background preloader

Comment développer la cohésion de groupe et l’efficacité collective ?

Comment développer la cohésion de groupe et l’efficacité collective ?
Quel que soit le secteur d’activité, l’excellence est devenue un leitmotiv où chaque acteur est en quête constante de performance. Depuis de nombreuses années, cette dernière est principalement appréhendée comme un processus individuel. Néanmoins, derrière chaque exploit individuel, chaque record d’un athlète, il y a un énorme travail d’entraînement réalisé avec d’autres sportifs, un staff technique, un manager, etc. De plus, à l’image des exploits réalisés dans les sports collectifs, il serait alors incohérent de considérer la performance sans s’attarder désormais sur l’influence de la dominante interpersonnelle. Ainsi, en sport de compétition, l’optimisation de la dynamique de groupe devient un champ d’intervention majeur dans le secteur de la psychologie du sport tant elle s’avère être reconnue comme un des facteurs clés liés à l’excellence sportive. Comment optimiser la dynamique de groupe ? « Une équipe de champions ne battra jamais une équipe championne ». 1. 2. 3. 4. Références :

http://reseauexperts.over-blog.com/article-comment-developper-la-cohesion-de-groupe-et-l-efficacite-collective-71212483.html

Related:  chap 11 la dynamique de groupe au service de la cohésionanaisducoulouxyoungsbankPROJET ECONOCOM -2016/2017projet d’étude de fin d'année

Le leadership Introduction Dans une interview, en 2008, Henry Mintzberg affirmait : « Je pense que cela a été une grande erreur de séparer le leadership du management. La conséquence en est que l’on a maintenant des leaders qui ne sont pas managers. Aussi nous avons besoin de plus de management et de le combiner avec le leadership et de surtout ne pas les séparer… ». Or, une enquête importante, menée en 2008 sur les principaux DRH des pays développés, a montré que le développement du leadership n’était pas une priorité majeure en France. Alors qu’il constituait une des trois principales priorités ailleurs (la première, en Chine et la deuxième, aux USA).

La cohésion d'équipe et la motivation des salariés - myLodgEvent.com La cohésion et la motivation ... sont les réponses ! Le capital humain d’une entreprise, d’une collectivité, d’une fédération ou association ce sont les collaborateurs. L’esprit d’équipe, l’appartenance, la reconnaissance sont leurs attentes. 1. Développer la cohésion et la motivation des équipes en temps de crise : un enjeu crucial Dans un contexte économique difficile, les managers se doivent de redonner le cœur à l’ouvrage à leurs salariés.

"L'absence de reconnaissance au travail démotive les salariés" [Express Yourself] Reconnaître le travail bien fait ou le bon service rendu n'est pas automatique. Nombreux sont les employés qui souffrent aujourd'hui d'un manque de reconnaissance et ne l'attendent plus de leur hiérarchie. Si ce sentiment de manque est dommageable, le besoin de reconnaissance est très personnel et les effets de la reconnaissance par conséquent très variés. Dans une société qui met en valeur la personne la plus vue, la plus connue, la plus écoutée, la plus médiatique, le citoyen est incité à vivre davantage au dépend du regard des autres, faisant de la reconnaissance un moteur d'engagement très puissant.

Kurt Lewin : qu’est-ce que la dynamique de groupe ? Comme dans une famille ou tout cercle privé, les situations de la vie quotidienne au sein d’une équipe de travail créent des interdépendances entre individus. Celles-ci peuvent être caractérisées par des alliances, des influences ou des valeurs communes. Aussi, le comportement d’un individu est susceptible d’être fortement modifié lorsqu’il est en groupe. Kurt Lewin, psychologue d’origine allemande (1890 – 1947) est à l’origine de la théorie de la « dynamique de groupe » à travers laquelle il met l’accent sur l’amélioration de l’efficacité individuelle et sociale par le groupe. Un groupe est une association d’individus entrant en interaction dans un contexte donné et poursuivant des buts communs.

Motivation d’équipe : augmenter la cohésion de l'équipe Cet article est le troisième de la série consacrée à la motivation d’une équipe en entreprise. Aujourd’hui je vous propose une approche visant à motiver votre équipe en travaillant sur la cohésion de celle-ci. De quoi parle t-on au juste ? De motiver un ensemble d’individus - les employés de l’entreprise - en augmentant la cohésion de chacun de ses éléments. «L’individualisme est la pire des choses pour une société» - Le Temps Le Temps: Le cinéma engagé des années 60 et 70 était politique. Celui du XXIe siècle sera économique? Costa-Gavras: Dans les années 60 et 70, la situation historique était tout à fait différente.

La reconnaissance au travail La reconnaissance est devenue une demande quasi unanime chez les salariés. L’analyse montre qu’elle comprend quatre dimensions spécifiques. La demande de reconnaissance est devenue une composante essentielle de la vie au travail. Elle touche toutes les organisations, privées ou publiques, et toutes les professions, du bas en haut de la hiérarchie. Elle prend la forme de revendications de salaires, de statuts, mais aussi d’une demande plus générale et plus diffuse qui porte sur la personne elle-même, le « respect » et la dignité que chacun estime dus. Que se cache-t-il donc derrière cette notion de reconnaissance ? Légitimité du dirigeant et performances de l’entreprise « Le devoir de loyauté et de fidélité s’impose à tout dirigeant de société et s’inscrit dans un contexte de moralisation de la vie des affaires. Il vise à la création d’une certaine éthique de la gouvernance d’entreprise avec pour finalité de renforcer la sécurité juridique dans les activités industrielles et commerciales. ». Arrêt Vilgrain, 27 février 1996, Chambre commerciale de la Cour de Cassation. En application de la jurisprudence, les mandataires sociaux ont l’obligation de défendre en permanence les intérêts de la société qu’ils dirigent, de la collectivité des associés mais aussi ceux des différentes parties prenantes.

De quoi parle-t-on ? - Les RPS : c’est quoi C’est quoi les RPS ? Les risques psychosociaux (RPS) ne sont définis, ni juridiquement, ni statistiquement, aujourd’hui, en France. Ils sont à l’interface de l’individu et de sa situation de travail d’où le terme de risque psychosocial. Sous l’entité RPS, on entend stress mais aussi violences internes (harcèlement moral, harcèlement sexuel) et violences externes (exercées par des personnes extérieures à l’entreprise à l’encontre des salariés). Les accords conclus à l’unanimité par les partenaires sociaux en matière de stress (juillet 2008) et de harcèlement et violence au travail (mars 2010), permettent de s’appuyer sur des définitions relativement consensuelles, qui reconnaissent le caractère plurifactoriel des RPS, admettent l’existence de facteurs individuels mais aussi organisationnels.

Related: