background preloader

La fleur qui ne voulait pas pousser

La fleur qui ne voulait pas pousser

Lencrier, romans de Philippe TASSEL Sélection de 19 livres pour enfants qui sensibilisent au handicap et à la différence Je vous propose aujourd’hui une sélection de livres pour enfants qui sensibilisent au handicap. A propos de l’autisme Epsilon, un enfant extraordinaire : qu’est-ce que l’autisme ? : cet album est écrit par la maman d’un enfant autiste pour aider à mieux appréhender ce qu’est l’autisme et comment les enfants autistes comprennent, raisonnent, utilisent leurs sens. A partir de 5 ans. Ces enfants qui ne viennent pas d’une autre planète : ce livre est écrit par un psychologue, écrivain et clown qui raconte ses rencontres avec des enfants autistes. Timothée, un élève différent : cet album aborde plutôt la question de l’intégration des enfants autistes en milieu scolaire et les questions que les enfants se posent quand un élève différent ne fait pas les choses comme eux. Le bizarre incident du chien pendant la nuit : un livre qui s’adresse aux adolescents (à partir de 15 ans). A propos de la déficience mentale Tatie Gribouille : la tante de Sophie n’est pas comme les autres. Qui est Laurette ?

Bibliothèque numérique mondiale NOUS AUTRES MEURTRIERS, un texte presque inédit d'Albert Camus. Catherine Camus, la fille d’Albert, m’a remis le vingt-huit avril 2017 un texte presque inédit de son père. Il est magnifique et annonce, bien sûr, la publication de ” l’homme révolté”, en 1951. En gras des passages de pleine actualité. Lisez ! Catherine Camus et moi sur la terrasse de la maison d’Albert Camus à Lourmarin. Oui, c`est la vérité que nous vivons sans avenir et que le monde d’aujourd`hui ne nous promet plus que la mort ou le silence, la guerre ou la terreur. Les mots d’espoir sont le courage, la parole claire et l’amitié. Tout le monde aujourd’hui veut réussir, par l’argent ou par le jeu. Il n’y a qu’un seul problème aujourd’hui qui est celui du meurtre, toutes nos disputes sont vaines. Albert Camus, Franchise No 3, novembre – décembre 1946.

La Grande Bibliothèque Numérique en ligne... - Centre de documentation pédagogique de l'Oise Cette sitographie mise à jour régulièrement est composée de trois parties : 1) des livres, BD, encyclopédie, ouvrages scolaires, plans, cartes, revues, etc. 2) Poésie, pièces de Théâtre et dans notre fonds documentaire, 3) des livres à écouter sur tous supports (Web, tablettes...) Des livres que tu peux télécharger, lire, écouter, échanger, utiliser pour tout ce qu'il te plaira. Tu trouveras des livres utiles, au programme des classes d'école, de collège et de lycée. Et ne manque pas de revenir de temps en temps : nous rajouterons régulièrement de nouveaux textes et de nouveaux compléments. Et pour ceux qui ont des difficultés avec la lecture : Bibliothèque numérique de littérature de jeunesse libreDe la lecture sans limite pour les 0 - 12 ansCe site met à votre disposition plus de 550 livres qui sont élevés dans le domaine public ou proposés sous licence libre. Des livres, BD, encyclopédie, ouvrages scolaires, plans, cartes, revues...

Nous sommes, nous sommes, La nation des droits de l’homme, Nous sommes, nous sommes, La nation de la tolérance, Nous sommes, nous sommes, La nation des lumières, Nous sommes, nous sommes, À l’heure de la résistance. – Petit Pingouin Vert Mon 7ème concert de Saez, et le meilleur que j’ai fait je pense. Saez est un artiste unique. Un poète, un musicien, un chanteur, un écrivain, etc. Il ne fait pas parti des chanteurs qui chante 1h , entre 20 minutes de pause et qui passe le concert à dire » ça va? La Rockhal c’était 23 chansons de pur bonheur, la meilleure setlist du monde. Il a commencé par » Marie » et je n’ai pas caché ma joie, puisqu’elle fait partie de mes chansons préférées ! Me laisse pas MarieDans ce triste bistrotAu milieu des tempêtesJ’ai trop mal à la têteMe laisse pas MarieEnterré de cadavresEnterré d’horizonsQui ressemblent à des mursElle est où l’aventure? Ensuite plusieurs titres du nouvel album, donc » Peuple manifestant », l’une de mes préférés de ce dernier. « Au bar tabac du populaire » chanson qu’on a découverte ce soir là puisqu’elle n’est pas sur les albums, et je l’ai plus qu’adoré « Puis les p’tits vieux,Les p’tits vieux qui ont peur de tout,Qui l’ont vu à la télé,Qu’à la ville, y a des étrangers !

Les podcasts littéraires de France Culture, désormais sur Babelio Depuis les poèmes de Michel Butor lus par Denis Podalydès, jusqu'aux adaptations en feuilleton des œuvres de Stieg Larsson ou de Gao Xingjian, des milliers d'heures de radio littéraire sont mises à la disposition des internautes sur Babelio.com On l'oublie parfois, mais dans un paysage médiatique où la part offerte au livre se réduit comme peau de chagrin, France Culture est aujourd'hui le média traditionnel qui en parle le plus, et de loin. Au cœur des débats, des critiques, des entretiens, des adaptations radiophoniques etc. le livre est un élément central de la programmation de la radio culturelle publique. Pour Babelio, réseau social du livre, un partenariat visant à mettre en avant la richesse et la diversité de ce contenu était donc naturel. Le site enrichit dorénavant son offre de contenus des podcasts des émissions littéraires de France Culture. « On retrouvera ainsi directement les émissions consacrées à Hannah Arendt, Bret Easton Ellis ou Guy de Maupassant, par exemple.

Le livre qu’il faut que vous ayez lu S’il y a un petit bouquin à lire en ce moment, c’est bien celui-là : Lettre à celle qui lit mes romances érotiques et qui devrait arrêter tout de suite, est le coup de gueule de l’écrivaine et journaliste Camille Emmanuelle, spécialiste sur les questions de sexualité. Vous voulez rire (jaune) ? Vous êtes au bon endroit. Camille Emmanuelle nous l’avoue sans détour, si elle a un jour écrit des romances érotiques pour une maison d’édition numérique spécialisée, c’était par nécessité. Temps de vache maigre et loyer en retard à payer obligent, le contrat était pas dégueu : écrire pendant un an sous un pseudonyme plusieurs romans avec à la clé une rondelette somme. Pour avoir déjà travailler sur des livres parlant cul, c’était assez easy pour Camille Emmanuelle. Et, alors que je suis une auteure féministe, j’ai contribué à délivrer aux femmes des messages extrêmement vieillots sur leurs corps, leur vie, leurs rêves, leurs fantasmes. Le constat est déplorable.

(20+) La censure, même pas morte ! Un matin, on reçoit un mail inattendu signé Bernard Joubert, spécialiste de la censure dans la bande dessinée. Il nous demande si nous sommes au courant que Libération a été repéré par la Commission de surveillance et de contrôle des publications destinées à la jeunesse et à l’adolescence. Un papier publié dans le journal et un diaporama lié sur le site internet semblent avoir déplu… Sauf qu’on ne le savait pas et qu’on n’avait même jamais entendu parler de cette instance jusqu’alors. «Cette commission découle d’une loi sur la censure datant du 16 juillet 1949», explique alors Bernard Joubert. «Une étrange alliance entre les cathos et les cocos» Selon Odile Naudin, représentante de la Défenseure des enfants, qui a alerté la commission, Libération «offre aux lecteurs la possibilité de consulter sur son site internet plusieurs extraits d’images à caractère pornographique, dont une à caractère pédopornographique». 1 147 publications observées en 2012 C’est toujours le cas aujourd’hui.

Related: