background preloader

Guide pratique des monnaies complémentaires

Guide pratique des monnaies complémentaires

http://www.financite.be/comprendre/guide-pratique-des-monnaies-complementaires,fr,430.html

Related:  Guides de mises en oeuvre Monnaies

DOUBLE FACE DE LA MONNAIE (LA) - Voir&Agir Sur un ton ludique et pédagogique, La double face de la monnaie nous propose de démystifier l’argent et de reconsidérer notre perception de la richesse. Il donne la parole à des hommes et des femmes qui n’ont pas la visibilité médiatique de leurs homologues libéraux : le philosophe Patrick Viveret, l’économiste belge Bernard Lietaer, le président du Conseil scientifique d’Attac Dominique Plihon, la sociologue argentine Héloïsa Primavera, le canadien Michael Linton, inventeur des systèmes d’échange locaux... Et il interroge les utopies concrètes que sont les monnaies complémentaires et les systèmes d’échange locaux. L’argent est une drogue… Nous devons suivre une cure de désintoxication. Les Monnaies locales complémentaires : pourquoi, comment ? Philippe Derudder Après Une Monnaie nationale complémentaire, Philippe Derudder signe un nouvel ouvrage, sur les monnaies locales, aux éditions Yves Michel. Une monnaie locale complémentaire (MLC) est une monnaie non soutenue par un gouvernement national et destinée à être échangée dans une zone restreinte. Ces monnaies prennent de nombreuses formes, aussi bien matérielles que virtuelles.

Entretien : Bernard Lietaer Dans le cadre de la question : "que vaut l'argent ?"1, voici la traduction de deux entretiens avec Bernard Lietaer. L'un date de 1997, l'autre de 2003. La première interview, Beyond Greed and Scarcity, a été réalisée en 1997 par Sarah van Gelder pour la revue Yes!. Au-delà de la cupidité et de la rareté Un malware russe tranforme les PC en « mineurs » de bitcoins Accueil » Actualité générale, Argent et politique, Réflexion » Un malware russe tranforme les PC en « mineurs » de bitcoins Merci à Maverick pour cet article. Publiée par Audrey Oeillet le Vendredi 19 Avril 2013L’expert en sécurité ThreatTrack Security explique avoir mis le doigt sur un malware qui circule depuis plusieurs mois, et qui transforme les machines infectées en dispositif permettant de « miner » des bitcoins.

Monnaies alternatives locales : pile ou face ? La Grèce va-t-elle enfin sortir de l’Euro ? En tout cas, la ville de Volos, à mi-chemin entre Athènes et Thessalonique, est prête. Enfin, presque. Il y a quelque mois, un système d’échanges locaux (Sel) a en effet vu le jour dans cette ville portuaire de quelque 140 000 habitants. Le projet implique un millier d’adhérents pour qui le temps remplace désormais l'argent comme moyen d’échange : je donne une heure de cours de guitare à en membre du Sel, j'ai droit en retour à une heure d'un service de la part d'autres membres. Si au lieu de noter les heures de services rendus sur un compte, je reçois des coupons (les Tems, à Volos), je peux également m’en servir pour acheter des biens et services auprès de commerces et d’entreprises membres du réseau.

Les monnaies complémentaires ressuscitent l’économie locale Toulouse, Bordeaux, Saint-Dié des Vosges ou Brest… Dispatchées aux quatre coins de la France, ces villes ont un point commun : elles ont développé leur monnaie locale. Leur usage étant limité géographiquement, ces monnaies n’ont pas vocation à prendre le dessus sur l’euro mais plutôt à le compléter. Qu’on dépense en abeilles, en occitans ou en héols, le but est toujours le même : rebooster le commerce local, échanger avec les petits commerçants et couper l’herbe sous le pied de la spéculation. Car la plupart du temps, les monnaies locales sont émises en une quantité restreinte. Face à la crise créons des monnaies complémentaires La face cachée de la monnaie No 3 En téléchargement libre, gratuit, free ou sans copyright à réimprimer et diffuser. L’édition en papier est disponible en librairies, auprès de JournArles ou des Editions Yves Michel Téléchargez l’ouvrage en PDF

video LES DISSIMULATEURS 1/4 - affaire, clearstream, denis Description : 200 visites d’huissiers au domicile de Denis Robert, 30 procédures en cours...Face aux moyens colossaux de ses détracteurs, Denis Robert ne peut opposer que son énergie, ses livres et sa bonne [...] 200 visites d’huissiers au domicile de Denis Robert, 30 procédures en cours...Face aux moyens colossaux de ses détracteurs, Denis Robert ne peut opposer que son énergie, ses livres et sa bonne foi. ça risque de ne pas suffire. Pour soutenir Denis Robert, vous pouvez signer sa pétition ici: 2ème partie: Vidéo ajoutée le : 16-11-2008 22:36:31 Catégories : Economie Actualités People Mots-clés : affaire clearstream denis robert finance clearing compensation banque paradis fiscaux argent sale euro

Monnaies locales : pile ou face ? (deuxième partie) Lire aussi sur cafebabel.​com la pre­mière par­tie de ce pa­no­rama consa­crée aux mon­naies lo­cales En France, pas moyen d’ar­rê­ter la planche à billet. De­puis 2009 et le lan­ce­ment de « L'abeille » à Vil­le­neuve-sur-Lot et de « L'Oc­ci­tan » à Pé­ze­nas (Sud de la France, ré­gion Lan­gue­doc-Rous­sillon, ndlr), des mon­naies lo­cales au ca­rac­tère bien gau­lois poussent comme des cham­pi­gnons. Réunie au sein d’un ré­seau, elles par­tagent la ca­rac­té­ris­tique d’être « fon­dantes », à sa­voir qu’elles perdent de leur va­leur au fil du temps. Pour­quoi ?

Les monnaies locales ont le vent en poupe.... Muse de Angers, Heol de Brest, Touselle du Comminges, Lucioles et Bogue d’Ardèche, Cigalondes de Lalonde des maures, Déodat de Saint-Dié. Et aussi Sardine de Concarneau, Abeille de Villeneuve-sur-Lot, Eusko de Bayonne… drôles de noms au regard de l’objet sérieux qu’ils désignent : un moyen de paiement, des monnaies. Elles font partie de ce que l’on appelle des monnaies locales complémentaires ou sociales. Ces dernières années, elles prospèrent dans l’Hexagone, elles attirent, rassemblent et se multiplient au point de former des réseaux. Physiques ou virtuelles (électroniques), elles permettent d’acheter des biens et des services auprès de membres d’un même réseau, des particuliers et des commerçants, des entreprises, des agriculteurs, etc. tous agréés.

Bitcoin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bitcoin (de l'anglais « bit » : unité d'information binaire et « coin » : pièce de monnaie) est une monnaie cryptographique et un système de paiement peer-to-peer inventé par Satoshi Nakamoto, qui annonce l'invention en 2008 et publie le logiciel open-source en 2009. En tant que moyen de paiement, Bitcoin est accepté par un nombre croissant de commerçants[4], incités par des frais de transaction généralement inférieurs aux 2 à 3 % pratiqués par les organismes de cartes de crédit et oscillant, pour le système Bitcoin, entre 0 et 2 % du montant de la transaction[5]. Contrairement aux cartes de crédit, les frais éventuels sont à la charge de l'acheteur (et non du vendeur), qui choisit d'en payer volontairement. Une transaction bitcoin est irrévocable et ne peut être annulée.

Related: