background preloader

Molière

Molière
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Molière Molière dans le rôle de César dans La Mort de Pompée, peint par Nicolas Mignard (1658). Collection Comédie-Française de Paris. L'inscription que l'on peut lire aujourd'hui sur une façade au 31 rue du Pont-Neuf sous un buste de Molière est erronée. Issu d'une famille de marchands parisiens (son père tient une boutique de tapissier qui vend mobilier, tissus et tapisseries à la haute bourgeoisie et à la riche aristocratie et il détient depuis 1631 la charge prestigieuse de « tapissier valet de chambre du Roi »), Jean-Baptiste Poquelin se consacre au théâtre à 21 ans après la rencontre de Madeleine et Joseph Béjart avec qui il fonde « l'Illustre Théâtre » ; il prend alors le pseudonyme de Molière. Molière demeure depuis le XVIIe siècle le plus joué et le plus lu des auteurs de comédies de la littérature française, chaque époque trouvant en lui des thématiques modernes. Biographie La jeunesse de Molière Famille Ses études Des débuts difficiles Related:  Théâtre

Sociétaire de la Comédie-Française Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les sociétaires de la Comédie-Française sont, depuis l'origine de la troupe en 1680, des comédiens choisis parmi les pensionnaires ayant au moins une année d'engagement. Après son départ en retraite, un sociétaire peut continuer à jouer ; il devient alors « sociétaire honoraire ». Le doyen ou la doyenne de la Comédie-Française n'est pas le comédien le plus âgé, mais le sociétaire le plus ancien dans la troupe (depuis son entrée comme pensionnaire). Liste des sociétaires de la Comédie-Française[modifier | modifier le code] Note : L'année indiquée en regard du nom est l'année où le comédien a été nommé sociétaire. XVIIe siècle[modifier | modifier le code] XVIIIe siècle[modifier | modifier le code] XIXe siècle[modifier | modifier le code] XXe siècle[modifier | modifier le code] XXIe siècle[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code]

Vie de Molière Jean-Baptiste Poquelin fut acteur, dramaturge, metteur en scène, directeur de troupe, tout à la fois. De plus, il tient sa place dans le panthéon des plus grands écrivains français, non seulement à cause de la façon dont il maniait ses vers, mais parce qu’il fait rire. C’est avant tout un auteur comique, et son œuvre emprunte toute méthode concevable pour exulter ses spectateurs. Sa vie, d’ailleurs, fut une série de tourbillons. Molière remains one of France’s best known playwrights; his comedies continue to be performed all over the world. Molière’s life was full of ups and downs.

Biographie Molière Linternaute.com > Biographie > Molière Molière Né à Paris le 15/01/1622 ; Mort à Paris le 17/02/1673 Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, a marqué l’histoire du théâtre et de la comédie française. Auteur le plus joué encore à l’heure d’aujourd’hui, Molière s’est distingué par des pièces qui mêlent le comique, le pathétique et la critique. Sur le chemin de la gloire Fils d’un tapissier, il renonce à reprendre l’affaire familiale qui le destinait à une vie bourgeoise et se tourne vers le théâtre. La troupe connaît des débuts difficiles. A l’heure du succès Comédien, chef de troupe et auteur , il écrit des rôles sur mesure pour les membres de sa troupe. Molière tombe malade en 1666. Sa dernière séance Après Amphitryon et L’Avare, Molière signe sa dernière pièce, Le malade imaginaire. Principales oeuvres : Molière : 10 Dates Molière : 134 citations Quelle est votre pièce de Molière préférée ? Molière : des millions de livres vendus... Scandales : Molière n'aurait pas écrit toutes ses oeuvres

Pensées Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le projet apologétique de Pascal démontre que l'homme, dans son orgueil et son amas de concupiscence, ne peut trouver la paix intérieure et le véritable bonheur qu'en Dieu. Selon lui, c'est la relation brisée entre l'Homme et son Créateur qui produit chez l'humain l'insatisfaction constante de la vie qu'il mène, et le désir d'oublier, par le divertissement, qu'il est mortel et a besoin de la grâce de Dieu. Pascal, qui fut également l'un des plus grands génies scientifiques de l'Histoire, soutient que l'Homme est à la fois misère et grandeur, rien et tout, limité bien qu'il aspire à l'infini. Sa capacité de penser, son désir de l'illimité et sa quête insatiable de bonheur sont la trace de Dieu dans son esprit qu'il a été créé pour le connaître et l'aimer. Blaise Pascal, auteur des Pensées Genèse du texte[modifier | modifier le code] Présentation de l’œuvre[modifier | modifier le code] L'homme[modifier | modifier le code] La raison et le cœur

Guy de Maupassant Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Henry René Albert Guy de Maupassant Portrait par Nadar Œuvres principales Signature Biographie Gustave de Maupassant, le père de l'écrivain. Laure Le Poittevin, mère de Guy (date de prise de vue inconnue) Guy passe le reste de son enfance dans la maison « Les Verguies », une grande bâtisse du XVIIIe siècle à Étretat - que Laure sur les conseils de son frère, Alfred Le Poittevin, a acquise avant son mariage[4] - où, entre mer et campagne, il grandit dans l’amour de la nature et des sports en plein air ; il va pêcher avec les pêcheurs de la côte et parle patois avec les paysans. En 1870, il s’enrôle comme volontaire lors de la guerre franco-prussienne. À Paris, Guy de Maupassant passe dix années comme commis d’abord au ministère de la Marine [6] puis au ministère de l’Instruction publique où il est transféré en 1878 grâce à Flaubert ; il y restera jusqu'en 1882. « J'ai la vérole ! Maupassant à la fin de sa vie.

Administrateur général de la Comédie-Française Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Administrateur général de la Comédie-Française décide de la programmation des pièces. Il est assisté par un comité de lecture composé de six sociétaires, de membres de Conseil d'Administration, de quatre personnalités du monde des lettres et du théâtre et du doyen[1] de la Comédie-Française. Liste des administrateurs[modifier | modifier le code] Administrateurs de la Comédie-Française, de 1799[2] à nos jours Notes[modifier | modifier le code] ↑ Le doyen est le sociétaire le plus ancien.↑ Date de la réunion du théâtre de la Nation et du théâtre de la République.↑ Commissaire royal par intérim pendant les voyages de Taylor, directeur de la scène lorsque Taylor est à Paris.↑ Révoqué, puis réintégré le 27 novembre 1962 à compter du 31 janvier 1960, démissionnaire. Voir aussi[modifier | modifier le code] Sociétaires de la Comédie-Française Source[modifier | modifier le code]

Molière (Jean-Baptiste Poquelin) De sa naissance à sa reconnaissance Molière Né en 1622 à Paris, Molière de son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin fils d’un tapissier du roi fit ses études dans un collège de Jésuites qui accueillait les fils de la noblesse et de la riche bourgeoisie. Il se détourna de la carrière que son père lui destinait au profit de la création d’une troupe de comédiens : « L’Illustre Théâtre ». Cette troupe fut constituée en juin 1643, elle se produisit dans deux salles. Cette troupe est souvent présentée comme une bande de miséreux, toujours sur les chemins, faisant presque l’aumône. En octobre 1658, après plusieurs années passées en province, ils jouèrent pour la première fois devant Louis XIV, et obtinrent la jouissance de la salle du Petit-Bourbon. Les ennuis commencent Très vite, il se heurta aux Comédiens du roi. Sa vie privée n’a pas été facile non plus. Sa mort Où repose réellement Molière ? Le 21 février 1673 Molière est inhumé au cimetière Saint Joseph, sous la croix Ses principales oeuvres

2201920190.pdf Gustave Flaubert Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Gustave Flaubert Gustave Flaubert. Œuvres principales Gustave Flaubert est un écrivain français né à Rouen le 12 décembre 1821[1] et mort à Croisset, lieu-dit de la commune de Canteleu, le 8 mai 1880. Biographie Il naît le 12 décembre 1821 après une sœur et deux frères décédés en bas âge[4], et sera délaissé en faveur de son frère aîné, brillant élève admiré par la famille (prénommé Achille comme son père à qui il succèdera d'ailleurs comme chirurgien-chef de l'Hôtel-Dieu de Rouen). Adolescent aux exaltations romantiques, il est déjà attiré par l'écriture au cours d'une scolarité vécue sans enthousiasme comme interne au Collège royal, puis au lycée de Rouen, à partir de l'année 1832. Dispensé de service militaire grâce au tirage au sort qui lui est favorable (cela se pratiquait ainsi à l'époque), Flaubert entreprend sans conviction, en 1841, des études de Droit à Paris, ses parents souhaitant qu'il devienne avocat. Madame Bovary Salammbô Œuvres

Related: