fois la lutte achevée, la relation maître/esclave va se retourner peu à peu. Premier point de la relation maître/esclave Le maître de l’esclave a besoin de reconnaissance. Deuxième point de la relation maître/esclave Il n’y a pas de maître sans esclave. Troisième point de la relation maître/esclave Le maître dépend matériellement de l’esclave.

C'est la faute à Rousseau Édith Fuchs, normalienne et agrégée de philosophie, est professeur honoraire de philosophie en première supérieure et maître de conférence à l’Institut d’études politiques de Paris. Elle fut également, en 2011, lauréate du Prix Osiris de l’Institut de France pour son ouvrage Entre Chiens et Loups. Dérives politiques dans la pensée allemande du XXe siècle, Paris (Le Félin), 2011. Statue de Jean-Jacques Rousseau, réalisée par Mars-Vallett (1909), parc du clos Savoiroux, Chambéry (Savoie). « L’homme est né libre et partout il est dans les fers » ; « … une poignée regorge de superfluités tandis que la multitude manque du nécessaire ». La vérité de l’œuvre, si on la considère en son entier et pour elle-même, ne coïncide guère avec les « effets » suscités par sa continue popularisation. Est-il tenu pour le père de la liberté civile et de la démocratie ? Serait-il l’« inventeur » bienfaisant de l’enfance ? L’œuvre et la postérité de Rousseau en font une figure majeure du Panthéon national.

Article single - Enseignement et religions - Formiris SOMMAIRE 1 - Le contexte du pari 2 - Préalables philosophiques 3 - Préalable mathématique : la notion d'espérance mathématique 4 - L'application de l'espérance à la problématique du pari 5 - Critiques et postérité du pari 1.1. Qui est Blaise Pascal ? Blaise Pascal (1623-1662) est un des grands génies du XVIIème siècle français. Mathématicien, il fonda dans sa correspondance avec Pierre de Fermat la "théorie du jeu", ancêtre du calcul des probabilités, esquissa les bases du calcul différentiel, travailla sur la courbe cycloïde… Physicien, promoteur de la méthode expérimentale, il posa les bases de la statique des fluides. Philosophe et chrétien, il participa aux débats théologiques sur la question de la liberté et de la grâce dans la mouvance janséniste. 1.2. Tout d'abord, le texte du pari part de plusieurs présupposés qu'il convient d'expliciter. 1) A la question de l'existence ou de l'inexistence de Dieu, la raison ne peut répondre avec assurance. Exemples 4.1. 4.2. 5.1. 5.2. 5.3. 5.4.

Related: