background preloader

Molière

Molière
Auteurs français ► XVIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Les débuts De son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin, Molière naquit à Paris le 15 janvier 1622. L’illustre-Théâtre Molière ne profita pourtant pas de la possibilité de promotion sociale qui lui était offerte car, dès 1643, il décida, contre l’avis de son père, de devenir comédien. L’année suivante, il prit la direction de la compagnie, sous le pseudonyme de Molière, qu’il choisit pour des raisons jamais élucidées. L’Illustre-Théâtre connut d’abord un semblant de succès : installé sur la rive gauche, dans le jeu de paume des Métayers, il ouvrit ses portes le 1er janvier 1644 et bénéficia de l’incendie qui avait dévasté la salle des comédiens du théâtre du Marais, l’une des deux troupes concurrentes avec celle de l’Hôtel de Bourgogne. Tournées en province Une fois Molière libéré, la troupe rejoignit en province celle de Dufresne avec le souci d’éviter les erreurs du passé. Succès parisiens

http://www.espacefrancais.com/moliere/

Related:  Molièremolierebiographie d'auteursThéâtreBiographies d'auteurs

Molière de A à Z - Valets et servantes Les valets et les servantes de comédie sont des types. Ils constituent un personnel comique traditionnel au jeu, à I’habit, au langage, aux fonctions caractéristiques, au même titre que les amoureux, les rivaux, les barbons ou les pères depuis que "la comédie nouvelle", avec Ménandre, Plaute et Térence, du IVe au lIe siècle av. J.-C., a fait des conflits familiaux - et non plus socio-politiques comme chez Aristophane - la matière toujours recommencée du genre. Molière, grand "emprunteur" (Voir Sources*), s’inscrit dans cette tradition humaniste, tout en puisant dans la farce* médiévale et dans la Commedia dell’arte* qui traitent aussi de sujets analogues au moyen de types sociaux comparables, chers au théâtre populaire (soldat, parasite, marchand, mégère, entremetteuse). Mais le genre, en se naturalisant et en se rapprochant des mœurs du temps, a modifié ce personnel comique.

Commedia dell'arte : D'Arlequin à Molière Les personnages Le masque d'Arlequinpar Wendy Gough 1. Pierre Corneille Poète dramatique français (Rouen 1606-Paris 1684). La situation de Corneille aujourd'hui est paradoxale : un nom illustre, une tragi-comédie extrêmement célèbre (le Cid, 1637), dont quantité de répliques sont connues du grand public, un adjectif (« cornélien ») passé dans l'usage courant contrastent avec une certaine méconnaissance de pans entiers de son œuvre. Naissance 6 juin 1606 à Rouen. Famille Un traitement théâtral de texte Le théâtre est-il fait pour être lu ou pour être vu ? Question classique, qu’il serait peut-être bon de dépasser pour que les élèves soient mis en activité par l’écriture et le jeu, pour qu’ils s’emparent vraiment des pièces qui leur sont données. Yoan Fontaine, professeur de français au collège Belle-Vue de Loué dans la Sarthe, propose une piste d’activité pédagogique qu’il a menée en 4ème : lors de l’étude de « L’Avare » de Molière, les élèves, avec un simple traitement de texte, insèrent des didascalies dans certaines scènes pour éclairer leur conception du personnage ; ils vont ensuite mettre en œuvre les indications de mise en scène et de jeu données par leurs camarades pour faire vivre ces différentes visions. Ainsi les élèves ne se contentent-ils plus d’être de scolaires exégètes : par la créativité et par la collaboration, dans l’espace numérique comme dans le monde réel, à travers les mots ou à travers le corps, ils se font, dans tous les sens du terme, interprètes.

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux Auteurs français ► XVIIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Biographie Né à Paris, Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux passe son enfance et son adolescence à Riom, où son père remplit la fonction de directeur de la Monnaie. Élevé au collège des oratoriens de la ville, il est destiné à reprendre la charge de son père et entreprend à cet effet des études de droit à Paris à partir de 1710. Peu après son arrivée dans la capitale il devient, par l’entremise de Fontenelle, l’un des familiers du salon de Mme de Lambert et reçoit l’approbation pour sa première pièce de théâtre, le Père prudent et équitable (1712).

MOLIÈRE L’affaire commença quand, en 1732, Titon du Tillet, grand ami des lettres et érudit, publia son Parnasse français dans lequel il racontait la chose suivante: vers 1712, il avait rencontré un ancien chapelain de Saint-Joseph qui avait assisté à l’enterrement de Molière. Or, selon ce chapelain, Molière n’était pas sous sa tombe officielle « mais dans un endroit plus éloigné attenant à la maison du chapelain ». Bien que d’abord récusé par certains, ce témoignage, enrichi de nombreuses réflexions sur les conditions de l’inhumation, finit par faire son chemin et en convaincre d’autres. Que se serait-il passé? Dans le cas Molière, deux possibilités existent qui expliquent la complexité de l’affaire : Soit l'Eglise et/ou le clergé de Saint-Eustache, contraints et forcés, ont accepté de déroger à cette loi implacable et ils conservèrent à l’excommunié Molière sa place privilégiée dans le cimetière.

Au secours, dialogue de théâtre a rediger a la manière de molière, le bourgeois gentilhomme !!? Je l'ai déjà fait en 4ème, j'ai parlé d'une fille obsédée par son envie de devenir une star. (comme la plupart des adolescentes, quoique maintenant...) Elle est dans une asile psychiatrique, et elle croit qu'elle est une star en regardant les caméras de surveillance. (ça a l'air méga triste, satirique, mais ça ne l'est pas. )

Jean-Jacques Rousseau Auteurs français ► XVIIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Les années de formation Représenter Lorenzaccio - Acte II, Scène 3 " Bénissez-moi, mon père, parce que j'ai péché. "

Related:  TABLE Fjean Moliere