background preloader

Vidéo 799 : Une oeuvre expliquée de Paul Cézanne (1839- 1906) " Le garçon au gilet rouge" - peinture à l'huile sur toile (vers 1889)

Après la période de ses débuts (1859-1871), Cézanne de 1872 à 1876 traverse la période impressionniste, qui le conduira à une période constructive (1878-1890) et enfin à une période synthétique jusqu'en 1906. Le Garçon au Gilet Rouge. (vers 1889). Faire glisser le doigt de la souris devant les diverses rubriques, pour afficher le contenu. Dans ce tableau, plusieurs éléments semblent s'extirper de la composition de l'oeuvre: - Les bras du jeune garçon semblent disproportionnés. - L'oreille droite est immensemment démesurée, à l'image d'un pavillon qui capterait tous les sons, malgré l'air absent du personnage. - La couleur rouge: Les tâches rouges apparaissent chez Cézanne dès 1866 sous la forme d'un étrange objet dans une nature morte à laquelle on donne habituellement le titre : Crâne et bougie . Sans doute la couleur rouge a-t-elle une vocation pour l'hétérogène. Les pensées de Paul Cézanne à méditer.

http://lapalettedecouleurs.over-blog.com/article-paul-cezanne-jeune-garcon-au-gilet-rouge-119271434.html

Related:  Les chefs-d'oeuvre expliqués de la peintureL'oeuvre de Paul CezanneReproductions Paul CézanneARTISTESBerkan'art vidéos

vidéo 836 : Une oeuvre expliquée d'Edouard Manet (1832-1883) "Dans la serre" - peinture à l'huile sur toile 1879. Voici l'un des Manet qui respire le plus la fraîcheur. Cette toile, de 115cm X 150 cm, aussi intitulée " Monsieur et madame Guillemet dans la serre" est un épisode de la vie mondaine à Paris, vers la fin du siècle, au moment où Alphonse Daudet publiait ses romans ( ne croirait-on pas assister à une scène de Fromont Jeune et Risler Ainé ? ). La Maison du pendu, Auvers-sur-Oise La Maison du pendu, Auvers-sur-Oise [ image principale ] figure parmi les trois toiles que Cézanne présente à la première exposition impressionniste organisée en 1874 chez le photographe Nadar, boulevard des Capucines à Paris. Comme les autres, l’œuvre est alors raillée par le critique d’art Maurice Leroy à qui l’on doit le terme « impressionnisme ». Mais s’agit-il vraiment d’une œuvre impressionniste ? Ce tableau n’annonce-t-il pas déjà, dans son approche de l’espace et de la perspective, ce qui fera la singularité de Cézanne ? Cézanne et Pissarro à Auvers-sur-Oise Pour beaucoup, Auvers-sur-Oise rime avec Van Gogh.

Le secret professionnel du sourire des Étrusques - Arts & Spectacles Tête votive de jeune homme - Musée national des Etrusques de la Villa Giulia © Mauro Benedetti "Un sourire flotte sur la France. C’est un sourire venu du Sud, il illumine le Nord ; la ville de Paris et la ville de Lens en particulier. Quand je vais dans une des capitales du Sud, Rome, l’une de mes visites presque systématiques est pour le musée de la Villa Giulia.

vidéo 1422 : Une oeuvre expliquée d'Eugène Delacroix ( 1798-1863 ) - "Madeleine dans le désert" (1845). Un Musée, une pépite : “Madeleine dans le... par telerama Cette femme énigmatique peinte par Eugène Delacroix en 1845 vient-elle de tomber en pâmoison ou est-elle déjà morte ? Observons de plus près son visage avec l'historienne d'art Dominique de Font-Réaulx. Remarquée par le poète-critique d’art Charles Baudelaire lors de sa présentation au Salon de 1845, La Madeleine dans le désert est une des pièces maîtresses des collections du musée. De toutes les œuvres d’inspiration religieuse de Delacroix, celle-ci est assurément l’une des plus exceptionnelles, tant par sa composition que par le mystère qui émane de cette femme à la chevelure lourde et somptueuse.

vidéo 846 : Une oeuvre expliquée de Claude Monet (1840-1926) " La femme à l'ombrelle ou sur la falaise, madame Monet et son fils jean" - peinture à l'huile sur toile (1873) Ce tableau marque un véritable tournant dans la carrière de Claude Monet. Il est en effet la première oeuvre à se détacher de l'esprit académique dont sont empreints les premiers tableaux du peintre. Içi, primauté à la couleur, au plein air, touches plus libres, spontanées et enlevées: voici les composantes principales d'une technique qui se doit de révéler avant tout un sentiment par la gestuelle et la couleur. Le premier tableau de 1873, il y en aura 3, est l'un des plus spontanés parmi les portraits de plein air peints une dizaine d'années avant la réalisation des 2 autres "femme à l'ombrelle" de 1886. Comme surprise au cours d'une promenade, la figurante, peut-être Camille Monet, se retourne vivement. Plus loin, derrière les herbes frissonnantes, un gamin aux yeux en vrille, Jean le fils, regarde vers le spectateur.

Montagne Sainte-Victoire en vidéo, Cézanne Reportage : E. Refait / G. Beaufils / I. Palmer Une oeuvre expliquée de Gustave Caillebotte (1848-1894) - Le pont de l'Europe 1875. Caillebotte, 1875, Genève, Petit Palais - Huile sur toile 125 x 181 cm - Cette œuvre est conservée à Genève, au musée du Petit-Palais - Elle représente une scène urbaine de la vie quotidienne

vidéo 1540 : Claude Monet et l'analyse du tableau "la promenade ou la femme à l'ombrelle" (1873 ou 1875). Claude Monet, par laurentsaintgermain Ce tableau marque un véritable tournant dans la carrière de Claude Monet. Il est en effet la première oeuvre à se détacher de l'esprit académique dont sont empreints les premiers tableaux du peintre. Içi, primauté à la couleur, au plein air, touches plus libres, spontanées et enlevées: voici les composantes principales d'une technique qui se doit de révéler avant tout un sentiment par la gestuelle et la couleur. vidéo 904 : Une oeuvre expliquée de Jean-François Millet (1814-1875) "L'angelus" - peinture à l'huile sur toile (1858). Fils aîné d’une modeste famille de paysans, Jean-François Millet, peintre, pastelliste, graveur et dessinateur normand, est né le 4 octobre 1814 au hameau de Gruchy situé sur la commune de Gréville-Hague, dans le département de la Manche. Berger dès son enfance, tout en s’adonnant aux travaux de la terre, il s’instruit et découvre, grâce à son oncle, les grands auteurs classiques tels Homère et Virgile mais aussi Montaigne, Shakespeare, Milton, Chateaubriand et Victor Hugo. En 1833, passionné par le dessin, Jean-François Millet quitte la ferme familiale pour rejoindre l’atelier cherbourgeois de Paul Dumouchel et de Lucien Théophile Ange Sosthène Langlois de Chèvreville où il s’initie à la peinture jusqu’en 1837. Muni d’une bourse offerte par la municipalité de Cherbourg, il rejoint l’école des beaux-arts de Paris où il devient l’élève de Delaroche.

Société Paul Cezanne – Les « Montagne Sainte-Victoire » du plateau de Valcros et les collines de l’est d’Aix-en-Provence – V (R901) (La méthode utilisée est décrite dans l’étude : « Localisation de l’aquarelle RW579 : Environs d’Aix » – Cliquer sur les images pour les voir en vraie grandeur) IX – Localisation de R901 La Montagne Sainte-Victoire 00-02 Dans ce tableau, la verticale du point P s’est encore éloignée de celle de la Croix de Provence : elle se situe maintenant à l’aplomb du Signal, ce qui suppose une position du peintre encore une fois décalée vers le nord par rapport au tableau précédent, R608, dont on peut d’ailleurs constater qu’il est parfaitement inclus dans le champ de R901. Fig. 53.

Analyse d'oeuvre : L'oeil cacodylate de Francis Picabia Sommaire Présentation générale. 3 Repérage chronologique. 3 Vie de l’artiste / de l’auteur. 3 Contexte historique de création. 10 Deux films qui retracent l’époque des années folles : 13 e-cours-arts-plastiques Juin7 Ne cherchons pas à enfermer Hundertwasser dans une technique artistique ou un courant quelconque. Même si son style est bien reconnaissable et ne s’assimile à personne d’autre, il demeure un artiste aux multiples casquettes qui érige l’art comme un lien entre l’homme et la nature. Voici un panorama du parcours de cet artiste qui voulait apporter de la joie et du bien-être aux hommes, sans perdre son lien à la nature. La fin de l’article vous proposera aussi des piste de comparaison avec d’autres artistes et leurs oeuvres. Read the rest of this entry

Related:  couleurs