background preloader

Comment faire du cadre juridique du travail, un facteur de motivation ? - Réviser le cours - Ressources Humaines et Communication

Comment faire du cadre juridique du travail, un facteur de motivation ? - Réviser le cours - Ressources Humaines et Communication
Les salariés en entreprise trouvent leur motivation de différentes manières : leur métier les passionne, leur carrière offre de nouvelles perspectives, l'ambiance de travail est très sympathique, le salaire progresse régulièrement, le manager valorise leur performance… Néanmoins, l'engagement des salariés peut basculer dans une phase de démotivation si le manager est trop autoritaire ou dévalorisant, si le travail perd de son intérêt, si le salaire ne reconnaît pas l'investissement, si les conditions de travail se dégradent… Le manager doit savoir repérer les signes précurseurs de cette baisse de motivation et doit répondre rapidement aux attentes des salariés sous peine de voir la démotivation s'installer durablement. Les dispositions juridiques d'aménagement du temps de travail ont une influence sur la motivation ou la démotivation puisqu'elles agissent sur le cadre de travail quotidien des salariés. 1. 1.1. 1.2. 1.3. Exercice n°2 2. 2.1. 2.2. Les horaires fixes/variables 3. 3.1. 3.2. Related:  QG1 - Comment faire du cadre juridique du travail, un facteur deProjet RHC 2016/2017Projet RH

Voici comment les grandes entreprises motivent leurs salariés Travailler chez Google, Microsoft ou Facebook, ça en fait rêver plus d’un. Dans la majorité des classements sur les entreprises où il fait bon travailler, ces multinationales caracolent généralement en tête de liste. Question d’image, de moyens financiers mis à disposition, de fidélisation des employés et d’attraction des meilleurs talents de ce monde. Et oui car pour attirer les meilleurs candidats, il faut les choyer, leur proposer des avantages qu’ils ne trouveront pas ailleurs, les faire se sentir unique, leur montrer que l’entreprise est (quasiment) prête à tout pour qu’ils se sentent bien. Mais comment font ces multinationales pour motiver leurs salariés? Motivation au travail rime avec avantages! Voici une infographie très complète réalisée par NexGeneration sur la manière dont ces grandes entreprises motivent leurs collaborateurs. Avantage proposés aux salariés de Google, Airbnb ou encore Facebook (Source: Nextgeneration) Les grandes entreprises ne s’y trompent pas.

Les 5 facteurs de motivation d’une situation de travail La rémunération se trouve être davantage un facteur de démotivation que de motivation. En effet, la rémunération est un carburant qui ne motive pas chacun de la même manière. Par exemple, c’est un facteur de motivation sans nul doute plus pertinent pour un commercial que pour un chercheur. Cependant, même chez une personne particulièrement régie par l’intérêt financier, pour qu’une pratique de rémunération la motive à atteindre une performance qu’elle n’obtiendrait pas spontanément, il faut que cette pratique permette de faire des différences interindividuelles de rémunération suffisamment significatives entre ceux qui sont performants et ceux qui le sont moins. Au total, la rémunération est plus souvent un facteur de démotivation (je ne suis pas payé à ma juste valeur, mon voisin fait la même chose que moi et gagne 20% de plus) que de motivation (une augmentation, même significative, produit de la satisfaction sur le court terme, mais est très vite oubliée).

10 façons de motiver vos employés | Quotient L’un des coûts les plus élevé des entreprises est le roulement du personnel. Un des plus grand défis est certainement de trouver le moyen de créer un environnement favorisant la mobilisation qui peut engendrer la productivité. Non seulement il est coûteux de remplacer un employé qui quitte, mais ce changement affecte aussi le moral du reste de l’équipe qui reste. Ce n’est pas seulement une question d’argent L’argent est un facteur important; vous ne pouvez pas payer quelqu’un 50% de leur valeur marchande et s’attendre qu’ils soient heureux et motivés. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. N’hésitez pas à me donner vos commentaires.

7 idées reçues sur la motivation des salariés C'est la grande question que tout dirigeant est un jour amené à se poser : comment motiver ses collaborateurs sur la durée ? Alors que les salariés français apparaissent comme les champions de la démotivation à l'échelle européenne, plusieurs leviers existent pourtant pour fédérer vos troupes autour de votre stratégie (primes, intéressement, formations, opérations de team bulding...) et faire grandir les talents de vos collaborateurs. Mais, pour emporter leur adhésion et leur engagement, commencez d'abord par vous débarrasser d'un certain nombre de poncifs sur ce qui les booste réellement. Spécialistes de la motivation, Zwi Segal, docteur en psychologie du travail et professeur en ressources humaines et Yves Duron, psychologue du travail et psychosociologue, ont détecté sept idées reçues pour démotiver à coup sûr vos collaborateurs. Idée reçue n°1 : Penser que la rémunération est la seule chose qui peut motiver les salariés Et vous, comment motivez-vous vos collaborateurs ?

Motivation La motivation est, dans un organisme vivant, la composante ou le processus qui règle son engagement pour une activité précise. Elle en détermine le déclenchement dans une certaine direction avec l'intensité souhaitée et en assure la prolongation jusqu'à l'aboutissement ou l'interruption. Cette notion se distingue du dynamisme, de l'énergie ou du fait d'être actif. La motivation prend de nos jours une place de premier plan dans les organisations. Se manifestant habituellement par le déploiement d'une énergie (sous divers aspects telle que l'enthousiasme, l'assiduité, la persévérance), la motivation est parfois trivialement assimilée à une « réserve d'énergie ». Mais plus qu'une forme « d'énergie potentielle », la motivation est une instance d'intégration et de régulation d'une multitude de paramètres relatifs aux opportunités d'un environnement et aux sollicitations d'une situation. « Rien n'est plus insondable que le système de motivations derrière nos actions[1]. » Le renforcement positif

Le dialogue social suffit-il à la cohésion de l'organisation ? - Réviser le cours - Ressources Humaines et Communication Dans une conjoncture économique difficile qualifiée de crise, l'urgence est au renforcement du consensus social autour de l'entreprise. Les pouvoirs publics ont ainsi prévu une évolution des pratiques du dialogue social qui jusqu'à présent en France, souffrait d'une centralisation excessive. La meilleure illustration de la prise en compte du dialogue social est l'accord national interprofessionnel de 2013. Un des objectifs de cette négociation a été de donner aux partenaires sociaux la liberté d'adapter, par voie d'accord majoritaire, les instances de représentation du personnel et d'adapter le dialogue social à la réalité de l'entreprise. De plus, les conditions d'exercice du dialogue social ont été transformées avec l'élargissement de la gouvernance des entreprises aux salariés, et en modifiant le mode de fonctionnement des obligations d'information. 1. 1.1. Il permet également de dégager des pistes d'amélioration et de définir les actions à mener dans l'avenir. 1.2. 2. 2.1. 2.2. 3.

Quelles sont aujourd'hui les principales sources de motivation des employés De nombreux sociologues se sont penchés sur les questions de motivation au travail et plusieurs théories cohabitent : les plus connues sont celles de Maslow, de Murray et de Ronen. Mais aucune ne peut établir avec précision les facteurs prédominants dans la motivation au travail car elle dépend de chaque individu et de l’orientation de chaque entreprise. Quels sont les éléments qui contribuent à la motivation d’un employé et quels sont les leviers et les outils que l’on peut utiliser ? Le premier élément de motivation est, bien sur, la rémunération. La politique salariale des entreprises doit établir une grille des salaires et définir les augmentations en tenant compte de la loi sur l’équité, de son budget, de l’équilibre interne et des rémunérations externes des concurrents. Le management et la communication : la motivation et le style de management appliqué dans l’entreprise sont intimement imbriqués.

Des ressources pour le cours de Ressources Humaines et Communication (RHC), en terminale STMG, sur le thème "Motivation et mobilisation" du programme. La mobilisation des ressources humaines consiste, pour l’organisation, à rassembler ses membres afin qu’ils conjuguent leurs énergies pour atteindre des objectifs, dans une logique de performance. Mobiliser ne suffit pas, encore faut-il que chacun soit motivé. Or la motivation ne se décrète pas ; elle dépend de facteurs internes et externes à l’individu qui influencent son action et ses comportements. Le cadre et les conditions de travail, la rémunération, la communication interne sont autant de facteurs qui peuvent renforcer ou affaiblir la mobilisation et la motivation.

Cohésion sociale "Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique Définition de la cohésion sociale L'expression "cohésion sociale" désigne l'état d'une société, d'un groupe ou d'une organisation où la solidarité est forte et les liens sociaux intenses. L'expression "cohésion sociale" a été utilisée pour la première fois en 1893 par le sociologue Emile Durkheim ((1858-1917) dans son ouvrage "De la division du travail social" pour décrire le bon fonctionnement d'une société où se manifestent la solidarité entre individus et la conscience collective : "Nous sommes ainsi conduits à reconnaître une nouvelle raison qui fait de la division du travail une source de cohésion sociale. Elle ne rend pas seulement les individus solidaires, comme nous l'avons dit jusqu'ici, parce qu'elle limite l'activité de chacun, mais encore parce qu'elle l'augmente. L'existence de conflits sociaux ne signifie pas nécessairement l'absence de cohésion sociale. >>> Terme connexe : Contrôle social >>> Terme connexe : Solidarité

La mixité en entreprise, un signe de modernité et un facteur de croissance Dans un contexte où le cadre légal est de plus en plus contraignant pour les entreprises sur l’égalité professionnelle (négociation d’accord, parution d’un RSC annuel…), il est de plus en plus intéressant de pouvoir anticiper sur cette question. Même si les start-up et très petites entreprises ne sont pas soumises à ces obligations légales du fait de leur taille, plusieurs enjeux peuvent être soulignés et montrent que passer à côté de l’égalité professionnelle, c’est peut-être aussi passer à côté d’un facteur de croissance. Profiter aussi de talents et potentiels féminins Garantir une prise de décision éclairée et une plus grande capacité d’innovation Avoir des profils mixtes signifie souvent avoir des profils plus variés, car les femmes et les hommes n’ont pas forcément les mêmes parcours ni les mêmes expériences de vie. La mixité comme facteur de cohésion sociale La mixité, source de performance économique Devenez un leader de demain d

Ressources Humaines et communication COURS e-learning TERMINALE STMG. Penses à ton orientation Notre aide pour la lettre de motivation. Les cours en ligne Programme des cours de RHC en terminale Enseignement et formation pédagogiques En quoi la motivation dépend-elle du cadre juridique de travail? Chapitre 2 Quelles conditions de travail peuvent être prises en compte par les organisations? Chapitre 3 Comment le bien-être au travail peut-il être vecteur de performance? Chapitre 4 De la rémunération à la reconnaissance de l'individu au travail? Chapitre 5 À quelles conditions la communication interne peut-elle mobiliser les individus? Chapitre 6 Comment animer les équipes pour mobiliser les individus? Chapitre 7 Comment faire du recrutement une étape réussie? Chapitre 8 Quels sont les enjeux de l'accueil et de l'intégration? Chapitre 9 Peut-on évaluer les compétences et le potentiel d'un individu? Chapitre 10 Comment l'organisation gère-t-elle les compétences? Chapitre 11 Comment entretenir et développer l'employabilité? Chapitre 12 Quels phénomènes se développent dans des groupes?

Related: