background preloader

Vidéo analyse; Quelques peintures de S. Botticelli

Vidéo analyse; Quelques peintures de S. Botticelli
Related:  L'oeuvre de Sandro Botticelli

Vénus et les Trois Grâces offrant des présents à une jeune fille Peintures Peinture italienne Auteur(s) : Bastien Speranza, Dominique Thiébaut Remerciements : Cette notice d’œuvre vous est présentée par Canson Cette fresque provient de la villa Lemmi, une propriété proche de Florence ayant appartenu à la famille Tornabuoni, alliée aux Médicis. Une iconographie néoplatonicienne Dans un décor très simple, une jeune femme, à droite, au maintien hiératique et vêtue d'une robe pourpre, reçoit des mains de Vénus un bouquet de fleurs. Le Beau idéal et le monde des idées Par l'entremise de Vénus, la femme de droite accède au Beau idéal et au monde des idées. Les fresques de la villa Lemmi L'œuvre fait partie d'un ensemble de trois fresques découvert sous un badigeon, dans la loggia de la villa Lemmi, en 1873.

lumière photographie cinéma La lumière entretient avec le cinéma une relation très étroite: techniquement, la pellicule cinématographique ne peut s'impressionner qu'avec de la lumière (le cinéma est "photographie" c'est-à-dire écriture avec la lumière), esthétiquement la lumière confère au film son atmosphère. 1 - La lumière: caractéristiques et perception 2 - Esthétique de la lumière La lumière a un impact sur notre perception ; elle renvoie a des associations implicites qui fondent leur signification dans notre inconscient culturel. Bien sûr certains codes sont très connus, comme les codes de couleur : la lumière rouge est celle de l'âtre, elle renvoie au feu et la connotation peut se prolonger jusqu'à l'associer à l'enfer du judéo-christianisme ; à l'opposé, la lumière bleue est resssentie comme froide, lumière de la nuit ou de petit matin. 3 - Eclairage et luminaires 4 - Filtres et diffuseurs 5 - Mesure de la lumière et choix du diaphragme 6 - Les effets 7 - Eclairage des scènes particulières: portrait, groupes...

Sandro Botticelli, la carte de l'enfer de Dante, ... - Chapitre 14 Sandro Botticelli (Autoportrait de Botticelli peint en 1475) Alessandro di Mariano di Vanni Filipepi, dit Sandro Botticelli, est un peintre italien né à une date située entre le 1er mars 1444 et le 1er mars 14451,2 et mort en mai 1510, à Florence. Botticelli est l’un des peintres les plus importants de la Renaissance italienne et de l’histoire de l’art. Carte de l’enfer par Boticcelli La carte de l’Enfer fait partie des 92 dessins de Sandro Botticelli commandés par Lorenzo di Medici au 15ème siécle. Si vous disposez d’un iPad, nous vous recommandons l’application « L’enfer de Dante illustré par Botticelli sur iPad« . La naissance de Vénus de Botticelli L’une des principale œuvre de Botticelli, La naissance de Vénus a été peinte vers 1485 sur une toile de 184 5 cm × 285 5 cm. Le printemps de Botticelli Exécutée à l’aide de la technique de la tempera sur un panneau de bois entre 1478 et 1482 par Botticelli. Vous avez aimé ce chapitre ?

De la lumière en cinéma et audiovisuel La directivité de la lumière s'apprécie à l'intensité des ombres ou aux contrastes de lumière qui peuvent apparaître sur un même sujet (à la différence de précédemment où les niveaux de contrastes s'appliquaient entre les différents sujets de l'image). La directivité de la lumière recouvre deux aspects que nous pouvons distinguer : • Le premier est sur la direction proprement dite : C'est à dire le lieu d'où provient la lumière, en distinguant : d'une part, une direction vraisemblable, c'est-à-dire qui correspond à l'idée que l'on se fait du réel représenté ou qui est en adéquation avec d'autres éléments de l'image ou des images précédemment vues et, d'autre part, une direction arbitraire, c'est-à-dire qui ne se justifie pas a priori par le réel représenté dans l'image. Une direction de lumière réaliste s'attache à supprimer tout écart entre la réalité et le représenté. Une direction de lumière arbitraire rompt toute référence réaliste sur sa provenance. (*) ALEKAN Henri, ib.

vidéo 1543 : Sandro Botticelli (1445-1510), le peintre énigmatique de la première Renaissance italienne - Un document ARTE+ Un éclairage sur la vie et l'oeuvre du peintre florentin Sandro Botticelli (1445-1510), sur son lien étroit avec la famille Médicis qui régnait alors sur Florence, sur son modèle Simonetta Vespucci, devenu le visage iconique de la plupart de ses tableaux, et sur l’influence de Savonarole à la fin de sa vie. Sa Naissance de Vénus, son Printemps et ses Vierges à l’enfant comptent parmi les tableaux les plus célèbres au monde : Botticelli, dont les chefs-d'œuvre ont marqué notre imaginaire, demeure l’une des figures majeures du Quattrocento et de l’histoire de la peinture occidentale. L’historienne de l’art et documentariste Grit Lederer éclaire sous un angle original la vie, l’œuvre et l’héritage du peintre. Elle revient sur son lien étroit avec la famille Médicis qui régnait alors sur Florence, sur son modèle Simonetta Vespucci, devenu le visage iconique de la plupart de ses tableaux, ou sur l’influence de Savonarole à la fin de sa vie. Sandro Botticelli, par laurentsaintgermain

Related: