background preloader

Les différentes comédies de Molière et ses cibles

Les différentes comédies de Molière et ses cibles
Auteur dramatique français (Paris 1622-Paris 1673). Acteur, chef de troupe, auteur et metteur en scène, Molière est l'homme de théâtre complet par excellence. Il joue, en tant qu'auteur, sur toute la gamme des effets comiques, de la farce la plus bouffonne jusqu'à la psychologie la plus élaborée. Ses pièces où, s'attaquant à un vice de l'esprit ou de la société, il campe des personnages qui forment des types, sont de véritables chefs-d'œuvre. En élevant la comédie, considérée avant lui comme un genre mineur, il a donné un élan vital au théâtre. Famille Son grand-père et son père sont maîtres tapissiers du roi. À 40 ans, Molière se marie avec Armande Béjart. Jeunesse Jean-Baptiste étudie à Paris dans un collège jésuite. Débuts En 1643, il fonde avec la comédienne Madeleine Béjart l’Illustre-Théâtre. Il fonde avec Madeleine une nouvelle troupe qui tourne en province pendant treize ans. Gloire Avec le triomphe des Précieuses ridicules (1659), Molière devient un auteur adulé, jalousé, redouté.

http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Jean-Baptiste_Poquelin_dit_Moli%C3%A8re/133609

Related:  Molière sa vie et son oeuvreMolièreMolière

Les genres en vogue au 17ème siècle Les principes du classicisme Les classiques partagent une même vision de l'art et de l'homme. Les théoriciens élaborent les règles du beau, fondées sur la lecture des œuvres de l'Antiquité. Plaire et instruire. Dom Juan : résumé Voici un résumé du Dom Juan de Molière. Plus précisément : un résumé court + un résumé détaillé + une vidéo pour écouter le résumé (c’est beaucoup plus plaisant ainsi) Résumé de Dom Juan en vidéo : Résumé court de Dom Juan Petite biographie de Molière Un acteur Molière, de son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin, est né à Paris en janvier 1622. Son père était tapissier du roi. Il fait des études de droit pour devenir avocat, mais préfère finalement fonder sa propre troupe de théâtre (L’Illustre-Théâtre) avec la comédienne Madeleine Béjart. C’est à ce moment qu’il prend le pseudonyme de Molière. Le métier d'acteur n'est pas un métier facile.

théâtre classique le Théâtre à l'époque classique (XVIIe siècle) Daniel Maher Le théâtre du XVIIe siècle s'inspire directement de l'Antiquité gréco-latine. La conception du théatre est fortement influencée par la Poétique d'Aristote (Grec du IVe s. av. Dom Juan ou le Festin de pierre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Annoncée et jouée sous le titre Le Festin de pierre ou l'Athée foudroyé[1], elle était, après les tragicomédies de Dorimond (1658) et Villiers (1659), toutes deux intitulées Le Festin de Pierre ou le Fils criminel, la troisième adaptation française de la légende de Don Juan Tenorio, débauché et impie châtié par le Ciel. À cette légende, le moine espagnol Tirso de Molina avait donné trente-cinq ans plus tôt une première forme dramatique dans El Burlador de Sevilla y combidado de piedra[2] (L’Abuseur de Séville et l’Invité de pierre). La pièce donne à suivre les deux dernières journées de la vie de Dom Juan Tenorio, libertin grand amateur de femmes, flanqué tout au long des cinq actes de Sganarelle, valet couard, gourmand et amateur de disputes intellectuelles. Provocateur impénitent, Dom Juan n'échappera pas à la vengeance du Ciel, qui le châtiera par le bras d'une statue de pierre.

Tout Molière Les valets et les servantes de comédie sont des types. Ils constituent un personnel comique traditionnel au jeu, à I’habit, au langage, aux fonctions caractéristiques, au même titre que les amoureux, les rivaux, les barbons ou les pères depuis que "la comédie nouvelle", avec Ménandre, Plaute et Térence, du IVe au lIe siècle av. J.-C., a fait des conflits familiaux - et non plus socio-politiques comme chez Aristophane - la matière toujours recommencée du genre. Molière, grand "emprunteur" (Voir Sources*), s’inscrit dans cette tradition humaniste, tout en puisant dans la farce* médiévale et dans la Commedia dell’arte* qui traitent aussi de sujets analogues au moyen de types sociaux comparables, chers au théâtre populaire (soldat, parasite, marchand, mégère, entremetteuse).

La comédie anciennement Tout visiteur d'Athènes connaît le théâtre de Dionysos au pied de l'Acropole ; tout helléniste sait que les concours dramatiques avaient lieu pendant les fêtes de Dionysos, les Dionysies. Le lien entre le dieu et les représentations théâtrales est donc clairement établi. Mais s'il est aisé de rapprocher le drame satyrique, le dithyrambe et la comédie du culte, du cortège dionysiaque, en revanche, le lien entre ce même culte et l'origine de la tragédie grecque donne lieu à des interprétations diverses voire contradictoires. L'essai de Nietzsche, La Naissance de la tragédie, n'est pas le maillon le moins célèbre de cette controverse. Dionysos et la représentation théâtrale.

Molière (Jean-Baptiste Poquelin) De sa naissance à sa reconnaissance Molière Né en 1622 à Paris, Molière de son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin fils d’un tapissier du roi fit ses études dans un collège de Jésuites qui accueillait les fils de la noblesse et de la riche bourgeoisie. Molière et ses oeuvres - Les mots/ Les images L’École des femmes est une comédie de Molière en cinq actes et en vers, créée au théâtre du Palais-Royal le 26 décembre 1662. Arnolphe, qui bien que se vantant du contraire, a toujours craint d'être cocu. Il informe son ami Chrysalde de son intention de se marier.

Molière - Le Bourgeois Gentilhomme 1670 Comédie-ballet en cinq actes, mais qui, en 1670 quand elle fut présentée, n'en comptait que trois. Elle se termine par le Ballet des Nations. Les textes sont de Molière, et la musique de Lully. Cette fois la musique et les chansons s'intègrent si parfaitement au texte de la comédie qu'il devient difficile de démêler ce qui appartient à l'un ou l'autre. Molière Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Molière Molière dans le rôle de César dans La Mort de Pompée, peint par Nicolas Mignard (1658).

Molière ou la dénonciation Le dix-neuvième siècle a voulu voir en Molière l'interprète du bon sens bourgeois. En somme, l'auteur de L'Avare se serait contenté de ridiculiser l'hypocrisie religieuse avec Tartuffe, les ronds de jambe de l'Ancien Régime avec Le Misanthrope, le féminisme avec Les Précieuses ridicules et le libertinage avec Dom Juan. Dans cette perspective, L'Avare ne serait que la peinture d'un bonhomme près de ses sous, se trémoussant pour faire rire. Le rire, espoir suprême et suprême pensée du public bourgeois toujours anxieux de ne pas s'ennuyer au théâtre !

Related: